J’ai fait un test PCR Covid-19

test pcr covid 19 écouvillon

En faisant le choix d’une reconversion d’enseignante, je ne pensais pas que j’aurais à faire face à autant de dilemmes. Depuis que je suis enfant, pour rater un jour de classe, il faut vraiment avoir de la fièvre ou une bonne gastro. Les yeux larmoyants toute la journée pour cause de sinusite carabinée n’a jamais été un motif valable. Pourtant, cette année, quand un super méga gros rhume m’est tombée dessus, il a fallu que je fasse un choix.

Face A : Les parents d’élèves me détestent car je suis la maîtresse déjà absente après 2 semaines de reprise.

Face B : Les parents d’élèves me détestent car je viens travailler avec des symptômes de la Covid-19.

Culpabilité 100%.

Voilà ce qui tournait en boucle dans ma tête dimanche dernier. Ne pouvant joindre mon médecin traitant, j’ai envoyé un SMS désespérée à la maman de la BFF de Chupa qui est médecin. D’habitude, je n’aime pas mêler amitié et santé. Je veux que notre relation reste saine. Là je ne savais vraiment pas quoi faire. Sa réponse était sans appel : dans le contexte actuel, je ne devais pas aller travailler surtout que 2 de mes enfants avaient eu les mêmes symptômes.

Bon, de toute façon, le lundi je n’étais vraiment pas en forme. Il aurait été compliqué que j’aille travailler. Le mardi soir, lors de mon rdv médecin, j’avais de la fièvre. Légère mais j’en avais.

Mes symptômes pouvant être ceux de la Covid-19, il fallait que je fasse un test PCR covid 19 mais Doctolib, mon ami, m’indiquait que les prochains rdv disponibles étaient 10 jours plus tard !!!

Je savais que je pouvais me faire tester dans la commune où j’enseigne, que le maire fait passer les enseignants en priorité. C’est donc ce que j’ai fait. J’ai ainsi pu obtenir un rendez-vous test PCR la veille pour le lendemain. MrRéglisse m’y a conduite car je n’étais pas trop vaillante et qu’il y a 30 minutes de route.

Dans l’entrée d’une vieille maison, il y avait juste une table, une chaise et une infirmière. Elle a été très souriante et agréable. Elle a rempli un questionnaire en me posant des questions puis m’a expliqué ce qu’elle allait faire.

En effet, elle m’a prévenu que pour ce test PCR, elle allait mettre un écouvillon dans chacune de mes narines et que ça n’allait pas être agréable du tout. L’infirmière m’a avertie que mes yeux allaient pleurer.

Je me suis installée sur la chaise en plastique. Je me suis mouchée. L’infirmière m’a demandée de baisser mon masque sous mon nez mais de le garder sur ma bouche, d’incliner la tête en arrière puis de fermer les yeux.

Ensuite, j’ai senti l’écouvillon rentrer dans ma narine droite. Bien bien au fond. Tout en douceur, l’infirmière l’a tourné dans ma narine. La sensation était néanmoins très désagréable. Je serrais fort mes paupières et attendais avec impatience que ça finisse. Cela me semblait tellement long.

Je n’ai pas rouvert les yeux et c’était au tour de ma 2ème narine. Même sensation, toujours tout en délicatesse mais les secondes semblaient s’étendre. Réaliser le test n’est vraiment pas agréable. La sensation de l’écouvillon qui gratte dans le nez reste quelques temps après. Mais le plus long dans tout cela, c’est certainement d’attendre les résultats …

En effet, 5 jours plus tard, toujours aucune nouvelle. Par peur d’une erreur dans mon adresse mail, j’ai contacté le laboratoire et mon test était bien au labo mais pas traité. Le plus inquiet semble Chichi. Il me demande 2 fois par jour si je sais. Conclusion, après 7 jours d’isolement et plus de 48h sans fièvre (on est d’accord que 37°5 ce n’est pas de la fièvre ?), je retourne travailler sans avoir eu les résultats.

De toute façon, je porte un masque toute la journée.

Puis de toute façon, les enfants sont très peu touchés, surtout les moins de 6 ans à priori.

Sans compter que de toutes façons, il y a plein d’asymptomatiques qui continuent leur vie tranquillou pépère.

Toutes les décisions prises ont si peu de sens parfois qu’on ne sait vraiment plus quoi faire.

Les parents d’élèves comptent sur mon retour.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

3 commentaires sur “J’ai fait un test PCR Covid-19

    petitdiables

    (22 septembre 2020 - 13 h 22 min)

    Je ne sais pas toi mais je me sens abandonnée avec mes collègues, pas de nouvelles de l’ARS pour les cas contacts, pas d’infos sur les cas, des masques dont la medecine du travail dit qu’ils ne sont pas efficaces mais pas d’infos plus officielle que ça non plus…

      MissBrownie

      (23 septembre 2020 - 16 h 24 min)

      Moralement je crois que c’est dur pour tout le monde et parfois les parents d’élèves oublient que nous sommes aussi des parents (et des êtres humains pouvant être malades). Il faut assurer quelque soit le contexte.

    Sarah Herve

    (8 octobre 2020 - 16 h 25 min)

    Ce test est horrible a faire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.