Beaucoup de changements

tartine pâte tartiner

L’année dernière, en fin d’année scolaire, je me souviens que la maîtresse (et directrice) de Chichi m’avait dit qu’elle ferait tout pour ne pas séparer mon tout-petit de son meilleur copain car il était son repère et elle sentait qu’il en avait besoin pour se sentir bien.

Elle avait tenu sa promesse en les mettant tous les 2 dans la classe de la maîtresse la plus maternante envers les enfants sensibles.

En cette fin d’année scolaire, la maîtresse de cette année a souhaité me parler.

Chichi a changé. Beaucoup changé.

Il ne pleure plus pour entrer en classe. Il n’a plus besoin de câlins à rallonges avant d’entrer en classe. Parfois, il oublie même de me faire un bisou. Il me raconte tout ce qu’il apprend : les ponts, les vagues, les chansons, l’alphabet, les syllabes, les boucles, le jardinage … A la sortie de l’école, il continue de rire et jouer avec les autres enfants de sa classe. Ils s’interpellent entre eux, se courent après, s’offrent des bonbons avec joie.

Mon tout-petit est épanoui. Il n’a plus rien à voir avec le Chichi qui est entré en moyenne section en septembre dernier [comme quoi tout arrive] et sa maîtresse pense qu’il serait encore plus épanoui sans son meilleur copain.

Elle m’a prévenu, à la rentrée prochaine, elle voudrait les séparer pour leur bien. Pour que Chichi puisse apprendre sans être déranger par son copain qui veut lui parler. Parce qu’apparemment, Chichi est assez studieux mais ne va pas rembarrer son copain s’il veut lui parler. Mais aussi parce que son copain souffre apparemment de cette amitié trop fusionnelle en étant très possessif. Il est vrai que Chichi me dit parfois que son copain lui interdit de parler ou jouer avec d’autres. Et s’il le fait, le copain boude.

Je suis assez partagée car je n’ai pas assez de recul sur ce qui se passe en classe et dans la cour de récréation. Mais je fais confiance à la maîtresse. J’espère juste que la rentrée prochaine ne sera pas un pas en arrière pour Chichi s’il est séparé de son meilleur copain, son frère comme il l’a longtemps appelé. Je pense qu’il pourra se sentir à l’aise à partir du moment où il se retrouve avec d’autres enfants qu’il connait très bien et apprécie.

A la maison aussi, Chichi change. Dans son comportement, il y a des hauts et des bas. Des périodes où il est apaisé et d’autres où il ne fait que crier. Ça varie parfois d’une semaine à l’autre et même du jour au lendemain, comme cette histoire de lit où il ne voulait plus dormir sur sa petite mezzanine depuis plusieurs mois. Un soir, sans prévenir, il a décidé de retourner y dormir.

Depuis quelques jours, les couchers sont plus simples, sauf quand il a décidé qu’il devait retrouver tel jouet avant de s’endormir et me sert du « attends on n’a pas cherché là » à chaque fois que je lui dis qu’il n’est plus l’heure de chercher. Un sacré petit  têtu qui ne dévie pas de son objectif. Enfin, ils sont plus simples pour moi, les couchers, mais uniquement parce que Chupa passe du temps avec lui après, à faire des puzzles ou des jeux de société.

Le problème du moment, ce sont les gros mots. Surtout le fameux « Pu$£&! « , mot qui dans le sud est parfois utilisé comme ponctuation (LOL) mais qu’ici personne (dans la maison) ne prononce. Chichi l’a entendu dans Koh Lanta (Merci Pascal) et dans une vidéo Youtube que T-Biscuit regardait avec le son trop fort (Merci Squeezie).

L’autre souci est la propreté. Pas de problème, Chichi se lave très bien les mains à chaque fois qu’il mange ou va aux toilettes. Par contre, il ne veut plus que son frère le touche car il nous a entendu dire qu’il ne se lavait pas assez ou pas bien (sans savon) les mains et le coolégien en joue en faisant exprès de toucher son frère, ses jouets ou son doudou pour le faire hurler. Si le goûter de Chichi touche la table, le canapé (ou son frère), il ne veut plus le manger car il dit qu’il est sale … Le gâchis que cela engendre m’énerve un peu.

A 5 ans, 2 mois et quelques jours, je sens que mon Chichi a bien grandi dans sa tête. Et depuis que le voisin de 12 ans joue parfois avec lui au foot et l’encourage (alors que son frère ne veut pas jouer avec lui parce que soit disant il n’aime pas le foot), il a encore plus envie de tester Footsal. Il va falloir que j’en parle avec les parents d’un de ses copains qui voulait aussi en faire. A 2, ils seront plus à l’aise…

Photo:  Quand je dis à Chichi qu’il est trop tard pour manger une autre tartine de pâte à tartiner et que mon petit têtu se la fait lui même, en douce, puis qu’il me demande :

« Maman, comment tu fais pour pas en mettre sur tes mains partout ??? »

Même le paquet de pain de mie était recouvert de chocolat bien gras.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Post Author: MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

5 thoughts on “Beaucoup de changements

    sysyinthecity

    (27 mai 2016 - 10:43)

    Chichi a presque le même âge que Kirikou, j’ai le même souci, il a son copain, deux inséparables depuis la crèche !! et je me demande si de les séparer ferait du bien à mon fils ?!

    quand je lis « crier » je reconnais aussi mon fiston !

    Nancy

    (27 mai 2016 - 16:41)

    C’est mignon de voir Chichi grandir et devenir plus autonome <3
    Si la maîtresse ressent qu'il faut le séparer de son copain, il faut tenter peut-être l'expérience pendant un an ?
    Beau week-end de fête des mamans !

    aggieagit

    (30 mai 2016 - 18:49)

    Ahah le coup du « maman comment tu fais pour ne pas en mettre partout » 😉
    Effectivement ça fait déjà de gros changements pour Chichi depuis septembre, c’est très encourageant. Il a l’air d’avoir pris son envol, d’ailleurs il cherche le contact d’autres enfants, ça lui serait peut-être bénéfique de ne plus être dans la même classe que son copain en effet.

    mzelleju

    (30 mai 2016 - 22:16)

    Ma numéro 2 a été séparé de ses copines l’année dernière, puis cette année en a récupéré une. C’est quand meme dur pour elle mais ça lui a fait du bien. la maitresse nous l’a dit. Je pense que c’est bien pour lui et que la maitresse sait ce qu’elle fait. Ici c’est pareil, numéro1 ne veut jamais jouer avec elle c’est dur ça lui fait de la peine mais niveau sport elles font toutes les 2 de la gym du coup il y a comme une petite rivalité entre toutes les 2, j’appréhende en secret l’année prochaine ou numéro 2 commmencera les compet’ ça va être dur !

Laisser un commentaire