Mon petit Tsunami

hulk-tout-casser

Quand je le vois foncer sur moi le soir, à la sortie de l’école, courir et balayer tout sur son passage, puis me percuter sans avoir ralenti une seconde avant le choc, je me dis qu’il n’y a pas de doute, mon tout-petit est bien né le jour d’un tsunami. Il est lui même un tsunami avec un trop plein d’énergie.

Quand il passe en courant à côté d’elle, sans qu’elle ait pu l’attraper au passage, l’Atsem dit qu’elle a vu une fusée passer. Mais moi, je sais qu’il est comme une grosse vague et parfois j’ai peur pour les tout-petits sur son passage, parce que si je ne l’arrête pas, il pourrait faire comme les rugbymen dans une mêlée. Il joue des épaules.

Dans le couloir, là où sont les portes-manteaux, il y a quelques impressions de photos en noir et blanc d’une séance de motricité à base de foulards. Chichi est dans un groupe de 4 enfants. Quand T-Biscuit a vu la photo, il a éclaté de rire et a appelé son petit frère GodZilla. On le sait depuis longtemps qu’il est ChichiZilla, mais là, dépassant les autres enfants de son groupe d’une tête, avec ses cheveux qui font comme une crête sur sa tête, c’est encore plus flagrant. Il a l’air d’une brute aux côtés de 3 petites choses frêles et inoffensives. Pourtant, il n’est pas géant. Ceux de mars comme lui sont à peu près de la même taille, à quelques centimètres près.

Souvent, pour aller à l’école ou à la sortie des classes, je le porte. Il est lourd et plutôt grand, mais je le porte pour le garder en eaux calmes. Si je le pose, il commence à faire des vagues. Il tourne, il saute puis il se met à courir vite, de plus en plus vite.

Je n’arrive pas à lui faire confiance. Je ne pense pas pouvoir lui faire confiance. Je sais qu’il ne regardera pas pour traverser au passage piéton, je ne sais pas s’il s’arrêtera pour m’attendre, il voudra juste aller vite. Il voudra seulement que je ne le rattrape pas, moi qui cours comme un canard croisé avec un pingouin derrière lui. Il cherchera seulement à jouer. Je lui explique sans cesse les dangers. Je lui explique combien j’ai peur pour lui quand il se sauve comme cela.

La dernière fois, quand son copain de classe a traversé sans regarder, que la rue n’était plus bloquée le temps de la sortie et que sa mère a poussé un cri de peur quand une voiture passait au même moment, heureusement doucement, ce fut une raison de plus de lui expliquer les dangers de la route et des voitures qui ne voient pas forcément les tout-petits. Mais il m’a répondu :

“Mais maman, si une voiture m’écrase et que je suis mort, je serai revivant plein de fois. Moi je peux être revivant tout le temps”

Mon coeur continue de trembler quand mon petit tsunami se met à courir.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

25 commentaires sur “Mon petit Tsunami

    lafeelili

    (5 février 2015 - 13:53)

    Une vraie tornade ce Chichi ! Ici la spécialité de Pimprenelle, c’est d’escalader partout et de sauter (parfois elle saute les marches des escaliers deux par deux …), et moi aussi mon cœur s’arrête à chaque fois. On a pas fini de trembler je crois !!

      MissBrownie

      (9 février 2015 - 10:32)

      Si Chichi voit T-Biscuit et Chupa sauter des escaliers, il veut forcément faire pareil. Comme tu dis, on n’a pas fini de trembler

    Vinie

    (5 février 2015 - 14:54)

    Pas le temps de s’ennuyer avec ChichiZilla ^^

    madamezazaofmars

    (5 février 2015 - 15:01)

    J’ai le même a la maison et bien peur que le Mistouflon soit assez fonceur lui aussi

      MissBrownie

      (9 février 2015 - 10:46)

      Ça me change de T-Biscuit qui était du genre à rester collé à nous et à paniquer si nous étions trop devant lui

    lanabc

    (5 février 2015 - 20:38)

    Dire que je me souviens du jour de sa naissance… Un tsunami qui veut déferler pour sortir de l’école alors…

      MissBrownie

      (9 février 2015 - 11:04)

      Oui, il est nettement moins agité pour y entrer 😉

    Geeky Girl

    (5 février 2015 - 20:56)

    Une belle jolie friandise que la phrase de fin… touchante…

      MissBrownie

      (9 février 2015 - 11:05)

      Oui, une frian-dise qui rappelle à quel point il est compliqué de comprendre la mort

    theworkingmum

    (5 février 2015 - 21:24)

    très joliment écrit <3

    lamiteorange

    (6 février 2015 - 9:23)

    Outch… Pas facile de leur expliquer les conséquences définitives de la mort et des dangers de la route…
    Je te comprends!
    Même si MC était plutôt du genre hyper calme, je l’ai promenée en poussette, en ville, jusqu’à 3 ans et demi, alors qu’elle savait très bien marcher sur de longues périodes, juste par peur qu’elle me lâche et saute sous une voiture…
    Si elle avait été du genre de Chichi je crois qu’elle se baladerait encore en poussette avec moi! 😉

      MissBrownie

      (6 février 2015 - 9:53)

      Le truc, c’est que comme il déborde d’énergie, dès 2 ans 1/2, il était impossible de le garder dans une poussette, il hurlait et se débattait pour en sortir 😉

      Heureusement, comme il a un peu peur des inconnus, il aime être dans mes bras où il se sent en sécurité, mais mon dos trinque :-/

    petitdiables

    (6 février 2015 - 17:32)

    Décidément je trouve que nos fils ont beaucoup de points communs…

    Diorella78

    (8 février 2015 - 17:14)

    J’ai un petit bout de 30 mois qui a dû mal à me tenir la main. Il est déjà tombé dans la rue… Bim, direction les urgences pour ressortir avec 2 points de souture 🙁 Je pense que le sport peut les aider à canaliser leur énergie. J’attend de voir comment se passera sa rentrée à l’école et on l’inscrira au sport.
    Ils nous font des frayeurs ces petits bouts!

      MissBrownie

      (9 février 2015 - 11:08)

      Le mardi soir, quand on emmène ma grande à la danse, il voit des enfants aller au Taekwondo et dit vouloir en faire. En fait, il veut surtout y aller pour l’échauffement qui consiste à courir autour du tatami 😉 Malgré tout, l’année prochaine, je réfléchirai sérieusement à l’inscrire au baby basket et au judo ou taekwondo

    delalainedanslemetro

    (8 février 2015 - 19:47)

    Mon petit (bientôt 4 ans) était exactement pareil ! Je ne lui faisais pas confiance… et culpabilisais de ne pas pouvoir lui faire confiance.. Il a toujours était inconscient des dangers là où son grand frère était prudent… Tout était prétexte à jouer et dans la rue il courait à fond les ballons sans s’arrêter, sans regarder malgré mes hurlements ! Il riait, riait pensant que je jouais… Et puis petit à petit il a voulu gagner en indépendance et a compris (à force de lui expliquer) que pour ça il fallait qu’il m’écoute… Je le surveille toujours comme du lait sur le feu mais ça va beaucoup mieux et je me détend petit à petit… “Tchoupi se perd au supermarché” a bien fonctionné sur mon petit aussi ! Souvent il me dit de lui même pourquoi il doit rester auprès de nous et pourquoi il faut attendre le bonhomme vert au passage piéton… Courage !

      MissBrownie

      (9 février 2015 - 11:10)

      Voilà, c’est tout à fait ça, il rie si je cours derrière lui en criant pour qu’il s’arrête -_-
      C’est une bonne idée de trouver un album jeunesse sur le sujet.

    amandine

    (8 février 2015 - 20:51)

    bonsoir, je découvre votre blog et je ne peux m’empecher de répondre à ce billet qui me parle tellement … Ma fille est du mois de mai 2011 et est exactement comme ça. Vive, parfois imprudente et tête brulée. Je pense que nous avons encore du souci à nous faire …

    En tout cas, jolie découverte qu’est votre blog …

      MissBrownie

      (9 février 2015 - 11:12)

      Merci :-*
      La cuvée 2011 semble bien énergique ^_^
      Mon neveu est de mai 2011 et lui aussi bouge beaucoup 😉

    La cigale ou la fourmi

    (9 février 2015 - 9:00)

    Quel joli texte.
    Et surtout, quelle belle métaphore!
    Bises

    elodiemum

    (9 février 2015 - 23:18)

    La tornade Chichi !! Ici j’ai une tornade plutot demi portion qui en fait voir de toutes les couleurs à ses copains d’école ! C’est plus un pimousse chez moi en fait : Petit mais costaud 🙂
    J’imagine bien l’Atsem dire qu’elle a vu une fusée passé, bizarrement ça me rappelle quelque chose 🙂 Des bisous !

Laisser un commentaire