Ces choses que je n’ai pas dites à l’orthophoniste

Cette semaine, Chichi a eu son tout premier rendez-vous orthophoniste. Ce fut également mon tout premier rendez-vous orthophoniste de maman. Et oui, en plus de 14 ans de maternité, je n’avais jamais eu besoin de prendre rendez-vous avec ce spécialiste. Autour de moi, rares sont les mamans qui n’ont jamais eu à y aller pour l’un de leurs enfants.

En fin de CP, après concertation avec la maîtresse de Chichi, nous nous étions dit qu’un bilan orthophonique serait utile pour éviter de passer à côté d’un problème qu’il pourrait traîner toute sa scolarité. En effet, nous avions remarqué que Chichi fait une confusion d/t, b/p, f/v. Enfin le combo total confusion. Certainement un truc que j’ai dû lui transmettre.

Je me souviens combien je devais me concentrer et répéter les sons en tête pour être certaine de mettre la bonne lettre. Bon je n’ai jamais été chez l’orthophoniste et je m’en suis sortie. Cependant vous pourrez remarquer que dans certains billets (je l’ai constaté en parcourant mes archives), je peux écrire vais au lieu de fais ou font à la place de vont. Et oui, il semblerait que j’ai encore un souci avec le f et le v quand je ne me relis pas (ce qui est fréquent voire habituel).

En juin dernier, je n’ai pas réussi à obtenir de rendez-vous pour Chichi. Puis à la rentrée, je ne me suis pas précipitée pour téléphoner au cabinet. J’attendais d’avoir l’avis de sa nouvelle maîtresse de CE1. Entre temps, l’orthophoniste m’avait rappelé et par précaution j’avais demandé une ordonnance à notre médecin traitant.

Le cas de mon tout-petit posait problème à l’équipe éducative. En effet, en lecture, Chichi se trompe peu. Et il en est de même en dictée. Par contre, en production écrite libre, c’est beaucoup plus problématique. Enfin, je ne vais pas rentrer dans les détails car ce n’était pas le but de cet article.

Lors du premier rendez-vous orthophoniste, j’ai donc découvert que la petite enfance de mon enfant était épluchée, détaillée dans ses moindres détails. Son carnet de santé a été scruté à la loupe, de sa naissance à maintenant.

Durant cet examen du carnet de santé, l’orthophoniste a fait quelques remarques auxquelles je n’ai pas réellement répondu ce que ma tête me disait de répondre.

A fur et à mesure qu’elle tournait les pages, elle ne cessait de répéter :

“Waouh je n’ai jamais vu ça, il n’a vraiment pas été beaucoup malade ! Parce que ça, ce n’est même pas un rendez-vous pour une maladie, c’était un rendez-vous obligatoire de contrôle”

C’est vrai, Chichi a été peu malade. Cependant il a tout de même eu plus de microbes que ce que le carnet de santé laisse entrevoir. Ce que je n’ai pas dit à l’orthophoniste est que Chichi étant mon 3ème enfant, je ne cours pas prendre rendez-vous pour un rhume, une gastro ou une fièvre qui ne dure pas.

Quand est venue la partie composition de la fratrie, l’orthophoniste a semblé très étonné de l’écart d’âge entre mes enfants et elle a ajouté :

“Ah oui, ce sont des très grands les frères et sœurs … Ce sont ces demi-frères et sœurs ?”

La vérité est que j’ai été surprise qu’elle puisse penser cela. En quoi un écart de 5 ans entre le cadet et le benjamin peut faire croire qu’il y a eu recomposition familiale ? J’ai eu envie de lui répondre :

“Non. Vous savez, après 2 enfants rapprochés en âge, on a eu besoin de temps pour décider d’en faire un 3ème et surtout pour s’en remettre physiquement et moralement”

Mais après une rapide réflexion, je me suis dit que je n’allais pas me lancer dans une discussion qui ferait perdre du temps alors j’ai juste répondu “Euh … non“.

Dans son flot de questions, l’orthophoniste m’a questionné sur l’âge auquel Chichi avait commencé à parler. Et bien je ne m’en souvenais absolument pas. Je m’en souvenais pour T-Biscuit et Chupa, surtout Chupa d’ailleurs, mais pas concernant Chichi. A ce moment là, j’ai été tenté de lui répondre :

“Il suffit que je regarde sur mon blog et j’aurai la réponse. C’est mon aide-mémoire. C’est dingue le nombre de petites anecdotes dont je pensais me rappeler à vie et que j’ai finalement vite oublié … Heureusement je n’ai qu’à parcourir les archives de mon blog pour m’en souvenir”

Bien évidemment je n’ai rien dit de tout cela. J’ai juste regardé Chichi, comme si en le regardant ça allait me revenir ou comme s’il connaissait la réponse.

Par contre, quand elle m’a interrogé sur l’accouchement, je n’ai pas hésité à ajouter qu’il avait été sans péridurale. Mais visiblement elle n’en avait rien à faire de ma petite fierté personnelle. Elle a enchaîné avec “Il n’y a pas eu besoin de forceps ?”. J’ai juste pensé que si ça avait été le cas j’aurais bien douillé !

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

6 commentaires sur “Ces choses que je n’ai pas dites à l’orthophoniste

    Bobine

    (17 octobre 2018 - 22:42)

    Un peu étrange cette orthophoniste non?
    Ici la 3ème a un carnet de santé assez vide mais c’est juste que j’oublie tout le temps de l’amener (pourtant elle est tout le temps malade)! 🙂

    wondermomes (@wondermomes)

    (18 octobre 2018 - 9:45)

    La miss a vu une orthophoniste pendant 2 ans et au premier rdv, elle a surtout regardé si elle avait eu des infections ORL mais je n’ai pas eu cette question sur l’accouchement (en même temps c’était une césa, et c’est noté sur le carnet de santé). Je trouve la réflexion sur l’écart d’âge déplacé O_o

    debullesenaiguilles

    (19 octobre 2018 - 8:41)

    J’avais été surprise aussi. Toutes ces infos les aide pour mieux cerner les “problèmes” mais c’est assez déstabilisant ! Je suis bien incapable de donner ces infos de tête moi aussi (même les dates de naissance j’hésite )

    Dress Me and My Kids

    (19 octobre 2018 - 11:52)

    Hello, une phrase dans ton article m’a fait tilt sur les souvenirs que l’on peut retrouver en parcourant le blog. Il faudrait que je le fasse un de ces 4 pour tomber sur d’anciennes pépites. Bisous

    Nashii

    (22 octobre 2018 - 7:11)

    Hello, en relisant ton article, je suis retourné sur l’accouchement sans péridurale et une fois de plus, j’ai constaté que nous avons beaucoup de point commun, ça m’a toujours amusé 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.