Archives pour la catégorie Chroniques d’une Famille nombreuse

J’aurai aussi pu mentir par omission

dejeuner-copine-quick

Le soir, une fois que tout le monde est rentré, mon PC est éteint ou alors, je laisse T-Biscuit jouer un peu à MineCraft même si ça m’agace qu’il me pose des questions auxquelles je n’ai pas les réponses et pour lesquelles je me retrouve à chercher les réponses sur le net, ou bien qu’il me demande de venir voir comment ses cochons se font dévorer par des poulpes carnivores ayant une tête de légo.

Mon smartphone, c’est pareil, je le laisse de côté, même si j’ai beaucoup de mal à ne pas faire défiler les photos de celles que je suis sur instagram. Puis j’ai un ebook à finir aussi. Mais tant que les enfants ne sont pas au lit, je n’y touche pas beaucoup.

Enfin bref, ce jour là, comme j’étais justement entrain de tripoter mon smartphone branché à son câble de chargement, j’ai jugé utile de me justifier …

 » Je réponds à un SMS. C’est Bark. Elle voudrait qu’on déjeune ensemble demain midi. Tu ne rentreras pas demain midi ?

- Non, j’ai une formation, me répond MrRéglisse »

C’est à ce moment là que j’ai croisé les yeux revolvers de Chupa …

Quand je vous disais qu’avec cette petite espionne, il valait mieux ne laisser aucune preuve …

Ne pouvant retenir sa langue, elle m’a dit :

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

La rumeur qui changea tout …

20150208_172600

Hier encore, j’écoutais mes collègues de travail discuter des collèges bien souvent privés dans lesquels étaient scolarisés leurs enfants. Attachée à l’école publique (et laïque), le jour où je devrai penser à tout cela me paraissait bien loin, moi, la jeune maman de 24 ans allaitant encore son bébé.

Pourtant aujourd’hui, il est presque trop tard pour y penser. Enfin, si nous souhaitions mettre T-Biscuit dans un établissement privé, il serait presque trop tard. Mais je reste toujours attachée et confiante en l’école publique.

Bien entendu, notre quartier est rattaché à un établissement sur la carte scolaire. Cela devrait éviter les soucis.

Sauf qu’il y a eu une rumeur. La rumeur disait qu’il allait fermer puisqu’un nouveau collège allait ouvrir à quelques rues, mais dans la ville voisine, à Lille .

Sauf que T-Biscuit et Chupa souhaiteraient aller dans le même collège que leurs meilleur(e)s ami(e)s. La ville étant coupée en 2 et leur école primaire étant à la frontière de la séparation, fatalement, les élèves ne vont pas tous dans le même collège selon leur rue d’habitation et les meilleur(e)s ami(e)s n’iront pas dans le même collège.

La rumeur arrangeait tout. Tous les élèves de la ville iraient dans le même collège déjà surchargé avec des classes de 30 élèves voire plus.

T-Biscuit avait déjà visité ce qu’il pensait être son futur collège. Il y avait même mangé et trouvait les repas trop bons. Il adorait tout. Il s’y voyait déjà élève à la rentrée 2015.

Puis la rumeur s’est avérée fausse.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maman, arrête de râler

velo-parapluie

Enfant, je trouvais que ma mère était une râleuse. Elle râlait tout le temps et ma soeur et moi, nous trouvions ça ridicule puisque personne ne l’écoutait vraiment. Derrière, nous nous moquions gentiment. Devant aussi d’ailleurs.

Une fois maman, j’espérai ne pas me transformer en râleuse.

La maman qui râle parce que la maison est en bazar, parce que personne ne vient à table alors qu’elle a déjà dit 3 fois « A table ! », parce qu’on va encore être en retard, parce que les enfants râlent ou sont trop demandeurs, etc …

Le triste constat est que je suis une maman râleuse.

Ma mère a-t-elle déteint sur moi, est-ce dans mes gènes, est-ce une fatalité de devenir râleuse quand on est maman ?

Parfois, j’essaie de rester zen, d’être impassible, de garder une voix neutre et douce, mais le naturel resurgit au galop et j’entends la petite voix de Chichi me dire :

« Maman, arrête de râler … »

Au moment du coucher, souvent, je me mets à râler.

Je râle parce que après avoir lu 3 histoires, j’aperçois en un coup d’œil, l’heure trop tardive sur le réveil de T-Biscuit, alors que Chichi me demande encore ses câlins.

Je râle parce que les grands ne sont pas dans leurs lits, sous leurs couettes au moment où je redescends.

Je râle parce que les chambres sont en bazar.

Toutes les raisons sont bonnes pour râler. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le réveil est presque aussi compliqué que le coucher

calin-ratou-canape

Avec Chichi, les couchers sont assez compliqués, je vous l’ai déjà expliqué.

Mais ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est que les réveils le sont également. Enfin, sauf le mercredi et le dimanche, ou pendant les vacances.

C’est un peu le cercle vicieux de l’enfant en petite section qui n’a plus vraiment besoin de sieste mais la fait tout de même. Le soir, il n’arrive pas à s’endormir avant 21h30-22h et le matin, il voudrait continuer à dormir 1h de plus. Du coup, le matin, je n’arrive pas à le sortir de son lit. Il me demande d’attendre encore un peu alors que j’ai déjà laissé tourner les aiguilles du cadran au max, qu’il n’y a presque plus de marge.

Cette semaine, tous les jours, sauf le lundi, nous sommes arrivés alors qu’une des 2 portes de l’école étaient fermée. Cela signifie que les parents n’ont plus le droit d’accompagner l’enfant jusqu’à la classe et qu’il sera emmené par une Atsem. Pour moi, ça ne change pas grand chose. Chichi pleure même un peu moins quand il est emmené par une Atsem que quand j’ai le temps de lui faire un câlin devant la classe. Mais sa maîtresse est la directrice alors au fond, je me sens coupable d’arriver tous les matins 1 à 2 minutes trop tard. T-Biscuit et Chupa ne sont jamais en retard, les portes ne ferment pas à 8h45 pile. Je suis honteuse. Mais aussi fatiguée. Cette année avec l’école le samedi matin m’épuise.

Le matin, j’essaie toujours de réveiller mes doudoux en douceur. Je n’entre pas comme une brute en allumant toutes les lumières. Je les réveille avec quelques caresses dans le dos. Du coup, je le prends très mal et râle direct quand ils m’accueillent avec des grognements. J’ai aussi toutes les raisons de grogner. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Que tu as de belles Dents … En fait, non …

Aime tes dents 9 ans

Derrière moi, j’ai des années de soins dentaires. Oh, pas d’orthodontie, pour cela, j’ai eu de la chance, quand je souris, mes dents sont bien alignées et pourtant je n’ai jamais porté d’appareil dentaire et j’ai même eu assez de place pour que mes dents de sagesse sortent.

L’idée d’aller chez le dentiste ma donne des sueurs froides. Même si ce n’est pas pour moi. Et comme je suis légèrement phobique du téléphone, sans oublier ma tendance à la procrastination … bref, il se passe parfois de longues semaines ou mois avant qu’un rendez-vous médical soit pris. D’ailleurs, là, j’en ai quelques uns à prendre depuis environ septembre.

Je suis consciente que mes dents se carient facilement même si je me brosse bien les dents. J’ai toujours fait attention à ne pas lécher la cuillère de mes enfants ou mettre leur tutute dans ma bouche afin de ne pas leur transmettre le virus de la carie. Puis, j’ai tendance à me dire qu’en pensant qu’une chose ne peut pas arriver, elle n’arrive pas. Enfin, c’est ce que j’aimerais. Parce que je crois que plus on pense à des trucs horribles plus on risque qu’ils se produisent.

En 2012, j’ai pris mon courage à 2 mains et j’ai emmené mes grands doudoux chez le dentiste pour leur tout premier rendez-vous. Il tombait pile poil pour le rendez-vous M’T dents concernant Chupa. Pour T-Biscuit, c’était un peu trop tard. Qu’importe, lors de ce rendez-vous, leurs dents étaient parfaites. Ils ne les lavaient pourtant pas très régulièrement, mais le dentiste avait laissé entendre qu’elles étaient parfaites.

Puis, début 2014, j’ai cru voir un trou dans une dent de T-Biscuit, mais ce n’était pas noir. Pour moi, les caries devaient avoir une couleur marron foncée ou grise. J’ai cru que c’était un défaut de la dent de mon fils. Je ne me suis pas inquiétée. Jusqu’au jour où il a dit avoir mal et qu’il s’est plaint plusieurs jours de suite.

J’avais laissé passer le M’T dents de ses 9 ans depuis plus de 9 mois (#BadMother).

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

En 2015, souhaitez moi de mettre mes enfants au lit dans la paix, le calme et l’amour

dormir 4 ans

Le mois de janvier n’est pas encore terminé. Il est donc encore possible de présenter ses voeux ou de prendre de bonnes résolutions.

Pour les résolutions, c’est bon, j’ai pris la décision de faire chauffer la carte vitale pour moi et de prendre rendez-vous avec tous les spécialistes que je n’ai pas vu depuis trop longtemps (la faute aux messages radio qui nous harcèlent pour aller faire un frottis). De toute façon, il semblerait que bientôt, le dentiste devienne notre meilleur ami étant donné le nombre de fois qu’il va falloir le voir entre les contrôles pour T-Biscuit, les caries de Chupa à soigner, les dents de Chichi à surveiller (car à risques de caries elles aussi) et mes dents à moi, également cariées depuis mes 6 ans (et il a fallu qu’il y en ai 4 de plus qui poussent tout au fond, en me faisant souffrir et qu’elles soient moches et fragiles et quasi inaccessibles pour la brosse à dents).

En 2015, je vais lire également. Beaucoup lire. Enfin, c’est une résolution. Mais vu le nombre d’albums jeunesses que je lis chaque soir, c’est bon.

En parlant du soir, enfin du coucher des enfants plutôt, en 2015, j’aimerai qu’il se fasse dans la paix, le calme et l’amour. Au lieu de cela, pour le moment, c’est plutôt …

« Allez, au lit les enfants », dit de manière calme et posé

Personne ne bouge. Qui me parle ???

« Allez les enfants, il est l’heure de monter. Allez mettre vos pyjamas et vous laver les dents.

- Ouais mais c’est pas juste … Il n’est que 20h  et …

- Non, il est 20h57, soit presque 21h

- Oui, mais nos copains, eux, ils ont le droit de regarder la télé …

- Ça m’étonnerait que tous vos copains regardent la télé parce qu’à 21h00, la plupart des enfants dorment déjà ! Demandez un peu à votre cousin TiChou s’il ne dort pas à 21h00. Je suis sûre qu’il dort déjà depuis 1h ! (Même si c’est peut-être faux)

- Nan mais …

- AU LIT !!!!!! »

Ils bougent … lentement … T-Biscuit va doucement vers les toilettes, en prenant le temps de s’admirer dans les portes-miroir du vestiaire et Chupa monte 2 marches avant de stopper net, histoire d’attendre que T-Biscuit la rejoigne. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et le mot magique ?

mot magique

Quand des parents me disent que T-Biscuit est un garçon adorable, calme, studieux et poli, je ris intérieurement. Il sait bien cacher son jeu. Il réserve son visage de pacha tyrannique pour la maison.

Un jour, il y a fort fort longtemps, il a décidé que la politesse entre membres d’une même famille était totalement superflu, un truc tout bidon dont il ne fallait pas s’encombrer.

Pour être honnête, il a fallu être patient, très patient, pour que T-Biscuit dise bonjour à sa maîtresse, aux invités que nous recevions ou aux voisins croisés dans la rue. Pour le « bonjour » à la maîtresse, Chichi suit le même chemin. Par contre, mon tout-petit éprouve moins de difficulté à dire au-revoir, tellement il est heureux de partir.

Malgré tout, il semblerait que T-Biscuit soit désormais poli en dehors de la maison parce qu’il sait que c’est une règle de vie en société.

Mais à la maison, j’ai le sentiment que pour lui, c’est une attention de chaque instant pour ne pas sombrer dans la politesse. Bien penser à ne pas dire « s’il te plait » en demandant un verre d’eau ou son goûter. Paraître le plus insolent possible en exigeant son goûter tout de suite. Voire finir par faire du chantage : « Si tu ne m’amènes pas mon goûter tout de suite, j’embête Chichi ! ».

Je crois que pour lui, tout cela n’est qu’un jeu entre nous et ça le fait rire. J’irai même jusqu’à dire qu’au fond, c’est une preuve d’amour, une façon de dire « Je me permets de faire cela avec toi parce que tu es ma mère (ou mon père) et que nous nous aimons malgré tout, pas besoin de confettis et fausses paillettes entre nous ».

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !