Je n’aurais pas du être si confiante pour son Bilan des 4 ans

Il y a 5 ans, j’avais stressé la veille du bilan des 4 ans (1/2) de Chupa en PMI, à l’idée de toutes les bêtises qu’elle pourrait sortir.

Pour celui de Chichi, j’étais surtout soulagée de lui éviter 1/2 journée de décloisonnement à l’école, chose qui le faisait terriblement angoisser. Je ne m’attendais à rien de particulier. Je pensais que le fait que je sois là suffirait à ce que mon tout-petit soit en confiance.

Au début, nous avons longuement patienté dans la grande salle d’attente. J’ai hésité à y entrer car la lumière était éteinte, mais ne me voyant pas attendre assise sur un fauteuil pour prise de sang à côté des tables à langer, j’ai osé allumer la lumière, laissant découvrir un mini toboggan en plastique derrière un tapis de sol, et de multiples jouets faisant de Chichi un petit garçon heureux d’attendre.

Finalement, 30 minutes plus tard, alors que je commençais à désespérer, une porte s’est ouverte : un papa et sa fille sont sortis d’une pièce dans laquelle se trouvait une infirmière.

Ce fut le tour de Chichi. Sauf que Chichi ne voulait rien faire d’autre que se cacher derrière ma chaise (ou sous ma chaise), les doigts dans la bouche.

Je me suis demandée un instant pourquoi j’avais été si confiante pour cet “entretien”. J’avais du oublié que dans son carnet de santé, il est écrit à plusieurs reprise “examen impossible ce jour là. Il a trop peur“, pour de simples visites de routine.

L’infirmière se présente puis pose quelques questions à mon tout-petit …

“Dis-moi, est ce que tu as des frères et soeurs ?

– Euh … En fait, je n’ai qu’un frère, c’est A.”

Je manque de m’étouffer. A. est son meilleur copain, celui qu’il appelle son frère parce qu’il n’arrive pas et ne veut pas surtout comprendre la définition de frère.

A parler sans articuler avec ses doigts dans la bouche, l’infirmière, très sympathique et faisant tout son possible pour mettre mon tout-petit en confiance, était à 2 doigts de l’envoyer faire un bilan orthophonique. Seule ma bonne foi l’a convaincue. Je n’ai pas menti, il y a des mots qu’il prononce mal, comme fermer qui devient “sermer” mais quand je le fais répéter il sait dire le f.

Bon bref.

Lire des lettres de près et de loin avec de drôles de lunettes, il a bien voulu. Les très très petites, il avait un peu de mal quand même, mais à priori, tout va bien.

Dessiner un bonhomme, non, il ne voulait pas. Il a même carrément dit qu’il ne savait pas faire. Je ne m’avoue pas vaincue. On passe à autre chose.

L’infirmière lui demande de compter les indiens dessinés sur la feuille. Là encore, refus de sa part. Il ne sait pas faire. Ce qui est faux. Il sait au moins compter jusque 5 sans se tromper. Après il peut aller jusque 20 en mettant les chiffres dans l’ordre qui lui plait.

L’infirmière lui demande de lui décrire ce qu’il voit sur une image et là encore il répond qu’il ne sait pas faire.

Avec un peu de persévérance, il finit par dessiner un bonhomme. Enfin, c’est parce que moi aussi j’en dessine un et qu’il doit aller plus vite que moi. Je vais vraiment doucement pour qu’on ne dise pas que je lui ai fait un modèle.

En insistant, il finit par avouer :

“C’est même pas des indiens …

– Ah bon ? C’est quoi alors ? Des enfants déguisés en indiens ?

– Oui, puis lui, il est moche, il me fait peur alors je ne veux pas le faire”

Donc voilà, Chichi refuse de faire un exercice parce que l’image ne lui plait pas. Alors je triche, je lui demande de compter les feutres posés sur la table et il le fait. Dans le bon ordre jusque 7 la première fois puis dans le désordre ensuite. Enfin, il a recommencé à compter là où il s’était arrêté.

Dire si le chien est devant, derrière, en dessous … sa niche, ça il veut bien. Ouf !

Finalement, quand l’infirmière lui pose des questions sur l’image (pas très jolie) représentant 1 fille et 1 garçon dans une salle de bain, il répond :

“Que fait la petite fille ? [sur l’image, elle est devant le miroir de la salle de bain, a la bouche fermée et une barre rouge devant, représentant une brosse à dent]

– Elle se maquille !

– Tu es sûr ? Regarde bien l’image. Qu’a-t-elle dans la bouche ?

– C’est un bâton pour se maquiller la bouche …

– Et par terre, là, qu’est ce que c’est ? Je sais, normalement, on ne le met pas par terre … [un savon traîne par terre]

– Je ne sais pas …

– Vous savez, à la maison, on n’utilise que du savon liquide alors du savon carré comme ça, il n’en voit quasiment jamais, interviens-je”

Après cet entretien avec l’infirmière, je me suis posée des questions sur le comportement de Chichi en classe … S’il réagit de la même manière, il ne doit pas montrer ce qu’il sait réellement faire. Il est tellement différent à la maison.

L’entretien avec le médecin de la PMI s’est relativement bien passé puisqu’elle lui a fait faire des exercices de motricité et 1 puzzle (moche mais qu’il insistait pour emporter à la maison parce que soit disant j’avais dit qu’il aurait un puzzle en cadeau) et qu’il adore ça.

Par contre, quand l’examen est devenu plus médical et qu’elle a voulu qu’il s’allonge sur la table d’auscultation, il a paniqué. Il s’est mis à trembler, à pleurer à grosses larmes et refusait totalement de s’allonger. Elle n’a pas insisté. Mais pour les autres tests, il avait perdu sa confiance. Selon elle, dès qu’il ne maîtrise plus ce qui se passe, il panique.

Voilà, ce bilan des 4 ans fut bien différent de celui de Chupa, mais Chichi a tout de même réussi à sortir des (frian)Dises.

Ah ! Et il mesure 104 cm pour 17kg. Finalement, plus les années passent, plus mon big baby ralentit.

chichi par terre

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

11 commentaires sur “Je n’aurais pas du être si confiante pour son Bilan des 4 ans

    bbbsmum

    (21 avril 2015 - 13:57)

    J’adore !!!!

    jenesuispasunesupermaman

    (21 avril 2015 - 14:12)

    Quand je repense à Lapinette qui a deux ans essayait de donner des coup de pieds au pédiatre en disant ” Ze t’aime pas! Ze t’aime PAAAS!!!” cela s’est plutôt très bien passé!

      MissBrownie

      (21 avril 2015 - 14:18)

      A 2 ans, il hurlait et pleurait dès qu’il voyait la tête de la pédiatre alors qu’elle est géniale avec les enfants 😉

      Ce n’est que le jour où elle lui a donné un bonbon qu’il a commencé à l’aimer LOL

    lanabc

    (21 avril 2015 - 16:29)

    Bon ça me rassure, il n’y a pas que ma fille qui panique à la vue d’un docteur. Ceci dit ça s’est amélioré depuis qu’elle regarde docteur la peluche. On aurait presque envie de chanter “C’est l’heure de l’examen, l’heure de l’examen, examinons tes yeux, tes oreilles, voyons si tu as grandi…” Là on doit lui faire un examen et on craint le pire

    Féelyli

    (21 avril 2015 - 19:42)

    Heureusement pas de bilan à la PMI chez nous, il m’a bien fait rire 🙂

    Maud

    (21 avril 2015 - 20:31)

    ah ben oui ! noémie va bientôt le rattraper ! c’est dingue !! (enfin, en taille… en poids, elle a encore pas mal de marge!) 😉
    Nous pas de visite de ce style ici…. dommage, ça a l’air assez complet !
    Il a des réactions marrantes quand même 😉
    Bon je vais lire celui de chupa maintenant 😀

    mariebbkawaii

    (21 avril 2015 - 21:06)

    Pauvre Chichi, c’est de la torture pour lui. A u moins maintenant, c’est chose faite! Chloé a 3 ans, refusait aussi de se prêter au jeu de certains exercices.
    Liam lui fait 110cm et 19kg, pas si loin ^^

    La vie en Tisanie

    (21 avril 2015 - 21:34)

    Tisane n’a pas fait son bilan des 4ans mais à cet âge là ils sont tellement imprévisibles !! En tous cas j’ai bien rigolé à la lectire de ce billet !

    Maristochat Bellemam

    (22 avril 2015 - 13:27)

    Ohlala.. Tu as du faire preuve d’une grande patience !
    Cela ne me rassure pas car mon fils hurle dès qu’un médecin l’approche (même s’il ne le touche pas) depuis qu’il est petit…

      MissBrownie

      (22 avril 2015 - 14:44)

      Haha, en public, je fais toujours preuve d’une très grande patience. A la maison, je n’énerve un peu plus vite malheureusement.

Laisser un commentaire