Pour Celles qui souhaitent Accoucher sans Péridurale…

accouchement sans péridurale

 

Avez-vous remarqué à quel point une future maman annonçant qu’elle souhaite accoucher sans péridurale peut être prise pour une “originale” ou au choix une “maternante écolo” (alors que pas forcément), enfin pour une future maman sortant des schémas classiques ?

A contrario, une jeune maman annonçant qu’elle a accouché sans péridurale sans spécifier si cela était un choix ou non est aisément considérée comme une héroïne.
Bref, à toutes les CoconMamas qui souhaiteraient éventuellement tenter de donner naissance à leur bébé sans le recours à la péridurale, sachez qu’il vaut mieux cacher votre souhait à votre entourage.
Voire même à l’anesthésiste car le rendez-vous est obligatoire et si vous lui faites part de votre choix, dans certains cas, ce dernier se fera un plaisir de vous faire peur avec des “En cas de césarienne d’urgence, vous devrez avoir une anesthésie générale”, juste parce que lui aura un peu peur de ne pas toucher son dépassement d’honoraires.
Votre obstétricien est également susceptible de faire la grimace si le bébé que vous portez est estimé macrosomique (soit plus de 4kg à terme)
Alors maintenant, vous savez que vous devrez faire croire à tout le monde que malheureusement, vous n’avez pas pu avoir de péridurale mais que heureusement, vous avez survécu (même malgré une poche des eaux rompu).
Mais avant, voici quelques conseils à appliquer le jour J.
La liste est bien évidemment non exhaustive et peut être complétée.

Règle n°1 :

Une bonne préparation mentale. Tout au long de la grossesse, préparez vous à ce que les contractions provoquent une douleur très forte. Imaginez quelque chose d’insupportable. Pire vous imaginerez, plus vous trouverez qu’à côté les vraies contractions, c’est du pipi de chat. Je vous assure, elles m’ont semblé moins insupportables que ce à quoi je m’attendais.

Règle n°2 :

Détendez-vous. Le jour J, pour être certaine de ne pas vous tromper, déjà n’oubliez pas de prendre un spasfon. Si ce dernier ne stoppe pas les contractions, prenez un bon bain chaud et détendez -vous. Si les contractions ne vous quittent pas , c’est que c’est le bon jour. J’espère que la valise est prête! Il va falloir y aller! Enfin pas tout de suite…

Règle n°3 :

Restez chez vous autant que possible. Partir à la maternité après avoir eu pendant minimum 1 heure des contractions toutes les 3 minutes. Inutile de se précipiter.  Bien évidemment, certaines mamans ont des accouchements éclair et devront partir plus tôt mais ce n’est pas une généralité. Essayer de gérer chez vous. Il est plus agréable de pouvoir le temps dans une position qui vous convient plutôt que de devoir rester étendue sur le dos avec le monitoring. Souvent à la maternité, il fait froid habillée de la mini blouse. Chez vous personne ne se moquera de vous si vous vous déplacez en marchant à 4 pattes. Par contre, si vous sentez que “ça” pousse, dépêchez-vous de partir!

Règle n°4:

Entrez dans une bulle et concentrez vous sur votre respiration. Fermez les yeux. Devenez maître Zen. Pensez à toujours respirer calmement. Inspirez, Expirez, comme si vous faisiez du sport. Oubliez tout ce qui vous entoure. Sortir de sa bulle, c’est risquer de perdre pied, de se crisper, de paniquer et là, les contractions seront bien plus douloureuses. N’hésitez pas à demander à votre Homme de se taire, de vous laisser dans votre bulle, de juste vous tenir la main. Cette règle est selon moi la plus importante. A la fin, on est tellement bien dans sa bulle, on secrète tellement d’endomorphine qu’on ne ressent quasiment plus les contractions . A tel point qu’on peut penser que le travail a stoppé.

Règle n°5 :

Ecoutez votre instinct. La nature est bien faite. Pas la peine d’attendre qu’on vous demande de pousser, l’envie se fera sentir d’elle même. Tout se fera naturellement. Il faut juste ne pas pousser trop fort pour laisser passer la tête en douceur.

Voilà, désormais vous êtes presque parées pour accoucher sans péridurale. Bon, il n’y a aucune honte à changer d’avis et à accoucher avec péridurale si la douleur n’est pas gérable ou si vous êtes trop fatiguée par un travail long.
Pensez aussi à prendre des cours d’haptonomie ou de sophrologie pour votre préparation à l’accouchement, cela vous aidera à trouver les bonnes positions qui soulagent ou à mieux visualiser pour moins paniquer et pouvoir vous détendre.
Pour aller plus loin, vous pouvez également lire mes réponses aux questions d’une lectrice qui souhaitait accoucher sans péridurale (je n’ai jamais su si elle avait accouché avec ou sans péri).

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

2 commentaires sur “Pour Celles qui souhaitent Accoucher sans Péridurale…

    Vinie

    (5 août 2013 - 13 h 59 min)

    J’aimerai beaucoup pour bb3 mais je sais que je ne serai pas soutenue par ConjointChéri… Il ne comprend pas que je préfère souffrir que de prendre la péridurale. Et moi, j’aimerai tellement pour une fois, sentir tout du début à la fin. On verra du coup ^^

    Envies de femme enceinte de Nadinbox

    (4 novembre 2015 - 18 h 33 min)

    […] elle souhaiterait accoucher à la maison, dans une piscine. Encore plus fou qu’un accouchement sans péridurale ! Enfin, aux yeux de certains seulement … Personnellement, je trouve cela une preuve de […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.