Histoires d’eau {Frian-Dise}

bain-en-nabaiji

Longtemps, Chichi a détesté aller au bain. Maintenant, les choses ont changé. A un détail près : à chaque fois que je lui dis qu’il est l’heure d’aller au bain, il me demande :

“Pas les cheveux maman, hein, pas les cheveux ?”

Il a toujours en horreur le passage de la douchette sur la tête. La tendance du No Poo serait parfaite pour lui.

Maintenant qu’il aime aller au bain, parfois, ça lui vient comme une envie de faire pipi : il veut aller au bain tout de suite ! Et comme il est têtu et ne lâche jamais, le conflit peut durer longtemps si j’ai décidé que ce n’était pas le moment d’aller au bain.

Un dimanche à 14h00, Chichi a décidé qu’il voulait aller au bain pour plonger. Il m’a questionné :

“Maman, il est où mon maillot de bain de tête ? Et mon plongeur ?”

Une fois le bonnet de bain et les lunettes de piscine trouvées, il a sauté dans la baignoire pour y nager comme s’il était à la piscine.

Parfois, c’est en rentrant de l’école, à 12h00, alors qu’il faut repartir à 13h30, qu’il décrète qu’il veut aller au bain. Il faut dire que parfois, il revient tellement barbouillé de boue ou de feutres ou de peinture de sa matinée d’école que j’ai honte de le renvoyer dans cet état et je le change complètement. Une ruine en lessive.

Je le soupçonne d’ailleurs de faire exprès de sauter dans les flaques d’eau pour se déshabiller ensuite et aller au bain.

Hier, en sortant de la voiture, il a fait un détour par toutes les plaques boueuses et en rentrant, tout penaud, il m’a dit :

“Maman, mes chaussures sont toutes bouées, faut les nettoyer”

Le retour de la pluie a fait un heureux … En plus de prendre plaisir à passer par les flaques d’eau, Chichi a ressorti son … comment ça s’appelle déjà ? Il ne savait plus

“Maman, donne moi mon pripli

– ton quoi ?

– mon propipli

– qu’est ce que tu veux, je ne comprends pas ?

– mon cruc pour la pluie !”

T-Biscuit, lui, en voyant toute cette pluie glisser sur le pare-brise de la voiture a déclaré :

“Ça doit être trop cool d’être une goutte et de pouvoir glisser comme sur un toboggan géant. Je suis sûre qu’elles sont toutes entrain de s’éclater et de crier Youhou !!!!”

Cette pluie a drôlement fait chuter les températures. L’occasion de ressortir les baumes à lèvres ou beurre de cacao comme se plait à les appeler Chupa. Surtout quand on a un rhume et qu’il faut respirer par la bouche. Les lèvres s’assèchent et il faut les hydrater.

Chichi avait chipé mon labello pêche dans mon sac et s’en était barbouillé. Il ressemblait à un clown. Il m’a regardé et m’a demandé :

“Maman, je peux te lèvrer ?”

Et il m’a mis du baume à lèvres. Enfin, il a voulu m’en mettre autour de la bouche et je lui ai dit “non, sur la bouche”.

BAUME A LEVRE

Une autre {frian}Dise illustrée est à déguster chez Myzotte.

 

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

1 commentaire sur “Histoires d’eau {Frian-Dise}

    Carole Nipette

    (9 octobre 2014 - 17:53)

    J’aime bien la goutte d’eau ! Nina aussi m’en fait des chouettes sur la vie imaginaire des objets, des choses, des animaux… bon pour le coup de “lévrer” va falloir faire attention, ça porte à confusion 😉

Laisser un commentaire