Constellations et Pluie d’étoiles

constellations

En 1990, quand nous avons quitté un village avec boulangerie et bar-tabac pour la campagne, la vraie, celle qui te donne l’impression d’habiter au bout du monde parce qu’il faut traverser une forêt et longer plusieurs kilomètres de champs avant de trouver la ville la plus proche (petite la ville en plus), j’en ai un peu voulu à mes parents. En plus, il y avait plus de vaches que d’habitants. Ce n’est pourtant pas la montagne mais c’est un village comptant une grosse centaine d’habitants.

Pourtant, dans ce village qu’aujourd’hui j’aime retrouver pour quelques jours au vert, comme on dit, j’ai découvert quelque chose d’exceptionnel, quelque chose qu’on ne voit pas dans les villes : le ciel étoilé dans toute sa splendeur, sans être pollué par les lumières urbaines. Là où vivent mes parents, à 22 heures, l’éclairage publique s’éteint (à moins que ce soit 23 heures). C’est incroyable le nombre d’étoiles qu’on peut distinguer dans ces conditions. Et quoiqu’en dise ou pense MrRéglisse, on voit également des satellites poursuivre leur course. Enfin on voit la lumière du soleil qui se reflète sur eux. Au dessus de la maison de mes parents, il y a également de très nombreux avions qui passent, des avions remplis de passagers à destination de plages ensoleillées (enfin, c’est ce que j’imagine).

Ados, avec ma soeur, nous aimions admirer les étoiles, surtout les soirs d’août, la saison des étoiles filantes. Enfin d’après mon père qui guette les canards dans sa hutte durant l’hiver, on en voit également de magnifique en cette froide saison.

Samedi 8 août 2015 (le 8/8/8; 2+0+1+5 +8; triple infini), le ciel s’annonçait couvert pour la nuit des étoiles. Nous étions en week-end chez mes parents, la soirée s’est prolongée tard et à minuit, nous sommes sortis nous allongés dans le petit salon de jardin pour admirer les étoiles.

Comme toujours et partout où que je sois, j’ai immédiatement repéré la Grande Ourse. Par contre, la petite Ourse, je ne réussis pas à la trouver et ça m’agace. Les autres constellations, je ne sais absolument pas les repérer, mais je compte bien changer cela grâce à l’album de Chupa “Constellations : Un livre phosphorescent à lire sous les étoiles” aux éditions de la Martinière Jeunesse, un très beau livre pour apprendre à relier les étoiles dans le ciel.

Ce soir là, les nuages se sont dispersés peu à peu et nous avons pu observer quelques étoiles filantes : 3 pour moi dont la plus belle était telle une boule de feu illuminant le ciel un instant. Ma mère et Chupa diront que je remue le couteau dans la plaie mais à cet instant, ma mère était occupée à replacer les coussins que Chupa venait de faire tomber et elles n’ont rien vu. Du coup, je suis la seule à l’avoir vu et personne ne peut attester de son existence et de sa magnificence.

Cette nuit, la nuit du 12 au 13 août 2015, une pluie d’étoiles filantes est annoncée. Il paraît que nous pourrons voir jusqu’à 100 étoiles filantes par heure, le pic étant à 5h, mais 1h étant pas mal aussi. Le hic en ville, c’est l’éclairage urbain constamment allumé. Le hic dans le nord, c’est que le ciel s’annonce couvert.

Belle nuit des étoiles à vous si vous avez la chance de pouvoir les observer.

constellations 2 constellations 1

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

3 commentaires sur “Constellations et Pluie d’étoiles

    Myzotte

    (13 août 2015 - 11:51)

    Je me souviens bien ses nuits étoilées. Parfois avant d’aller se coucher dans la tente.
    Et aussi avec notre voisin M. qui apporter son télescope.

    Il est trop beau ce livre – j’ai trop envie de craquer pour les loulous.
    Hier soir, on avait un ciel nuageux encore une fois, même dans la grande campagne de mes Beaux Parents – mais la grande Ours on la voyait un peu.

      MissBrownie

      (13 août 2015 - 11:57)

      Mince pour le ciel nuageux hier.
      Sur Lille, le ciel était plutôt dégagé mais avec tout l’éclairage urbain autour de notre maison, notamment avec le parc derrière le jardin, le ciel n’était pas assez noir -_-
      J’ai cru voir des étoiles filantes mais tellement fines qu’avec la lumière orangée des lampadaires, elles étaient à peine visibles. Puis à 5h, je n’ai pas eu le courage de sortir, pourtant Chichi m’a appelé pour un verre d’eau (en ce moment toutes les nuits, il m’appelle pour boire vers 4h).
      Par contre, j’ai vu des chauves souris 😀

    Miss Pivoibulle

    (13 août 2015 - 13:18)

    Ce livre est juste magnifique !

Laisser un commentaire