Pourquoi as-tu peur mon tout-petit ?

Chaque soir, avant d’aller dormir, Chichi me demande s’il y aura école le lendemain.

Quand je lui annonce que non, il n’y a pas école demain, c’est comme si je lui annonçais la plus douce des nouvelles, comme si je lui faisais le plus doux des cadeaux. Ses yeux pétillent, il devient souriant et déclare qu’il aime quand il n’y a pas école.

Il a encore un peu de mal à se repérer dans le temps. Il sait que le mardi et le jeudi, il va à la cantine et que le samedi, il n’y a école que le matin, mais comme je n’ai pas confectionné le calendrier que je pensais fabriquer, il ne sait pas réellement quand nous sommes mardi, jeudi ou samedi. Du coup, chaque lundi, vendredi et samedi midi, il me demande s’il y a encore école et s’il va aller au dortoir.

Avant quand je répondais à mon tout-petit qu’il y avait école le lendemain, il me demandait avec quelle maîtresse parce qu’il a une légère préférence entre les 2. Mais depuis quelques jours, il se met à pleurer. A pleurer très fort. Il nous supplie de ne pas aller en récréation. Il me raconte que la maman de L.J est venue la chercher avant la récréation donc je peux aussi venir le chercher. Sauf que L.J allait chez l’orthophoniste, elle ne fuyait pas sa phobie de la cour.

J’essaie toujours d’identifier les soucis de mes enfants par le dialogue. J’en tentais de comprendre pourquoi soudainement Chichi ne voulait plus aller en récréation. Il m’a parlé de grands qui le poussent et le font tomber. Pourtant, j’ai du mal à valider cette version. MrRéglisse a pu jouer les petites souris et l’a vu s’amuser, rire et courir dans la cour. Quand il revient avec un bobo au genou, généralement il me dit qu’il est tombé tout seul et quand c’est un de ses copains qui l’a poussé, il le dit. Là, les “grands” n’ont pas de prénom et ne sont pas identifiables.

Il a fini par me dire que ses copains jouent dans l’espace vert, là où il y a encore de nombreux restes de feuilles mortes. Ils se jettent des feuilles sur la tête. Au porte-manteaux, je vois souvent des manteaux recouverts de petits bouts de feuilles mortes. Chichi ne veut pas de feuilles dans les cheveux car il a peur que je doive lui laver les cheveux. Il panique quand je lui lave les cheveux. On dirait que je le torture à chaque fois alors pour être honnête, je ne lui lave pas plus d’une fois par semaine. A son âge, il reste doux et soyeux malgré tout.

J’ai fini par lui dire qu’il n’avait rien à craindre, que je ne lui laverai pas les cheveux même s’il avait des feuilles, que je frotterai ses cheveux et les peignerai. Cela a semblait le convaincre.

Mais cette semaine, l’école travaille sur le thème des voyages et par groupe, les élèves vont dans d’autres classes faire des ateliers. Chichi ne veut pas aller dans les autres classes et il pleure, il tremble, il panique.

Hier soir, j’ai eu un mal fou à le mettre au lit. Il ne faisait que pleurer à l’idée de devoir aller dans une autre classe que la sienne. Je lui ai mis 2 coups de spray de Rescue nuit* dans la bouche et je lui ai promis d’en parler à sa maîtresse.

Ce matin, j’ai tenu ma promesse. Mais avant d’emmener Chichi à l’école, j’ai mis 4 gouttes de Rescue Kids* dans son eau. Je ne sais pas si cela l’aidera. Je teste car le voir stresser et trembler comme cela, c’est dur. J’irai lui acheter du gelsenium aussi, cela avait fonctionné avec Chupa.

Bref, j’en ai parlé brièvement à la maîtresse. On avait pas trop le temps, mais elle aussi voudrait qu’on en reparle, qu’on reparle de l’angoisse de Chichi car elle a bien vu qu’il ne simulait pas et pense qu’il faut faire quelque chose. Mais quoi ? Prendre rendez-vous avec un pédopsy ? Pourtant, hier après-midi, il n’a eu aucune angoisse à aller chez les voisins, avec des enfants qu’il ne connaissait pas. Mais T-Biscuit et Chupa étaient avec lui. Puis la voisine, il la connait. Tout comme quand il va chez la meilleure amie de Chupa sans moi, Chupa est là, pas loin.

J’espère que ses angoisses passeront vite … Le rassurer chaque soir, c’est épuisant et parfois, à court d’arguments, je perds patience.

rescue-kids-rescue-nuit

* produits offerts

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

15 commentaires sur “Pourquoi as-tu peur mon tout-petit ?

    mariebbkawaii

    (16 avril 2015 - 10:42)

    Liam a également horreur que je lui lave les cheveux, il hurle également comme si je le torturais. Par contre de là à avoir une phobie, non. Bien que parfois il se questionne si tel jeu lui salira les cheveux….
    Pauvre Chichi, j’espère que tu réussiras à calmer ses angoisses.

      MissBrownie

      (16 avril 2015 - 22:48)

      ça me rassure un peu de lire que Liam réagit pareil pour le lavage des cheveux 😉

    Le Rire des Anges

    (16 avril 2015 - 11:37)

    Je suis vraiment de tout cœur avec toi… Ne pas savoir quelle est l’origine de l’angoisse (s’il y en a une!) ne pas savoir s’il on passe à côté de quelque chose… Je compatis, vraiment! Honnêtement, j’irais voir un pedopsy!

      MissBrownie

      (16 avril 2015 - 22:50)

      J’ai le rescue, j’ai acheté de l’homéopathie, il reste 1 semaine d’école avant les vacances scolaires donc je crois que je vais attendre de voir comment ça se passe après les vacances.

      Apparemment, pendant les Taps, il aurait dit qu’il était très fatigué et qu’il avait besoin de moi. Une fois à la maison, il n’était pas fatigué du tout, du tout

    Myzotte

    (16 avril 2015 - 11:39)

    son cousin aussi nous demande si y’a l’école demain et aujourd’hui si on est demain et y’a l’école et si hier c’était demain et que donc y’a pas l’école… tu suis ? moi non…
    en discutant pas contre j’ai compris que ce n’était pas les heures de classe qui l’ennuie mais la cantine et les TAP… A ces moments, ils parlent de “l’heure des papa-maman” donc j’imagine qu’il voit des copains partirent, et pas lui, et que c’est angoissant pour lui ce moment.
    Et aussi parce que le moment du midi et du gouter, ce ne sont plus les maitresses qui surveillent, donc certes les assistantes sont top mais elles sont débordées. Et y’a des dérapages pendant ses heures là (vol de cartes, bagarres, chutes…).

      Maud

      (16 avril 2015 - 21:04)

      Noémie pareil !! c’est rassurant, ils ont le même âge ! 🙂 enfin le cousin, je sais pas ? mais chichi oui ! 🙂 Elle me dit “est-ce que aujourd’hui on va aller à l’école?” alors qu’on est le soir… donc elle doit vouloir dire demain ! et plein de trucs compliqués que j’ai du mal à suivre aussi… pareil, je n’ai jamais fabriqué le calendrier hebdomadaire pour l’aider à se situer dans le temps.. pas bien ! pourtant il y avait moultes modèles de DIY et j’en ai même imprimé un peu de temps après la rentrée quand j’ai vu que ça n’allait pas se faire tout seul… bref, les feuilles sont en tas dans le placard et jamais le temps de découper/plastifier/construire… :/

      pour les crises, ça me rappelle celles de noémie à l’école de ski 🙁 de bien mauvais souvenirs… et pourtant, pareil, on avait fait les espions et tout se passait à merveilles ! et le soir elle était contente de nous raconter tout ce qu’elle avait fait !! 🙂
      à l’école en revanche, après le bref passage difficile en début d’année, tout se passe bien. Elle vit même bien le fait d’aller à l’école quand ni sa meilleure amie de classe ni son frère n’y est ! 🙂 et ce midi, j’ai même fait l’erreur d’oublier de me cacher qd je la croise en allant chercher léo (il ne mange pas à la cantine le jeudi et elle va chez la nounou comme les autres jours)… et ben elle a juste demandé à bisou et un câlin et est partie avec le sourire ! 🙂

        MissBrownie

        (16 avril 2015 - 22:55)

        Elle est cool Noémie !

        Moi aussi je n’aimais pas l’école de ski de fond quand j’étais enfant. Mais au fond, j’étais surtout angoissée de ne pas revoir mes parents, qu’il leur arrive quelque chose alors j’aurai voulu rester collée à eux toujours

      MissBrownie

      (16 avril 2015 - 22:53)

      Pour les TAPS, je ne sais pas comment se passe le départ des enfants qui n’y vont pas, mais le midi ceux allant à la cantine partent avant que les parents arrivent .
      Ce soir, il demandait à ne plus jamais aller à la cantine car on l’embête. En fait, c’est parce qu’on le force à manger ce qu’il n’aime pas.

    Pacotille

    (16 avril 2015 - 12:23)

    La peur de l’école, un sujet qui me connaît ! Pour Trognon (4 ans et demi), c’est toujours difficile mais il a fait beaucoup de chemin depuis bientôt 2 ans. Pour l’aider à se repérer dans le temps (j’avais le même problème), j’ai trouvé le calendrier horloge en bois (http://www.oxybul.com/calendrier-horloge-en-bois/produit/315777) et ça a marché du tonnerre… Tous les matins, c’est la première chose qu’il fait (mettre la date) et il peut se réjouir de l’arrivée du mercredi, du weekend, des prochaines vacances, etc. Il sait où il en est.C’est devenu notre rituel du lever !
    Pour l’école en soi, il a bénéficié d’un accompagnement du RASED au sein de l’école et on suit actuellement des séances des psychomot pour l’aider à dominer ses émotions et aller vers les autres sereinement… Je ne le met plus à l’école le jeudi après-m non plus pour alléger la semaine… (on est passé pas loin de la vraie phobie scolaire et on a donc pris quelques décisions en accord avec l’école)…

    Voilà, un peu long mais ce sont mes pistes… Et je suis toujours furieuse quand j’entend les gens dire “ça lui passera” parce q’un enfant angoissé tous les jours à l’idée d’aller à l’école, c’est juste très douloureux pour tout le monde et non, ça ne passe pas toujours tout seul…

      MissBrownie

      (16 avril 2015 - 15:25)

      Merci pour ton message Pacotille.
      Demain matin, il a son bilan des 4 ans avec la PMI, je verrai si j’arrive à en parler. Sinon je prendrai rdv avec la pédiatre. Il ne l’a pas vu depuis 1 an et elle est de bon conseil. Elle reçoit même des ados en consultation quand ils ont besoin de parler à quelqu’un.

    Pacotille

    (16 avril 2015 - 12:26)

    Je me permet juste d’ajouter un lien vers un article qu’il m’avait coûté d’écrire et qui te parlera peut-être… J’étais assez bouleversée à ce moment là par un matin plus difficile que d’autres, mais aujourd’hui, on commençe à voir le soleil !

    http://babyoles.blogspot.fr/2015/03/lecole.html

    maman est occupée

    (16 avril 2015 - 13:58)

    Moi aussi, je crois aux vertus du dialogue qui permet de désamorcer bien des peurs et des conflits. Je crois que tu devrais avoir une conversation posée avec ton fils. Pour le repérage dans le temps, j’ai un truc : tous les soirs, au moment du bain, j’annonce l’organisation du lendemain : nous sommes tel jour, je viens te chercher à telle heure, etc… Cela les rassure.

    Lylfenrys

    (21 avril 2015 - 15:10)

    Question bête : pour le lavage des cheveux, est-ce qu’il n’aurait pas mal aux oreilles ? Il ne supporte peut-être pas l’eau dans les oreilles, j’étais comme ça petite, suite à des otites à répétition (je ne supporte toujours pas de mettre mes oreilles dans l’eau aujourd’hui…)
    A tenter peut-être : le shampoing sec.

      MissBrownie

      (21 avril 2015 - 15:13)

      Aucune idée. Je lui demanderai.
      En tout cas, il n’a jamais eu d’otite.
      Le shampoing sec peut aider mais de toute façon, ses cheveux ne semblent pas sales. Ils ne sont pas gras.

Laisser un commentaire