Les Boîtes à Bébés ne sont pas une nouveauté

Hier, sur le web, l’info faisait le Buzz.
Chez nos voisins allemands, vous savez ceux que tout le monde regarde actuellement car ils semblent mieux s’en sortir que nous économiquement parlant et chez nos voisins suisses, il est possible de déposer son nouveau-né dans une boîte.
Une boîte à bébés ou baby box, c’est quoi?
C’est un genre de couveuse située à l’entrée de quelques hôpitaux, un incubateur dans lequel les jeunes mamans peuvent y déposer leur nourrisson anonymement en vue de le faire adopter. Cet incubateur est bien évidemment chauffé et sous surveillance vidéo.
Les boîtes à bébés ne sont pas récentes. Au Moyen âge, elles existaient déjà sous le nom de tour d’abandon.
En France, les jeunes mamans menant à terme leur grossesse mais ne souhaitant pas garder leur bébé pour diverses raisons qui leur sont propres peuvent accoucher sous X.
En Suisse, l’accouchement sous X est interdit.
Pour éviter les drames, en 2001, une boîte à bébé a donc été mise en place dans l’hôpital régional d’Einsiedeln.

En 11 ans, cette boîte à bébé a “sauvé” 7 bébés dont le dernier lundi dernier, d’où le buzz du moment.
Combien d’avortements tardifs, combien d’infanticides, combien d’abandons ailleurs que dans la boîte à bébé ? Je ne connais pas les chiffres.
Parallèlement à ces 7 bébés “sauvés” en 11 ans, en France, environ 680 femmes accouchaient sous X en 2009 [source]
En Allemagne, le nombre de bébés déposé dans la baby box chaque année n’est pas officiellement connu, mais il est estimé entre 300 et 500 sur une décennie [source]
On peut donc soit en conclure que l’accouchement sous X en France facilite l’abandon et que les suissesses et les allemandes assument plus leurs grossesses non désirées, soit que la boîte à bébé n’est pas une vraie solution et que les suissesses et allemandes trouvent d’autres moyens de mettre fin à leurs grossesses non désirées.
N’ayant pas les stats des avortements (par exemple), je ne peux avancer aucunes conclusions.
Mais surtout, la question que je me pose et à laquelle je n’ai pas trouvé la réponse est: “Les mamans déposant leur nouveau-né dans la boîte à bébé, accouchent-elles dans une maternité ou seules, cachées?”
Car en accouchant dans une structure hospitalière, il reste une trace du passage de la maman, de son accouchement et de son lien avec le bébé.
L’accouchement sous X permet à une femme et un bébé de bénéficier de bonnes conditions médicales.
Toujours est-il que le Japon s’est aussi équipé d’une baby box en 2007, malgré sa natalité décroissante, pensant justement faire baisser le nombre d’avortement et permettre à des femmes de mener à terme leur grossesse en vue d’une adoption future.
1 an après la création de cette boîte à bébé, dans un hôpital catholique de Kumamoto, en 2008, 14 nourrissons de moins d’un mois, 2 bébés de moins d’un an et 1 grand bébé de 3 ans avaient été déposé. [source]
De nombreux pays à travers le monde ont leur tour d’abandon et ce n’est pas une nouveauté.
La babyklappe, de son nom allemand, permet peut-être de sauver des nouveaux-nés dans de bonnes conditions mais ne peut, selon moi, se substituer à l’accouchement sous X. Mais que le système fasse polémique ou non, l’important reste que des enfants sont sauvés, qu’ils peuvent ensuite être adoptés par des parents en attente d’un enfant et trouver un cocon accueillant dans lequel grandir.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.