La dyshidrose a changé ma vie

dyshidrose eczéma bulleux

Voilà maintenant 2 mois que je vis avec de la dyshidrose. Cela a commencé sur mes pieds, enfin juste le droit pour finir sur les mains (les 2 cette fois). Je n’ai pas su tout de suite ce que c’était.

Comment j’ai découvert que j’avais de la dyshidrose

Quand j’ai découvert des petites vésicules derrière un de mes orteils, j’ai pensé qu’une araignée m’avait piqué pendant la nuit. MrRéglisse a tenté de me faire peur avec des histoires d’œufs. Puis je ne sais pas pourquoi mais je n’étais pas convaincue. Pourtant généralement je suis quelqu’un de très convaincue de ce qu’elle pense. J’ai fait quelques recherches et j’ai découvert que les acariens pouvaient faire ce genre de morsures. Je me suis dit que j’avais trop de peau morte (miam) sur les pieds et qu’ils s’étaient régalés. Alors, j’ai longuement passé l’aspirateur sur mon lit.

Sauf que les jours suivants j’ai eu de plus en plus de vésicules sur et autour des orteils. Et ça grattait tellement. Je n’en pouvais plus. Désespérée j’ai pensé me gratter les pieds avec une pierre ponce pour éclater toutes ces minuscules cloques (et je l’ai fait).

Après des recherches plus approfondies sur le net, j’ai compris que j’avais de la dyshidrose. Je suis allée chez ma généraliste pour confirmer le diagnostic mais elle n’avait pas l’air plus calé que moi en problèmes de peau. Elle n’est pas dermatologue. De toutes façons, il n’y a pas de traitement. J’ai donc eu un antihistaminique qui n’a rien fait, une crème à la cortisone qui n’a rien fait et une crème anti-fongique dont j’ignore si elle a eu un quelconque effet.

Quand après les orteils du pied droit, des vésicules qui grattent vraiment beaucoup sont apparues sur mes mains, je n’ai plus eu de doutes. C’était bien de la dyshidrose. Bien évidemment, je n’en connais pas la cause. Celles-ci peuvent être diverses et variées. Difficile de les identifier entre stress, allergies, mycoses, problèmes intestinaux, etc …

Qu’est ce que la dyshidrose et comment ça a changé ma vie

En fait, la dyshidrose est une forme d’eczéma qui se situe uniquement au niveau des orteils, de la plante des pieds, de la paume des mains et sur les doigts. Wikipédia explique très bien tout cela, mais je vais vous expliquer un peu comment je l’ai vécu.

Cet eczéma évolue en 3 ou 4 phases. Il débute par l’apparition des vésicules contenant un liquide comme les cloques ou par des tâches rouges qui chauffent. Les vésicules grattent beaucoup. Encore plus quand il fait chaud. Pendant les épisodes de canicule, c’était dur à supporter nerveusement. Je n’avais plus de patience, notamment avec les enfants. Il m’est arrivé de percer les cloques avec une aiguille (en désinfectant bien tout) car j’avais lu qu’une fois percées les vésicules démangeaient moins.

La nuit, je dormais mal tellement j’avais envie de me gratter. C’était pire que la journée. J’avais trop chaud aux pieds, aux mains, mais froid si je dormais sans couverture sur le ventre. J’ai appris à dormir les jambes en dehors de la couverture. Je ne supporte plus d’avoir la couverture sur les pieds alors que j’étais capable de dormir avec des chaussettes.

Avec la dyshidrose, j’ai également appris à devenir écolo. Je le savais qu’il fallait m’imposer les choses pour que je les fasse… Là, c’est la méthode radicale. Voilà donc 2 mois que j’ai dit adieu aux longs bains chauds. J’avais déjà testé pendant la 5ème maladie que Chichi m’avait refilé et durant laquelle j’avais eu un urticaire géant accentué par l’eau chaude. Je ne prends plus que des douches à température tiède. Je ne peux plus mettre mes mains sous l’eau trop chaude. Même la vaisselle, je la fais à l’eau froide.

Après le stade des vésicules, il y a les croûtes puis enfin la peau qui pèle.

Quels produits me soulagent pour la dernière phase de la dyshidrose ?

En ce moment, mes mains sont au dernier stade de la dyshidrose, celle où ma peau tiraille, se fendille totalement déséchée, et pèle.

J’avais lu qu’il fallait mettre beaucoup de gras dessus. J’ai d’abord tenté Cicalfate le soir avant de dormir et une crème hydratante à chaque lavage de mains durant la journée mais je n’ai pas été convaincue et ça picotait un peu. J’ai fait le tour des crèmes que j’avais dans mes tiroirs.

Sur les conseils d’E-zabel, j’ai testé les huiles essentielles avec un traitement naturel. 20€ de commande chez Aroma Zone et 1 flacon vide chez Sostrene grene (sinon j’ai vu que le site vanessence propose un roll-on mais je ne l’ai pas testé). Même avec ces huiles, mes mains me tiraillaient toujours beaucoup.

Finalement c’est la crème Aquaphor de Eucerin qui m’apporte le plus de confort. La crème rend ma peau à nouveau toute douce mais il faut que j’en mette au moins 3 fois par jour. De plus, elle est multi-usage puisque les stars et maquilleurs pro l’utilisent sur les pommettes pour un effet glow de la peau. Aussi, je me lave les mains avec la crème lavante Lipikar de La Roche Posay. On m’a également conseillé du gel d’aloé vera bio pur et ça donne un petit coup de frais agréable en le conservant au frigo.

Au bout de 2 mois de grattage intensif, ça va mieux. Enfin sauf le matin. Je ne sais pas pourquoi mais au réveil mes mains me grattent encore beaucoup. Puis ça passe avec un lavage et de la crème. Dans mes bagages, il ne faudra pas que j’oublie mes crèmes. Surtout j’espère que ça ne reviendra pas. Je sais, il y a des douleurs et des choses pires que l’eczéma bulleux (l’autre nom de la dyshidrose) mais psychologiquement et nerveusement, ce n’est pas simple à vivre (surtout quand il fait beaucoup trop chaud)(un jour j’ai mis mes mains dans la glace du congélateur pour calmer les démangeaisons)

Petite mise en garde … avec l’usage intensif de gel hydroalcoolique pour lutter contre la propagation de la Covid 19, les risques de développer de la dishydrose sont augmentés. En effet le gel hydroalcoolique détruit la barrière naturelle qui protège la peau de nos mains.

Et vous, les problèmes de peau, ça vous connait ?

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

76 commentaires sur “La dyshidrose a changé ma vie

    belledevilaine

    (13 juillet 2017 - 0 h 02 min)

    Je suis de tout cœur avec vous Annabel car j’ai eu aussi de la dyshidrose… je connais trop bien ces minuscules cloques comme des têtes d’épingle, et qui démangent, qui démangent… tout ce que vous décrivez pour se gratter je connais!
    Et je pense que pour moi c’était dû au stress, je dis bien c’était, car il y a quelques années que ce n’est pas revenu! Et comment je m’en suis défait…? On y croit ou pas, moi très sceptique sur ces pratiques, mais en désespoir de cause, c’est un vieux monsieur, panseur de feu, de verrues et de zona qui m’a guérit ! Je vous assure du jour au lendemain… j’ai senti ma peau devenir plus belle, ces petites bulles ont disparu… pourtant si c’était le stress, donc mental comment le physique pouvait aller mieux? Inconsciemment j’ai cru ou voulu croire en ces pratiques?… Seulement voilà le résultat était là!
    Je vous embrasse, vous souhaite bon courage et les vacances vont sûrement faire du bien!

      MissBrownie

      (13 juillet 2017 - 13 h 06 min)

      Merci beaucoup pour votre témoignage. Suite à cet article, d’autres personnes m’ont donné le même conseil que vous.
      Je n’y aurai pas pensé.

        Em

        (8 mai 2020 - 10 h 19 min)

        Bonjour, suite à une allergie aux produits de décoloration je souffre d’une dyshidrose depuis bientôt 5 ans. Étant coiffeuse j’ai étais contrainte de changer de métier. Maintenant je soupçonne le stress de me faire des poussées à répétition ( environ un mois d’accalmie sur l’année). J’ai essayé le magnétiseur avant de savoir que c’était les produits et cela m’avait mis de l’eczéma sur tout le corps ( très douloureux). Jaimerais ré essayer maintenant que je n’ai plus de contact avec ces produits car l’eczéma commence à me pourrir la vie, je ne le supporte plus. mais j’ai peur de souffrir comme j’avais pus souffrir après le magnétiseur. Avez vous eu les même symptômes après le magnétiseur ?

          Gallon

          (3 juin 2021 - 17 h 19 min)

          Bonjour,
          Tout pareil, j’ai eu tant de crises que quand j’en ai sur les mains, ça ne me démange même plus.
          Une énergéticienne mentionnait la consommation de saumon et de thon, qu’ils portent des parasites qui peuvent déclencher les crises environ 1 mois après…. avec la chaleur je suis gâtée sur les pieds. Je vais m’empresser un des traitements conseillés dans ces précieux commentaires.
          Marie

        Janine BERTHUREL

        (24 mai 2021 - 10 h 06 min)

        Bonjour pourrais- je avoir le nom du pansseur car je souffre outrance de dyshidrose, je ne sais comment me sortir de là. Cordialement . Janie

        Ppaumy

        (19 juin 2021 - 22 h 15 min)

        Moi ça fait plus de 7 mois que je fait que ça d esssaye plusideurs cremes

      Oudot

      (8 juillet 2019 - 23 h 05 min)

      Bonjour
      Pourriez vous svp me donner le donner les coordonnés de ce Monsieur passeur de feu… merci beaucoup
      Nadia

        Christelle Zanni

        (7 avril 2020 - 9 h 07 min)

        Bonjour à tous,
        Alors je ne sais pas si ça pourra vous aider, mais moi aussi je suis atteinte de dyshidrose depuis plusieurs années. Elle revient chaque année dès le printemps vers mai et disparaît en hiver. Ce sont surtout les mains, rarement quelques vésicules sur les pieds.
        Je suppose donc que c’est en rapport avec la chaleur (je suis en Corse) et la transpiration et sûrement le stress étant une grande anxieuse.
        Bien évidemment j’ai testé les pommades prescrites mais efficacité moyenne.
        Et un jour mon traitement je l’ai découvert par hasard en faisant des massages à l’huile de noix de coco Vierge bio à mon fils, je me suis rendu compte que ma dyshidrose disparaissait.
        Donc dés que les premières vésicules apparaissent je me met de l’huile de noix de coco sur les mains et le mieux est de mélanger un peu d’HE de tea tree (arbre à thé) avec.
        Pour moi ça marche et je peux du coup passé l’été sans souffrance et démangeaisons.
        J’espère vraiment que ça pourra vous aider.
        Bon courage à tous.

      Belotti

      (25 octobre 2019 - 21 h 36 min)

      Bonjour. Je souffre également de D. depuis plusieurs années pieds et mains. J’a Tout essayé rien ne marche vraiment. J’aurais aimé obtenir les coordonnées du panseur de feu svp. Merci bcp

        Fayolle

        (8 mars 2021 - 17 h 25 min)

        Est-ce que je peux aussi l’avoir, c’est pour ma fille

      nadine pourias

      (11 août 2020 - 8 h 45 min)

      Bonjour moi jai la dysidrose depuis novembre ca me dema deais jai cry a ube mycose donc jai mis de la crème xa a disparue et la les cloques sont arrivees au moment du confinement et du covid ( jai pas dormi pendant 15 jours de peur dattrapper le covid)

      Et la jai des cloques et parties seches et craquelees sur les pieds, le pied gauche est plus atteint. Et ca commence depuis 15 jours sur les mains. Cest l’enfer la nuit mon doc ma donne un antistaminique ( xa fait son effet ) et une creme cortcoide ( la premiere aucun résultat) (la second je trouve mieux mais en 3 semaines jai vide le tube donc faut que jy retourne piur lui zn redemander). Je suis allee a la biocop elle ma conseille argile verte (je deconseille ca asseche de trop) et de la lanvande aspic pour les grattage( ca apaise bien).
      Je suis allee me.faire toucher mais aucun resultats…

      Voila cest une maladie pas tres agréables et handicapante

      Bon courage a vous

      Logas

      (20 mai 2021 - 15 h 40 min)

      Bonjour , en lisant votre commentaire , je suis très intéressé par l’idée du panseur de feu .. pouvez vous me communiquer son adresse ?
      Merci beaucoup

      Grelier

      (27 juin 2021 - 5 h 27 min)

      Bonjour, je suis également atteinte de dyshidrose depuis maitenant 3 mois. Je pense être en ce moment au stade terminal de cette eczéma car ma peau devient plus sèche. N’étant pas stressé ou ayant rarement de grandes transpirations la cause de ma dishydrose est le gel hydraulique qui m’a abîmé les mains. Au début ça à commencer sur une main puis la deuxième petit à petit. Depuis quelques semaines cette dishydrose devient plus forte m’empêchant d’utiliser mes mains. ( j’ai du mal à me coiffer) j’ai du mal à dormir la nuit. C’est très handicapant. Je soulage mes démangeaisons par de l’aloe verra bio et m’hydrate avec une crème hydratante de chez La roche posay. Ce qui m’embête c’est qu’on arrive en été et j’ai un camp qui arrive je suis jeune et avoir une dishydrose m’empêche de faire tout ce que j’aimerai pouvoir faire. De plus je porte des gants en coton pour cacher mes mains. J’aimerai s’avoir si vous connaissez des traitements naturel ou crèmes efficaces pour guérir rapidement ? Et vous aussi les bulles reviennent au même endroit après avoir enlever les croûtes ?

    e-zabel

    (13 juillet 2017 - 6 h 51 min)

    Tu sais ce que j’en pense, je sais tellement ce que c’est. Je t’embrasse fort.

      MissBrownie

      (13 juillet 2017 - 13 h 11 min)

      Merci pour ton aide et ton écoute <3

    Nancy

    (13 juillet 2017 - 8 h 18 min)

    Bon courage !! J’espère que cet eczéma va disparaître.
    Bel été à toi <3

      MissBrownie

      (13 juillet 2017 - 13 h 15 min)

      Merci Nancy. Je croise les doigts pour que l’eau iodée et la chaleur ne fassent pas pire

    mamansurlefil

    (13 juillet 2017 - 10 h 40 min)

    Bon courage… Je croise les doigts pour que cela ne revienne pas !

    Virginie

      MissBrownie

      (13 juillet 2017 - 13 h 16 min)

      Moi aussi.
      Merci

      Clémence

      (3 mai 2021 - 12 h 39 min)

      Je suis également atteinte de dishydrose sur les doigts de la main. Merci à tous pour vos conseils précieux ! Pour ma part, j’utilise la crème Ducray Dexiane spécial traitement des eczema : sans traiter le problème elle soulage bien les crises de démangeaisons et aide à accélérer la disparition des vésicules 🙂

    maman est occupée

    (13 juillet 2017 - 11 h 27 min)

    Ben vlà autre chose ! Je ne connaissais pas du tout cette affection.

      MissBrownie

      (13 juillet 2017 - 11 h 33 min)

      J’aurais aimé ne pas connaître non plus 😉

      Sandra

      (21 juin 2021 - 17 h 04 min)

      Bonjour,
      Toute ma famille est atteinte de dyshidrose… à des degrés divers mais du coup voici un peu mon fonctionnement…
      D’abord je traite contre mes mycoses (souvent ça me déclanche une crise) ou alors le port de boucle d’oreille pas clean (que je jette) ou un stress intense (ça c’est plus dur à contrôler mais la cohérence cardiaque permet de mieux revenir au calme)

      Je sais que ce n’est pas bien mais je me brûle les main à l’eau chaude puis eau glacée pour calmer les démangeaisons. Ça c’est pour éviter de me gratter, quand il y a urgence. 😉

      Ensuite je fais des bains de pieds ou de main avec de l’eau froide et du vinaigre… chez moi ça soulage bien! Souvent je mets des gants et des chaussettes mouillées avec vinaigre pour être un peu plus libre de mes mouvements… et je fais ça au moins 1-2x par jours. Et je laisse bien mes mains et pieds flétrir.

      Comme hydratant j’utilise de l’aloé vera parfois des hydrolats et après je mets une crème avec un grand taux d’urée (au moins 10%).Pour le moment j’évite la cortisone.

    Mlle Ju

    (13 juillet 2017 - 12 h 35 min)

    Oh que oui. Les problèmes de peaux j’en ai depuis que je suis née. Allérgies a des matières comme la laine, peau atopyque , exéma (notamment sur le cuir chevelu) m, peau qui démange régulièrement… avec tout ça je suis obligée de faire très attention à ce que je met sur ma peau et du coup aux marques que j’utilise

      MissBrownie

      (13 juillet 2017 - 13 h 30 min)

      Pour moi, c’est une nouveauté et je découvre la galère des personnes qui en souffrent depuis l’enfance …
      Bon courage

        Mlle Ju

        (14 août 2017 - 10 h 46 min)

        On apprend à faire avec, on connait les marques qui nous conviennent ou pas et surtout on apprend à gérer le stress pour que cela ne devienne pas un enfer à vivre. Je ne me sèche quasiment jamais les cheveux et j’évite l’eau brûlante ou très chaude. Dès que je peux je prends des bains de soleil (en faisant attention bien sûr à ne pas cramer et de ne pas prendre d’insolation).
        Bon courage à toi 🙂

    Mano

    (13 juillet 2017 - 19 h 38 min)

    J’ai de la dyshidrose depuis mes 14 ou mes 15 ans et ça revient tout le temps… J’en ai toute l’année avec des poussées plus ou moins fortes. J’ai testé des tonnes de crèmes à la cortisone, sans cortisone, naturelle ou pas… Je n’en ai trouvé aucune efficace.
    Après avoir lu les autres com je vais peut-être essayer le rebouteux…
    Bon courage et si tu trouves le remède miracle, partage !

    cleopat

    (14 juillet 2017 - 8 h 20 min)

    Je ne connaissais pas du tout la dyshidrose. Merci d’en parler, ça peut aider, celles et ceux qui en sont “victimes”, ou qui pourraient l’être. J’espère que tu seras vite complétement et durablement soulagée. Et j’en profite pour te souhaiter de bonnes et belles vacances.

    lesdelicesdeframboise

    (14 juillet 2017 - 8 h 39 min)

    Malheureusement je sais ce que c’est, j’en ai depuis tout bébé.
    Même si les produits soulagent ils ne règlent pas vraiment le problème et il suffit de rien pour que ça ressorte, mais bon on apprend à vivre avec.
    bises

    Pitch

    (15 juillet 2017 - 19 h 15 min)

    J’ai ça a un orteil depuis quelques années je savait pas ce que c’était, j’avait pas non plus vraiment chercher.
    Je met de la bepanthene ou cicalfate et je gratte et je gratte jusqu’au sang… oui je sais c’est pas bien mais ya que ça qui me soulage.
    A un moment mon orteil il était tellement pleins de cloque qu’on aurai dit une éponge, et cela m’a abimé l’ongle qui depuis ne redeviens tjrs pas comme il faut.
    Je note pour les pommade j’éssaierai de les trouver a la pharmacie.

    lunapart

    (17 juillet 2017 - 15 h 52 min)

    J’ai fait une enorme crise il y a 20 ans qui a tourné en urticaire géant (sans doute a cause des différentes pommades testées par la dermato). Ça revient de temps en temps sur 1 ou 2 orteils et parfois sur les mains (quand il fait chaud). Le truc qui marche le mieux, bizarrement c’est de l’ignorer (soigner par le mépris 😉 ) surtout ne pas le gratter car si les bulles se percent le truc s’étend ! Juste laver au savon doux, bien secher en tamponnant, mettre de l’huile de coco, ça dure 2 jours et ça disparait.
    Sinon je fais très attention aux chaussures, que du cuir pour que mes pieds ne marinent pas, sinon dès que possible en sandales pour que la peau s’aère (ça m’est arrivé en hiver en bottes parce que j’avais mis des chaussettes bien chaudes et j’ai reçu l’air chaud du chauffage du bus dessus…bim poussée de dishydrose)

    cathnounourse

    (17 juillet 2017 - 18 h 08 min)

    Bon courage, cela passera certainement durant tes vacances…Je te le souhaite!
    J’ai du psoriasis et un lupus.

    Loli

    (28 août 2017 - 9 h 51 min)

    Bonjour
    Je me permets de vous joindre mon commentaire car moi aussi depuis le début d’année je vis cela et je le vis très mal.. j’ai trouvé une solution bien différente mais tout les mois je suis obligé de refaire une injection.
    Je croyais sincèrement être à part mais je constate que je ne suis pas la seule
    Je ne Connais toujours pas la cause de ces éruptions mais je pense que le stress en est bcp la cause ainsi que les savons fort gras

    Hari

    (26 février 2018 - 23 h 09 min)

    Bonsoir,
    Après 5 ans de galère, je me considère sauvée. 5 ans de grattage, de cortisone, crèmes, enveloppements d’argile… crèmes des plus chimiques aux traitements les plus Farfelus … j’ai même essayé l’urine, en bain de pied (Là, seuls ceux qui ont passé des nuits blanches à gratter un pied en sang pourront comprendre …!) j’en avais des palpitations et mon humeur était exécrable, faute d’un sommeil réparateur. Rien n’y faisait. C’était toujours pire !
    Hier ma fille de 16 ans m’a dit « pourquoi tu ne fais pas un blog pour donner la recette de ton produit ?
    Alors voilà. J’espère que ça aidera qqn.
    Je souffrais de cette saleté depuis plus de 6 ans. Ça a commencé à la suite d’une mycose au pied droit. Je faisais de la marche rapide tous les jours dans les mêmes baskets et j’ai du aller consulter le médecin. Après un traitement « classique », la mycose a semblé disparaître, mais c’est ensuite une dishydrose qu’on m’a diagnostiquée. Enfin, c’est ce que j’ai suppose, car je ne vois pas d’autre chose que cette mycose qui aurait pu en être à l’origine. Ce qu’il y a de bizarre, c’est que c’est toujours resté limité à un seul pied. Toujours le même. Deux orteils étaient touchés. Puis ce fut la plante du pied, desquamation, bulles, purulence, prurit et fendillements. Peu à peu les cinq orteils furent touchés, mais jamais l’autre pied, ce que je n’ai pas compris.

    Bref, au bout de 5 ans de galère, de médecins en dermato, d’allergologue en autre dermato, je suis tombée sur un mélange qui m’a changé la vie. Dans un petit guide donné par mon pharmacien, j’ai trouvé cette recette du Dr Baudoux, aromatherapeute :
    – HE de niaouli , 20gouttes
    – HE eucalyptus citronné 10 gouttes
    – HÉ palmarosa 20 gouttes
    – HV d’onagre 50 gouttes

    Bien mélanger et appliquer 3 gouttes sur le pied 2 à 3 fois par jours au début puis dès que c’est calmé 1 fois au coucher.

    Personnellement je ne m’en suis pas entièrement débarrassée, puisque si j’arrête les applications, au bout de quelques jours ou semaines, ça revient, mais en appliquant cette lotion avant d’aller au lit, je ne suis plus réveillée par des démangeaisons, quand je suis invitée je n’angoisse plus à l’idée que cela me prenne en plein repas m’obligeant à quitter la table pour me gratter discrètement. Ça c’est bien fini !!
    Mes pieds sont de nouveau bien, parfois un peu rouge peut-être mais rien à voir avec avant.
    Deux personnes parmi mes proches ont essayé, avec succès aussi.
    J’ai trouvé ce traitement moins nocif que tous les traitements chimiques et surtout plus efficace.
    Si vous l’essayez merci de me dire si pour vous aussi ça a marché. J’en serais vraiment heureuse. Et ma fille aussi.
    Gardez confiance ! Bon courage !

      Marguerite

      (20 mai 2019 - 12 h 36 min)

      Hello 🙂

      Je viens de voir ta méthode laissée en commentaire. J’utilise généralement que très peu les HE car ça demande beaucoup de précaution mais pourquoi pas au point où j’en suis mdr. Quoique ça va mieux quand même mais ça continue toujours quoi… 🙁 Courage à toi !!

    Alex

    (24 août 2018 - 15 h 46 min)

    Bonjour, egalement maman de 3 enfants je suis tombée sur ton blog que j’adore ! et puis par hasard je vois cet article sur la dyshidrose… Ca fait déjà un moment mais je voulais savoir si tu t’en étais sortie ? J’ai découvert que je faisais de la dyshidrose sur les mains. Ça a commencé il y a 4 mois et ça empire chaque jour qui passe. Dabord sur 1 doigts ca s’est étendu sur la paume puis mes autres doigts j’ai super mal et mes vésicules apparaissent tous les 4/5 jours. Cortisone, dexeryl et autres crèmes n’ont pas fonctionné. La seule chose qui stoppe mes démangeaisons ce sont des compresses de permanganate de potassium un antiseptique qui assèche les vésicules. Où en es-tu de ton côté ?

      MissBrownie

      (24 août 2018 - 15 h 50 min)

      Merci pour ton commentaire Alex.
      Je croise les doigts mais depuis l’épisode très douloureux de l’année dernière je n’ai pas eu de crise aussi grosse. Au printemps j’ai eu peur que ça revienne sur mes orteils mais ça ne s’est pas étendu. Ouf. J’ai utilisé mon mélange d’huiles essentiels.

    Alex

    (24 août 2018 - 16 h 17 min)

    Vraiment contente pour toi ! Je n’ai pas encore tenté les HE. Tu appliquais ton mélange sur toutes les lésions ? Merci en tout cas de ton retour si rapide !

      MissBrownie

      (24 août 2018 - 16 h 19 min)

      Oui, je l’utilisais à la place d’une crème hydratante. L’odeur est forte mais dans ce cas, on tente le tout pour le tout LOL

        Leslie

        (20 mai 2021 - 23 h 21 min)

        Merci pour ton article, j’ai la même.chose depuis 3 ans. Et l’année dernière, c’était vraiment une catastrophe, la peau qui pèle, et là ça recommence. Je vais tester ce que tu as conseillé mais ça me dépasse de savoir que ça va recommencer encore et encore, tous les êtés

    Alex

    (24 août 2018 - 16 h 23 min)

    Ok je crois que je vais tenter je n’ai rien à perdre ! Merci

      ALEXANDRA DHORDAIN

      (17 mai 2021 - 17 h 32 min)

      Bonjour, moi j’ai une dyshidrose qui apparaît au contact de certains materieux (nickel, ou autre). Je me force à ne pas gratter et appliqué du talc pour bébé qui apaise immédiatement et dessèche les boutons. Il est préférable que les boutons ne soient pas percés.

    sandrine levasseur

    (7 novembre 2018 - 22 h 04 min)

    Bonjour, j’ai une dysidrose atopique aux mains et aux pieds, il n’y a aucune recherche la dessus pour l’éliminer, donc je peux dire que j’ai essayé pleins de choses, l’aloé vera 70 % pure acheté en tube gel chez le pharmacien, 15 jours pieds et mains, pas de changement sauf que pour le visage, j’adore, là après une énième cassure sous le pied à cause de la peau sèche qui part, je me mets de la crème reconstituante scholl sous les pieds matin et soir et j’ai l’impression que mon pied s’hydrate et que la dysidrose disparaît, par contre les mains la seule chose qui marche c’est Clarelux et betamethasone, souscrits par ma dermato, ça soigne les mains mais dès que j’arrete tout reviens et je recommence le traitement.

    Voila mon témoignage et la dysidrose m’est apparue du jour au lendemain à plus de quarante ans sans prévenir , c’est pénible

    Nissa

    (12 janvier 2019 - 20 h 16 min)

    Salut ma meilleure amie à moi s’appelle psoriasis mais cela fait un mois que j’ai la dysidrose au moment que je pense que ce sont les derniers boutons yen a d’autres qui font leur apparition

    Baghdadi

    (17 mai 2019 - 9 h 25 min)

    merci à HARI pour sa recette du Dr Baudoux, je vais essayer et te tiendrais au courant.

      Gigi

      (27 juin 2019 - 2 h 43 min)

      Moi aussi ça fait plus d’un an je n.en peux plus ! Je n ai quasi jamais de répit. Je met mes mains un quart d heure dans de l eau glacée ça soulage un moment, là avec la canicule c’est l enfer! Je suis réveillée par les démangeaisons.

    Audrey

    (30 mai 2019 - 0 h 00 min)

    Bonsoir, si je comprends bien, pas de solution miracle? Je suis preneuse de bonnes idées. Est ce que les compresses d’eau froides sont recommandés ? Ça me soulage sur le moment mais je ne sais pas si c’est bon d’ajouter de l’humidité … là j’ai plusieurs cloques sur un orteil et cela me fait mal en marchant c’est cyclique ça revient toutes les 2 semaines on dirait.

    Hong

    (13 juin 2019 - 9 h 35 min)

    Bonjour ! Je viens apporter une petite contribution j’ai mon fils qui a de grosses poussées de dyshidrose aux pieds. Je laisse poser 5 a 10mn tous les soirs des cotons imbibés d’argent colloïdal sur la plante de ses pieds, puis j’applique en fine couche la locatop(crème cortisone on se refait pas) et ensuite je filme ses pieds avec du cellophane pour décupler l’effet et hop dodo avec chaussettes en plus. L’effet n’est pas immédiat c’est quelque chose que je fais sur le long terme (après quand les vésicules sont presque parties je remplace 1 jour sur 2 la locatop avec une crème hydratante que la pharmacie nous fabrique) mais l’argent colloïdal fait disparaitre les vésicules et on voit une amélioration au quotidien. Ensuite lorsque ça revient à la normale, c’est hydratation matin et soir avec cette crème fabriquée par la pharmacie composée de 3 ingrédients ( sans conservateur) codexial, cold cream et amidon de blé.

    CocodeZarts

    (4 juillet 2019 - 17 h 33 min)

    Bonjour
    J ai aussi la disydrose.
    Après plusieurs crème à base de cortisone, j ai finalement mon petit mélange maison.
    Gel aloe vera et 2 gouttes (pour’ les deux mains). 3 fois par jour pendant les grosse poussées. En général dès le lendemain c’est calmé jusquà disparition.

    Jlp

    (28 juillet 2019 - 10 h 23 min)

    Hello, j’utilise la pierre d’alun de potassium à la sortie de la douche quand le corps est encore mouillé. Je passe la pierre sur les pieds et les mains. Je laisse leau s’evaporer sans s’essuyer.
    Sur le moyen terme les bulles s’assechent et finissent par ne plus etre visibles.

      Christelle Pire

      (28 juillet 2019 - 22 h 17 min)

      Hello, en faisant des recherches sur les vésicules ultra demangeantes de mon pied, tt concorde. Ce n est donc pas 1 mycose qui traîne. Je vais déjà utiliser la crème cortisone pr les poussées d eczéma habituelles et hydrater avt de voir le doc. Merci pr ce chouette art le et les coms

    Jean-Michel

    (12 août 2019 - 20 h 23 min)

    Salut tout le monde, je vois que je ne suis pas seul à avoir des poussées de Dysidrose. On parle de soins à posteriori et c’est important évidemment, mais la dysidrose est un eczéma qui est aussi une réaction allergique. Est ce que vous auriez changé de lessive pour laver les draps, de savon pour laver les mains et qu’à la suite de ce changement les symptômes sont apparus ? Pour ma part lorsque je me lave dans les douches de mon travail, j’ai remarqué qu’après j’y ai droit. Je suis peut-être allergique aux produits industriels utilisés pour nettoyer la douche ? Avez vous trouvez des produits de nettoyage moins allergènes?

    Diane

    (22 août 2019 - 10 h 52 min)

    Bonjour j’ai 18 ans et ma dyshidrose a commencé il y a quelques mois en avril, je pensais au début qu’un truc m’avait mordu le pied ou que j’avais une mycose donc je suis allee en médecin la semaine dernière et boum ! Dyshidrose
    Ce n’était que sur mon pied gauche alors je me sentais moins inquiete mais depuis que je suis allee au médecin, j’ai des poussées de boutons partout sur les mains et ça deeemange a mort (je n’y touche pas !)
    C’est difficile d’avoir aussi mal aux mains quand on est dessinatrice comme moi.. Je n’en vois pas le bout alors que ça fait seulement 5 mois.. j’ai juste reçu une crème pour les mycoses qui a un peu calmé mon pied mais les mains c’est de pire en pire je ne sais plus quoi faire..

      Maya

      (26 avril 2020 - 1 h 04 min)

      Bonjour a tous ! Je suis aussi victime de la dishydrose. Une poussee de stress et le lendemain direct boutons ! Cela a commencer il y a deux mois. Crème cortisone pendant une semaine matin et soir. Et surtout cachet pour dormir. J’ai opté pour un savon de marseille, douche tiede et une baume hydratant de pharmacie.
      Mais le stress est impossible à guérir donc la dishydrose reviendra …
      on ma parler de la prière de feu aussi …
      merci pour vos témoignages je me sens moins seule.
      Bon courage

      Anais

      (28 avril 2020 - 14 h 10 min)

      Salut, est ce que ton soucis s’est arrange depuis ?

        MissBrownie

        (5 mai 2020 - 10 h 48 min)

        J’ai la chance que mon souci se soit arrangé et qu’il ne soit pas revenu mais j’avoue avoir entendu qu’un excès de gel hydroalcoolique pouvait engendrer une dyshidrose donc je privilégie le savon en ce moment. Trop peur d’en avoir à nouveau.

    Leila

    (29 août 2019 - 10 h 47 min)

    Bonjour, je découvre cet article car je pense que je développe aussi une dyshidrose (pas encore confirmé médicalement, j’ai rendez-vous la semaine prochaine, mais je pense bien que c’est ce dont il s’agit). Ceci dit je peux vous recommander une huile qui a fait des miracles dans mon cas : l’huile de calophylle. J’en avais dans mes tiroirs et j’avais lu quelque part que c’était bon pour la peau donc je m’en suis badigeonné généreusement le pied pour calmer les irritations. Dès la première application, les démangeons se sont atténuées. Et après 4j d’application, ma principale cloque sous le pied avait bien séché et ma peau a commencé à retrouver un espace plus normal. J’en mets tous les jours depuis, matin et soir après la douche et mes chaussettes par-dessus (car c’est gras !)
    Entre temps, les irritations ont commencé sur les mains :'( De nouveau, huile de calophylle dès les premiers symptômes et ça m’a bien calmé. Pour l’instant, c’est sous contrôle…
    Sinon j’ai lu un conseil sur un blog pour de l’homéopathie (Anagallis Arvensis 5Ch) et je vais essayer d’en trouver.
    J’espère que ça pourra aider certains. Bon courage à tous !

    Isabelle

    (10 décembre 2019 - 11 h 21 min)

    Bonjour, je ne connais aussi que trop bien cette saleté ! Depuis des années j’en ai tous les étés sur les mains (surtout les index et majeurs) et toute l’année sous les pieds. C’est marrant parce que mes pieds et mes mains ne réagissent pas du tout pareil.

    Sur les mains c’est que en été quand il fait chaud, dès les premières bulles je les perce, ça m’en fait sortir d’autres que je perce aussi et ça disparaît assez rapidement.

    Sous les pieds c’est par vague toute l’année. Ça commence par des crises de démangeaisons terribles et j’ai beau gratter ça ne soulage même pas. Puis deux ou trois jours après les premières cloques sortent, enfin je peux agir ! Je les coupe à la pince à ongles pour les vider totalement et immédiatement je mets de l’eau oxygénée et du désinfectant sur les plaies. Ça fait très mal mais c’est une douleur qui bizarrement soulage, en tout cas ça calme la démangeaison temporairement. Puis forcément comme je les ai vidés, il m’en sort d’autres à côté, plus petites, que je coupe aussi.

    Pour soulager les démangeaisons qui m’empêchent de dormir, je met de la crème cicatrisante (bétadine en crème), une grosse couche, puis un pansement hermétique dessus et je laisse toute la nuit. La journée je ne le fais pas pour quand même laisser respirer, mais il m’arrive du coup au travail de devoir aller aux toilettes pour enlever mes chaussures et me gratter ! Cette démangeaison est la pire que j’ai jamais ressenti, en plus gratter ne soulage même pas la démangeaison, ça donne envie de prendre un couteau et tout arracher, c’est affreux, même si je sais que des gens vivent avec des maladies bien pires.

    Je me demande si ça n’est pas lié avec les cycles féminins, enfin les hormones. La plus grosse poussée que j’ai eu c’était juste quand j’ai accouché, avec une cloque énorme sur le doigt. Il faudrait que je prenne des notes pour vérifier si les poussées ont un lien avec mon cycle.

    Je vais essayer tous les conseils donnés. Bon courage à tous les concernés.

    Jennifer

    (24 avril 2020 - 16 h 03 min)

    Bonjour à tous, Je suis atteinte de la Dys. Par ailleurs, cela m’arrive très rarement mise à part quand je suis en grand stress et que je n’arrive pas extérioriser alors mon corps le fait sur les paumes de mes mains. Par ailleurs, je lis dans vos messages que le traitement que vous faites pour certains, il faut que vous le fassiez sinon cela recommence au bout de 4/5 jours. C’est parce que le traitement que vous faites n’as plus autant d’effet. Dans le sens ou vos mains ou pieds ce sont habitués d’ou le faite que si vous arrêtez, plus rien… ça m’est arrivé. Au début, quand j’ai réalisé que j’avais la Dys. je mettais la crème Caudalie pour nourrir elle était très efficace un moment puis rechute complète. J’ai bien-sûr testé d’autres crèmes mais comme beaucoup pas d’effets positifs sur le long terme. Alors lire des messages de conscrits comme moi c’est trop bien, je vais essayer l’huile de coco. Je verrais bien. Merci pour tous.

    Alice

    (10 mai 2020 - 10 h 27 min)

    Bonjour à tous. Ça fait maintenant deux ans que j
    Ai de la dyshidrose au niveau du gros orteil et qui
    Ne part pas. Pas de de trêve depuis 2 ans. J’ai vu X médecins qui ont tous un avis différent. 2 dermato ( un qui dit psoriasis un eczéma) crèmes prescrites mais rien! 4 généralistes avec les crèmes qui vont avec sans poser de diagnostic et re rien. Magnetiseur, y’a eu du mieux mais pas parfait. Pas un seul ne pose un vrai diagnostic et comme il faut 6 mois pour avoir un nouveau rdv bah j ai abandonné. Mais je sais pertinemment que c est de la dyshidrose.
    Je cherche la recette miracle mais je désespère…

    Tribumlv

    (17 août 2020 - 23 h 15 min)

    Bonsoir, j’ai aussi la Dys depuis maintenant 2 ans sur les mains uniquement et plus particulièrement la droite. Il y a 2 ans quand c’est arrivé c’etait horrible, ma main s’est transformée en un amas de cloques, de crevasses qui saignaient sans cesse je ne parvenais plus à me doucher, me laver les mains, faire la vaisselle, conduire, cuisiner, tout était une torture. Rdv médecin généraliste j’ai eu une crème corticoïdes qui m’a apaisée et c’est reparti du feu de Dieu dès l’arret du traitement. En attendant mes rdv dermatos et allerguo j’ai épluché tous les blogs, les sites, j’ai beaucoup testé et ce qui m’a sauvée dans mon cas et sortie de cette crise : le permanganate de potassium. Je tamponnais mes mains à l’aide de gaze stérile 3 fois par jour et en 24h je n’avais quasiment plus de démangeaisons. Cela a encore plus assécher mes mains et donc les crevasses mais au moins les cloques disparaissaient. Dès l’apparition de nouvelles je tamponnais dessus à l’aide d’un coton tige ensuite pour empêcher une rechute. Pour calmer les crevasses et la sécheresse j’ai appliqué du Cicalfate d’avène je me tartinais les mains sans limite et après 15 jours environ mes mains sont redevenues quasi normales. Dermato a posé le diag de la Dys sans trop donner de solution et allerguo m’a trouvée une allergie au cobalt et au Nickel +++ et comment dite on en trouve partout. J’ai aussi des irritations importantes en utilisant certains produits cosmétiques notamment à base d’HE.
    Quand je bois du vin j’ai aussi tendance à avoir des poussées.
    Aujourd’hui je vis avec cette maladie mais je contrôle les poussées et surtout plus jamais je ne mettrais de crème à base de cortisone jamais. La peau s’habitue et c’est 1000 fois pire ensuite. L’important c’est de trouver la cause il faut consulter un allerguo !

    Courage à ceux qui vivent l’enfer je comprends vraiment il faut consulter les allerguos et chercher les causes ne rien écarter. Le permanganate de potassium m’a sauvé grâce à une adorable pharmacienne que je n’oublierai pas! J’espère avoir pu aider en laissant ce commentaire ici ☺

    Aurélie

    (5 octobre 2020 - 10 h 02 min)

    Merci pour votre article, qui me permet de me sentir un peu moins seule ;-), je me reconnais dans ce que vous décrivez.
    Moi c’est apparu cet été pendant nos vacances sur un pied et c’est de pire en pire.
    Aujourd’hui ce sont surtout mes mains qui sont touchées et cela s’aggrave.
    Je pense tester ce que j’ai pu voir dans votre article et en commentaire (huile de coco notamment).
    Grande anxieuse ici (mais bon pendant les vacances je me contiens lol), je soupçonne l’utilisation de gel hydro alcoolique en pleine pandémie COVID…..
    Courage à ceux et celles qui en souffrent…

    jeanmi

    (14 décembre 2020 - 14 h 51 min)

    Bonjour a tous; atteint de dyshidrose depuis 11ans maintenant….mais sous forme reellement severe!
    j’ai pu constater quelques facteurs vraiment reels: la premiere , des que j’ai arreté le lactose ca a disparu… mais quand je dis lactose, je parle de la MOINDRE TRACE, une goutte de lait, creme, beurre ou fromage et c’est la cata!!!!!

    je peux egalement remarquer que l’acidité des produits ingérés est un facteur agravant, l’augmentation du taux d’acide urique dans le sens facilite les poussées, donc j’evite le vin blanc, les bieres, et tout les aliments a fort taux d’acide urique…(pleins de bonnes choses pour la bouche 🙂 mais pas pour le corps 🙁

    maintenant, niveau traitement, j’ai rien trouvé, je vais essayer les huiles essentielles comme citees plus haut, mais parfois je perds espoir…

    CharlieVoid

    (20 janvier 2021 - 19 h 40 min)

    Bonjour, je viens apporter mon témoignage aussi : j’ai de la dyshidrose comme Jeanmi depuis à peu près 11-12 ans, ça a commencé en été alors que je passais mes journées en tongs à cause de la chaleur, les pieds asséchés par le sable terreux du terrain que je traversais 4 fois par jour, et ensuite je passais la journée, tjrs en tongs, dans des protège-chaussures d’hôpital utilisés par plusieurs personnes… du coup mes pieds ont attrapé une mycose évidemment !
    Quand la mycose a été guérie, j’en ai gardé une dyshidrose intense pendant plusieurs années avec plusieurs “vagues” dans l’année, où mes pieds étaient plein de vésicules qui grattaient +++ et quand elles “mûrissaient”, d’autres se formaient par-dessus, sur plusieurs couches de peau donc :O
    On m’a donné plusieurs fois de la crème corticoïde, ça ne marche pas du tout chez moi !

    Pour d’autres soucis de peau (acné), j’ai arrêté tous les laitages de vache, réduit énormément le sucre et plus globalement la malbouffe, ce qui a bien contribué à baisser l’intensité de l’eczéma dyshidrose aussi ! Je mange toujours des laitages et fromages de brebis et de chèvre (mais du coup je n’ai plus d’acné !!).
    Il y a environ trois ans, quand j’ai commencé à travailler, j’ai aussi commencé à avoir des poussées sur les mains (très légères comparé aux pieds).

    Aujourd’hui je n’ai des poussées que quand j’ai des épisodes de stress, d’ailleurs ça m’aide à repérer mon état mental car j’ai un peu de mal à identifier mes émotions (je suis autiste Asperger).
    Je pense avoir un petit excès naturel de sueur qui entretient la dishydrose, d’ailleurs plein de choses chez moi sont en trop grande quantité lol, mes cheveux et mes ongles poussent trop vite etc.

    Par contre cela veut dire qu’au quotidien mes pieds sont desséchés à plusieurs endroits, ou présentent des vésicules très rouges en période de stress, ce n’est pas joli. Heureusement que je ne mets pas de chaussures ouvertes ! (j’ai les pieds très très sensibles aux ampoules dues aux lanières et coutures des chaussures et j’ai des semelles orthopédiques donc je ne peux pas en mettre)

    Je ne mets rien de spécial dessus, par contre je ne porte que des chaussettes en coton et j’utilise des savons à froid bio artisanaux. J’imagine que c’est pire quand on utilise des produits irritants/asséchants comme des gels douche de grande surface à base de sulfates, ou des chaussettes/collants en synthétique…

    Sand

    (6 février 2021 - 16 h 39 min)

    Les corticoïdes ne fonctionnent pas dans le cas de la dyshidrose mais des crèmes antibiotiques qu’on vend sans prescriptions. Affusine en crème pour exemple fonctionne très bien et tout bêtement l’iso-betadine. Ça va piquer pendant 2 ou 3 minutes et puis ça va soulager et au bout d’un jour ou deux … ça disparait … et hydrater.
    Les crises apparaissent quand je prends des vitamines … toujours. Si ça peut aider ?

    Nadege

    (16 mars 2021 - 21 h 56 min)

    Bonsoir,
    Après 6 ans de galère et de consultations chez les pontes de Paris, je décide d’en parler à mon nouveau ” vieux” médecin traitant. Grand bien m’a pris ! Étant coquette, j’ai pété un plomb il y a 10 jours en voyant des bulles sur ma main droite. En 6 ans, ces saletés de bulles étaient uniquement sur mes pieds.
    Il me prescrit flucanozole 200mg, et des sachets de bergamote de potassium, la crème flucanozole. En 3 jours ma main est redevenue normale.Plus de bulles sur les pieds. Il m’apprend que mes chaussettes et chaussures sont infectées et de tout désinfecter au sanytol ( j’ai acheté la totale: liquide vaisselle, lessive, desinfectant linge,spray pour habits ). A son époque, me dit il ,ils traitaient la dishydrose de manière forte,mais que ça marche. En ayant ras le bol des huiles essentielles qui ne marchent qu’à moitié, les crèmes de pharmacies etc… j’ai accepté son traitement sans grande conviction. Et bien j’en suis ravie !!!

      JOLY

      (20 mars 2021 - 17 h 07 min)

      Bonjour à tous
      Atteinte de dysidrose depuis 30 ans je connais le sujet. Après avoir été traitée sans succès par pommades à la cortisone, j ai consulté un acupuncteur vietnamien : permanganate de potassium (dakin), graphite en ampoules, préparation de crème de la roche posay enrichie avec du zinc plus séances d acupuncture. Plus rien en 3 mois. Plusieurs rechutes et ayant déménagé plus d accès à ce médecin. Je consulte un dermatologue à Montpellier qui m annonce que c est une maladie auto immune.
      3 semaines d antibiotique postaciné. Bon résultats. Il est à la retraite. Depuis je me soigne avec Dakin en tamponne suivi d une crème grasse : le Dexeryl qui calme bien et surtout préventivement des Mars je suis un traitement homéopathique pour l allergie à la chaleur : histaminum 9 ch, apis 5ch et antimonium crudum. J ai été en paix durant 15 ans grâce à celà mais depuis peu ça reprend donc je vais m y remettre.

    Charlotte

    (2 avril 2021 - 10 h 50 min)

    Bonjour
    J’ai de la dishydrose depuis plusieurs années maintenant. Je n’ai jamais réussi à identifier la cause, jusqu’à ce que je fasse un test d’intolérance alimentaire. Celui ci a montré une intolérance légère a moyenne aux oeufs (évidemment, j’adore ça….). Je n’avais pas fait le rapprochement avec la dishydrose jusqu’à ce que je mange un soir un tout petit bout de quiche: des petites vésicules sont apparues 2 jours après. Quelques semaines après, j’ai mangé une tarte au citron meringuée chez des amis: éruption énorme dans la nuit. Par contre, je note que ça se calme beaucoup plus vite que les crises précédentes (et oui, exit les gâteaux, oeufs au plat, etc.). J’ai malheureusement mangé hier soir 2 tranches de brioches (après vérification, évidemment, il y a des oeufs… je n’ai pas encore l’habitude de faire attention à tout ce que je mange): j’ai eu des démangeaisons énormes pendant la nuit. Je vais refaire des tests mais pour l’instant, je ne vois que des corrélations.
    Côté traitement; assez peu favorable à la cortisone ou antihistaminique. J’attends que ça passe et je mets des mouchoirs et un bandage par dessus quand j’ai de grosses éruptions, pour laisser au sec. Quand je suis en fin de crise et que ça devient très sec, j’applique de l’homeoplasmine, ça répare et apaise.
    Bonne journée

    Emeline

    (7 mai 2021 - 13 h 34 min)

    Bonjour,

    J’ai de la dishydrose depuis une vingtaine d’années, ça arrive au printemps /été quasiment tous les ans sur les mains. Les crèmes corticoides ne me font pas d’effet. L’argile et l’aloe vera calment les démangeaisons et la sensation de “cuisson”. Sinon, tremper les mains dans un saladier de glaçons soulage beaucoup aussi. Le pire c’est la nuit effectivement …
    Quand cela devient intolérable, je perce les cloques avec une aiguille, je préfère avoir les mains sèches qui tirent plutot que les doigts gonflés qui chauffent et démangent, mais il faut bien nettoyer les mains avec du dakin pour éviter les infections ..
    Je soupçonne la chaleur et la transpiration d’être responsable de ces crises donc j’évite de mettre mes mains au soleil.

    C’est bien de pouvoir échanger des conseils, il y a 20 ans, personne ne pouvait m’aider même pas les médecins qui ne connaissaient pas cette maladie 🙁

    Bon courage

    SANTE ET BEAUTE

    (18 mai 2021 - 11 h 53 min)

    Merci d’avoir partagé ton expérience dans cet article !
    Effectivement les affections des pieds et des mains peuvent très vite devenir pénibles et douloureuses, voire handicapantes. Je conseille aussi de lire cet article très complet sur la dyshidrose.
    Clara

    Janine BERTHUREL

    (24 mai 2021 - 10 h 09 min)

    Bonjour , je souffre de Dyshidrose depuis 3 ans , je ne sais comment m’en sortir. Pourrais je co naître le nom de votre pansseur ???? Tellement je n’ai plus aucune solution. Cordialement. Janie

    Greg

    (12 juin 2021 - 4 h 40 min)

    Ravis de pouvoir enfin partager ce calvaire.
    [excusez moi pour les accents]

    Histoire simlaire a beaucoup ici.
    Homme, 38 ans, bonne sante et IMC. Ca a commence cette annee comme une infection type pied d’athlete entre le 4ieme et 5ieme orteil puis bulles plus ou moins grosses, demangaisons intenses, peau qui pele, fissurent, infection. Ensuite plante du pied, impossible de marcher avec ce pied et encore moins de faire du sport et enfin les mains, plus leger.

    C est donc une maladie auto-imune. Trouver la cause va etre complique, allergie / stress / nourriture / histamine.

    Par contre pour le traitement miracle des cas les plus severes il y a:

    Dupixent

    Cela ne soigne pas la cause mais inhibe les reactions.

      Agnès

      (4 juillet 2021 - 19 h 32 min)

      Bonjour, je comprends bien votre problème, en souffrant moi-même depuis plus de 15 ans.
      Au début, je suis passé par tous les traitement médicamenteux proposés par le généraliste, et les 4 dermato que j’avais vus à ce sujet.
      Je présente aussi quelques allergies à différents allergènes médicamenteux, contact et alimentaires.
      C’était insupportable, surtout en fin de journée, ça me gâchait mes soirées avec les potes, les soirées au ciné, les nuits … l’horreur !
      J’ai testé les corticoïdes, les crèmes, baumes hydratants, bains adoucissants … le froid, le chaud … presque tout, je crois.

      Et un jour, presque par hasard, j’ai trouvé : le seul truc qui me soulage vraiment et qui me permet de faire passer les poussées au point que la dyshidrose n’est plus un soucis, c’est une recette d’un naturopathe reconnu (Dominique Baudoux) trouvée en pharmacie en feuilletant un petit guide gratuit sur les huiles essentielles. Depuis maintenant plus de 10 ans, je l’utilise dès les premiers signes, j’applique 3 à 6 gouttes sur peau sèche, je masse 20/30sec et c’est tout, matin et soir si besoin.
      Et maintenant je suis tranquille, plus de bulles, plus de plaques et de boutons qui dévorent. Mes pieds et mes doigts me fichent la paix et je peux dormir, passer des soirées, sans m’arracher la peau, sans plus être gênée. Cela m’a sauvé la vie ! Ceux qui connaissent savent que l’expression est à peine exagérée.
      ingrédients : Huile d’onage 50 gouttes, Huile essentielle de Niaouli 20 gouttes, de Palmarosa 20 gouttes, et d’Eucalyptus citronné 10 gouttes.

    BEATRICE LEBAILLIF

    (4 juillet 2021 - 9 h 28 min)

    Bonjour, j’ai eu ma première crise il y a 9 ans, mon médecin m’a dit que cela pouvait venir du stress, effectivement cette année là avait difficile, de plus j’ai déjà un terrain allergique. La crème corticoïde n’a rien fait, pire je pense que j’ai du faire une réaction, mes cloques avaient doublées, impossible plusieurs jours de couper ma viande seule, de conduire… J’ai arrêté la crème. Le froid me faisant du bien, j’ai passé mon temps à la piscine extérieure du camping où je passait mes vacances et qui n’était pas chauffée, du coup cela m’a apaisé les pieds et les mains et ça a fini par se soigner. Depuis, tous les ans j’ai une petite crise mais qui se passe désormais avec des antihistaminiques et surtout avec de l’eau thermale qui apaise les démangeaisons et la sensation de brûlure. Du coup il y a eu des années où je m’en suis à peine aperçue. L’année dernière rien du tout, je e suis dit que c’était peut-être grâce au gel hydroalcoolique mais cette année, rebelote, une grosse crise (et à nouveau beaucoup de stress avec des évènements tragiques dans ma famille, comme quoi cela doit avoir un lien). Courage à tous ceux et celles qui sont touchées, je ne connaissais personne qui avait ce problème, cela fait du bien de savoir que je ne suis pas seule à vivre cela.

    HARI Agnès

    (4 juillet 2021 - 19 h 30 min)

    Bonjour, je comprends bien ton problème, en souffrant moi-même depuis plus de 15 ans.
    Au début, je suis passé par tous les traitement médicamenteux proposés par le généraliste, et les 4 dermato que j’avais vus à ce sujet.
    Je présente aussi quelques allergies à différents allergènes médicamenteux, contact et alimentaires.
    C’était insupportable, surtout en fin de journée, ça me gâchait mes soirées avec les potes, les soirées au ciné, les nuits … l’horreur !
    J’ai testé les corticoïdes, les crèmes, baumes hydratants, bains adoucissants … le froid, le chaud … presque tout, je crois.

    Et un jour, presque par hasard, j’ai trouvé : le seul truc qui me soulage vraiment et qui me permet de faire passer les poussées au point que la dyshidrose n’est plus un soucis, c’est une recette d’un naturopathe reconnu (Dominique Baudoux) trouvée en pharmacie en feuilletant un petit guide gratuit sur les huiles essentielles. Depuis maintenant plus de 10 ans, je l’utilise dès les premiers signes, j’applique 3 à 6 gouttes sur peau sèche, je masse 20/30sec et c’est tout, matin et soir si besoin.
    Et maintenant je suis tranquille, plus de bulles, plus de plaques et de boutons qui dévorent. Mes pieds et mes doigts me fichent la paix et je peux dormir, passer des soirées, sans m’arracher la peau, sans plus être gênée. Cela m’a sauvé la vie ! Ceux qui connaissent savent que l’expression est à peine exagérée.
    ingrédients : Huile d’onage 50 gouttes, Huile essentielle de Niaouli 20 gouttes, de Palmarosa 20 gouttes, et d’Eucalyptus citronné 10 gouttes.

    Gaelle

    (12 juillet 2021 - 23 h 06 min)

    Bonjour
    Je connais pour la première fois à 51 ans une déshydrose sur un pied et ça commence sur les deux mains. C’est curieux c’est 1 an après mon fils et 6 mois après mon mari qui n’en avaient jamais eu avant non plus !
    Bref voilà une crème qui est hyper efficace pour apaiser voire pour traiter : EXOMEGA DE Aderma a l’avoine. Crème emplie te anti grattage. Et je confirme qu’après avoir failli m’arracher la peau à force de gratteur hier(c’était la première fois que j’en arrivait la et c’est pour ça que j’ai cherché des infos ici !) ça m’a vraiment apaisé. Et aujourd’hui quasi pas envie de gratter ! Ça réduit les bulles.
    Voilà j’espère avoir contribué !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.