Tout savoir sur le Don d’Ovocytes près de chez Soi

Il y a 2 ans déjà, j’avais écrit un billet sur le don d’ovocytes.

Aujourd’hui, je reviens vous en parler parce que malheureusement, il y a toujours des couples en attente d’être parents, à cause de problèmes de fertilité. Beaucoup trop. Mais surtout parce que, pour nous sensibiliser à ce problème, l’agence de BioMédecine a mis en ligne un espace bien fait afin de nous expliquer les besoins en ovocytes proche de chez nous.

Je suis très curieuse alors je suis allée voir. C’est ainsi que j’ai appris que dans le Nord-pas-de-Calais, en 2011 :

  • seulement 20 femmes ont fait un don d’ovocytes
  • alors que 84 couples sont en attente

Ils devront en moyenne attendre 2 à 4 ans avant de voir leurs rêves de couches se réaliser. 2 ans, ça peut paraître très long … surtout quand on a déjà patienter quelques années avant de consulter ou à tester d’autres méthodes. Bref 2 à 4 ans, c’est une éternité quand l’horloge biologique tourne. Et surtout, ça ne fonctionne pas à tous les coups.

En 2011, 208 petits bébés sont nés grâce à un don d’ovocytes en France, alors que 402 femmes avaient fait un don.

Sur le site, on peut également visionner les témoignages de couples qui ont eu le bonheur de devenir parents grâce à un don d’ovocytes, mais aussi ceux, plus douloureux de parents en attente.

Une fois le coeur bien chiffonné par ces témoignages, on découvre le centre le plus proche de chez soi pour faire un don et surtout, un petit message vocal du médecin référent, avec sa photo en prime. Comme ça, le jour J, on aura déjà l’impression de connaître le médecin qu’on aura en face de nous. Ceci est plutôt pas mal !

Pour se donner du courage, on peut écouter les témoignages de donneuses ayant accompli un vrai acte de solidarité envers d’autres femmes pour qu’elles puissent vivre leur propre grossesse et leur propre accouchement. Un vrai acte généreux qui demande un peu de temps et quelques sacrifices. Une petite vidéo explique toutes les différentes étapes, entre signature du consentement, le rendez-vous avec un psychologue , les injections et la ponction …

Enfin, si tout cela vous a convaincu, il y a un formulaire à remplir pour être contacté par un médecin.

Je pense qu’on doit se sentir un peu comme SuperWoman de pouvoir aider des couples à devenir parents. Mais arrêter la pilule n’est pas à l’ordre du jour pour moi …

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m’appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

8 commentaires sur “Tout savoir sur le Don d’Ovocytes près de chez Soi

    lanabc

    (6 décembre 2013 - 20:44)

    Moi je pense que l’aurais fait si ma soeur en avait eu besoin ou pour une copine proche car je sais que ça peut aider même si elles ne reçoivent pas directement nos dons mais maintenant ça ne se pose plus puisque j’ai dépassé l’âge

    Lilith

    (6 décembre 2013 - 20:50)

    Je serais franchement pas contre faire un don, mais j’ai pas d’enfants et je compte pas en avoir… :/

      Maud

      (11 décembre 2013 - 23:28)

      ben justement non ?

        Lilith

        (26 décembre 2013 - 20:06)

        Il faut avoir eu au moins un enfant pour faire un don.

    Pomdepin

    (6 décembre 2013 - 22:12)

    C’est très intéressant…et ça me laisse plein de questions. Je ne saurais pas dire pourquoi, ça me mets mal à l’aise. Rationnellement, je ne peux que être pour, mais je n’arrive pas a me débarrasser d’un certain malaise que je n’arrive pas du tout à analyser.

      Maud

      (11 décembre 2013 - 23:28)

      pareil…

    working mom

    (8 décembre 2013 - 10:31)

    à un moment je pensais donner, j’étais même motivée. Et puis en éduquant ma fille et là en attendant le prochain, je me pose de plus en plus de questions. Un ovule est quand même une partie de moi, que je donne à des inconnus, mais je ne sais pas comment ils éduqueront cet enfant. Ca se trouve ce sont des parents tout à l’inverse de moi, de l’éducation que je donne, et avec lesquels je ne serais pas d’accord… Du coup je ne pense plus trop donner, sauf si vraiment ça permettrait à une amie proche ou ma soeur de recevoir un ovule pour pouvoir concevoir

    Maud

    (11 décembre 2013 - 23:32)

    Moi, j’étais plutôt pour à la base… et presque prête à me renseigner sur les démarches à suivre… puis j’ai un peu lu des trucs, je me suis posée des questions, j’ai réfléchi… et finalement, je ne suis pas prête à franchir ce cap. Je le ferai s’il le fallait pour quelqu’ un de ma famille, mes soeurs, belle-soeur, ou amies proches… mais mon problème majeur, c’est de donner cet ovule à une inconnue, qui donne un bébé au monde, quelque part dans les parages, et qu’il rencontre plus tard un de mes enfants, par le plus grand des hasards certes, mais ça reste plausible. Et là, ça ferait de sacrés dégâts. Je ne veux pas prendre ce risque, sans connaître le futur chemin parcouru par cet ovule.

Laisser un commentaire