La dyshidrose a changé ma vie

dyshidrose eczéma bulleux

Voilà maintenant 2 mois que je vis avec de la dyshidrose. Cela a commencé sur mes pieds, enfin juste le droit pour finir sur les mains (les 2 cette fois). Je n’ai pas su tout de suite ce que c’était.

Comment j’ai découvert que j’avais de la dyshidrose

Quand j’ai découvert des petites vésicules derrière un de mes orteils, j’ai pensé qu’une araignée m’avait piqué pendant la nuit. MrRéglisse a tenté de me faire peur avec des histoires d’œufs. Puis je ne sais pas pourquoi mais je n’étais pas convaincue. Pourtant généralement je suis quelqu’un de très convaincue de ce qu’elle pense. J’ai fait quelques recherches et j’ai découvert que les acariens pouvaient faire ce genre de morsures. Je me suis dit que j’avais trop de peau morte (miam) sur les pieds et qu’ils s’étaient régalés. Alors, j’ai longuement passé l’aspirateur sur mon lit.

Sauf que les jours suivants j’ai eu de plus en plus de vésicules sur et autour des orteils. Et ça grattait tellement. Je n’en pouvais plus. Désespérée j’ai pensé me gratter les pieds avec une pierre ponce pour éclater toutes ces minuscules cloques (et je l’ai fait).

Après des recherches plus approfondies sur le net, j’ai compris que j’avais de la dyshidrose. Je suis allée chez ma généraliste pour confirmer le diagnostic mais elle n’avait pas l’air plus calé que moi en problèmes de peau. Elle n’est pas dermatologue. De toutes façons, il n’y a pas de traitement. J’ai donc eu un antihistaminique qui n’a rien fait, une crème à la cortisone qui n’a rien fait et une crème anti-fongique dont j’ignore si elle a eu un quelconque effet.

Quand après les orteils du pied droit, des vésicules qui grattent vraiment beaucoup sont apparues sur mes mains, je n’ai plus eu de doutes. C’était bien de la dyshidrose. Bien évidemment, je n’en connais pas la cause. Celles-ci peuvent être diverses et variées. Difficile de les identifier entre stress, allergies, mycoses, problèmes intestinaux, etc …

Qu’est ce que la dyshidrose et comment ça a changé ma vie

En fait, la dyshidrose est une forme d’eczéma qui se situe uniquement au niveau des orteils, de la plante des pieds, de la paume des mains et sur les doigts. Wikipédia explique très bien tout cela, mais je vais vous expliquer un peu comment je l’ai vécu.

Cet eczéma évolue en 3 ou 4 phases. Il débute par l’apparition des vésicules contenant un liquide comme les cloques ou par des tâches rouges qui chauffent. Les vésicules grattent beaucoup. Encore plus quand il fait chaud. Pendant les épisodes de canicule, c’était dur à supporter nerveusement. Je n’avais plus de patience, notamment avec les enfants. Il m’est arrivé de percer les cloques avec une aiguille (en désinfectant bien tout) car j’avais lu qu’une fois percées les vésicules démangeaient moins.

La nuit, je dormais mal tellement j’avais envie de me gratter. C’était pire que la journée. J’avais trop chaud aux pieds, aux mains, mais froid si je dormais sans couverture sur le ventre. J’ai appris à dormir les jambes en dehors de la couverture. Je ne supporte plus d’avoir la couverture sur les pieds alors que j’étais capable de dormir avec des chaussettes.

Avec la dyshidrose, j’ai également appris à devenir écolo. Je le savais qu’il fallait m’imposer les choses pour que je les fasse… Là, c’est la méthode radicale. Voilà donc 2 mois que j’ai dit adieu aux longs bains chauds. J’avais déjà testé pendant la 5ème maladie que Chichi m’avait refilé et durant laquelle j’avais eu un urticaire géant accentué par l’eau chaude. Je ne prends plus que des douches à température tiède. Je ne peux plus mettre mes mains sous l’eau trop chaude. Même la vaisselle, je la fais à l’eau froide.

Après le stade des vésicules, il y a les croûtes puis enfin la peau qui pèle.

Quels produits me soulagent pour la dernière phase de la dyshidrose ?

En ce moment, mes mains sont au dernier stade de la dyshidrose, celle où ma peau tiraille, se fendille totalement déséchée, et pèle.

J’avais lu qu’il fallait mettre beaucoup de gras dessus. J’ai d’abord tenté Cicalfate le soir avant de dormir et une crème hydratante à chaque lavage de mains durant la journée mais je n’ai pas été convaincue et ça picotait un peu. J’ai fait le tour des crèmes que j’avais dans mes tiroirs.

Sur les conseils d’E-zabel, j’ai testé les huiles essentielles avec ce traitement naturel. 20€ de commande chez Aroma Zone et 1 flacon vide chez Sostrene grene. Même avec ces huiles, mes mains me tiraillaient toujours beaucoup.

Finalement c’est la crème Aquaphor de Eucerin qui m’apporte le plus de confort. La crème rend ma peau à nouveau toute douce mais il faut que j’en mette au moins 3 fois par jour. Puis que je me lave les mains avec la crème lavante Lipikar de La Roche Posay aussi.

Au bout de 2 mois de grattage intensif, ça va mieux. Enfin sauf le matin. Je ne sais pas pourquoi mais au réveil mes mains me grattent encore beaucoup. Puis ça passe avec un lavage et de la crème. Dans mes bagages, il ne faudra pas que j’oublie mes crèmes. Surtout j’espère que ça ne reviendra pas. Je sais, il y a des douleurs et des choses pires que l’eczéma bulleux (l’autre nom de la dyshidrose) mais psychologiquement et nerveusement, ce n’est pas simple à vivre (surtout quand il fait beaucoup trop chaud)(un jour j’ai mis mes mains dans la glace du congélateur pour calmer les démangeaisons)

Et vous, les problèmes de peau, ça vous connait ?

 

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

18 commentaires sur “La dyshidrose a changé ma vie

    belledevilaine

    (13 juillet 2017 - 0:02)

    Je suis de tout cœur avec vous Annabel car j’ai eu aussi de la dyshidrose… je connais trop bien ces minuscules cloques comme des têtes d’épingle, et qui démangent, qui démangent… tout ce que vous décrivez pour se gratter je connais!
    Et je pense que pour moi c’était dû au stress, je dis bien c’était, car il y a quelques années que ce n’est pas revenu! Et comment je m’en suis défait…? On y croit ou pas, moi très sceptique sur ces pratiques, mais en désespoir de cause, c’est un vieux monsieur, panseur de feu, de verrues et de zona qui m’a guérit ! Je vous assure du jour au lendemain… j’ai senti ma peau devenir plus belle, ces petites bulles ont disparu… pourtant si c’était le stress, donc mental comment le physique pouvait aller mieux? Inconsciemment j’ai cru ou voulu croire en ces pratiques?… Seulement voilà le résultat était là!
    Je vous embrasse, vous souhaite bon courage et les vacances vont sûrement faire du bien!

      MissBrownie

      (13 juillet 2017 - 13:06)

      Merci beaucoup pour votre témoignage. Suite à cet article, d’autres personnes m’ont donné le même conseil que vous.
      Je n’y aurai pas pensé.

    e-zabel

    (13 juillet 2017 - 6:51)

    Tu sais ce que j’en pense, je sais tellement ce que c’est. Je t’embrasse fort.

    Nancy

    (13 juillet 2017 - 8:18)

    Bon courage !! J’espère que cet eczéma va disparaître.
    Bel été à toi <3

      MissBrownie

      (13 juillet 2017 - 13:15)

      Merci Nancy. Je croise les doigts pour que l’eau iodée et la chaleur ne fassent pas pire

    mamansurlefil

    (13 juillet 2017 - 10:40)

    Bon courage… Je croise les doigts pour que cela ne revienne pas !

    Virginie

    maman est occupée

    (13 juillet 2017 - 11:27)

    Ben vlà autre chose ! Je ne connaissais pas du tout cette affection.

    Mlle Ju

    (13 juillet 2017 - 12:35)

    Oh que oui. Les problèmes de peaux j’en ai depuis que je suis née. Allérgies a des matières comme la laine, peau atopyque , exéma (notamment sur le cuir chevelu) m, peau qui démange régulièrement… avec tout ça je suis obligée de faire très attention à ce que je met sur ma peau et du coup aux marques que j’utilise

      MissBrownie

      (13 juillet 2017 - 13:30)

      Pour moi, c’est une nouveauté et je découvre la galère des personnes qui en souffrent depuis l’enfance …
      Bon courage

    Mano

    (13 juillet 2017 - 19:38)

    J’ai de la dyshidrose depuis mes 14 ou mes 15 ans et ça revient tout le temps… J’en ai toute l’année avec des poussées plus ou moins fortes. J’ai testé des tonnes de crèmes à la cortisone, sans cortisone, naturelle ou pas… Je n’en ai trouvé aucune efficace.
    Après avoir lu les autres com je vais peut-être essayer le rebouteux…
    Bon courage et si tu trouves le remède miracle, partage !

    cleopat

    (14 juillet 2017 - 8:20)

    Je ne connaissais pas du tout la dyshidrose. Merci d’en parler, ça peut aider, celles et ceux qui en sont “victimes”, ou qui pourraient l’être. J’espère que tu seras vite complétement et durablement soulagée. Et j’en profite pour te souhaiter de bonnes et belles vacances.

    lesdelicesdeframboise

    (14 juillet 2017 - 8:39)

    Malheureusement je sais ce que c’est, j’en ai depuis tout bébé.
    Même si les produits soulagent ils ne règlent pas vraiment le problème et il suffit de rien pour que ça ressorte, mais bon on apprend à vivre avec.
    bises

    Pitch

    (15 juillet 2017 - 19:15)

    J’ai ça a un orteil depuis quelques années je savait pas ce que c’était, j’avait pas non plus vraiment chercher.
    Je met de la bepanthene ou cicalfate et je gratte et je gratte jusqu’au sang… oui je sais c’est pas bien mais ya que ça qui me soulage.
    A un moment mon orteil il était tellement pleins de cloque qu’on aurai dit une éponge, et cela m’a abimé l’ongle qui depuis ne redeviens tjrs pas comme il faut.
    Je note pour les pommade j’éssaierai de les trouver a la pharmacie.

    lunapart

    (17 juillet 2017 - 15:52)

    J’ai fait une enorme crise il y a 20 ans qui a tourné en urticaire géant (sans doute a cause des différentes pommades testées par la dermato). Ça revient de temps en temps sur 1 ou 2 orteils et parfois sur les mains (quand il fait chaud). Le truc qui marche le mieux, bizarrement c’est de l’ignorer (soigner par le mépris 😉 ) surtout ne pas le gratter car si les bulles se percent le truc s’étend ! Juste laver au savon doux, bien secher en tamponnant, mettre de l’huile de coco, ça dure 2 jours et ça disparait.
    Sinon je fais très attention aux chaussures, que du cuir pour que mes pieds ne marinent pas, sinon dès que possible en sandales pour que la peau s’aère (ça m’est arrivé en hiver en bottes parce que j’avais mis des chaussettes bien chaudes et j’ai reçu l’air chaud du chauffage du bus dessus…bim poussée de dishydrose)

    cathnounourse

    (17 juillet 2017 - 18:08)

    Bon courage, cela passera certainement durant tes vacances…Je te le souhaite!
    J’ai du psoriasis et un lupus.

Laisser un commentaire