Il inverse des lettres, faut-il s’alarmer ?

Les premiers pas de l’enfant dans l’apprentissage de la lecture et l’écriture sont une aventure. Si pour certains, cette aventure se passe sans embûches, pour d’autres, elle nécessite quelques efforts et parfois même un peu d’aide. En tant que parents, beaucoup de questions peuvent se poser, notamment lorsque notre précieuse tête blonde inverse les lettres. Découvrez dans cet article quelques éléments qui pourront vous aider à répondre à toutes vos questions et à calmer vos éventuelles inquiétudes.

La lecture et l’écriture, des exercices pas si faciles que ça…

La lecture et l’écriture ne sont pas des exercices faciles pour les enfants. Si l’Éducation nationale propose pendant le cycle primaire divers programmes pour en faciliter l’apprentissage, il s’avère que 10 enfants sur 100 n’arrivent pas lire un texte court et simple au bout de 10 années à l’école.

Sur la même période, 10 autres élèves peinent pour en tirer les informations les plus évidentes. Tout cela pour dire que ce n’est pas la mer à boire si votre enfant qui est en classe de CP éprouve des difficultés à lire et à écrire correctement.

…mais qui peuvent être maîtrisés grâce au soutien scolaire

Toutefois, il a été démontré que la majorité des enfants qui éprouvaient des difficultés à lire et à écrire correctement retrouvaient facilement et rapidement un certain niveau – le niveau de leur classe notamment – avec les bonnes aides et le bon accompagnement.

Vous vous inquiétez parce que votre enfant semble être un peu en retard sur son programme scolaire en matière de lecture et d’écriture ? Et sa maîtresse n’est pas en mesure de lui offrir un accompagnement personnalisé sans léser les autres élèves de sa classe ? Pourquoi ne pas trouver un soutien scolaire à domicile à Paris pour l’aider à rattraper son retard dans les meilleurs délais et les meilleures conditions ?

apprentissage soutien scolaire enfant

Le soutien scolaire, une aide précieuse pour apprendre à lire et à écrire

Les solutions pour résoudre des difficultés d’apprentissage de la lecture et de l’écriture sont aujourd’hui nombreuses et variées. Le soutien scolaire est l’une d’entre elles. En optant pour cette alternative, vous vous assurez de répondre aux besoins spécifiques de votre enfant en lui proposant un accompagnement sur-mesure.

Parfois, il suffit de changer d’approche pédagogique pour qu’il intègre facilement et rapidement les règles en la matière. Par ailleurs, il pourra avancer – sans pression – à son rythme avec des cours à domicile et retrouvera facilement confiance en lui.

L’inversion des lettres, un problème courant chez l’enfant…

Votre enfant n’est pas le premier et ne sera certainement le dernier à inverser les lettres durant sa phase d’apprentissage de l’écriture. En effet, également appelé « les lettres en miroir », l’inversion des lettres concerne de nombreux élèves de CP et parfois même des élèves de classes supérieures.

Il est possible même que vous aussi, lorsque vous étiez petit, vous aviez tendance à écrire les chiffres et les lettres complètement à l’envers. De manière générale, les enfants n’inversent pas tous les mots d’une phrase, mais seulement une ou deux lettres. Les lettres les plus concernées sont généralement « b », « d », « p » et « q ». Pour les chiffres, les difficultés concernent surtout « 1 », « 3 » et « 7 ».

… mais passager et facile à corriger !

Les spécialistes s’accordent à dire que les lettres en miroir sont surtout liées à un problème de représentation et d’organisation dans l’espace ainsi qu’à l’immaturité neurologique et sensorielle. Dans la plupart des cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car le problème est souvent passager.

Tout rentrera dans l’ordre dès que votre enfant intégrera que les lettres s’enchaînent et se placent les unes derrière les autres. Pour l’aider à écrire correctement plus rapidement, vous pouvez lui montrer comment faire et donner des exercices adaptés. Au lieu de lui demander d’écrire plusieurs fois la lettre qu’il inverse, demandez-lui plutôt d’écrire un mot contenant la lettre en question. S’il a des difficultés avec la lettre « b » par exemple, la bonne méthode consiste à lui demander d’écrire plusieurs fois le mot « bébé ».

Et si le problème persiste ?

Dans la plupart des cas, l’inversion des lettres n’impacte en rien les capacités futures de votre enfant. Cependant, si en milieu d’année scolaire, il n’arrive toujours pas à écrire correctement, vous pouvez l’emmener chez un psychomotricien.

Ce professionnel apprendra à votre enfant à bien se repérer dans l’espace. Et ce, à l’aide d’exercices simples comme la différenciation de sa gauche et de sa droite, du haut et du bas. Une fois que votre enfant aura acquis ces notions, il pourra s’organiser plus facilement dans son cahier d’écriture. Il est primordial de ne pas imposer à votre enfant ces exercices d’écriture comme une punition.

trouble dys orthophoniste

Quand faut-il s’inquiéter ?

Dans de très rares cas, l’inversion des lettres peut être un symptôme d’un trouble « dys », notamment de la dysorthographie qui s’accompagne souvent de la dyslexie. Un enfant dysorthographique éprouve des difficultés à maîtriser l’orthographe, la conjugaison et la grammaire.

Quant à la dyslexie, il s’agit d’un trouble de la lecture et du décodage du langage écrit. Si vous constatez qu’après plusieurs mois d’apprentissage, de soutien scolaire et de séances chez le psychomotricien votre enfant inverse toujours les lettres et les chiffres, il peut être judicieux de prendre rendez-vous chez l’orthophoniste.

Toutefois, il ne faut pas s’alarmer avant les 8 ans de l’enfant. Et pour cause, on considère qu’avant cet âge, l’enfant est encore immature d’un point neurologique et sensoriel, ce qui peut expliquer les difficultés qu’il rencontre à la lecture et à l’écriture.

Troubles de l’enfant : pourquoi consulter un orthophoniste ?

En France, l’orthophoniste est le seul professionnel de la santé habilité à diagnostiquer un trouble dys tel que la dyslexie. Il est spécialisé dans la correction des divers troubles du langage et de la parole. Il ne peut toutefois intervenir que sur prescription médicale. Si le trouble dys est avéré, il pourra prendre votre enfant en charge et y remédier grâce à un travail de rééducation spécifique.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.