La Peur de Ma Vie !

Ce soir, j’ai eu la peur de ma vie…

Pour une fois que j’avais promis d’aller chercher les doudoux à la sortie de l’école à 16h30, j’ai bien failli ne jamais arriver…

Une route que je connais par coeur, tellement que parfois j’ai l’impression de la parcourir comme dans un rêve, juste consciente de ce qui m’entoure mais l’esprit à mille lieux. Je freine si la voiture devant moi freine, je garde mes distances de sécurité par réflexe, je vois un feu rouge je stoppe, je vois un feu vert, je passe.

Le feu était vert. J’étais seule sur la route. Je roulais à allure raisonnable. Au croisement aucune visibilité, mais il y a un feu, rouge pour les autres…

Le feu était vert alors je n’ai pas ralenti. Quand soudain, une fourgonnette déboule à pleine vitesse de l’autre voie du croisement… Elle ne s’arrête pas. Je fonce droit sur elle. J’ai enfoncé mon pied sur le frein. Les pneus ont crissé sur l’asphalte humide. Finalement, heureusement que le fourgonnette roulait vite et que le chauffard n’a pas ralenti… Je me suis stoppée nette au milieu du croisement et heureusement la fourgonnette avait juste eu le temps de passer… à quelques secondes près… Je me suis retrouvée là tout con sans savoir que faire, à klaxonner avec un métro de retard. La fourgonnette a juste freiné avant de continuer sa course.

Un instant, je me suis demandée si ce n’était pas moi qui avait grillé le feu. Dans une rêverie, j’aurai pu passer par réflexe. Mais non, après vérification, le feu était bien vert. Tremblante, je suis arrivée à l’école…

Et à l’école, j’ai découvert un TiBiscuit avec un petit oeuf sur le front… Une belle bosse… Et ce nounouille n’avait rien dit à sa maîtresse au moment du choc… Y a plus qu’à attendre que ça jaunisse…

Puis comme si ça ne suffisait pas, arrivé à la maison, il a couru pour être sûr d’arriver le 1er à la porte. Sur la plaque d’égout mouillé, il a glissé. Boom… écrasé par terre de tout son long, en pleurs, genoux égratignés, mais heureusement, pantalon indemne, sans trou.

Déjà le midi, les prémices d’une journée merdique c’était annoncée…

J’étais allée chez le coiffeur, histoire de ne plus avoir ces racines d’au moins 6 cm sur la tête et pour être présentable le samedi, pour ma virée à Paris.

C’est une nouvelle coiffeuse qui m’avait pris en charge. Elle me faisait peur… Coupe garçonne très très courte, décolorée et ébouriffée, décolleté vertigineux qui laissait apparaître une belle poitrine bien ferme et sur laquelle mes yeux se posaient même si je ne suis pas un homme, peut-être siliconée, voix rauque, regard de killeuse… Un regard et une intonation qui font que tu n’oses pas la contredire…

Elle m’a fait mes mèches en 10 minutes chrono… sans alu, sans coton, sans rien. Pour moi elle faisait n’importe quoi. Elle retenait à peine mes cheveux avec des pinces, ils retombaient sur les autres. Elle prenait de grosses , énormes mèches qu’elle peignait. Puis elle m’a abandonné, oublié et a fait le brushing de ses copines venues lui rendre visite…

J’essayais de penser à autre chose qu’au résultat final… Heureusement mon livre « Fascination » me permettait de passer un bon moment malgré tout…

Au final, bonne surprise, les mèches me semblent bien faites, bien que je n’ai pas regarder sous toutes les coutures… la coupe aussi ressemble plus à ce que je souhaite que d’habitude.

Je crois qu’elle est tout simplement sûre d’elle… mais elle me fait toujours peur!

Enfin j’ai tout de même réussi à lui mentir effrontément quand elle m’a demandé quel shampooing j’utilisais pour mes mèches… Je lui ai répondu tout de go : un spécial mèches! Oui mais il est de quelle couleur à l’intérieur ? Bleu bien sûr ! Évidemment, je n’utilise rien de tout cela! Mais ma coiffeuse a conclus en disant que c’est grâce à l’utilisation de ce shampooing magique que mes mèches avaient si bien éclairci ! Mais bien sûr…

Bref, un vendredi peureux où j’aurai bien fait de prendre un congés pour regarder des épisodes de Friends, pas de mauvaises surprises au moins…

Y a des jours comme ça…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Post Author: MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

32 thoughts on “La Peur de Ma Vie !

    Yoko

    (6 décembre 2008 - 0:52)

    oulala !! le week end commence bien … Bon week end alors !! 😀

    Evilysangel

    (6 décembre 2008 - 0:23)

    Oulala… la coiffeuse qui fait peur j’ai connu aussi… mais au final elle m’avait plutôt bien réussi la coupe et la couleur… Elle a dû aller à la même école que la tienne…lol 😀
    Ceci dit, vu que tu as eu les 3 frayeurs dans la même journée ( en voiture, la bosse du Loulou, la gamelle du Loulou ) tu peux passer un week-end tranquille : toutes les tuiles sont passées… hihi… Bizbye…

    Camille

    (6 décembre 2008 - 9:10)

    allons, un peu de frayeur parfois, c’est top, non?
    bon, okay, on se rassure comme on veut!)

    MamanCélib

    (6 décembre 2008 - 9:28)

    Les abrutis au volant, en ce moment, ça se reproduit : il y en a partout…
    Quelle journée ! 😐

    pivoine

    (6 décembre 2008 - 9:32)

    Ben quelle peur dis donc!
    Les couillons qui font pas gaffe je les pilerais!

    pour tibiscuit utilises tu de l’arnica? (en granules homéo, la crème il doit y avoir uen question d’a^ge mais je en sais pas lequel)

    Sandra Elle

    (6 décembre 2008 - 9:38)

    Bon Week end dans la capitale où il pleut et il fait froid!!!!!! hihi!!!

    Carole

    (6 décembre 2008 - 9:59)

    Tu es à Paris aujourd’hui?!!! On ne risque pas de se croiser, on bulle avec un sapin à décorer!
    Il y a des journées comme ça où tout peut basculer dans le cauchemar mais heureusement tout s’est plutôt bien terminé même pour Ti Biscuit. En voiture c’est pénible parce que même quand toi tu fais attention à ta vie il y des abrutis qui font n’importe quoi….
    J’ai eu le même genre de peur, jeudi matin il pleuvait grave, j’étais en voiture pour aller bosser, les essuies glaces ont lâché sur le périf. Je ne sais pas comment j’ai fait pour arriver saine et sauve mais j’ai eu une des peurs de ma vie ça oui..
    Biz

    Lana

    (6 décembre 2008 - 10:06)

    Eh bien, quelle journée !!
    Heureusement que tu avais Fascination ! 😉

    angelita

    (6 décembre 2008 - 10:19)

    Je comprends tout à fait ta peur surtout celle du milieu.
    Crois-tu que la peur chez le coiffeur y soit pour quelque chose, vu que tu dis que tu es réussie.
    De bons réflexes et heureusement car le chauffard n’a rien vu, bien entendu.
    j’espère que Ti Biscuit va mieux.

    mallou

    (6 décembre 2008 - 10:20)

    Oulala !! C’était pas vendredi 13 pourtant !
    J’imagine la trouille que tu as du avoir au carrefour !!! 🙁
    Hier ce devait être la journée des gamelles, vincent est rentrée avec une bosse aussi et le nez tout crabiché.
    Comme Evylisangel, tas eu les 3 hier, ce week end ce sera peinard !! Bon week end !

    Angie

    (6 décembre 2008 - 10:24)

    Plus de peur que de mal, heureusement. Et j’adhère totalement à ton idée de rester au lit et regarder Friends.

    lili

    (6 décembre 2008 - 10:37)

    Oh cette frayeur que tu as dû avoir!
    L’autre jour, à v110 sur l’autoroute, j’étais fatiguée et tout à coup je roule sur un tout petit nid de poule…ce micro choc m’a sorti de ma torpeur et m’a fait me rendre compte que je n’étais pas du tout réveillée…j’ai fait une crise de panique ensuite en me rendant compte que limite j’étais en train de m’endormir à cette allure sur l’autoroute…

    val

    (6 décembre 2008 - 11:16)

    Oh ben dis donc…
    Profite bien de ce week-end pour te reposer.

    Gazelle

    (6 décembre 2008 - 11:43)

    pfiouu! le principal c’est que t’aies rien! repose toi bien!

    Léna

    (6 décembre 2008 - 12:55)

    et le chauffeur ne s’est même pas arrêté ??? j’hallucine !

    mamzellescarlett

    (6 décembre 2008 - 12:10)

    ça fiche les j’tons ces chauffards !! et pour ta coiffeuse, je suis toujours surprise du pouvoir despotique qu’elles ont sur nous…

    Didou

    (6 décembre 2008 - 14:46)

    Le type dans la fourgonnette sortait lui aussi de ton salon de coiffure et semble avoir été plus effrayé que toi par l’artiste capillaire aux doudounes généreuses !! D’où sa course folle !! Je plaisante, mais tu as du avoir la trouille de ta vie… Cette impression que tu aurais pu ne jamais revoir les Doudou et Monsieur Réglisse…

    marygribouille

    (6 décembre 2008 - 15:05)

    je te souhaite une bon week end !!! bien des bisous

    Petite Fée

    (6 décembre 2008 - 19:52)

    Ben t’es passé par une belle porte !!

    Pimousse

    (6 décembre 2008 - 19:11)

    Dis donc, tu as du avoir une de ses peurs! Je pense que je n’aurai pas pu reprendre le volant ensuite.
    Pour tes mèches, elles étaient très bien.

    Cassiopé

    (6 décembre 2008 - 23:52)

    hihi, oui en effet journee stressante.. mais quel rapport avec friends??? mdr mdr

    bisous et courage 😉

    Addline

    (6 décembre 2008 - 22:53)

    Bah dis donc… quelle trouille tu as du avoir ! Et pauv’ TitBiscuit avec ses deux gamelles ! C’est bon, vous etes tranquilles pour le mois ! 🙂

    ithaa

    (7 décembre 2008 - 2:31)

    Ahhh la la j’hallucine, ma pauvre biche quelle frayeur tu as du avoir!
    passe une bon dimanche avec friends 😉

    lagrengren

    (7 décembre 2008 - 8:58)

    Vous etiez sur P

    george sand et moi

    (7 décembre 2008 - 11:40)

    ma pauvre quelle frayeur !!! moi je me suis fait arrêter (pour la deuxième fois) par les flics en moto parce que je conduisais avec mon portable (téléphone hein, pas l’ordi faut pas exagérer!!!)… j’étais à 200 mètres de chez moi, je les aurais bouffés !!! enfin ! X(

    annouchka

    (7 décembre 2008 - 11:18)

    J’aurais été mortifiée chez le coiffeur à ta place… En général quand j’ai ce sentiment, ça se termine souvent assez mal 😀

    Enfin bon, apparemment sur toi c’est plutôt réussi, ouf !
    Et je suis allée chez le coiffeur la semaine dernière, j’ai servi de modèle pour des mèches à l’Académie de Franck Provost, et figure-toi qu’ils m’ont dit (les formateurs) que le fait d’utiliser des shampoings spéciaux pour mèches sensibilisait encore plus le cheveu car ils sont bourrés d’agents éclaircissants qui agressent et sont beaucoup trop irritants pour le cuir chevelu. Il vaut mieux utiliser un shampoing normal + un soin 😀
    Donc voilà, tu n’as rien à te reprocher ! Moi j’ai bousillé mes cheveux avec un shampoing à la camomille, depuis j’essaie tant bien que mal de réparer les dégâts.

    Bon et puis sois prudente sur la route hein ! (même si je sais que pour le coup ce n’est pas toi la fautive, comme quoi il faut toujours être méga vigilant en voiture…. et c’est sûrement ce pourquoi je n’aime pas conduire)

    biz et bon dimanche

    Marinette

    (7 décembre 2008 - 13:39)

    dans tous les cas, plus de peur que de mal, ouf !

    e-zabel

    (7 décembre 2008 - 18:35)

    ma pauvre !! j’espère que tu as passé un bon week-end et que la bosse de Tibiscuit va mieux… bisous

    sounie

    (7 décembre 2008 - 21:08)

    ben dis donc, sacré journée ! des produits laitiers pour oublier tout ça, ils sont naturellement anti stress

    Touwity

    (7 décembre 2008 - 20:44)

    Hé ben, c’était un jour riche en émotions!
    Remets toi bien de tes émotions avec ton week-end à Paris 🙂

    firemaman

    (8 décembre 2008 - 10:03)

    Eh ben quelle frayeur!! Je suis souvent comme toi au volant, en mode pilote automatique, et parfois je me réveille en sursaut en me disant que je suis folle. Finalement heureusement que tes réflexes étaient un peu anesthésiés, cette fois.
    Bah laisse tomber les shampooings spécial mèches, c’est du commerce. Ma coiffeuse aussi me le dit et je n’ai jamais utilisé un shampooing spécial mèches ou cheveux colorés. Nous avons naturellement de beaux cheveux, parce que NOUS le valons bien (nanmé kecekelles croient!).

    Elisabeth

    (10 décembre 2008 - 10:10)

    Même quand on connait une route par coeur, il faut être vigilant.
    Il paraît que c’est près de la maison et sur le chemin du travail qu’il y a le plus d’accident.
    L’essentiel, c’est que tu n’aies rien eu

Laisser un commentaire