S’ennuyer à 9 ans …

sylvanian panda roux

Chupa, ma grande fille, a déjà 9 ans. Oui, 9 ans. Elle est aux portes de la pré-adolescence, pourtant, il me semble qu’hier encore, elle était ma petite chipette, cette petite demoiselle qui nous faisait tous rire.

Grandir entre 2 frères n’est pas simple pour elle qui se sent souvent seule.

Il y a quelques années, elle trouvait encore beaucoup de jeux communs avec T-Biscuit, de 18 mois son aîné. Puis, les années passant, les moments de jeux à 2 se raréfient … Ils sont même quasi inexistant désormais.

Chichi, lui, grandit, mais à bientôt 4 ans, elle trouve qu’il est encore trop foufou dans sa manière de jouer … pourtant, quand elle s’ennuie trop, elle ne rechigne pas à aller jouer avec la voisine de presque 5 ans et elle jouait déjà avec elle quand celle-ci avait 4 ans.

Pas de soeur, pas de copine, une maman trop prise pour passer du temps avec elle et une Chupa qui se sent seule.

Souvent, elle me demande à quoi jouer.

Sa chambre déborde de jouets, mais elle ne sait pas quoi faire …

Ses Monster High, elle n’y touche plus. Et moi, ça me rend malade de voir les sommes dépensées pour lui faire plaisir prenant ainsi la poussière. Mais voilà, elle se trouve trop grande pour jouer aux poupées … Et même si je lui avoue que j’ai joué aux barbies jusqu’à 13 ans, pour elle, c’était une autre époque.

Pourtant, il y a quelques temps, quand je lui ai donné une famille de panda roux Sylvanian, ces petites figurines qui me font moi-même rêver comme au temps des Petits Malins et de Gaby et son bouton tout rond, avec quelques boîtes de meubles en bois dénichés chez Lidl au moment de Noël, elle avait les yeux qui pétillaient !

Les Sylvanians sont prédestinés aux enfants de 4 à 8 ans et malgré tout, à 9 ans, ma fille rêve d’avoir 3 ou même 5 familles pour inventer encore plus d’histoires. Elle voudrait aussi la maison, les meubles, la garderie, et les voitures … tout quoi …

Pour le moment, elle se contente de réutiliser la maison playmobil avec les meubles Lidl et depuis quelques jours, elle s’amuse comme ça et ne me dit plus qu’elle s’ennuie.

Je sais, cela ne durera qu’un temps, mais je prends chaque jour de gagné sans l’entendre se lamenter. Parce qu’au fond, ça me fait culpabiliser et je n’aime pas la savoir triste.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

7 commentaires sur “S’ennuyer à 9 ans …

    PetitDiable

    (23 janvier 2015 - 17:40)

    Quand j’étais enfant je m’ennuyais tout le temps, aussi loin que je me souvienne. C’était comme une maladie. Je suis ravie que mes enfants ne l’aient pas, ils s’amusent bien tout le temps, et la Pouillette aime aussi rester à ne rien faire. Tu peux dire à ta filleque la mienne à 12 ans et en 5ème, joue encore avec ses poupées, petshops et playmobils!

    cleopat

    (23 janvier 2015 - 21:01)

    ma petite fille a beaucoup de jouets également ,qui la passionnent un temps, puis elle passe à d autres envies ! Le marketing bien organisé des marques de jouets y est pour beaucoup ! et elle n a que 3 ans et demi ! heureusement tout ce qui est manuel la captive : la pâte à modeler, les mosaïques autocollantes, la peinture.. pourvu que ça dure 😉

    Maristochat Bellemam

    (25 janvier 2015 - 20:28)

    Il va falloir que Chupa vienne jouer avec Dot’s (8 ans) qui elle aussi nous dit de tems en temps qu’elle s’ennuie…

    Maud

    (26 janvier 2015 - 21:59)

    Moi j’ai traversé ça dans ma jeunesse… à un certain âge, où ma soeur, de 2 ans mon aînée, s’est enfermée dans la lecture… elle ne faisait plus que lire, lire ou lire… et moi j’adorais jouer (et détestais lire!)… du coup, elle ne voulait plus jouer avec moi, moi qui avais toujours eu un compagnon de jeu… et du coup, je me suis souvent ennuyée depuis ce jour… plus tard, j’ai aussi pris goût à la lecture, mais bien plus tard!! 🙂

    Pauline

    (27 janvier 2015 - 11:02)

    C’est vrai que les écarts d’âge ne sont pas évident à gérer avec l’attention portée sur les petits ! Là je lui ai présenté plusieurs activités (sport, initiation musique, activités artistiques…) et je compte l’inscrire à celle de son choix. Ensuite, une activité le mercredi qui réunit les plus petits et les “grands”, c’est d’aller choisir des livres à la bibliothèque, c’est toujours un bon moment et chacun a sa lecture au retour à la maison ! 😉 à bientôt

    Gwenn Gautier

    (29 janvier 2015 - 17:37)

    Cet article est vraiment beau et j’ai l’impression que l’on parle de moi lorsque j’avais le même âge. “Je ne sais pas à quoi jouer”… Je m’entends encore prononcer cette phrase qui voulait effectivement dire, je m’ennuie joue avec moi. Moi aussi j’ai eu les Sylvanians/Petits Malins et je les collectionne aujourd’hui… parfois j’y joue encore…

Laisser un commentaire