A la Découverte de la Tunisie : 1er Vol

Eté 2001.

Heureusement que mon Homme est avec moi sinon j’aurai été perdu…

Aujourd’hui, je suis dans la peau de celle qui découvre quelque chose de nouveau, un peu comme quand ma grand-mère a découvert les escalators et que je me suis moquée d’elle.

J’ai une boule dans le ventre parce que je m’apprête à vivre une journée riche en émotion.

Je me laisse guider par mon Homme. Sans lui, j’aurai bien du me débrouiller seule, mais là il est le maître de la situation et je me sens comme une enfant qui découvre. Oui une enfant qui découvre avec son regard neuf et émerveillé,des étoiles dans les yeux.

Je n’imaginais pas que c’était si compliqué de prendre l’avion…

On m’a toujours parlé des zones duty free comme quelque chose de merveilleux et j’y suis enfin. Par contre déception. Que des produits de luxe qui reste hors de prix. Et le chocolat n’est pas si bon marché que ça (on dirait ma grand-mère qui parle).

C’est l’heure. L’embarquement commence. Je suis excitée. Toute fofolle.

Même pas peur de prendre l’avion! J’ai les mains un peu moites tout de même .

A 21 ans, je suis la première de ma famille à le prendre. Quel honneur! J’ai l’impression qu’autour de moi tous les passagers de l’avion lisent sur mon visage qu’il s’agit de mon 1er vol. J’ai le sourire jusqu’aux oreilles.

Les réacteurs sont en marche. L’avion commence à rouler. J’écoute toutes les consignes de sécurité attentivement, chose que je ne fais plus. Le décollage est imminent.

Ca y est, l’avion se soulève. Quelle étrange sensation. Mon coeur bat la chamade, ma banane jusqu’aux oreilles ne me quitte pas. Je m’attendais à plus impressionnant que ça pour le décollage. Seul point négatif, les oreilles qui se bouchent avec l’altitude et le bruit des réacteurs. Bien sûr, je suis située juste à côté… mais le hublot, je le voulais, pour ne rien rater de mon 1er vol.

Le repas, bof. De toute façon, je suis assez difficile niveau alimentation. D’ailleurs ça m’inquiète un peu parce que pendant 2 semaines, je vais devoir m’adapter à une nouvelle cuisine.

2h30 plus tard, c’est l’heure de l’atterrissage. En douceur, ou presque. Tout le monde se met à applaudir. Ça me surprend. Enfin, il a de la chance le pilote qu’on le félicite à chaque vol. Au moins une profession qui a de la reconnaissance.

Voilà, j’y suis. Finalement, ce n’était peut-être pas le plus dur ce 1er vol. Le pire m’attend peut-être. Maintenant, à moi de jouer pour faire bonne impression auprès de ma peut-être futur belle famille… Et ça, ce n’était pas gagné!

La suite demain …

Post Author: MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

10 thoughts on “A la Découverte de la Tunisie : 1er Vol

    Pivoine

    (9 juillet 2008 - 8:52)

    La première fois que j’ai pris l’avion j’ai failli m’évanouir !
    Et je partais en Tunisie d’ailleurs 😉

    Une Fille & La Toile

    (9 juillet 2008 - 9:30)

    Je ne me souviens plus du tout de la première fois que j’ai pris l’avion, sûrement parce que c’était assez jeune. J’ai envie de dire heureusement, parce que sinon je sais pas comment j’aurais fait pour partir seule outre-atlantique pour y vivre à 19 ans….
    Depuis, j’adore l’avion. C’est pour moi un doux moment de transition entre la vie surchargée et les vacances, entre les vacances et mon retour dans mon chez-moi…

    Ptipimous

    (9 juillet 2008 - 9:54)

    C’est très jolie la manière dont tu racontes cette histoire. Jene me souviens pas de mon premier vol car j’étais toute petite, mais ce qui est sur c’est qu’en 2001 même si j’avais déjà souvent pris l’avion, j’en avais bien plus peur que toi!

    angelita

    (9 juillet 2008 - 10:01)

    Je n’ai pris l’avion qu’une seule fois pour faire une heure de trajet et j’en ai été malade….

    Fleur2palmier

    (9 juillet 2008 - 10:51)

    Mon premier vol en avion je devais avoir 20 ans, c’était juste un vol interne en France mais je m’en souviens bien car c’était pour aller passer un entretien pour la suite de mes études. J’ai su que je prendrais l’avion pas plus d’une semaine avant la date. J’avais le stress de l’entretien bien supérieur à celui de l’avion. En fait, je crois que je n’ai jamais eu peur en avion, peut être grâce à cette première expérience très rapide, qui ne m’a pas laissé le temps d’y réfléchir.

    gazelle

    (9 juillet 2008 - 10:56)

    bah moi j’ai encore jamais pris l’avion 🙂

    titoun

    (9 juillet 2008 - 12:11)

    Ouh la la mon premier vol je m’en souviens pas jetais toute petite…mais jaime bien cette idée de 1ere fois…et l’impression a la belle famille moi je suis curieuse et je veux savoir la suite lol
    Bisous

    Camille

    (9 juillet 2008 - 15:29)

    MOi, l’avion, c’est plus que dans mes veines. je l’ai pris a 1 mois pour la premeire fois, et j’ai encore et toujours ce sourire béat, à chaque fois, tu vois!

    sounie

    (9 juillet 2008 - 21:17)

    moi ça m’epate toujours cette technologie qui nous permet d’etre à l’autre bout du monde en quelques heures !!!!!!

    ithaa

    (9 juillet 2008 - 22:02)

    La première foi que j’ai pris l’avion, c’etait justement pour aller à Djerba, une gamine surexitée parce qu’elle allait prendre l’avion, et j’etais toute fière parce que je n’ai pas eu le trac…

Laisser un commentaire