Fouillis de Vie

poeme maitresse

Chupa voulait trouver un poème pour sa maîtresse d’école. Un poème à lui offrir et à lui réciter pour la fin de l’année et son départ en retraite.

Je devais emmener T-Biscuit à un anniversaire au laser game et récupérer une commande au drive.

J’ai allumer l’ordinateur et dans le moteur de recherche, j’ai tapé “poème pour maîtresse”. J’ai cliqué sur le 1er résultat : 16 poèmes pour maîtresse. J’étais pressée, T-Biscuit me pressait. J’ai laissé Chupa se débrouiller.

Elle a trouvé un poème qui lui plaisait. Elle l’a imprimé en 2 exemplaires. Elle m’a montré sa mise en page puis elle m’a dit :

“Tu sais, il y avait des poèmes vraiment bizarres pour une maîtresse, des phrases qui ne voulaient rien dire comme “quand je touche ta bouche …”, mais celui que j’ai choisi était vraiment le mieux”

Il y a eu une étincelle dans mon cerveau et j’ai pensé “OUPS !”. A aucun moment, je n’ai vu le mot maîtresse sous une autre signification en tapant les mots dans le moteur de recherche.

Pas simple pour les tout-petits de faire la différence entre réalité et fiction quand ils voient des images à la télé. Chichi a trouvé son moyen de faire la différence. Quand il regarde la télé, que ce soit un dessin animé ou un film avec de vraies personnes, il dit :

” Ils sont en pâte fimo !”

Je crois que cela vient de la fois où il a regardé “Coraline” avec Chupa et qu’elle lui a dit que c’était faux et en pâte fimo. Pâte fimo = faux.

Dans la voiture, au drive, pour une fois, Chichi ne hurlait pas pour que je le sorte de la voiture. Il était occupé à coller ses vignettes Playmobil offertes par Auchan pour acheter des boîtes de playmobil moins cher.

Je roulais, quand, soudain, j’entends mon tout-petit dire d’un air désolé :

“Oh non … j’ai choisi un camion de bébé … je ne veux pas un truc de bébé moi … Ils vont avoir le truc de bébé pour moi dans le magasin, maman ? Je ne veux pas ça …”

Et oui, Chichi avait collé ses vignettes sans regarder de l’autre côté de la feuille et il avait choisi le camion de pompiers 1 2 3 … la grille était même remplie.

Chichi change de passion comme de slip et en ce moment, sa marotte, ce sont les transformers. Autobots et décepticons sont au centre de ses conversations, mais avec mon tout-petit, il faut suivre car je ne suis pas certaine que tout le monde comprenne quand il parle  de :

“Muscraïm”

, qui signifie Optimus Prime.

N’ayant pas d’albums d’histoires des transformers, l’histoire du soir se transforme un peu en histoires autour d’un feu de camp et chacun notre tour, nous imaginons une histoire farfelue avec les transformers. L’histoire préférée de Chichi : celle où j’ai raconté que Bumble Bee avait perdu son doudou et que MegaTron lui avait volé.

Les grands doudoux ont remis sur le tapis l’histoire des prénoms qui ne font pas bébé ou enfant ou adulte. T-Biscuit et Chupa dissertaient sur leur prénom, T-Biscuit pensant que son prénom fait bébé mais pas adulte et que celui de Chupa soit plus adulte.

J’ai trouvé drôle d’ajouter:

“Mon prénom ne fait pas mamie, je trouve …

– Non, toi, ton prénom fait poupée qui fait flipper !”

Voilà le résultat quand un film d’épouvante porte son prénom … et nom, je ne me prénomme pas Chucky. Enfin, vous le savez déjà.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

11 commentaires sur “Fouillis de Vie

    Nancy

    (2 juillet 2015 - 9:11)

    Vous avez bien raison de noter leurs mots d’enfants et merci pour le partage, c’est trop craquant.
    Le coup de la pâte fimo est top ^^
    Belle journée à vous !

      MissBrownie

      (9 juillet 2015 - 12:03)

      J’ai encore les petits mots de mes grands 🙂 Je crois que j’en ai assez pour écrire un livre 😀

    debullesenaiguilles

    (2 juillet 2015 - 10:29)

    Ah ah la poupée qui fait flipper 😉 j’adore !!!
    On ne se méfie jamais assez de nos recherches google… parfois je me demande si je suis trop prude et un peu innocente… (je ne te raconte pas la fois où j’ai cherché “mouillé” pour illustrer une comptine sur la pluie…)

      MissBrownie

      (9 juillet 2015 - 12:05)

      Mdr ! J’imagine bien les résultats avec “mouillé”
      Je suis également trop naïve 😉

    jenesuispasunesupermaman

    (2 juillet 2015 - 18:23)

    Oops! Google et son interprétation du mot “maîtresse”…

    lanabc

    (2 juillet 2015 - 22:59)

    Eh oui, il faut se méfier de google et surtout des images parce qu’un jour en cherchant pomme, je ne te dis pas ce que j’ai trouvé… une collègue a cherché dompteur, c’est pas mal non plus dans le genre.
    Avec mon prénom, on m’a souvent demandé où étaient les garçons…

      Maud

      (8 juillet 2015 - 23:25)

      pas mal comme prénom 😉

      MissBrownie

      (9 juillet 2015 - 12:14)

      Tu éveilles ma curiosité avec “pomme” 😀

    Maristochat Bellemam

    (3 juillet 2015 - 18:08)

    ahah c’est génial comme d’habitude !

    Pour les poèmes de maîtresse en effet, je n’y aurais pas pensé non plus !

    thomasdelarue

    (8 juillet 2015 - 16:30)

    Il est vrai que les mots d’enfants sont à la fois mignons et rigolos. Je pense à ma petite fille de 2 ans,qui dit parfois des choses demandant du temps à comprendre.

    Maud

    (8 juillet 2015 - 23:27)

    J’ai aussi tout de suite pensé que tu t’appelais Chucky 🙂 question de génération… ^^

    Sympa ce poème… moi non plus ça m’a pas traversé l’esprit si ça peut te rassurer…. et pourtant je fais souvent des recherches sur Google…

Laisser un commentaire