Les BoxTrolls et mon Bonhomme Couscoussier

boxtrolls

Il ne faisait vraiment pas beau.

Je n’étais pas allée au cinéma depuis un moment. Chupa avait envie d’aller voir un dessin animé sur grand écran. Chichi voulait également y aller, promettant d’être plus sage que pour Dragons 2, à partir du moment où nous n’aurions pas de lunettes 3D sur le nez, parce que ça fait trop peur sinon.

La veille, Chichi avait pris le carton de mon couscoussier et m’avait déclaré :

« Regarde maman, je me range. Je suis un bonhomme couscoussière »

Pourtant, il n’avait pas encore vu le dessin animé « Boxtrolls », ni même la bande annonce, il ne pouvait donc pas y faire référence.

J’étais presque sûre que Chichi, du haut de ses 3 ans et 7 mois, était trop petit pour le dessin animé BoxTrolls, par les mêmes créateurs de Coraline et L’étrange pouvoir de Norman, mais je n’avais pas trop le choix, c’était aller au cinéma avec lui ou pas du tout. Puis il avait vraiment envie de venir. Nous aurions pu aller voir « Opération Casse-Noisette », mais non, ça ne nous bottait pas Chupa et moi.

Comme il faisait moche, que tout le monde semblait être en vacances et avoir déjeuner tôt ce mardi à 14h00, bah il ne restait plus beaucoup de places libres dans la salle. D’habitude j’achète mes places à l’avance sur internet mais là j’avais eu trop peur qu’on ne soit pas prêts à l’heure. Du coup, nous étions presque au 1er rang, mais ça allait. Puis au moins, nous étions ensemble, pas comme certains qui ont du se séparer pour avoir des places.

Avant le début du film d’animation, on a eu droit à la bande annonce du film Bob l’éponge, puis Astérix et Obélix, mais surtout « Le chant de la mer », un dessin animé qui sortira le 10 décembre et qui me semble totalement onirique et envoûtant.

Quand notre film d’animation a débuté : BoxTrolls, Chichi a eu un peu peur. C’était sombre et il a peur du noir, puis de gros plans étaient fait sur les méchants à chapeaux rouges que définitivement il n’aime pas du tout.

Du coup, il est venu un peu sur mes genoux.

Mais ensuite, il a souhaité regagner sa place, aux côtés de Chupa et a été totalement absorbé par l’histoire. Je ne pense pas qu’il ait saisi tous les aspects du film, mais, en tout cas, il a beaucoup ri.

Dans le film, une jolie petite fille rousse prénommée Winnifred BelleRaclette donne une définition du mot père. Cette définition ne colle en rien à son père qui préfère son fromage et ses réunions de club du chapeau blanc à sa fille. Bref, ça fait un peu réfléchir sur notre comportement de parents à certains moments.

BoxTrolls, c’est avant tout l’histoire un petit peuple qui sa cache dans les égoûts, qui ne sort que la nuit, quand nous dormons et qui se réfugie dans une boîte en carton quand il a peur. Chacun a sa propre boîte et le dessin sur la boîte devient la façon de nommer l’individu.

Parmi eux, il y a Oeuf (Egg), un garçon de 10 ans qui est arrivé parmi les BoxTrolls alors qu’il était bébé. Le film d’animation raconte son histoire : comment il est arrivé là et comment il va sauver ce petit peuple de l’ombre.

Une histoire qui m’a embarqué et que j’ai beaucoup aimé. Ça tombe bien, Chichi et Chupa aussi. Enfin, sauf les chapeaux rouges concernant Chichi.

Du coup, on peut dire qu’à partir de 3 ans 1/2, BoxTrolls, ça peut le faire, avec un enfant pas trop peureux.

Voilà, s’il pleut et que vous ne savez pas quoi faire, n’hésitez pas à aller voir ce film d’animation en pâte à modeler. Vous pourrez également facilement vous déguiser en Boxtrolls pour Halloween, comme Chichi.

BOXTROLLS 2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :