L’intérêt des Puzzles Cubes avec les Cubes Monsieur Madame

J’ai toujours trouvé que les puzzles cubes étaient compliqués pour le tout-petits. Il faut tourner les faces dans tous les sens afin de trouver celles qui s’assemblent. Et encore, s’assembler est un bien grand mot puisqu’il n’y a aucun moyen de les imbriquer les unes dans les autres et s’assurer qu’on a tout bon.

Avec les puzzles cubes, le résultat peut vite être digne d’un picasso.

Pourtant, en découvrant les cubes monsieur madame distribués par ABYSmile, j’ai craqué. Peut-être parce que les Monsieurs Madames sont craquants, tout simplement.

Grâce aux cubes monsieur madame, bébé peut s’instruire, mais avec l’aide des parents. Il est possible de réviser ses couleurs ou d’avoir un aperçu des contraires grand / petit. Aussi, les tout-petits peuvent reconstruire leurs héros tel que Monsieur Malchance par exemple (et d’autres). De plus, ce genre de jeu apprend à manipuler et favorise la dextérité.

En grandissant et avec un peu d’entrainement, les cubes Monsieur Madame n’auront plus aucun secret pour votre tout-petit. Au pire, ils serviront à construire des châteaux ou juste les remparts du château … ou une tour à détruire.

cubes monsieur madame

P1090833

cubes monsieur madame

P1090829

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

1 commentaire sur “L’intérêt des Puzzles Cubes avec les Cubes Monsieur Madame

    Maud

    (24 janvier 2014 - 21 h 38 min)

    Alors là ! Je suis tout à fait d’accord avec toi !! (enfin, c’est pas comme si c’était une nouveauté hein?)
    Je trouve aussi ces puzzles cubes très compliqués, jusqu’à tard (des fois, même nous on met un temps fou à trouver la solution!!). Et là, franchement, ça a l’air plus simple : déjà, il n’y en a que 4 si je ne me trompe pas ? et c’est bien suffisant pour commencer, vu la complexité de la stratégie ! Ensuite, effectivement, les bonshommes n’ont qu’une couleur, donc ça aide beaucoup et ça fait travailler les couleurs… ainsi que les contraires, et si en plus ils connaissent les histoires (mais je les trouve un peu compliquées pour les tout petits), ils peuvent apprendre à mémoriser les différents personnages !

    ça fait envie ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.