J’ai lu “La Formule de Dieu”

Après avoir refermé “Signe de vie” de José Rodriguez Dos Santos il y a quelques mois, j’avais vraiment envie d’en découvrir plus sur l’univers de cet auteur. J’ai donc décidé de repartir à la base. En effet, “Signe de vie” est le 9ème roman de la série “Tomãs Noronha”. Enfin, je pensais partir de la base mais il s’avère que “La formule de Dieu” est le 2ème roman de la série. Peu importe. On peut très bien lire les aventures de Tomãs dans l’ordre qu’il nous plaît. Comme tous les tomes n’ont pas été traduits en français, d’après ce que j’ai vu, il est difficile de tous les lire.

Pourquoi j’aime les romans de J.R Dos Santos

Avant tout, si j’aime les romans de José Rodriguez Dos Santos, c’est parce qu’il me donne le sentiment de m’instruire en lisant. A milieu d’une intrigue, des théories scientifiques qui pourraient me paraître incompréhensibles dans un livre dédié au sujet sont soudainement accessibles à une personne lambda comme moi.

Ses livres ( à J.R Dos Santos ) me font réfléchir et m’interroger sur la vie, la mort, le sens de la vie, ce que nous sommes réellement. Quand je referme un de ses romans, j’ai toujours appris beaucoup de choses. Je ne vois plus la vie de la même manière. Tout me semble tellement futile d’un seul coup. Néanmoins les soucis du quotidien terrestre font que je retourne vite à cette routine si superficielle. Il est certain que je lirai d’autres romans de cette saga. Cependant pour apprécier ce genre de roman il est nécessaire de s’intéresser un minimum à la science. Dans le cas contraire, le roman pourrait sembler long et fastidieux à lire. Comme dans “Signe de vie“, il y a parfois des répétitions mais cela m’a permis de mieux comprendre certaines théories scientifiques liées à l’Univers et sa création. Ma vision de l’Univers est totalement modifiée maintenant.

Mon avis sur “La Formule de Dieu”

la formule de Dieu José rodriguez dos santos

Afin que vous compreniez plus simplement l’intrigue de ce livre, voici le synopsis du roman :

Tomas Noronha, expert en cryptologie, est appelé au Caire par une mystérieuse jeune femme. Sa mission : déchiffrer un cryptogramme caché dans un document détenu par le gouvernement de Téhéran. Un manuscrit écrit de la main d’Albert Einstein dont le contenu pourrait bousculer l’ordre mondial. Tomas Noronha devient alors un agent double censé collaborer avec les Iraniens pour informer l’Occident. Mais au cours de son enquête, il découvre que le fameux manuscrit contient beaucoup plus de choses que ne l’espéraient ses différents commanditaires. Il serait tout simplement la preuve scientifique de l’existence de Dieu.

Amazon

La formule de Dieu” nous fait voyager entre l’Iran (enfin les prisons iraniennes ne font pas vraiment rêver), le Tibet et le Portugal à la recherche d’indices pour décrypter le mystérieux manuscrit d’Einstein. Cette quête oscille entre théories scientifiques et mysticisme. Et si la religion n’était pas si éloignée de la science (ou l’inverse) ? En tout cas, il y a des points troublants. Certains textes religieux contiennent des éléments confirmés par la science, postérieurement aux écrits.

Ce roman m’a permis de découvrir certains préceptes du bouddhisme que je ne connaissais pas ainsi que beaucoup de préceptes quantiques.

Si vous cherchez un bon thriller, je ne vous recommande pas ce roman car ce n’est pas son point fort. Les situations sont parfois invraisemblables mais honnêtement ce n’est pas grave car c’est essentiellement la quête de vérité sur l’existence de Dieu et la création/mort de l’Univers qui m’intéressait.

Pour moi c’est un bon roman de vulgarisation scientifique qui fait un bon parallèle entre science et religion. Un livre qui titille les neurones. Au-delà du côté scientifique, j’y ai aussi trouvé d’autres questionnements intéressants comme cette citation :

“La plupart des gens traversent la vie comme des somnambules. Ils veulent posséder, gagner de l’argent, consommer sans cesse. Les gens sont tellement grisés par l’accessoire qu’ils en oublient l’essentiel. (…) Ils ont faim d’amour mais ne le trouvent pas. C’est pour cela qu’ils se tournent vers l’accessoire. (…) L’argent, le pouvoir, la possession … Rien ne remplace l’amour. C’est pourquoi lorsqu’ils achètent une voiture, une maison, un vêtement, leur satisfaction est éphémère. (…) Aucune de ces choses ne procure une satisfaction durable parce qu’aucune d’elles n’est vraiment importante. Ils se démènent tous pour s’approprier quelque chose qui se dérobe. Quand ils achètent ce qu’ils désirent, ils sentent en eux un vide.”

Avez-vous déjà lu José Rodriguez Dos Santos ?

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

9 commentaires sur “J’ai lu “La Formule de Dieu”

    lanabc

    (21 février 2019 - 21 h 13 min)

    Je ne connais pas du tout cet auteur. Je ne suis pas sûre que ça me plaise… mais pourquoi ne pas essayer.

      MissBrownie

      (22 février 2019 - 12 h 26 min)

      Je pense que si les questions autour de la création de l’Univers et la physique quantique ne t’intéressent pas du tout, le roman risque de te sembler long. Ces sujets me passionnent et c’est un moyen pour moi de m’instruire de manière plus “ludique”

    Nancy

    (22 février 2019 - 8 h 26 min)

    Je n’ai jamais lu cet auteur mais je sais déjà à qui je pourrais offrir ce roman. Merci pour ton avis et pour la présentation.
    Belle journée ♥️

    sysyinthecity

    (22 février 2019 - 8 h 39 min)

    je ne connais pas du tout cet auteur, mais ça me donne envie de découvrir, merci pour ton avis

    Fred UneSourisBleue

    (22 février 2019 - 8 h 43 min)

    Alors là j’avoue que je suis piquée au vif ! J’ai lu ton article attentivement et je vais noter le nom de cet auteur et de ce livre en particulier dans ma liste 🙂

    Une parisienne à Vincennes

    (22 février 2019 - 9 h 24 min)

    Un autur que je ne connais pas du tout

    Mademoiselle Farfalle

    (22 février 2019 - 9 h 26 min)

    Je ne connais pas du tout cet auteur et j’avoue que ça n’est pas trop mon style de lecture ^^

    Carole Nipette

    (23 février 2019 - 14 h 10 min)

    Je n’avais jamais entendu parler de lui ! je ne crois pas que j’accrocherai car je ne suis pas fan des romans à caractère développement personnel 🙂 le côté polar me plairait mais comme tu le fais remarquer ce n’est pas le point fort du coup pas pour moi ! mais le sujet est intéressant dans ce cas précis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *