Pour lutter contre la sécheresse vaginale après un accouchement …

mucoGYNE

Depuis le tout premier article ayant révélé l’existence du “Point du mari” à la plupart d’entre nous, les témoignages concernant les épisiotomies se font nombreux.

Je me rends compte à quel point la sexualité après l’accouchement est un sujet tabou. Entre copines, on aime rire, partager des secrets, mais de là à tout se confier jusque dans l’intimité, je ne crois pas. En tout cas, pas moi …

Comment savoir s’il est normal d’avoir mal durant un rapport 1 mois, 2 mois ou 3 mois après l’accouchement, qu’on ait eu une épisiotomie ou non ? Non, les jeunes mamans ne sont vraiment pas préparées aux changements de leur corps après un accouchement, encore plus concernant l’intimité.

Imaginez, après mon 3ème accouchement, j’étais terrorisée … pourtant, j’étais passée par là déjà 2 fois, mais cette fois, j’étais persuadée d’avoir une descente d’organes. Certainement parce que mes 2 grands-mères en avaient eu une.

Lors de la visite post partum, j’ai pris mon courage à 2 mains pour en parler à mon gynécologue, parce que même face à lui, ce n’était pas si facile de confier mes doutes et angoisses. Finalement, tout allait bien, je n’avais aucune raison de m’inquiéter.

Il faut un peu de temps pour que le corps de la jeune maman se remette de la grossesse et de l’accouchement et, épisiotomie ou non, un gel intime peut être très utile.

Je me souviens qu’à la maternité, pour les soins postpartum, la sage-femme m’avait donné un soin sous forme de poudre à faire en bain de siège, mais il existe également des gels intimes comme mucoGYNE.

MucoGYNE est un gel intime non hormonal à base d’acide hyaluronique qui hydrate et lubrifie.

Après un accouchement, il est presque indispensable, notamment en cas d’épisiotomie, car en application locale, il peut être utilisé comme cicatrisant.

Pour les jeunes mamans qui allaitent ou qui prennent une pilule micro-dosée, 2 facteurs connus pour causer une sécheresse vaginale, le gel mucoGYNE permet d’hydrater. C’est aussi un très bon lubrifiant, en application vaginale, avant un rapport. Pour ce genre d’application, le gel existe en unidoses (vendues par boîte de 8), pratiques et discrètes, à glisser dans la table de chevet.

Quand on ne sera plus en âge de faire des bébés, le gel intime mucoGYNE sera utile au moment de la ménopause pour maintenir la souplesse et l’élasticité de la muqueuse vaginale. Et oui !

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

2 commentaires sur “Pour lutter contre la sécheresse vaginale après un accouchement …

    Mam Alamaison

    (4 avril 2014 - 18:17)

    Et bien je trouve ça très bien que tu en parles du coup voilà. Je n’ai pas subi d’épisio mais par contre j’ai eu très peur de la descente d’organes après mon premier, car comme toi ma grand mère blablabla, enfin bref il faut parler surtout avec le gynéco c’est clair mais aussi avec des copines déjà maman… il n’y a pas de honte à dire les choses surtout à une copine et puis 9 fois sur 10 elle a connu le même problème 😉 Bref je le note pour la ménopause bientôt 42 balais je m’en approche 🙁

    Maud

    (7 avril 2014 - 23:46)

    intéressant tout ça… moi ce qui m’a demandé du courage pour en parler à la gynéco, c’était la libido o-O (après mon deuxième accouchement principalement…)
    et à chaque fois elle m’a répondu : “mais vous croyez vraiment qu’en ce moment vous avez la tête à ça ?? avec 2 enfants en bas âge !!” limite elle m’engueulait ^^
    bon quand je lui ai redit pareil la fois suivante, elle m’a répondu la même chose… sauf que mon accouchement datait de 2 ans cette fois… mais pour elle, c’était toujours trop de boulot à la maison, trop de soucis, de maladie tout ça… seulement envie de dormir une fois au lit. normal quoi ! :-/

Laisser un commentaire