Dans le dictionnaire

T-Biscuit m’a demandé si je pouvais lui acheter un dictionnaire.

A l’ère du “tout par internet”, je n’avais pas réalisé que mes enfants pourraient avoir besoin d’un dictionnaire. Il suffit de taper un mot, un verbe ou une expression dans un quelconque moteur de recherches pour en avoir sa définition ou sa conjugaison. Même plus besoin d’avoir un dictionnaire des synonymes ou de je ne sais quel dictionnaire spécifique pour savoir.

Pourtant, mon grand voulait un dictionnaire. Pour lui, pour la maison, mais surtout pour l’école.

J’ai accédé à sa demande illico presto en lui commandant Le Robert Junior illustré. Le lendemain, il était dans la boîte aux lettres.

T-Biscuit m’a ensuite demandé des mots compliqués, des mots qu’il ne pouvait pas connaître afin d’en chercher la définition.

Le soir, avant de dormir, il a feuilleté son nouveau dictionnaire dans tous les sens, demandant à Chupa s’il y avait des mots qu’elle ne comprenait pas dans son roman jeunesse, ou cherchant au hasard.

Une nuit, alors, qu’il aurait du être entrain de dormir, il est sorti de sa chambre et, tout étonné, il m’a dit :

” Hé maman, tu savais qu’il y a un pays qui s’appelle Fidji ? Comme le chien de papy et Manou ! Et y a même la Jordanie  … comme Michael Jordan ! “

Un autre jour, quand, nous avons regardé en famille les photos de Chichi à l’école, celles que sa maîtresse avait transféré sur une clé USB, en découvrant un cliché de mauvaise qualité, T-Biscuit s’est exclamé :

“Pouah ! C’est quoi ce pointillisme !?”

Avec MrRéglisse, nous avons souri à sa remarque, lui expliquant seulement que la photo était juste pixelisée. Nous étions bien loin de nous douter que T-Biscuit connaissait la vraie définition du mot pointillisme grâce à sa maîtresse. Il a voulu en chercher la définition, sauf qu’elle ne figurait pas dans son dictionnaire. Sur Internet, nous l’avons trouvé.

Puis T-Biscuit a eu une nouvelle poésie à apprendre, le dictionnaire fut également bien utile. Difficile à comprendre cette poésie écologique avec des mots tels que défoliant ou vert-de-gris.

Le vert-de-gris, qu’est ce que le vert-de-gris ?

Comment réciter correctement quand on ne comprend pas le sens ?

Alors quand, au milieu du récit de sa poésie, T-Biscuit m’a dit :

“Du vert-de-gris dans l’eau de la vessie”

J’ai ri.

La réalité du vers était bien différente. Nous étions passé de “dans l’or du Rhin” à “dans l’eau de la vessie“. Rhin – rein – vessie. Il n’y a qu’un petit cheminement de l’esprit pour s’y tromper. Je l’ai compris quand devant mon interrogation, T-Biscuit m’a répondu :

“Mais on n’a pas quelque chose dans le corps qui s’appelle le rein ?”

Le nouveau dictionnaire aurait pu être utile quand, à table, Chupa nous a raconté qu’elle avait été voir un match de la coupe d’Europe junior de tennis avec son école et qu’elle a ajouté :

“C’était le match Honblie –  France

– Ce n’est pas plutôt Hongrie ?”

Le dictionnaire, j’aurai pu aussi le mettre entre les mains de MrRéglisse, quand, n’arrivant pas à s’arrêter de manger alors qu’il tente de “faire attention”, il m’a dit d’un air désespéré :

” Je crois que je suis beaulimique (ou bolimique, mais je trouve plus marrant le “beau”) …”

Le seul problème du dictionnaire, c’est qu’il pèse très lourd dans le cartable de T-Biscuit …

D’autres frian-Dises sont à déguster chez LiliCerise et chez Myzotte.

 

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

10 commentaires sur “Dans le dictionnaire

    Hysterikfamily (julie)

    (19 février 2014 - 13:50)

    Lorsque j’étais enfant, c’est la commune qui nous avait offert des dictionnaires et on n’utilisait que ça (internet c’était encore le luxe absolu) c’est dommage qu’ils ne fassent pas ça dans son école et j’imagine bien que du coup le cartable doit peser des tonnes ….
    En tout cas très drôle les associations de mots de Ti biscuit

      MissBrownie

      (19 février 2014 - 13:58)

      Un dictionnaire est offert pour les élèves allant en 6ème, à la fin du CM2 😉
      T-Biscuit n’en est pas encore là …

    Amy

    (19 février 2014 - 14:58)

    Je trouve ça génial en tout cas que les dictionnaires aient encore au moins un peu le vent en poupe ! Ca nous change des écrans. Je me souviens encore de mon premier petit dictionnaire, offert par ma grand-mère.

    myzotte

    (19 février 2014 - 14:42)

    Tu m’a embrouillée le cerveau là – je réfléchis mais j’ai pas tout compris
    (sinon je suis entrain de dessiner une friandise – si j’y arrive avec le Pipou qui veut pas se reposer)

      MissBrownie

      (19 février 2014 - 15:43)

      Ah zut … à vouloir mêler plusieurs frian-dise dans le même billet, j’ai peut-être trop compliqué des choses qui sont évidentes pour moi puisque je les ai entendu.

    madamezazaofmars

    (19 février 2014 - 16:46)

    Je viens encore de passer un bon moment en te lisant

    lilicerise

    (19 février 2014 - 17:16)

    Mes enfants, mon neveu et ma nièce ont déniché un très vieux dico chez mes parents. C’est devenu leur grimoire de sorcellerie et les plus grands en font la lecture aux plus petits ! 🙂

    Mère débordée

    (20 février 2014 - 8:00)

    C’est super que cette demande vienne de lui, pas beaucoup d’enfants qui seraient demandeurs !
    Les miens sont encore petits mais on a déjà un petit dico qu’on avait eu avec le journal Ouest France, spécial enfant, avec beaucoup d’illustration.
    Je m’en sers parfois pour leur expliquer quelques mots.

    Mais c’est chouette, les dicos. Ca demande de réfléchir : il faut savoir écrire le mot, le rechercher…

    Je pense que, plus tard, je prendrais aussi Le Robert Enfant, il a l’air pas mal du tout.

    (Et sinon, jolies frian-dises ^^)

    La maman des petits plats

    (20 février 2014 - 9:07)

    Chez nous, les enfants reçoivent un dictionnaire à l’école et apprennent à s’en servir 😉

    Mais c’est aussi une bonne idée d’en avoir un à la maison, je pense que mon aîné aimerait beaucoup le feuilleter.

    Vinie

    (21 février 2014 - 15:47)

    Ahaha c’est le “beaulimique” qui m’a bien fait rire 🙂

    Ceci dit, c’est bien que T-Biscuit s’intéresse au dictionnaire et aille y chercher la définition des mots qu’il ne comprend pas 🙂

Laisser un commentaire