Archives pour la catégorie Chroniques d’une Famille nombreuse

En 2015, souhaitez moi de mettre mes enfants au lit dans la paix, le calme et l’amour

dormir 4 ans

Le mois de janvier n’est pas encore terminé. Il est donc encore possible de présenter ses voeux ou de prendre de bonnes résolutions.

Pour les résolutions, c’est bon, j’ai pris la décision de faire chauffer la carte vitale pour moi et de prendre rendez-vous avec tous les spécialistes que je n’ai pas vu depuis trop longtemps (la faute aux messages radio qui nous harcèlent pour aller faire un frottis). De toute façon, il semblerait que bientôt, le dentiste devienne notre meilleur ami étant donné le nombre de fois qu’il va falloir le voir entre les contrôles pour T-Biscuit, les caries de Chupa à soigner, les dents de Chichi à surveiller (car à risques de caries elles aussi) et mes dents à moi, également cariées depuis mes 6 ans (et il a fallu qu’il y en ai 4 de plus qui poussent tout au fond, en me faisant souffrir et qu’elles soient moches et fragiles et quasi inaccessibles pour la brosse à dents).

En 2015, je vais lire également. Beaucoup lire. Enfin, c’est une résolution. Mais vu le nombre d’albums jeunesses que je lis chaque soir, c’est bon.

En parlant du soir, enfin du coucher des enfants plutôt, en 2015, j’aimerai qu’il se fasse dans la paix, le calme et l’amour. Au lieu de cela, pour le moment, c’est plutôt …

« Allez, au lit les enfants », dit de manière calme et posé

Personne ne bouge. Qui me parle ???

« Allez les enfants, il est l’heure de monter. Allez mettre vos pyjamas et vous laver les dents.

- Ouais mais c’est pas juste … Il n’est que 20h  et …

- Non, il est 20h57, soit presque 21h

- Oui, mais nos copains, eux, ils ont le droit de regarder la télé …

- Ça m’étonnerait que tous vos copains regardent la télé parce qu’à 21h00, la plupart des enfants dorment déjà ! Demandez un peu à votre cousin TiChou s’il ne dort pas à 21h00. Je suis sûre qu’il dort déjà depuis 1h ! (Même si c’est peut-être faux)

- Nan mais …

- AU LIT !!!!!! »

Ils bougent … lentement … T-Biscuit va doucement vers les toilettes, en prenant le temps de s’admirer dans les portes-miroir du vestiaire et Chupa monte 2 marches avant de stopper net, histoire d’attendre que T-Biscuit la rejoigne. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et le mot magique ?

mot magique

Quand des parents me disent que T-Biscuit est un garçon adorable, calme, studieux et poli, je ris intérieurement. Il sait bien cacher son jeu. Il réserve son visage de pacha tyrannique pour la maison.

Un jour, il y a fort fort longtemps, il a décidé que la politesse entre membres d’une même famille était totalement superflu, un truc tout bidon dont il ne fallait pas s’encombrer.

Pour être honnête, il a fallu être patient, très patient, pour que T-Biscuit dise bonjour à sa maîtresse, aux invités que nous recevions ou aux voisins croisés dans la rue. Pour le « bonjour » à la maîtresse, Chichi suit le même chemin. Par contre, mon tout-petit éprouve moins de difficulté à dire au-revoir, tellement il est heureux de partir.

Malgré tout, il semblerait que T-Biscuit soit désormais poli en dehors de la maison parce qu’il sait que c’est une règle de vie en société.

Mais à la maison, j’ai le sentiment que pour lui, c’est une attention de chaque instant pour ne pas sombrer dans la politesse. Bien penser à ne pas dire « s’il te plait » en demandant un verre d’eau ou son goûter. Paraître le plus insolent possible en exigeant son goûter tout de suite. Voire finir par faire du chantage : « Si tu ne m’amènes pas mon goûter tout de suite, j’embête Chichi ! ».

Je crois que pour lui, tout cela n’est qu’un jeu entre nous et ça le fait rire. J’irai même jusqu’à dire qu’au fond, c’est une preuve d’amour, une façon de dire « Je me permets de faire cela avec toi parce que tu es ma mère (ou mon père) et que nous nous aimons malgré tout, pas besoin de confettis et fausses paillettes entre nous ».

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Régime de vieux chat

Dans notre quartier, il y a de nombreux chats. Rien que dans notre rue, il suffit de bien regarder pour en découvrir dormant sur les poubelles, sur les capots des voitures ou bien sous les voitures, mais aussi devant les portes, sur les paillassons ou même carrément se baladant sur les toits des maisons. Parfois, certains s’invitent dans notre jardin mais filent bien vite quand nous ouvrons une porte ou une fenêtre.

Puis, il y a le chat des voisins, lui qui laisse des traces de pattes sur notre voiture ou une trace de son déjeuner sur notre paillasson.

Le chat des voisins a un régime spécifique : 3 sachets fraîcheur par jour. Si Zétoune, notre chat, savait cela, elle miaulerait à l’injustice, elle pour qui l’ouverture d’un sachet fraîcheur est exceptionnel, mais qui trouve croquettes à volonté dans sa gamelle. Sauf que les croquettes, selon la marque choisie, elle aime plus ou moins … A 14 ans, elle devient un chat de luxe qui préfère les croquettes spécifiques pour chats sénior ou stérilisés ou d’appartement ou pour avoir un beau poil et boude les croquettes pour les chats quelconques … Elle devient un chat âgé avec des exigences alimentaires. Quoique, elle en a toujours eu. Mais il est vrai qu’en vieillissant, elle a certainement d’autres besoins, notamment pour protéger ses reins et sur le site www.purina-proplan.fr/chat , je pourrai trouver les croquettes les plus adaptées pour son âge, son mode de vie et tout le toutim.

Bref, le chat des voisins, malgré ses 3 sachets fraîcheur par jour semble toujours affamé … Il semble également plus vieux et plus maigre (et plus miteux) que Zétoune, pourtant il est plus jeune. Il passe la journée dehors et si par malheur il loupe 1 de ses 3 repas pour absence de maîtres, dès qu’il me voit, il accourt.

Un jour, il m’a fait de la peine. Je lui ai donné des croquettes. Il a kiffé ! Ça devait le changer de sa routine sachet fraîcheur. Grosse Erreur ! Depuis, il ne me lâche plus. Pire, il me fait même flipper … Plusieurs fois, il a sauté sur la poignée de la porte d’entrée pour tenter d’ouvrir. Plusieurs fois, il s’est faufilé entre nos jambes pour trottiner vers la cuisine et dévorer les croquettes de Zétoune. Et il ne voulait pas partir. Parfois, il nous attend derrière la porte. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comme un Ouistiti

2014-11-26 02.16.24Ce matin là, j’étais fière de moi.  A 8h38 à peine, nous étions dans la voiture.  J’avais l’espoir que les 2 portes d’entrée de l’école maternelle soient encore toutes les 2 grandes ouvertes à notre arrivée.

Sur le chemin menant de la voiture à l’école, soit environ 300 ou 400 mètres, j’ai du mal à évaluer les distances, je marchais à vive allure sur des talons de 5cm, mon max, et portant mon 18kg dans les bras, pour ne pas perdre de temps.  La brise fraîche du matin faisait larmoyer mon oeil droit, comme tous les matins. J’aime débuter mes journées avec la tête de la mère de famille désespérée que ses enfants ont déjà réussi à faire pleurer, même si c’est faux. En vrai, je pourrais régler cela en quelques séances d’orthoptie mais je fais au plus vite en réglant mes soucis à coup d’ibuprofene. Ce jour là d’ailleurs, ma mère a tenté de me rendre aveugle en me montrant un album jeunesse gris avec du orange fluo contrastant, sous un néon.  Le résultat a été immédiat.  Mes yeux n’ont pas supporté et la migraine ophtalmique a été directe.

Enfin, je faisais donc ma marche rapide matinale lestée de 18kg et je franchissais la ligne d’arrivée avec le peloton, heureuse de notre exploit.

Dans la bonne humeur, je notait un C, à côté du prénom du Chichi, pour cantine, pensant déjà à mon resto du midi, puis je checkais l’état du bavoir.

Pendant le câlin interminable de Chichi devant sa classe, je me disais à moi même que certains parents prenaient l’école pour un gala, en observant une petite fille vêtue de sa plus belle robe à volants, parfaitement parfaite pour Noël.

J’entendais encore les pleurs de Chichi quand dans la salle de motricité, j’ai croisé ce monsieur répandant des balles de plastique colorées sur le sol, sous des projecteurs.  Je ne savais pas qu’un spectacle était prévu …

Puis, sortant de l’enceinte de l’école, j’ai entendu : Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leurs nouvelles activités périscolaires

img1416070409070

En septembre dernier, notre président déclarait que les nouvelles activités périscolaires pourraient susciter des vocations ou révéler de nouveaux champions.

Personnellement, je ne me plains pas de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires.  Ils n’ont rien changé aux horaires de mes enfants puisque je les y ai inscrits chaque jour où des activités sont proposées.

Comme je peux les récupérer chaque jour à 16h45 ( vis ma vie de maman freelance ), je ne râle pas que l’étude ait été supprimée.  Mes enfants ne rentrent pas à 18h30 sans avoir fait leurs devoirs. D’ailleurs à 18h30, ils sont finis.

Certes le samedi matin, il faut se réveiller à 7h30 et on ne peut rien prévoir comme we ailleurs mais de toutes façons, T-Biscuit a également des matchs de basketball qui nous bloquent. Puis on se réveille tôt et avec MrRéglisse nous en profitons pour nous promener.  On en profite quoi.

Côté vocation suscitée, on peut dire que les activités périscolaires ont définitivement conforté T-Biscuit dans le fait qu’il n’aime pas le journalisme. Par contre, voilà qu’il se prend de passion pour le billard … ( pourquoi n’a t il pas fait échec ?)

Chupa n’a pas encore vraiment eu de coup de coeur entre théâtre avec un animateur nul qui s’est fait virer, cinéma, histoire de l’art et cirque.

En maternelle, Chichi aime ses 45 minutes d’activités chaque jour, mais 45 minutes, c’est court … surtout quand c’est le jour des activités créatives avec peinture ou colle … rien n’a le temps de sécher.  Comme les activités ont lieu dans la salle de classe, il faut tout débarrasser le soir même. Souvent donc, je dois repartir avec des peintures pas sèches.

Vendredi soir, il pleuvait un peu, il y avait du vent, je devais tenir une feuille peinturlurée toute fraîche et une mini ferme carrée en papier épais, tout en donnant son goûter à Chichi et le surveiller pour qu’il ne court pas sur la route … et quand les copines de Chupa débarquent en lui courant dessus, il tente de leur échapper en courant également …

La peinture orange et rouge ruisselaient le long de la feuille A4 quand un coup de vent l’a retourné sur ma doudoune … j’avais la manche orange.  Heureusement qu’elle est bien déperlante ma doudoune !

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est quoi le problème ?

trousse-agenda-stylo-kimidoll-love

Le jour même de la rentrée scolaire, je me souviens très bien de T-Biscuit qui criait déjà à l’injustice en entendant Chupa annoncer qu’elle n’aurait pas de devoirs cette année.

6 semaines plus tard, finalement, il s’avère que Chupa a quelques devoirs et que T-Biscuit n’a que quelques leçons à revoir 3 fois par semaine.

Mais le principal souci est comment sont notés ces devoirs …

C’est bien simple, je suis perdue, Chupa est perdue et apparemment, elle n’est pas la seule dans sa classe …

Jusqu’à l’année dernière, T-Biscuit et Chupa avaient un cahier dans lequel ils notaient et faisaient leurs devoirs. Cette année, sur la liste de fournitures de T-Biscuit, il était noté : « Prévoir un agenda – surtout pas de cahier de textes ». Sur la liste de Chupa, il était inscrit : « Prendre un cahier de textes – surtout pas d’agenda ». Ok.

Sauf que d’après Chupa, sa maîtresse note les devoirs au tableau avec une date, parfois il y a même plusieurs dates. Ne sachant pas à quel jour correspond cette date, même si c’est certainement souvent pour le lendemain, perdue, Chupa note ses devoirs sur n’importe quel jour de la semaine dans son cahier de texte. Elle pense juste à noter la date devant. Il faut donc feuilleter chaque onglet « jour » du cahier de texte pour être certaines que Chupa a fait tous ses devoirs … Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 seule voiture pour 5, vraiment ?

voiture-doudou-pas-de-place-pour-les-copains

Depuis que les enfants ont école le samedi matin, cela nous fait une possibilité de grasse matinée en moins, mais cela nous oblige à nous réveiller tôt. Nous en profitons donc pour nous promener à 2, sans enfant, ce qui est plutôt agréable.

Bon, parfois, nous en profitons pour faire les courses et ça, c’est moins fun, parce que finalement, le samedi matin, l’hypermarché est bondé.

Samedi dernier, c’était un samedi matin opération remplissage du frigo et des placards. Nous avons croisé des amis parents qui avaient le même programme que nous.

En sortant, juste avant d’aller récupérer les enfants à l’école, il a fallu passer à la pompe. La voiture familiale avait également très faim. C’est en revenant dans la voiture que MrRéglisse a remis le sujet sur le plancher :

« Ma voiture est inutile, on peut très bien s’en sortir avec une seule voiture. Je pense à m’en débarrasser ».

Mon homme pense à vendre sa voiture … En entendant ses mots, j’avoue que beaucoup d’images me sont passées par la tête …

Je lui ai répondu :

« Ça voudrait dire que tu irais travailler tous les jours en vélo, quelque soit la météo …

- Ou … tu peux m’emmener et venir me chercher »

C’est vrai, tout cela, c’est possible. MrRéglisse travaille à seulement 2km de la maison. Puis il y a de nombreuses familles qui s’organisent avec 1 seule voiture, voire même pas du tout et n’utilisent que les transports en commun … D’ailleurs, il y a un bus qui va jusqu’au travail de MrRéglisse. Mais avoir 2 voitures, c’est tout de même un confort non négligeable.  Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !