Mon sacrifice de Maman pour aller voir #TalAuCinéma

J’ai su très tôt que la chanteuse Tal allait venir au Kinépolis de Lomme le 7 mars pour présenter son film concert documentaire. C’est parce que je suis abonnée à la newsletter (et que je l’ouvre et la lis – il est important de le spécifier vu le nombre de newsletters que je supprime sans avoir lu).

Pourtant, ce n’est que 10 jours avant la date de projection que j’ai acheté les places. 14,50€ la place ! (Outch)

En réalité, je ne pensais pas y aller, malgré la moue suppliante de Chupa, malgré son désir de voir une de ses stars préférées en vraie, malgré le fait que je lui avais promis une sortie entre filles.

Je n’avais pas envie qu’elle revienne déçue. Je sais à quel point les choses peuvent lui sembler ne pas avoir été à la hauteur de ses espérances.

Puis j’avais déjà refusé d’aller voir le film de Justin Bieber …

MrRéglisse m’a convaincu d’acheter les places. Surprise, T-Biscuit voulait aussi venir ! Chupa a un peu fait la tête, parce que c’est elle qui adule Tal, pas lui. Puis lui avait déjà été voir les Harlem Globe trotters avec MrRéglisse …

Nous sommes donc allés découvrir tous les 3 le film concert documentaire de Tal, en présence de Tal.

Durant le trajet vers le Kinépolis, mes grands doudoux étaient surexcités. Sur NRJ, on entendait Tal, en pleine interview, en direct du cinéma. Derrière, la foule hurlait. Ce fut l’occasion d’un petit rappel : “il y aura beaucoup de monde, n’imaginez pas que vous verrez Tal ou que vous pourrez faire une photo avec elle, ou encore avoir un autographe.”

Ils espéraient tout de même.

Quand nous sommes arrivés dans la folie du Kinépolis, Tal venait de quitter le studio improvisé d’NRJ et commençais la séance autographes.

Lire la suite de à proposMon sacrifice de Maman pour aller voir #TalAuCinéma

Sauvés Par des Poupées de Chiffon

numero 9

Les doudoux n’étaient pas là, ils étaient chez leurs grands-parents, et devinez un peu ce que nous sommes allés voir au cinéma : Un film d’animation !  … pour ne pas dire un dessin animé.

Mais attention, nous avons des circonstances atténuantes.

Notre but premier était de voir « L’an 1 : des débuts difficiles », un film hautement intellectuel avec Jack Black dans le rôle principal. Une sorte de « Rrrrrr ! » version américaine (bande de copieurs !), soit 1h40 de fous rires et d’humour de bas étage garanti.

Sauf qu’arrivés au complexe cinématographique (ce mot beaucoup plus long que cinéma, c’est juste pour appuyer le fait que ce cinéma est très grand !), stupeur ! Pas de « L’an 1 » inscrit à la programmation. Pourtant il était bien noté sur le livret des programmations. Après un interrogatoire auprès du jeune personnel totalement ignare en matière de programmation du ciné où il bosse pour l’été, sûrement, nous apprenions qu’effectivement, le film avait été victime d’un déprogrammation.

J’ai comme le sentiment qu’en ce moment le cinéma, ça marche moyen moyen … Peu de monde dans les salles et beaucoup de salles sans film. (Vendredi nous étions 20 dans une salle de 500 à regarder Harry Potter)

Ils n’avaient qu’à faire les summer tickets ! Na !

Que faire ? Retourner chez soi la mort dans l’âme ou faire :  « Plouf plouf, c’est ce film que j’irai voir ce soir ! » ?

On a opté pour la seconde option.

Sans connaître le synopsis du film d’animation, nous nous sommes donc retrouvés dans la salle de « Numéro 9 ».

Lire la suite de à proposSauvés Par des Poupées de Chiffon

Je ne Suis pas Violente, Je Suis Violette!*

© Metro Goldwyn Mayer (MGM) Galerie complète sur AlloCiné

Samedi, grâce au CE de Mr Réglisse [Il va falloir que je m’habitue à ce nouveau pseudo pour mon Homme], nous avons eu la chance de voir “Igor”, un dessin animé pour enfants, en avant première. IGOR ne sortira en salle que le 17 décembre, mais là, nous avions une salle de cinéma entièrement réservée pour nous et tous les employés du boulot de Mr Réglisse. La classe non ?

Enfin depuis que nous sommes des adeptes du Kinépolis de Lomme, j’avoue qu’on a un peu de mal avec les autres cinémas… Les salles, les écrans, les sièges et les allées nous paraissent toujours beaucoup trop petits désormais. Nous aimons notre espace, notre confort… Alors j’avoue même si c’était offert pour les enfants, et 5€ pour les parents, nous avons râlé un peu, mais gentiment. Mais vraiment l’UGC du centre de Lille, nous nous étions promis de ne plus y retourner… nous avons fait une entorse à notre promesse pour le bonheur des enfants.

La séance débutait à 16h00. Il fallait y être pour 15h30 …pile au milieu de la sieste de Chupa… Chupa était donc d’humeur massacrante de n’avoir dormi que 30 minutes… Qui donc a du la porter dans le métro et dans les rues de Lille ??? Heureusement, un peu de pop corn a fait remonter son capital Bonne Humeur pour un instant.

Dans une minuscule salle de L’UGC, avec 20 minutes de retard sur l’horaire prévu, accompagné de 120 collègues de Mr Réglisse, nous avons donc vu IGOR!

A la sortie de la séance, j’ai interviewé quelques spectateurs nommés Chupa et TiBiscuit. Voici leurs impressions:

Lire la suite de à proposJe ne Suis pas Violente, Je Suis Violette!*

Houston … On a un Problème !

Dimanche gris et froid = Dimanche cinéma!

Rien que pour manger du pop corn tout ça!

Les doudoux étant trop petits pour qu’on les emmène voir “Quantum of Solace”, nous les avons emmené  voir les chimpanzés de l’espace au kinépolis de Lomme… C’était ça ou “Fly me to the moon” en 3D avec lunettes spéciales .

Enfin, ce n’est pas mon Homme qui se plaindra de ne pas avoir vu Daniel Craig… Il est retourné au cinéma l’après-midi même avec des amis pour le voir ! Son verdict : Très Bien mais intrigue difficile à comprendre.

Enfin, nous n’allions tout de même pas rater les matinées magiques du 1er dimanche du mois! 5€ la place de cinéma, ça ne se refuse pas!

Revenons donc à nos moutons : Les chimpanzés de l’espace. Un dessin animé à partir de 3 ans.

Avant d’aller voir ce D.A et après avoir vu la bande annonce, je m’attendais à un D.A parlant de l’entrainement spatial d’un chimpanzé de cirque, histoire de pouvoir l’envoyer dans l’espace. Mais ce passage occupe à peine 10 minutes du D.A.

Le résumé des “Chimpanzés de l’espace” par TiBiscuit donne cela :

“Le singe a une mouche dans son casque, puis il l’avale. Après il y a une grosse bête dans une grotte qui fait un peu peur.”

Voilà, c’est tout… Résumé original qu’il a fait à sa mamati!

Il y a un peu plus à raconter tout de même, mais même si ce n’est pas le meilleur D.A de l’année, je dirais qu’il a réussi à nous tenir en haleine du début à la fin, parents et enfants et que dans la salle, on a aussi bien pu entendre les enfants que les parents rirent. De très bons jeux de mots pour les parents et des situations drôlissime pour les petits bouts. Nous ne demandions rien de plus. Je ne m’attendais cependant pas à voir des extra-terrestres dans ce dessin animé.

Le synopsis :

Ham, un jeune chimpanzé de cirque Rebel est choisi pour participer à un programme spatiale hors du commun afin de découvrir une vie extraterrestre au-delà des étoiles. Il rejoint une équipe de chimpanzés de l’espace pour subir un entraînement digne des plus grands…
Le challenge est maintenant pour les scientifiques en charge de cette mission de former cette équipe de bras cassés en priant pour que l’étoffe des héros ne se transforme pas en étoffe des zéros !

En attendant le début du film, on a bien sûr eu droit aux bandes annonces. Pas grand chose en fait.

Mais je suis désormais en mesure de vous annoncer qu’il y aura bien du Disney pour Noël ! Oui, il y aura “Les ailes Pourpres” dont voici la bande annonce:

Lire la suite de à proposHouston … On a un Problème !

“Topissitude et Séductivité” est ce que je retiendrais!

Chose promise, chose due.

Nous avions promis à TiBiscuit que dès notre retour en France, nous irions au cinéma nous gaver de pop corn. Dimanche dernier, nous avons donc écourté notre grasse matinée histoire de profiter des matinées magiques du Kinépolis. Sauf que quand on nous connait, il est facile de savoir que nous sommes plus du genre à être en retard qu’en avance… C’est donc in extremis que nous sommes partis à notre séance cinématographique.

Un dimanche matin, le 1er week-end d’août, toute la population du Nord est partie dans le sud bien sûr!

Et bien non, pas toute… Parce que pour la 1ère semaine de sortie de Wall-e, le complexe cinématographique grouillait de gnômes dans tous les sens!
Les séances pour Wall-e étaient toutes complètes…mais ça nous était bien égal! Oui, parce que nous, ce que nous voulions voir, c’était “Kung Fu Panda” !
Les doudoux avaient hâte de voir les aventures du gros Panda Pô !

Lire la suite de à propos“Topissitude et Séductivité” est ce que je retiendrais!