Bon voyage Mémé …

Durant une mauvaise nuit de fin janvier, alors que je tentais de me rendormir dans le fauteuil à côté du lit de Chichi, j’ai eu un flash. J’ai senti que ma mémé n’allait pas bien. J’ai même eu l’impression que c’était la fin pour elle.

Cette nuit là, à peu près à la même heure, elle a été hospitalisée d’urgence. Son pronostic vital était engagé et les médecins pessimistes. Mais malgré ses 94 ans, son mètre 55 ( à la belle époque) et ses 45 kg, mémé était une lionne qu’il ne fallait pas sous estimer. Une lionne avec un sacré caractère !

J’ai toujours pensé qu’elle finirait par devenir arrière-arrière-grand-mère. Ma petit cousine se mariant bientôt, cela aurait peut-être pu être possible. Pourtant mémé n’a pas eu ses 3 enfants jeune. Tous après 30 ans. Elle a tout de même été 14 fois arrière-grand-mère et a toujours accueilli chacun d’eux avec joie, n’oubliant jamais de m’appeler et de me féliciter à chaque naissance.

Mais voilà, après 3 mois à lutter contre la mort, qui au fond devait l’effrayer malgré tout, elle a fini par baisser les bras et dans la nuit de vendredi à samedi, elle est partie pour un long voyage dont seul ceux qui le font connaissent la suite …

Mémé est née à la fin de la première guerre mondiale. Même si elle était nettement moins prolixe sur sa vie que mon autre grand-mère, même si elle ne me montrait que rarement les photos du passé, à part celles de mon père enfant, je connais quelques anecdotes du passé. Je sais, par exemple, à quel point elle en avait voulu à sa mère d’avoir échangé leur seul pain noir contre un morceau de savon durant le rationnement. Ce petit héritage du passé, si précieux, qu’il ne faut pas oublier de léguer à ses petits enfants, je l’ai découvert au collège et au lycée, quand je passais quelques heures de mon temps libre, au chaud, attendant que ma mère ait fini sa classe, avec ma mémé.

La vie a parfois été dure avec elle durant sa longue vie.

Aujourd’hui,  je me remémore ma petite mémé et je me souviens les voyages en bus, à ses côtés, alors que je devais avoir à peine 4 ans.

Grâce à elle et aux voyages entre retraités, je suis allée au cirque. J’ai eu la chance de voir le cirque de Moscou à Paris. Je ne sais pas comment ces souvenirs ont réussi à rester en moi, alors que d’autres, plus récents, se sont fait la malle … j’étais si petite. Pourtant, je nous revois avant le spectacle, dans un café, moi buvant mon orangina – Mémé est à l’origine de mon amour pour l’orangina – Il y avait toujours des bouteilles en verre qui m’attendaient chez elle ! Je revois même certaines acrobaties ou le retour en bus, celui où je me suis endormie sur le fauteuil, en boule, mais les fesses en l’air.

De ma petite mémé, je me souviens des mardis soirs passés chez elle, à attendre que ma mère revienne avec ses courses. Impatientes, ma sœur et moi attendions le décalcomanie ou la nouvelle tenue Barbie (un cadeau quoi ! )que notre mère rapporterait . Nous passions le temps en coloriages parfois directement sur la tête de notre kiki, qui n’était alors plus le plus beau de tous les kikis … En grandissant, je feuilletais son magazine Télé Star et me tenais ainsi informée de news des stars ou lisait les minis résumés des épisodes de mes séries préférées. A la maison, il n’y avait pas de journal télé.

De ma petite mémé, je me souviens de son rythme endiablé. Avant sa mauvaise chute qui lui avait valu de se casser le col du fémur et de se déplacer avec un déambulateur, elle dansait encore aux événements familiaux, avec entrain.

Ma petite mémé, c’est également elle, qui avant Findus, m’a fait mangé du cheval en me faisant croire que c’était du boeuf. Elle avait attendu que je termine mon assiette pour m’avouer que j’avais englouti un steak haché de cheval et non de bœuf  Elle savait que j’étais du genre “difficile” avec la nourriture. 1 semaine sur 2, durant 1 trimestre de collège, j’ai déjeuné à ses côtés. Elle n’oubliait jamais de me commander mon steak de cheval au camion du boucher ambulant. Les seules fois de ma vie où j’ai mangé du cheval.

De ma petite mémé, je regrette de ne pas avoir assez de souvenirs … Dans ma tête, ils sont trop peu nombreux et il est désormais trop tard pour les construire …

Même si je n’ai pas été la plus merveilleuse et attentionnée des petites filles, même si j’aurai pu lui rendre visite ou lui téléphoner plus souvent, au fond de moi, j’ai toujours ressenti un lien unique m’unissant à elle, un attachement spécial …

Aujourd’hui, je ne saurai que trop vous remercier vous qui me lisez, vous qui fin 2010 avez voté pour la photo que j’avais sélectionné pour gagner 1 an de fleurs. Grâce à vous, durant toute la dernière année de sa vie, ma mémé a reçu chaque mois un joli bouquet de fleurs, un bouquet qui embellissait son quotidien, qu’elle attendait avec impatience et qui lui montrait que malgré mon manque de présence, je ne l’oubliais pas, que je pensais à elle. Avoir pu lui offrir un de mes Almaniacks 2012, contenant les douces pensées pour les mamans que j’avais imaginé et savoir que chaque jour de 2012, elle a pensé à moi en tournant les feuillets me sert également de pansement pour mon cœur.

Mémé, la fin a été dure pour toi … si la médecine ne s’acharnait pas autant, tu aurais pu partir plus tôt et peut-être chez toi dans le fauteuil que tu affectionnais tant, avec ta douce couverture … J’espère que là où tu es, tu es bien et entourée.

Je ne t’oublierai jamais.

C’est étrange de se retrouver orpheline de grands-parents … Tu étais la dernière.

Une grosse pensée pour toutes mes amies qui ont perdu un de leurs grands-parents dernièrement.

photo 1 : Mémé et TiBiscuit, début 2005

photo 2 : Mémé et moi en sept 81 (Merci Myzotte)

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

66 commentaires sur “Bon voyage Mémé …

    Ninie Pouce

    (7 mai 2013 - 9:09)

    Ton texte me fout les larmes aux yeux, elle fait chier cette année 2013 à nous prendre les gens qu’on aime.

    “Elle est partie pour un long voyage dont seul ceux qui le font connaissent la suite …” : c’est ce qui m’angoisse le plus, où sont-ils, que font-ils, sont-ils heureux tous ensemble là-haut ?

    Et j’aime ce petit clin d’œil au steak de cheval : ma nounou nous a fait la même durant notre jeunesse (et on se resservait malgré tout)

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 21:41)

      J’aime croire que oui, ils sont heureux tous ensemble là-haut, qu’ils ont tout le temps le sourire.

    Mademoiselle Farfalle

    (7 mai 2013 - 10:04)

    Il y a quelques temps tu commentais mon billet sur mon papy en parlant d’elle.
    Voilà, ils sont tous les deux là haut…
    J’ai les larmes aux yeux en finissant de lire ce billet…

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 21:49)

      C’est vrai, je m’en souviens …
      Ton billet était très touchant.

    Alicia

    (7 mai 2013 - 9:09)

    Ton texte est très touchant. Et tout simplement magnifique ! <3

    la mère cane

    (7 mai 2013 - 9:12)

    oh tu rouvres mes blessures. Moi aussi c’était ma dernière mémé et elles avaient le même âge.
    Je t’embrasse très fort.

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 21:42)

      Merci et désolée de rouvrir tes plaies qui n’avaient pas encore cicatrisées …

    Vinie

    (7 mai 2013 - 9:14)

    C’est très émouvant…

    Toutes mes condoléances encore une fois…

    Cema et sa Family

    (7 mai 2013 - 10:17)

    J’ai profité d’un moment de calme au boulot, pour venir te lire, et ton texte m’a fait pénétrer dans un espace temps : Beaucoup de souvenirs, d’images et d’émotions sont soudain remonté(e)s à la surface, tu m’as beaucoup émue ce matin, je me remets au travail avec les larmes aux yeux.
    De gros bisous pour traverser cette épreuve, et une énorme pensée à ceux qui nous ont quitté qui nous étaient si cher.

    Choupinette

    (7 mai 2013 - 9:54)

    Toutes mes condoléances…
    Tu a vécue des moments uniques avec ta mémé <3

    Sophie

    (7 mai 2013 - 9:55)

    J’ai aussi perdu tous les grands parents et malheureusement, je ne les aient pas tous connus. je souris quand je pense à ta mémé car ma mémé à moi faisait la même taille que la tienne grosso modo . C’était aussi une lionne, voire même un sacré numéro. Que ta mémé repose en paix. Je pense bien à elle et surtout à toi qui garde ces beaux souvenirs en toi..Et sa mémoire pour nous qui te lisons. Enfin, je trouve très belle ton histoire de bouquet. ta mémé pouvait être fière de toi et je suis sûre qu’elle l’était. Je t’embrasse

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 21:45)

      Merci Sophie.
      En effet, je suis heureuse d’avoir pu lui offrir tous ces bouquets.
      Aujourd’hui, j’essaie de me remémorer encore plus de souvenirs, ceux qui seraient enfouis sous un peu de poussière.

    Mam'Zelle A

    (7 mai 2013 - 9:58)

    Ton article est très émouvant, très touchant, très beau… J’ai perdu mon papy il y a à peine un mois et les souvenirs refont surfaces, j’aimerai ne jamais oublier… Tendres pensées pour ta mémé et bon courage à toi ♥

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 21:47)

      Je n’ai connu qu’un de mes grands pères et je n’avais que 4 ans quand il est mort de maladie, pourtant, grâce à ma mère, j’ai encore des souvenirs.
      Mon autre grand mère est partie il y a 3 ans et il m’arrive de rêver d’elle, avec un souvenir intact. J’aime ses visites. J’espère que ma mémé m’en fera quelques unes également.

    Babeille

    (7 mai 2013 - 10:04)

    Quel bel hommage tu rends à ta petite mémé…j’en suis toute bouleversée car tes mots auraient pu être aussi les miens…La mienne est partie exactement au même âge et dans les mêmes circonstances. Et aujourd’hui, mes enfants qui ne l’ont pourtant jamais connue, savent d’elle pourtant bien des choses car tout comme toi, je me sens porteuse d’un héritage qu’elle m’a légué et que je leur transmets à mon tour. Je souhaite à ta mémé un beau “voyage”, et d’où elle est elle doit certainement être très fière du lien qui vous unissait toutes les deux.

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 21:48)

      Merci Babeille.
      Comme toi, je pense qu’il est important de parler de nos grands-parents à nos enfants, même s’ils les ont peu connu.

    hélène

    (7 mai 2013 - 10:07)

    C’est un bel hommage pour ta mémé…Toutes mes condoléances.

    Marjoliemaman

    (7 mai 2013 - 10:08)

    Ta mémée t’as transmis beaucoup de choses que l’on décrypte à travers tes mots. une pensée pour toi et pour elle.

    Madame Teachum

    (7 mai 2013 - 10:15)

    toutes mes pensées vont vers toi, ta famille et ta mémé….

    lexou

    (7 mai 2013 - 10:19)

    tes écrits me touchent, forcément, parce que les grands parents c’est sacré, parce que même si on ne les voit pas tous les jours ils savent que l’on pense a eux, et sont contents de nous voir heureux.Il me reste une grand mère, et j’espère profiter d’elle aussi longtemps que possible, je partage ta douleur, cet attachement sans faille à elle, je te souhaite ainsi qu’a ta famille du courage pour cette épreuve de la vie, je t’embrasse!

    Lalla

    (7 mai 2013 - 11:52)

    Toutes mes condoléances.
    Souvent, je me dis que les êtres qui nous sont chers continuent à vivre avec nous dans nos souvenirs, ceux qu’on se remémore par un hasard de circonstances, ceux que l’on aime raconter, ceux que nos enfants s’approprient à leur tour et transmettent…
    Tendres pensées pour toi et ta mémé,

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 21:53)

      Oui, c’est ça, ils vivent en nous. Tant qu’on continue de parler d’eux, ils sont vivants !

    Calou

    (7 mai 2013 - 11:11)

    Courage, c’est jamais facile de laisser partir les gens qu’on aime.
    Je n’ai plus de mémé, ni de pépé depuis déjà quelques années. Je n’en ai connu qu’une seule, dont je me remémore souvent les souvenirs ! Et parfois j’aime imaginer qu’elle est la haut et qu’elle veille sur nous alors je lui parle. Je la remercie de toujours veiller sur nous. On gère le deuil comme on peut je pense :/
    Il reste une grand mère à mon chéri et chaque fois que l’on peut, on va la voir car je sais l’importance d’aller voir les gens tant qu’ils sont vivants car après ce sont des regrets qu’ils nous restent.

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 21:52)

      Comme toi, j’aime penser qu’ils nous observent de là-haut et qu’ils nous entendent quand on leur parle, même si c’est dans notre tête

    Rosa

    (7 mai 2013 - 12:35)

    Magnifique article… très émouvant! J’en ai les larmes aux yeux (en fait je pleure!)! J’ai perdu deux de mes grands-parents en novembre puis décembre dernier et ce n’était pas facile… Il ne me reste qu’une grand-mère et je comprends ta peine…
    Douces pensée à toi et ta famille…

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 22:02)

      Merci.
      Il n’a pas du être simple de perdre 2 grands parents en si peu de temps …

    charlotte

    (7 mai 2013 - 16:39)

    Ah, j’ai perdu ma grand mère quand j’étais petite, alors je ne me souviens pas beaucoup! Mais, je connais la douleur de perdre un être cher (comme tu as pu le lire). Alors je t’envoie pleins de pensées, ainsi qu’à ta famille! <3

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 22:04)

      Merci beaucoup Charlotte
      En effet quand on perd nos grands-parents alors qu’on est enfant, ce n’est pas tout à fait pareil.
      J’ai perdu mon arrière-grand-mère à l’âge de mes grands doudoux et j’avais réagi comme eux, sans réels sentiments, pourtant je la voyais souvent (et je redoutais ses baisers piquants)

        Maud

        (12 mai 2013 - 22:25)

        “et je redoutais ses baisers piquants”… ça me fait trop penser à une chanson de vincent delerm !

    leoetlisa

    (7 mai 2013 - 17:07)

    Un joli hommage que tu lui rends, courage à toi et bon voyage à elle…

    FoxyMama

    (7 mai 2013 - 18:28)

    J’en ai les larmes aux yeux, je n’en dirai pas plus. Magnifique billet

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 22:08)

      Je me doute que ça doit être encore bien douloureux pour toi. Ton billet en hommage à ton grand-père était très émouvant

    NiouzMum

    (7 mai 2013 - 17:50)

    Nos grand-mères avaient été hospitalisées à peu près au même moment il me semble, j’ai eu la “chance” que ça aille beaucoup plus vite pour elle, sans réelle souffrance … Elle me manque énormément, et m’a également rendue orpheline de grands-parents. Je te souhaite beaucoup de courage pour cette épreuve.

    Etincelle

    (7 mai 2013 - 18:05)

    Quel bel hommage pour ta mémé. Tes mots sont très émouvants et me rappellent tellement de bons moments avec ma Mamie. Bon courage à toi et à ta famille.

    Milie

    (7 mai 2013 - 21:00)

    Le genre de billet auquel je ne peux pas répondre mais qui me touche.
    <3

    Laura

    (7 mai 2013 - 22:22)

    je suis tellement désolée pour toi… je sais ce que c’est que de perdre sa mémé…
    toutes mes condoléances Anabel, bon courage.

    Delph

    (7 mai 2013 - 23:30)

    Ton texte est beau et émouvant. On ressent bien à travers lui ton attachement à ta mémé. Ce texte m’émeut d’autant plus que j’ai perdu moi aussi ma dernière grand-mère ce dimanche et que moi aussi j’ai des souvenirs qui me reviennent et qui feront tout le temps vivre ma grand- mère. Bon courage car je sais que ce n’est pas facile.

    elo mum

    (8 mai 2013 - 0:41)

    Je t’envois toutes mes pensées … ton texte est magnifique …

    Mamanduboubou

    (8 mai 2013 - 19:57)

    Une grosse pensée pour Toi . J’ai perdu ma Mamie il y a 22 ans maintenant, et elle me manque toujours .

      MissBrownie

      (9 mai 2013 - 22:10)

      Merci Mamanduboubou.
      Je crois qu’on ne les oublie jamais et ils vivent en nous

    LMO

    (9 mai 2013 - 11:45)

    Toutes mes condoléances…

    e-zabel

    (10 mai 2013 - 10:14)

    Merveilleux billet hommage. J’aimerai tant pouvoir avoir ces mots pour ma grand-mère restante avec qui, hélas, je ne partage rien … Je pense fort à toi.

    sylvie56

    (10 mai 2013 - 13:15)

    Toutes mes condoléances Anabel…moi c’est mon pépé qui m’avait fait découvrir l’orangina 😉
    Il me reste une “grand-mère” qui n’est plus dans ma vie depuis 20 ans environ (donc plus de la moitié de ma vie)…et que des mauvais souvenirs avec elle. Il faut garder intact tes bons souvenirs, ça permet de les avoir encore un peu à côté de nous 😉

    madamezazaofmars

    (12 mai 2013 - 19:13)

    Tes mots sont très touchant et on sent bien tout l’amour que tu (as) avais pour ta grand mère. J’aurais juste envie de te faire un gros calin, là tout de suite

    Maud

    (12 mai 2013 - 22:30)

    C’est un bel hommage que tu donnes à ta mémé à travers ce magnifique texte. Je n’ai plus aucun de mes grands-parents non plus, depuis quelques années déjà, la dernière partie étant également ma mémé, avec qui j’ai de nombreux souvenirs semblables aux tiens…
    Sur 4, il y en a une que je n’ai jamais connu, et sur les 3 que j’ai connus, aucun n’a pu attendre que je fasse des enfants pour leur donner le plaisir de connaître leurs arrière-grands-parents… quand je réalise que certains enfants ont un arrière grand-mère ou une arrière grand-mère, ça m’émeut toujours…
    Tu as réussi à me remémorer de magnifiques souvenirs passés avec ma mémé… merci.

    Madame Moustick

    (12 mai 2013 - 22:53)

    Toutes mes condoléances.
    Quelle sacrée mémé tu avais et quelle sacrée petite fille elle avait !

    delphine

    (13 mai 2013 - 13:13)

    Ton texte est très beau, il m’a rappelé de bons souvenirs avec ma mémé, ( qui vient d’avoir 94 ans aussi et pour qui ça commence à être difficile), il m’ a fait rire et m’a fait pleurer. Tu lui rends là un très bel hommage! Et je suis persuadée qu’elle savait à quel point elle comptait pour toi.

    Carole Nipette

    (13 mai 2013 - 15:23)

    Très bel hommage… Je pense fort à ma grand mère en ce moment, le 8 mai est une date triste pour moi depuis longtemps…
    pensées douces pour toi…

    Cloa

    (13 mai 2013 - 21:50)

    Magnifique texte! Toutes mes condoléances pour ta mémé. Moi, j’ai perdu mon papi que j’aimais bcp bcp bcp la veille de mon anniversaire et je me retrouve un peu dans tes souvenirs avec ta mémé.

    Bealapoizon

    (15 mai 2013 - 7:30)

    Très touchant ton billet… Bon voyage à ta Mémé… Moi aussi je suis orpheline de grands-parents et ton texte m’a du coup, donné la chair de poule !

Laisser un commentaire