J’ai lu “Frieda” de Annabel Abbs

Voilà longtemps que je n’avais pas publié sur mes dernières lectures, pourtant je continue de lire chaque jour. Parfois peu, parfois beaucoup.

Il y a 2 jours, j’ai fini la lecture de “Frieda“, un roman biographique écrit par Annabel Abbs. Je n’ai jamais lu “L’amant de Lady Chatterley” de D.H Lawrence mais “Frieda” raconte l’histoire de la femme, la muse qui a inspiré D.H Lawrence pour ce roman, et même plus largement pour ses romans. Plusieurs romans biographiques ont déjà été écrits sur Frieda et D.H Lawrence mais j’avoue que je n’avais jamais rien lu sur eux. J’ai donc tout découvert grâce à la plume d’Annabel Abbs.

Je venais de finir “La reine de la Baltique” de Viveca Stein que j’avais apprécié mais dont j’avais assez vite deviné l’intrigue. “Frieda” n’est pas un roman policier néanmoins j’avais beaucoup plus envie de retrouver les personnages de l’histoire et de connaître la suite que pour un roman policier. Annabel Abbs a su titiller ma curiosité. Selon les chapitres, ce sont Frieda, Ernest son mari, Monty son fils ou encore Barby une de ses fille qui sont les narrateurs. J’ai donc apprécié la façon dont l’auteure a écrit ce roman biographique.

Frieda” raconte la vie d’une femme ayant abandonné son Allemagne natale pour épouser un anglais. Très jeune elle a été charmée par cet homme symbolisant à ses yeux la liberté et déjà l’affranchissement des conventions : fuir sa famille, fuir son pays, épouser un professeur d’un rang inférieur au sien puisqu’elle a le titre de baronne. Pourtant après 12 années de mariage et 3 enfants, Frieda se sent mourir à petit feu dans cette Angleterre guindée, mais aussi dans son foyer. Frieda veut se sentir vivante. C’est lors d’un voyage chez sa soeur, en Allemagne, que Frieda va se libérer, découvrir que les femmes peuvent avoir des amants, que certains couples vivent de façon libre, changeant de partenaires à volonté sans que cela ne gêne personne. Mais Frieda reste aussi une mère portant un amour sans limite pour ses enfants.

La rencontre de Frieda avec D.H Lawrence, un étudiant de son mari, fils de mineur et écrivain va bouleverser sa vie. Si vous ne connaissez rien de la vie de Frieda, je vous conseille vivement la lecture de ce roman des éditions Hervé Chopin. J’ai été happée par cette lecture. Il faut dire que j’aime particulièrement les récits se déroulant au début des années 1900, voire avant. De plus, la couverture est superbe.

J’ai eu la chance de recevoir ce roman (version ebook) en avant-première mais il sortira en librairie dès le 28 mai 2020.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.