Oh My Gomme !

FRIANDISE CHUPA

La prof d’Histoire-Géo du coolégien est enceinte. Du coup, elle dicte ses cours parce qu’elle est trop fatiguée pour écrire la leçon au tableau. Alors quand je fais réciter ses leçons à mon fils, j’ai les yeux qui piquent et la furieuse envie de lui prendre son stylo, celui avec une gomme au bout, pour corriger toutes les horreurs que je lis. MrRéglisse, lui, est d’avis de tout lui faire réécrire.

Mes grands doudoux sont des enfants plutôt intelligents, mais il semblerait que l’orthographe ne soit pas quelque chose d’innée. Souvent, des “Oh la la” sortent de ma bouche, marque de mon désespoir.

Et quand, ils me disent :”Ah bon, ça ne s’écrit pas en un seul mot ?” [je ne me souviens plus du dernier exemple en date avec T-Biscuit, mais c’était du lourd], j’essaie de me souvenir du jour où j’ai fait faire une dictée à ma soeur de 10 ans 1/2, à la veille de sa rentrée en 6ème et qu’elle avait écrit “l’ aboisson“.

Je me rassure en me convaincant que pointer du doigt leurs erreurs les fait progresser. Ils apprendront. Ils n’auront pas le choix. Même s’ils font partie de cette génération qui trouve qu’écrire correctement, avec le moins de fautes possibles (parce qu’on en fait tous, surtout quand on tape vite et qu’on ne se relie pas – shame on me), c’est surfait. La phonétique, c’est tellement plus tendance.

Le français des pré-ado, ça ne pique pas que les yeux, ça brûle les oreilles parfois aussi.

Le week-end dernier, par exemple, à table, ça parlait bouffe. Normal me direz vous à table. Chupa et Chichi nous racontaient ce qu’ils avaient mangé dernièrement à la cantine. Chupa entrait même dans les détails …

” La dernière fois, à la cantine, on a mangé du cassoulet et à cause des haricots blancs, ça donnait envie de faire des prouts …

– Du cassoulet, ce n’est pas avec des haricots blancs !, intervient T-Biscuit

– Si c’est avec des haricots blancs …

– Non, du cassoulet, c’est de la semoule avec des petits bouts de légumes

– Mais non, ça c’est du TABOULET !

– Ta soeur a raison, ai-je fini par conclure “

Un autre jour, Chupa nous racontait qu’enfant, sa maîtresse avait subi du harcèlement, notamment à cause de son nom de famille, mais également pour une autre raison :

– Tu vois, ses paupières sont gonflées au dessus de ses yeux, un peu comme si elle avait été frappée et qu’elle avait des cockers …

– Euh … on dit des coquards … des cockers, ce sont des petits chiens”

[Dans ce genre de cas, j’imagine la maîtresse avec des petits chiens tatoués au dessus des yeux – Je suis très dans l’imagé]

Il y a également ce jour où nous faisions un plat à base de crevettes roses, mais celles que j’avais achetées n’étaient pas fraîches. Chupa m’a alors dit :

“Ha, tu as acheté des crevettes sur le jet !?”

Humhum

[Je sais, ce n’est pas beau de se moquer – Un jour aussi j’ai été une enfant et j’ai aussi dit des bêtises certainement]

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

11 commentaires sur “Oh My Gomme !

    sysyinthecity

    (2 février 2016 - 11:19)

    C’est vraiment le truc qui m’agace au niveau scolarité aujourd’hui, c’est affolant ! je n’aime pas lire où s’est bourré de fautes même s’il m’arrive d’en faire, mais la part d’un collégien je ne trouve pas ça logique sauf s’il est vraiment nul en orthographe. Les profs ne font aucun effort de correction !! hormis peut-être quelques rares profs..

      MissBrownie

      (2 février 2016 - 13:19)

      Le paradoxe est qu’en dictées préparées, mon coolégien a 19,5 ! Et même quand je lui fais faire pour la 1ère fois, il ne fais pas beaucoup de fautes mais en cours, il ne réfléchit pas et c’est la cata

        Carole Nipette

        (3 février 2016 - 11:03)

        la mienne c’est pareil, elle sait comment les mots s’écrivent et en dictée c’est super mais dès qu’on sort du cadre et que c’est de la rédaction improvisée, tout à coup elle a tout oublié, à n’y rien comprendre !

    lafeelili

    (2 février 2016 - 13:16)

    J’accueille beaucoup de stagiaires dans le cadre de mon travail (bien plus âgés que tes doudoux) et j’avoue que je suis atterrée par leur orthographe. Même au lycée ou plus grands, l’immense majorité d’entre eux ne savent pas écrire, et ça n’a pas l’air de les préoccuper plus que ça …

    Sinon, j’imagine bien la discussion sans fin entre le taboulet et le cassoulet ^^ Tu as raison de noter toutes ces petites anecdotes rigolotes 🙂 Et pour Ti-biscuit, peut-être que finalement, la clé est là, les faire écrire plus souvent (et corriger bien sur parce que sinon, ça ne sert à rien)

      MissBrownie

      (2 février 2016 - 13:22)

      Le problème est que nos enfants ne font quasiment plus de dictées à l’école … En primaire, T-Biscuit n’en a eu qu’avec sa maîtresse de CE1 qui en faisait des longues et difficiles, à préparer. Après c’était juste quelques phrases de temps en temps. Là, en 6ème, depuis la rentrée, il a eu 3 dictées ! Je me souviens que j’en avais une par semaine.
      Par contre, ses dictées préparées, il a de très bonnes notes

    Vinie

    (2 février 2016 - 14:14)

    Ah lala on fait des bonds aussi quand on lit Tim parfois. Mais je me dis qu’il lit beaucoup et que écrire correctement les mots lui viendra du coup plus facilement que des enfants qui ne lisent pas 😛

    Nancy

    (2 février 2016 - 17:14)

    L’avantage de ces fautes, c’est qu’elles font sourire les lectrices de votre blog 🙂
    Le “sur le jet”, j’adore !

    Maristochat Bellemam

    (2 février 2016 - 21:23)

    Ohlala je peux te dire que lorsque je corrigeais des copies, j’avais parfois du mal à comprendre ce que mes élèves écrivaient !
    Mais cela reste mignon chez toi !

    aggieagit

    (2 février 2016 - 23:11)

    J’ai mis un peu de temps à comprendre le “sur le jet” 🙂 c’est exactement le genre de choses que pourrait dire ma Biscotte (ce soir elle nous a parlé de son déguisement pour le “canard val”)

      MissBrownie

      (3 février 2016 - 10:52)

      Hier soir, Chupa m’a demandé ce que voulait vraiment dire pervers et si c’était parce que ce sont des papas verts -_- Je pensais qu’elle avait compris depuis longtemps vu qu’elle utilise ce mot depuis au moins 2 ans. Bref, c’est un peu comme canard val ^_^

    Maud1202

    (3 février 2016 - 22:39)

    Comme myzotte, moi j’écrivais ” l’amairie” Bien sûr mes parents se moquaient de moi… Ainsi que ma grande sœur.

    Moi justement je suis agréablement surprise par mon fils, qui commence à peine à écrire, et quand je lui dicte des mots qu’il n’a encore pas appris à écrire, et les écrits soit bien , soit il me propose tous les graphèmes possibles pour un même son, ce qui signifie qu’il les a déjà mémorisés (ex: au/eau/o où é/er/et/ez)!

    Moi aussi je me relis rarement

Laisser un commentaire