Attention Attaque Morveuse !

requin mini-boden

Jusqu’à 4 ans, T-Biscuit a constamment eu le nez pris. Il faisait bronchite sur bronchite, était sous ventoline + bécotide tout l’hiver et même plus. Mon père lui disait tout le temps :

« Mouche ton nez »

Nous, ses parents, nous finissions par ne plus le moucher tout le temps. Il avait souvent des croûtes autour du nez, de la morve lui coulant jusque dans la bouche, mais cela ne semblait pas le gêner. Mon père (encore lui) disait qu’il avait des mèches qui sortait de son nez. Mon frère lui disait de remonter pépère au grenier et T-Biscuit qui était à l’âge des petites frian-dises disait qu’il remontait les pepperonis.

T-Biscuit était un petit morveux, n’ayons pas peur des mots.

Puis il a arrêté le lait. Je n’ai pas fait le rapprochement tout de suite, mais l’hiver suivant, plus de bronchite, plus de nez qui coule. J’ai pensé qu’il avait simplement grandi.

Depuis septembre 2013, T-Biscuit a réintroduit 2 verres de lait dans son alimentation quotidienne sur ordre du médecin traitant, à cause de son trop faible IMC et de sa pratique du sport intensive. Pour ses os, il paraît.

Hiver 2014-2015 : T-Biscuit est à nouveau tout le temps enrhumé. Cela ne lui était pas arrivé depuis 2008. Hasard, coïncidence ou son RGO refait des siennes à bientôt 11 ans à cause du lait. Enfin, je ne suis pas médecin (ou médecine comme il dirait), je dis peut-être n’importe quoi, mais je trouve cela étrange tout de même.

Chichi, lui, n’a jamais le nez qui coule. Malgré presque 2 ans de collectivité en maternelle, son nez ne coule pas. Quand il est malade, il renifle mais rien ne sort. Par contre, ça se transforme vite en bronchite. Heureusement, il est rarement malade (sauf cet hiver qui a été une calamité pour tout le monde). Il ne boit plus de lait depuis ses 2 ans.

En ce moment de pic de pollution et de période d’allergie aux pollens, T-Biscuit a encore le nez pris. Et quand il éternue … Beurk.

Pour blaguer, comme T-Biscuit avait pris un malin plaisir à embêter son petit frère pendant les 2 heures de pause méridienne, quand T-Biscuit a éternué et qu’il a désespérément cherché un mouchoir,  j’ai dit à Chichi :

« T-Biscuit, c’est un vrai morveux … Il a toujours de la morve qui coule de son nez …

– Oui, je crois même que c’est un caca norveux … hihihi »

S’il avait entendu cela, il aurait certainement fait un caca nerveux.

T-Biscuit est habillé en Mini-Boden sur la photo. Je précise car son tee-shirt a plu sur instagram.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pourquoi ma Fille veut une petite Soeur

blanche-neige-conte-fee

Vouloir une petite sœur, mais quelle idée !

Il y a 4 ans, quand Chichi est né, Chupa ne l’a pas forcément accueilli avec le sourire. Elle était bien loin de l’image de ces petites filles maternantes, jouant aux petites mamans avec plaisir. Non, ce bébé ne l’intéressait absolument pas, sauf pour l’affubler de choses ridicules. Il lui prenait sa place de « petite » à la maison et malgré ses 5 ans et 4 mois, elle avait du mal à l’accepter.

Jusque là, à la question « Tu aimerais avoir un autre petit frère ou une petite soeur ? », elle répondait qu’elle préférait avoir un chien.

Pourtant depuis quelques semaines, ma grande fille de 9 ans réclame une petite sœur. Étrange. Au départ, elle m’a dit qu’elle avait rêvé que j’étais enceinte et que c’était une petite soeur. Du coup, l’idée avait germé en elle et elle la trouvait plutôt belle cette éventualité.

J’ai pensé que de voir sa cousine avoir une petite sœur après un grand frère et un petit frère lui donnait peut-être envie, mais pour être franche, sa nouvelle cousine, pour le moment elle la regarde de loin car encore une fois, la fibre maternelle ne ressort pas. Elle n’a pas cet élan vers les bébés que certaines filles ont. En même temps, je ne l’avais pas non plus. Un bébé baveux, beurk.

Même si une petite sœur s’installait rapidement au creux de mon ventre (ce qui n’est absolument pas envisagé), Chupa aurait plus de 10 ans d’écart avec elle. J’ai connu cette différence avec mon petit frère et les liens sont plus difficiles à se créer. Chupa serait en pleine adolescence quand ce nouveau bébé commencerait à jouer comme Chichi joue aujourd’hui.

Parce que finalement, il s’agit de cela, de jeux. Continuer la lecture de Pourquoi ma Fille veut une petite Soeur

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chroniques de ce Jeudi 9 avril 2015

dessin sur feuilles volantes

Ce jeudi 9 avril 2015, j’ai pris ma pause cappuccino à 17h30 … encore pire qu’un mercredi. Habituellement, je la prends vers 14h00 – 14h30. Enfin, avant la fin des feux de l’amour. Mais pas aujourd’hui.

Ce jeudi 9 avril 2015, j’avais décidé de remettre Chichi à l’école car il n’y étais pas allé mardi pour cause de fièvre modérée, grosse toux et regard tombant à la Droopy. Il a du prendre froid pendant la chasse aux œufs. Mais ce matin, toute sa classe allait au cinéma pour petits voir un film et je n’avais pas envie qu’il rate ce moment. Il avait tellement aimé la sortie précédente pour aller découvrir « Qui voilà ». Le matin, il n’a pas fallu traîner. Il fallait être à l’école 15 minutes plus tôt et MrRéglisse n’était pas là pour m’épauler. Il était dans un train qui le mènerait à l’aéroport afin de se rendre à Madrid pour 2 jours. On a réussi. Même si je suis sortie non maquillée et non coiffée.

Ce jeudi 9 avril 2015, j’ai regardé l’émission des Maternelles sur l’accouchement sans péridurale et au même moment, je recevais un doux message sur le billet du récit de la naissance sans péri de Chichi.

Ce jeudi 9 avril 2015, on a vu le meilleur copain de Chichi à la sortie des classes, celui qui ne vient pas depuis plusieurs semaines à cause d’une jambe cassée. Il est plâtré jusqu’à la taille, dans un fauteuil roulant légèrement incliné. Il ne peut pas bouger. Heureusement, la maman m’a dit qu’à l’hôpital, il a pu faire de chouettes activités avec les éducateurs. Ils étaient contents de se revoir les petits bouts. Il manque beaucoup à mon tout-petit.

Ce jeudi 9 avril 2015, il y a eu grève de cantine. Le jeudi, d’habitude, les doudoux mangent tous à la cantine. Je devais déjeuner avec une amie. A la place, j’ai passé mon temps à crier. Je me suis rendue compte que je n’avais pas crier depuis longtemps et franchement, ça ne me manquait pas. Mais là, ils étaient tous infernaux entre les 2 grands qui maronnaient parce que leurs copains vont avoir des cadeaux de bulletin et pas eux et le petit qui, malade, est d’une humeur grognonne.

Ce jeudi 9 avril 2015, après avoir ramené les grands à l’école, je suis allée chez le médecin avec Chichi car tout de même, depuis lundi, son état ne s’améliore pas. Le jeudi, c’est consultation sans rendez-vous de 14h00 à 16h00. Nous sommes arrivés à 13h50. Il y avait 8 personnes devant nous. 8 personnes ! La doctoresse est arrivée à 14h20. Plusieurs fois, j’ai eu envie de prendre mon Chichi sous le bras et de rentrer chez moi prendre ma pause cappuccino. Mais je suis restée.

Chichi a déchiré des formulaires de tests pour connaître sa motivation à arrêter la cigarette ou sa dépendance à la nicotine et a dessiné dessus : un dauphin avec ses nageoires, des bonhommes avec un zizi … Continuer la lecture de Chroniques de ce Jeudi 9 avril 2015

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blagounettes

2015-04-01 23.21.12

Chichi aime bien dire qu’il est un petit coquin et moi, je dirais que j’aime être une maman taquine.
Ouais j’adore leurs faire des blagues pourries.

Quand Chupa m’a demandé de faire un câlin à son tout nouveau tsumtsum, j’ai dit ok. Je l’ai pris et devant son air incrédule, je l’ai frotté sous mes bras. Par dessus mon pull tout de même.

Quand Chichi m’a demandé d’aller chercher un bonhomme playmobil pour jouer, je lui ai donné un lego, lui laissant croire que j’ignorais la différence entre lego et playmobil.

Bref, avec moi, les blagues c’est toute l’année sauf le 1er avril. Même si je suis nettement moins imaginative que Cynthia.

D’ailleurs, ce n’est certainement pas aujourd’hui que j’aurais eu envie de blaguer. Mes garçons m’avaient assez mise de mauvaise humeur dans la salle d’attente du médecin.

Pourtant T-Biscuit aurait pu croire à une farce de ma part quand je ne suis pas venue le chercher à 16h00 à  l’entraînement de basket. Ce n’est jamais arrivé. Mais non, il a flippé en pensant que j’avais eu un accident.  Continuer la lecture de Blagounettes

Rendez-vous sur Hellocoton !

La Vie Douce et Piquante { sem 12*2015 }

Semaine 12

La semaine dernière,

J’ai goûté les nouvelles céréales Frozen à la vanille, mais dans mon lait chaud chocolaté, les étoiles et boules de neige sont vite devenues une bouillie sans beaucoup de goût. Chupa et Chichi aiment les manger nature, en piochant à la main dans un bol.

Dans ma boîte aux lettres, j’ai trouvé un doux colis de la part de Nivea, contenant, entre autres, une jolie boîte de la crème iconique de la marque, illustrée d’un très doux dessin. Avec il y avait également un magnifique album de 4 contes aux illustrations enchanteresses.

Personne dans ma timeline facebook n’a relayé ou commenté le crash de l’avion dans les Alpes. Du coup, je l’ai appris tard le soir en zappant. Un piquant drame, encore plus quand on a un mari qui prend beaucoup l’avion et qui part 2 jours après le crash.

Chichi a dit au coach de basket de T-Biscuit :  » Pourquoi tu manges toujours à la cantine toi ? « . En fait, le coach est également animateur périscolaire du côté des grands.

T-Biscuit a eu l’occasion de s’entraîner 30 minutes avec l’équipe de basket des benjamins, en prévision de l’année prochaine.

Chichi a fait des dizaines de fois le tour du terrain de basket en courant avec la voisine dont le frère fait du basket. Ils se sont même imaginés un parcours de motricité. Puis après un petit goûter, ils ont fait des coloriages à 2. Entre jouer avec Chichi ou jouer avec Chupa, le coeur de la petite voisine de 5 ans balance. De doux moments de jeu.

J’ai eu de la peine pour les manchots et plus particulièrement pour les papas manchots après avoir vu un reportage sur France 5. La parentalité et la paternité est une chose piquante pour eux … Et comme nous, ils sont plein de sentiments pour leur progéniture, même quand elle n’est encore qu’un œuf.

J’avais prévenu le coach de basket de T-Biscuit qu’il ne serait pas présent au match du samedi, en précisant que T-Biscuit n’était pas au courant, que nous réservions une surprise aux enfants. Le lendemain soir, dans un moment d’inattention, il a dit devant T-Biscuit qu’il ne serait pas là le samedi. Evidemment, mon grand a protesté en disant qu’il serait là à base de « Depuis quand je ne viens pas au match ? Si si je serai là !« . J’ai du révélé la surprise aux doudoux après ça. Piquant. Le lendemain, Chupa a été tiré les oreilles du coach-animateur à l’école. Il a répondu : « Oups, tes parents vont me tuer« . Continuer la lecture de La Vie Douce et Piquante { sem 12*2015 }

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il était une fois leur fratrie …

jeu-7-familles

Le jour où j’ai découvert ma seconde grossesse, alors que T-Biscuit avait tout juste 11 mois [ça, c’est parce que je l’ai découverte alors que j’étais enceinte de 2 mois ou presque], j’ai commencé à rêver la future fratrie qu’ils formeraient à 2.

Jusqu’à ma 2ème échographie, j’ai tenté de me convaincre que j’attendais un 2ème garçon. Parce que dans mes plans de famille idéale, c’est ce que je désirais : 2 garçons rapprochés puis une petite soeur qui viendrait compléter le tableau plus tard.

J’imaginais que 2 garçons rapprochés pourraient avoir la même complicité que ma soeur et moi avions enfant.

Finalement, c’est Chupa qui a pointé son nez : une petite soeur s’effaçant souvent pour laisser toute la place à son grand frère, celui qu’elle a longtemps idéalisé [cette époque est finie depuis quelques années].

Plus tard, quand un 3ème bébé est venu se nicher au creux de mon ventre et que je l’ai encore découvert 2 mois plus tard, j’ai espéré que ce soit une fille, même si cela m’importait peu. Chupa n’avait que 4 ans 1/2, elle aurait pu être relativement proche de sa petite soeur. Au fond de mon coeur, je le sentais qu’il s’agissait d’un petit garçon. Et Chichi est arrivé.

La fratrie que j’avais idéalisée n’était pas. Les genres s’étaient alternés et ils devraient s’en accommoder. Y aurait-il eu plus de complicité si Chupa avait été un garçon ou si Chichi avait été une fille ? Rien n’est moins sûr. Autour de moi, j’ai des exemples de frères qui ne communiquent pas ensemble, qui n’ont rien en commun.

Malgré leurs fréquentes disputes, T-Biscuit et Chupa ont toujours trouvé des points les réunissant. Jouer au papa et à la maman était bien pratique en étant une fille et un garçon, tout comme pour jouer au Super héros qui sauve la princesse en détresse. Ils n’ont jamais eu de difficultés à mêler poupées mannequins à figurines monstreuses ou power rangers.

En grandissant, même si cela devient rare, ils arrivent à imaginer des jeux où ils sont les compétiteurs d’un concours de danse ou à discuter autour d’un jeu vidéo. L’adolescence les éloignera sûrement, ils continueront à se critiquer mutuellement comme aujourd’hui, mais plus tard, j’espère qu’ils se retrouveront comme j’ai retrouvé ma sœur.

Continuer la lecture de Il était une fois leur fratrie …

Rendez-vous sur Hellocoton !

La guerre des jeux n’aura pas lieu

pangoland

Il semblerait que posséder juste 1 tablette tactile, 1 ordinateur et 1 télé pour une famille de 5 soit un peu juste parfois. Enfin, cela apprend une valeur essentielle : le partage. Mais cela engendre également dispute et frustration.

C’est bien simple, la tablette, je ne l’utilise jamais. Ils sont déjà 4 à se la disputer. MrRéglisse veut jouer à Clash of clan, T-Biscuit veut jouer à SimCity et Pixel Gun 3D, Chupa veut jouer aux Sims et Chichi veut faire l’esthéticienne en peignant des ongles. Chupa râle parce qu’elle doit tout le temps mettre ses sims en hibernation pour qu’ils ne se fassent pas pipi dessus. T-Biscuit râle parce qu’il a toujours un nouveau truc à tester ou une vidéo Youtube à regarder pour être meilleur joueur. Chichi râle tout court. MrRéglisse, c’est le big boss, s’il veut la tablette, il l’a.

Mon ordinateur, j’ai installé Minecraft dessus pour faire plaisir à T-Biscuit. Le début de la fin. Après, sans mon autorisation, il a commencé à télécharger des mods. J’ai tremblé à l’idée qu’il infecte mon outil de travail avec un virus, juste pour un jeu.

Un jour, la tablette était prise et Chichi la voulait absolument. Pour tenter de faire diversion, j’ai ouvert un site de jeux en ligne. Aussitôt, mon tout-petit a repéré un jeu Power Ranger. Il a voulu y jouer mais disons que le maniement de la souris, ce n’est pas encore pour lui … D’ailleurs, même la manette de jeu de la PS3, ce n’est pas pour lui. Dire qu’à son âge, T-Biscuit me battait déjà à Mario Kart. Enfin il faut dire que le volant de la Wii, c’est plus simple, mais nous n’avons plus la Wii. Pour Chichi, il vaut mieux du tactile, des jeux à faire avec les doigts sur écran. Ça, il maîtrise. Du coup, pour l’apaiser, je lui ai installé Pangoland sur mon téléphone tablette. Eh oui, j’ai encore sacrifié un de mes « outils de travail indispensables ».  Ah ça, Pangoland, il a tout de suite kiffé ! Surtout mettre Pango et ses copains sur les toilettes puis les faire sauter dans la boue à côté de la maison du cochon. Cette application est tout de même très sympa. En plus, depuis la dernière mise à jour, la nature varie en fonction de la saison choisie. C’est tout joli et Pango ressemble à Ratou petit panda roux mais en gris. Continuer la lecture de La guerre des jeux n’aura pas lieu

Rendez-vous sur Hellocoton !