Le Ballon

lacher ballon

Voilà des mois que je veux vous conter cette histoire.

Voilà des mois que je veux imaginer le long voyage, en faire une douce histoire pour les enfants et pourquoi pas la faire illustrer par Chupa.

Depuis cette photo sur instagram et facebook que vous avez été nombreuses à commenter, rien. Le temps a juste filé.

Alors aujourd’hui, en cette journée particulière, je vais vous la raconter brièvement cette histoire de ballon. Pour ne pas l’oublier. Et parce que je me souviens avec douceur de mon tout-petit qui, bébé, avait toujours une tribu de ballons autour de lui. Aussi parce que aujourd’hui, mon Chichi va souffler ses 5 bougies et qu’à l’image de ce ballon nuage que j’ai aperçu dans le ciel hier, je sens que mon p’tit dernier s’envole. Bien qu’il soit parfois encore fortement accroché à moi, il s’envole, prend confiance et me lâche. Moi aussi, je le laisse s’envoler doucement.

Bref, revenons en à ce fameux ballon.

C’était un samedi de juin. Dans la cour de l’école maternelle c’était l’effervescence. Il faisait beau et les enfants ayant classe le matin, les parents s’étaient déplacés sans râler pour découvrir la petite fête organisée par les parents d’élèves.

C’était agréable d’observer Chichi au milieu de ses nouveaux amis, lui qui avait souvent pleurer le matin avant d’entrer en classe.

Puis on a vu des enfants avec des ballons. De plus en plus d’enfants avec un ballon gonflé à l’hélium. Mon tout-petit a voulu le sien. J’ai noté son prénom vite fait sur un petit carton au dos duquel l’adresse de l’école était inscrite. Pas de nom, juste son prénom. A quoi bon ? Ce ballon finirait certainement accroché à des fils électriques ou aux branches d’un vieil arbre.

Chichi avait à peine eu le temps de promener son ballon qu’il fallut lui dire au revoir. Au milieu de tous les enfants regroupés au centre de la cour, le coolégien a donné des conseils à Chichi sur la façon de laisser son ballon s’envoler, pour qu’il ne s’accroche pas directement dans l’arbre voisin ou que son fil ne s’entortille pas directement avec le fil d’un autre ballon. Nous avons attendu un peu et au milieu des nuages gris annonçant peut-être la pluie pour l’après-midi, Chichi a lâché son ballon. Un peu après les autres. Après en avoir vu des dizaines atterrir directement dans les branches de l’arbre. Les plus chanceux semblaient filer vers la Belgique. Les yeux pleins d’espoir, nous l’avons observé s’élever vers le ciel. Jusqu’à ce qu’il devienne un point invisible. Mais Chichi aurait bien voulu le garder ce ballon. Il n’avait pas tellement envie de le laisser s’envoler.

Puis les jours, les semaines et les mois sont passés.

Mon tout-petit a fait son entrée en moyenne section, avec une nouvelle maîtresse. Il pleurait tous les matins.

Un jour, sa nouvelle maîtresse lui a annoncé qu’elle avait une surprise pour lui : une lettre venue d’Italie lui était adressée. Dedans, il y avait une carte postale et le petit carton en papier biodégradable sur lequel j’avais noté vite fait le prénom de Chichi. Le carton était en parfait état. Digne d’un tour de magie ! C’était bien mon écriture, nous ne rêvions pas.

A vol d’oiseau, le petit ballon d’hélium de Chichi avait parcouru 1082 km. Il avait évité la pluie, les orages d’été, les oiseaux, les branches. Tout, il avait tout évité. Et après son long périple, il s’était posé dans un joli petit village italien, à Gubbio, en Ombrie.

Encore plus fantastique, les personnes qui l’ont trouvé, ont joué le jeu en renvoyant la carte et en y joignant un petit mot.

carte gubbio

Quelle était la probabilité pour que cela arrive ? J’ai beau avoir fait des études statistiques, je ne l’ai pas calculé. J’ai simplement trouvé cette histoire magique, limite onirique. A 4 ans 1/2, les yeux de mon tout-petit ont moins brillé que les miens, mais je sais que plus tard, quand je lui raconterai, en y rajoutant peut-être quelques détails farfelus et abracadabrantesques, ses yeux pétilleront. Et il voudra l’entendre encore et encore cette histoire magique du petit ballon traversant la France pour finir sa course 1000 km plus loin, en Italie. Dans mon histoire revisité, il y aura forcément Ratou petit panda roux. Comment l’oublier ? Lui aussi était là ce jour là.

♥ Happy 5 mon tout-petit Chichi ♥

Je ne peux pas penser aux 5 ans de mon tout-petit sans avoir une pensée pour le Japon ♥ C’était tout de même particulier de vivre mes contractions, mon accouchement en suivant ce terrible jour pour les japonais à la télé et en pensant à toutes ces vies que la nature avait reprises.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

26 commentaires sur “Le Ballon

    sysyinthecity

    (11 mars 2016 - 11:35)

    waouh quelle belle histoire !! j’adore et je trouve vraiment géniale que les gens aient joué le jeu, c’est un beau souvenir !
    happy birthday à Chichi !!

      MissBrownie

      (11 mars 2016 - 13:44)

      Merci ^_^
      Moi aussi je trouve ça génial. Ce ballon aurait pu atterrir n’importe où: dans un champ, au milieu de nulle part, mais non, là des personnes l’ont ramassé et ont renvoyé la carte avec un mot.
      Je crois que l’association des parents d’élèves devait remercier (ils ont repris la carte postale, il ne me reste que la photo) mais je ne sais pas ce qui a été fait car la maîtresse de Chichi qui devait en parler aux enfants avait été longuement malade après.

    Myzotte

    (11 mars 2016 - 12:12)

    Bon anniversaire mon neveu !
    Et ça vous donne envie d’y aller à Gubbio ?
    C’est une trop belle histoire, c’est énorme !

      MissBrownie

      (11 mars 2016 - 13:45)

      J’ai regardé et cet endroit a l’air charmant 🙂 Pourquoi pas, quand Chichi comprendra mieux 🙂

    e-Zabel Isabelle Duvert

    (11 mars 2016 - 12:36)

    je suis fan de cette histoire “vraie”, quand j’étais petite au primaire, lors de la kermesse on faisait ça aussi, cela me fait des frissons de repenser aux sentiments que j’avais ressenti à l’époque. Je n’ai jamais eu la chance de chichi mais ce billet me fait chaud au coeur pour lui ! Et joyeux anniversaire petit bonhomme. 5 ans… bon sang .. déjà !!!!

      MissBrownie

      (11 mars 2016 - 13:48)

      Merci.
      Comme toi, je n’ai jamais eu de retour des ballons envoyés dans le ciel. C’est peut-être pour ça que j’ai trouvé ça magique que Chichi ait un retour.
      Il y a eu 3 autres retour sur tous les ballons envoyés mais aucun n’a dépassé la Belgique, sauf celui de Chichi 🙂

    Mam'Zelle A

    (11 mars 2016 - 12:43)

    Je trouve ça fabuleux !!! je suis fan de l’idée première d’envoyer un petit mot à travers un ballon flottant, et la fin de ton histoire et tout simplement magique ♥♥♥
    Happy 5 Chichi mimi ♥♥♥

    céline

    (11 mars 2016 - 14:17)

    J’adore cette histoire ! Quand j’étais enfant, lors d’une promenade en forêt j’ai trouvé un de ces ballons qui avait parcouru quelques centaines de km et ça m’avait vraiment plu de renvoyer le petit carton à un autre enfant. J’en ai déjà lancé avec mes filles mais ils ne sont jamais revenus !!

    Nancy

    (11 mars 2016 - 17:50)

    Oh mais oui, il faut écrire cette histoire de ballon et d’Italie, c’est tellement émouvant, j’adore <3
    Happy Birthday Chichi !!!

    Marie

    (11 mars 2016 - 19:14)

    C’est vraiment une belle histoire sans même la revisiter. C’en est magique.
    Et joyeux anniversaire à Chichi.

    Lili et ses filles

    (11 mars 2016 - 20:03)

    C’est une histoire merveilleuse, et je suis sûre qu’il la savourera encore plus quand il sera plus grand, il faut la conserver précieusement ! Bon anniversaire à ton petit grand.

    Sophie Hérisson

    (11 mars 2016 - 21:35)

    Un jour particulier… Bon anniversaire Chichi !
    Quelle belle histoire que celle de ce ballon, enfant j’avais eu une réponse aussi, et je m’en souviens encore, un fermier avait trouvé le ballon dans son champs, à une centaine de km (et ça me paraissait déjà énorme!) et l’avait donné à sa fille de mon âge, pour qu’elle me réponde 🙂 Je m’en souviendrais toute ma vie je pense !

    lanabc

    (11 mars 2016 - 22:42)

    Une très belle histoire pour les 5 ans de Chichi, 5 ans que je te lis aussi puisque j’ai commencé un peu avant sa naissance. C’est magique qu’il soit allé aussi loin…

      Maud1202

      (13 mars 2016 - 22:22)

      Tiens moi aussi je crois !

    Caroline

    (12 mars 2016 - 15:06)

    Très jolie expérience et histoire partager. Merci a toi de nous l avoir compter

      MissBrownie

      (15 mars 2016 - 16:00)

      De rien 😉 En même temps, cela me permet de ne pas oublier ^_^
      Les trous de mémoire, c’est mon angoisse 😀

    Vanessa Mère Debordée

    (13 mars 2016 - 8:49)

    Oh ! Tu m’as mis les larmes aux yeux, c’est une histoire magique, merci de l’avoir partagé avec nous !

      MissBrownie

      (15 mars 2016 - 16:02)

      Je ne pensais pas avoir des lectrices si sensibles 😉

    jenesuispasunesupermaman

    (13 mars 2016 - 21:42)

    C’est une superbe histoire… Fais-en un conte qui fera rêver tous les enfants dès qu’un ballon traversera le ciel!
    Happy Five Chichi <3

    Maud1202

    (13 mars 2016 - 22:23)

    Oui je me souviens de cette histoire de ballon… C’est féerique!

    debullesenaiguilles

    (14 mars 2016 - 13:39)

    Elle est fantastique cette histoire !

    Maristochat Bellemam

    (14 mars 2016 - 13:48)

    C’est magnifique et j’ai les larmes aux yeux en terminant ton article . Joyeux anniversaire à ton chichi !

    Bobine

    (18 mars 2016 - 12:50)

    Une jolie histoire!
    Et joyeux 5 ans à Chichi, un peu en retard 🙂

Laisser un commentaire