La fille qui roule et autres petits mots

toboggan

Mon tout-petit a pris l’habitude d’étudier les emballages et les jouets et avec son anniversaire, il a eu l’occasion d’en admirer quelques uns.

A chaque fois qu’il découvre le pictogramme représentant la tête d’un bébé barré, il vient me voir et me dit :

“Ça, c’est interdit pour les bébés ! Moi je ne suis plus un bébé. Ze peux jouer avec.”

Puis, en scrutant le stylo leaptag sous toutes les coutures, stylo qu’il avait fallu retrouver quand Chichi a voulu tout connaître de notre système solaire (mais n’a pas retenu grand chose), il m’ a demandé :

“Maman, pourquoi on ne peut pas le mettre à la poubelle ?”

Il y avait une poubelle barrée sur le stylo. Une occasion de lui expliquer brièvement la notion de tri et de recyclage.

Quand on a fêté ses 4 ans en famille, ses cousins et cousines étaient là pour souffler les bougies avec lui. D’ailleurs Chichi a un peu de mal à souffler les bougies. Il crachouille plus qu’il ne souffle. La souricette, la petite dernière de la famille, qui n’a que 8 mois était sur le sol et elle roulait. A droite, puis à gauche, et encore à gauche. Elle en faisait que rouler : son mode de déplacement. Alors quand Chichi est venu nous demander :

“Elle est où la fille qui roule ?”

Nous avons tous éclaté de rire et lui avons désigné l’endroit où avait roulé la souricette. Sauf que quand il est allé voir, il n’a pas trouvé la fille qui roule qu’il cherchait.

Je n’ai compris qu’après qu’il recherchait la figurine de Go Go Tomago des Nouveaux Héros de Disney qu’il venait d’avoir en cadeau. Parce qu’elle a des roulettes aux pieds. Oups.

Je ne sais pas si Chichi pense trop à tous ses nouveaux jouets qu’il a eu en 2 semaines (Et il en voudrait encore encore encore) ou si la sieste à l’école est devenue vraiment de trop, mais depuis quelques soirs, il n’arrive pas à dormir et joue dans sa chambre jusque tard, très tard. Avant, je pouvais allumer sa veilleuse, éteindre la lumière, fermer presque entièrement la porte, en veillant à laisser une raie de lumière puis partir. Mais en ce moment, quand j’étais la lumière, il me dit :

“Non, maman, refait jour”

Oui, parce qu’avec lui, la lumière, c’est soit “faire noir” ou “faire jour”.

Enfin, j’espère que ça passera …

Chichi-et-ratou-friandise

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

6 commentaires sur “La fille qui roule et autres petits mots

    mariebbkawaii

    (25 mars 2015 - 12:10)

    J’adore!!! “La fille qui roule” j’ai rit ^^
    Très curieux ton Chichi pour décortiquer les emballage, et il déduit bien.

    Maristochat Bellemam

    (25 mars 2015 - 13:33)

    Rohh c’est adorable!

    Maud

    (25 mars 2015 - 14:02)

    La mienne n’a même pas encore eu tous ces cadeaux, certains sont encore non emballés dans le garage, pas eu l’occasion de les lui offrir.
    Elle fait encore 4 siestes par semaine, les jours de nounou, et c’est 4 soirs là, c’est juste l’enfer pour qu’elle s’endorme à une heure raisonnable !! grrr… vivement l’année prochaine ! 😉

    La vie en Tisanie

    (25 mars 2015 - 18:53)

    Je ne me lasse pas de ces mots d’enfants! avec une préférence pour ‘la fille qui roule!!’

    Mère débordée

    (26 mars 2015 - 9:27)

    Mon 4 ans ne fais plus de siestes (ou rarement) depuis ses …. 2 ans.
    Je ne pense pas que ce soit forcément pour jouer que Chichi ne la fait plus. Il n’en a peut-être tout simplement plus besoin.
    Et effectivement, comme mon petit, il se couche tard. A mon grand dam ^^

    C’est mignon la fille qui roule ^^

      MissBrownie

      (26 mars 2015 - 9:35)

      Chichi ne fait plus de sieste à la maison depuis longtemps et ces jours là, il s’endort facilement, comme hier soir, mais à l’école il doit faire la sieste et le soir, c’est la cata pour le mettre au lit :-/

Laisser un commentaire