J’ai vu “WonderWoman”

WONDERWOMAN

Le mois dernier, dans mon carnet à idées, j’avais noté d’écrire une chronique sur les derniers films que j’avais vu au cinéma : Les gardiens de la Galaxy Vol.2 (vraiment super !) et Fast and Furious 8. Les 2 films avaient des points communs : une histoire de paternité et Kurt Russell. Bon, les semaines ont passé et je n’ai rien écrit. Néanmoins, je vous conseille vivement de voir ces 2 films si vous en avez l’occasion. J’ai passé un très bon moment devant “Les gardiens de la Galaxy Vol.2” et un moment sympa devant “Fast and Furious 8”.

Samedi soir, lors de ma soirée improvisée avec mon amie, je suis allée découvrir “WonderWoman” et je me suis dit que cette fois il fallait que j’écrive ma chronique.

Pourquoi je suis allée voir WonderWoman ?

J’avais écrit à mon amie que nous avions le choix entre “Everything everything” (le film du roman que j’ai lu récemment), “BayWatch : Alerte à Malibu”, “WonderWoman” et “La Momie” pour notre séance ciné et que je la laissais choisir. Au final, elle a réduit la sélection à 2 films et c’est moi qui ai du trancher entre “BayWatch : Alerte à Malibu” et “WonderWoman”.

Vous vous en doutais, j’ai choisi “WonderWoman”. Pourtant je ne loupais pas un épisode de Alerte à Malibu quand j’étais plus jeune, puis j’aime bien Zac Efron et Dwayne Johnson. Je redoutais que l’humour ne me plaise pas. Je ne me souvenais pas des “WonderWoman” de mon enfance. Les avais-je vu ? En tout cas, j’ai vu tous les “Superman” et les “Batman” avec Micheal Keaton. En fait, les seules choses que je connaissais de cette super héroïne, je les avais lues dans un article de “Les délices de Framboise”. Comme je suis assez fan des histoires de Super héros, qu’ils soient Marvel ou DC Comics, j’avais bien envie de découvrir les origines de Diana.

La découverte fut totale car je n’avais même pas regardé la bande annonce ou lu le synopsis.

Mon avis sur WonderWoman : entre mythologie et réel

Le début du film est une petite leçon de mythologie sur l’histoire des dieux, de Zeus, sur la création des hommes et sur l’origine des amazones. Vraiment instructif.

On découvre d’abord Diana enfant. Elle est la seule petite fille de l’île, vivant parmi les amazones. Sa mère lui apprend qu’elle l’a sculptée dans la glaise et a imploré Zeus de lui donner vie. Waouh, à l’époque de Zeus, pas besoin d’homme pour avoir un bébé …

Les amazones vivent entre elles sur une île dissimulée du monde des hommes. Pour ces recluses, c’est comme si le monde n’avait pas évolué depuis la fin de Zeus et la chute d’Arès. Alors quand un homme s’écrase en avion sur leur île et leur parle de la guerre qui fait rage, celle-ci est forcément le fait d’Arès qui corrompt les hommes au plus profond d’eux.

Quand Antiope, celle qui lui a appris l’art du combat meurt, Diana décide de quitter l’île aux côtés du jeune soldat aux yeux incroyablement bleus (Chris Pine, le capitaine Kirk de Star Trek). Elle en est convaincu, elle doit tuer Arès avec “la tueuse de Dieux” (une épée soit disant capable de combattre un Dieu) pour sauver les hommes de la guerre.

Entre Londres et le front en Belgique, Diana se retrouve au cœur de la 2nde guerre mondiale.

Evidemment, comme dans tous films de super héros, il y a un méchant à combattre. Voire même 2.

Gal Gadot, une WonderWoman touchante

Gal Gadot ne m’avait pas particulièrement marqué pour son rôle de Gisèle dans plusieurs Fast and Furious. Pour tout dire, je n’avais pas fait le lien et j’avais l’impression de découvrir cette actrice pour la 1ère fois sur grand écran.

Au delà du fait que Gal Gadot soit vraiment très jolie, j’ai aimé sa façon de jouer une WonderWoman très naïve qui découvre le monde.

WonderWoman version 2017 est drôle, parfois inconsciente et fait preuve de sans-froid. On sourit face à la candeur de la super héroïne.

N’étant pas une spécialiste de l’Univers DC Comics, mon avis est celui d’une néophyte. Je ne peux pas critiquer les choix du scénariste sur cette présentation de WonderWoman accompagnée de son lasso de la vérité, de son bouclier et de son épée. Une chose est sûre, j’ai apprécié le film (mais moins que les Gardiens de la Galaxy Vol.2). Ah oui, par contre, je n’aime pas beaucoup cette nouvelle manie de faire des scènes de combats en images de synthèse : c’est moche.

A un moment, on avait hésité à aller le voir en famille, mais clairement, WonderWoman n’est pas un film adapté à un enfant de 6 ans comme Chichi.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

6 commentaires sur “J’ai vu “WonderWoman”

    Maman BCBG

    (12 juillet 2017 - 13:03)

    J’ai un très gros faible pour la série Fast and Furious, et son côté très “WTF” assumé.
    Pour Wonder Woman… je n’ai lu que la critique d’odieux connard dessus (et maintenant la tienne !), alors forcément, je ne sais pas si je verrai ce film… mais peut être que j’attendrai la sortie en DVD… parfois, on a juste envie de passer un bon moment devant un film sympa 😀

      MissBrownie

      (12 juillet 2017 - 14:20)

      Je n’ai pas lu de critiques avant d’aller voir le film ou d’écrire cette chronique. Pour les purs fans de DC comics, le film n’est certainement pas à la hauteur de leurs espérances. En tout cas, l’essentiel est qu’on ait passer un bon moment entre copines. Ce n’est pas un chef d’oeuvre mais il m’a permis de comprendre qui est Diana. Utile si je veux comprendre les autres films DC Comics comme Justice League qui sortira en fin d’année.

    mamansurlefil

    (12 juillet 2017 - 14:12)

    Je ne suis clairement pas une fan de ce type de film, je n’irai donc surement pas le voir… Sur ce coup, je passe mon tour !

    Bises

    Virginie

    lesdelicesdeframboise

    (14 juillet 2017 - 8:37)

    Ici on est fan de super héros (enfin surtout le chéri) et nous sommes donc allés le voir 🙂
    J’ai beaucoup aimé la film et je regrette que la partie sur l’ile et les amazones ne soit pas un peu plus développée mais le film aurait été bien trop long.
    J’ai tellement aimé le passage où enfin elle prend les choses en main et se bat sur le front !! Et puis c’est quand même la seul film de super héros qui représente un personnage féminin, le dernier étant catwoman il y a dix ans et encore ce n’est pas une véritable héroïne. Rien que pour ça je trouve ça bien.
    Maintenant j’ai hâte de voir la suite qui sera le film sur la justice league !
    bises

Laisser un commentaire