Docile

En bon petit dernier d’une tribu de 3 enfants, Chichi ne connait pas la problématique de la working maman allant au bureau tous les jours. Non, depuis 2 ans, Chichi reste confortablement à la maison avec sa maman (qui travaille).

Les séparations, ce n’est pas quelque chose dont il a l’habitude. D’ailleurs, les soirs où je ne suis pas là pour le mettre au lit (car je suis sortie avec mes amies), il n’est pas rare qu’il se réveille en pleine nuit, comme pour se rassurer et s’assurer que je suis bien rentrée.

La seule et unique fois où nous avions laissé notre bébé sans nous pour une nuit, c’était lors de notre week-end à Londres. Chichi n’avait pas eu ses papiers d’identité à temps. Cette fois, il était resté seul avec sa Manou, mais dans son univers à lui, c’est à dire chez nous.

Le week-end dernier, quand nous l’avons laissé chez mes parents pour profiter de nos 24h de détente et de spa, la configuration était différente. A 2 ans, il se rend bien compte quand nous partons. Puis cette fois, il n’était pas seul. TiBiscuit et Chupa étaient à ses côtés.

Le départ n’a pas été facile.

Quand Chichi m’a vu mettre mes chaussures, il a accouru vers moi en pleurnichant et en me demandant : “Où mette ???“. Ce qui signifie “Où sont mes chaussures ?“.

Je lui ai expliqué qu’il ne pouvait pas venir avec moi, qu’il allait faire 1 petit et 1 gros dodo chez papy et manou et qu’ensuite, nous serions de retour. Malgré tout, il n’avait aucune envie de me lâcher ou de me laisser partir.

Puis finalement, quand je lui ai expliqué que le lendemain, avec papy, manou, TiBiscuit, Chupa et ses cousins, il irait chercher des chocolats et des bonbons dans le jardin, il a bien consenti à rejoindre les bras de manou et à me laisser partir.

Depuis qu’il est tout petit, Chichi aime beaucoup passer du temps sur les genoux de son papy. C’était rassurant de voir qu’il se sentait à l’aise et en sécurité dans ses bras, surtout que mon père a plutôt parfois tendance à faire peur aux petits enfants avec sa grosse voix et sa large carrure.

Pendant notre absence, d’après ma mère, Chichi a été très sage, très docile, je dirai même.

En effet, si ma mère le posait dans son lit, il se laissait faire sans rien dire, même s’il n’était pas forcément fatigué. Puis réveillé, il ne disait rien non plus. Ma mère l’a retrouvé ainsi réveillé et assis dans un coin du lit parapluie, jouant avec Ratou, sans broncher.

Ce week-end là, il n’avait que des tututes percées, “pas bonnes” avec lui, et pourtant, il n’a pas râlé. Il s’est même endormi sans tutute, sans pleurer. Pour trouver le sommeil, il a juste gratté le filet du lit parapluie, inlassablement … pas très agréable pour les oreilles des autres occupants de la pièce mais cela n’a pas empêché TiBiscuit et Chupa de s’endormir.

Au petit matin, quand Chichi s’est réveillé, c’est TiBiscuit qui l’a sorti de son lit et s’est occupé de lui, en grand frère protecteur.

Pour la chasse aux oeufs, le lendemain, Chichi s’est agrippé à la main de mon petit frère et ne l’a pas lâché.

Parait-il que tout de même, à un moment, il a eu un coup de blues … En voyant Myzotte arriver avec sa tribu, il a pointé la porte du doigt en chouinant “Papa … maman …”

Au moment des retrouvailles, pas de “Coucou Papa! “ou “Coucou maman!” avec un large sourire et un ton enjoué, comme il peut accueillir MrRéglisse à ses retours de voyages pro, non, juste un air de rêver, un sourire pincé et surtout un gros câlin avec sa tête enfouie dans notre cou.

Ah, pas facile de les laisser les petits derniers.

Pour TiBiscuit et Chupa, ce fut comme si nous n’avions pas été absent… Notre retour est passé inaperçu. Ils ont même trouvé le moyen de râler car cette année, le lapin de Pâques n’avait pas pondu de jouets alors que, soit disant, je leur avais promis l’année dernière qu’il en pondrait. A la place, il a pondu des livres.

Tiens, d’ailleurs, de ce sujet, celui des jouets offerts pour Pâques ou des jouets sous l’oreiller, j’en parle aujourd’hui sur le site LaitFraise, où on m’a très gentiment invité.

 

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

15 commentaires sur “Docile

    amanda

    (5 avril 2013 - 9:10)

    C’est pour ca que j’ai mis le petit dernier à la crêche justement. Il est déjà très “collé” à moi quand il est à la maison, j’avais peur pour la rentrée des classes par la suite et j’ettoufais un peu moi. Il adore y aller, et quand je m’absente pour un ciné, resto ou autre, il me dit au revoir avec sa petite main et m’envoie des bisous sans difficulté, je suis contente et rassurée.

    Ninie Pouce

    (5 avril 2013 - 10:14)

    Han mais le lapin, il pond pas de jouets normalement :p
    Bon, je dis rien, mon anniv’ étant proche de Pâques, forcément j’avais souvent des cadeaux.

    madamezazaofmars

    (5 avril 2013 - 9:47)

    On est raccord aujourd’hui sauf que moi je vais laisser mon bébé de 6 ans 😉

    FoxyMama

    (5 avril 2013 - 11:20)

    Ça n’a pas du être facile au lapin de Pâques de pondre des livres, j’espère que ce n’était pas des couvertures cartonnées 😉

    Calou

    (5 avril 2013 - 12:25)

    Ah oui pas facile
    En tant que petite dernière, je ne lâchais pas ma maman 🙂
    De notre côté, ce sera notre première :), et là j’imagine que la laisser pour la première fois ne sera pas facile !!!

    Emilie M

    (5 avril 2013 - 15:12)

    Tout s’est bien passé alors! Je pense que d’être avec ses frere et soeur a du le rassurer tout de même. Sans eux, peut être que ça aurait été un peu plus difficile…

    Maud

    (5 avril 2013 - 20:05)

    C’est bien, ça fait du bien à tout le monde de temps en temps… même si c’est pas facile !
    Nous on approche de la date de notre grand voyage à l’étranger… dans 2 semaines ! on les laissera pour la première fois 10 jours… et pour la première fois depuis ma première grossesse, je vais prendre l’avion ! 🙂

    Quant à Chichi “docile”… je n’en suis pas du tout étonnée !! Ils sont toujours différents ailleurs, qu’avec nous… Les mamans, c’est elles qui en bavent le plus !! 🙂 Moi, elle fait des caprices tout le temps en ce moment, et chez la nounou que neni ! Mais bon, c’est toujours ça…
    D’ailleurs, cette nuit, Noémie a dormi chez mes parents, pour qu’on puisse amener Léo à la clinique aux aurores ce matin, sans réveiller noémie, et elle a super bien dormi, 20h/8h15, et elle s’est réveillée… en chantant !! ce n’était pas arrivée depuis des lustres… chez nous, elle hurle !

    Laura

    (6 avril 2013 - 18:30)

    C’est très mignon sa façon de se comporter en votre absence, et même si c’est difficile pour vous 2 car vous êtes tout le temps ensemble, ça prouve qu’il est un petit peu près a rester avec d’autres sans être infernal parce qu’il se sentirait abandonné par toi. C’est encourageant pour l’école (s’il est accepté) 🙂

    Rose

    (6 avril 2013 - 20:53)

    Et toi, de laisser ton bébé toute la nuit, ça t’a pas fait un petit pincement au cœur ?

    lexou

    (8 avril 2013 - 12:29)

    crevette ne dort pas ailleurs que ses grands parents la nuit, j’ai confiance en eux, ils s’en occupent très bien et en général elle est très contente d’y aller, c’est souvent quand je travaille très tôt le lendemain matin et son père aussi, ca évite de la réveiller à l’aube et ca l’habitue a dormir chez eux aussi.Il a été sage ton chichi, qu’est ce qu’il grandit!deux ans déjà et je me souviens encore de tes billets pendant ta grossesse!

    anacoluthe

    (9 avril 2013 - 10:15)

    En lisant ton article, je revivais la première séparation d’avec ma maman (je suis aussi une petite dernière) : je ne voulais tellement pas la laisser partir, qu’on m’a emmené acheter une glace chez le marchand… et au retour, elle n’était plus là, traumatisme ! (bizarrement, j’aime encore la glace 😉

    anacoluthe

    (9 avril 2013 - 10:15)

    En lisant ton article, je revivais la première séparation d’avec ma maman (je suis aussi une petite dernière) : je ne voulais tellement pas la laisser partir, qu’on m’a emmené acheter une glace chez le marchand… et au retour, elle n’était plus là, traumatisme ! (bizarrement, j’aime encore la glace 😉

    Vinie

    (11 avril 2013 - 14:40)

    Jmais facile les séparations et d’autant plus quand nos Loulous s’en rendent compte.
    J’ai de la chance, les miens adorent tous deux aller chez mes parents mais Papi & Mamie prennent bien souvent Tim qui est autonome et rarement Lù… A son grand désarroi…

Laisser un commentaire