Minimalisme

Voilà un nouveau mot à la mode. Le minimalisme. Savoir se contenter de peu. Rendez-vous compte, il y a même des coachings en ligne pour apprendre à être minimaliste.

Le coaching en ligne … une autre tendance qui a émergé du net et avec laquelle j’ai beaucoup de mal. La plupart des personnes qui se lancent dans le coaching (pour avoir un compte instagram/blog/pinterest qui marche, une garde-robe minimaliste, trouver le bonheur, procrastiner moins, etc …) n’ont rien de plus que vous et moi. Elles ont juste eu le culot courage de le faire. Elles ont pris le temps d’écrire des guides.

Attention, je ne suis pas contre toutes les formes de coaching, certaine en one to one sont bénéfiques. Mais je ne comprends pas qu’on puisse payer pour tous ces trucs de développement personnel virtuel ou papier. Certainement que je n’en vois pas l’utilité car je n’en ai pas besoin ou parce que je suis comme ça : je veux faire seule. Oui, comme les petits de 3 ans. Moi tout seul ! Je ne veux pas devenir une autre non plus. J’ai des défauts, des tas, mais je fais des efforts quand je suis convaincue que je dois en faire, quand j’en vois l’utilité.

Bref, il y a cette tendance du minimalisme qui est apparue. Un peu à cause de Marie Kondo et de Béatrice Johnson. On en parle tellement que je n’ai pas pu passer à côté d’un article ou d’un reportage. Parfois je ris quand j’entends des influenceuses mode parler de garde-robe minimaliste alors qu’elles ont 3 ou 4 fois plus de vêtements/chaussures/sacs que moi et qu’elles continuent de faire du shopping régulièrement. Avouons que c’est un chemin compliqué à prendre quand on souhaite alimenter son compte de photos de look.

Ma garde-robe est minimaliste. Tellement que pour certaines occasions, je ne trouve rien qui convienne dans mon armoire et que je n’ai pas envie de faire du shopping pour combler ce manque. Juste pour porter 1 ou 2 fois une tenue qui finira par prendre la poussière. Je m’achète un nouveau jean quand mon jean chouchou me lâche.

Pareil pour les chaussures. En moyenne je dois acheter une paire par an. Et encore, c’est parce que je ne suis pas vraiment satisfaite du rendu après passage chez le cordonnier. Je porte certaines de mes chaussures depuis 8 ans. Tout comme mon sac à main. Je n’en ai qu’un. Le même depuis 7 ans et je ne vois pas pourquoi j’en changerai. Tout est vieux dans ma penderie et ça me convient très bien comme ça. Je n’ai pas envie de remplacer les choses que j’aime par d’autres plus récentes.

Je ne trouve aucune satisfaction à posséder quelque chose. Aussi, il y a très peu de déco chez nous parce que je n’arrive jamais à me convaincre que ce sera utile de dépenser de l’argent pour ça. C’est pourquoi nous avons essentiellement de la déco tunisienne. MrRéglisse aime bien rapporter des petites choses, mais le seul endroit où nous pouvons les “exposer” est le meuble télé.

Quand Chupa me fait la liste de ses envies shopping souvent pleine de choses hors de prix, ou selon elle “Trop beau“, je lui demande toujours :”En as-tu vraiment besoin ?“. Généralement je sais que la vraie réponse est non mais elle n’arrive pas encore à le voir. Elle pense que sa vie sera mieux si elle possède ces choses alors que non. Je souhaite que mes enfants apprennent à se contenter de ce qu’ils ont et à les apprécier. Mais vu la société de consommation actuelle, c’est parfois bien difficile. Ouvrez les yeux et votre esprit.

La seule chose pour laquelle je l’avoue je ne suis pas minimaliste, ce sont les livres. Surtout les albums jeunesse. Je regrette d’ailleurs que mes enfants deviennent tous trop grands pour les apprécier.

Et vous, êtes-vous minimaliste ou bien tout le contraire ?

sac à main maman minimalisme

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

24 commentaires sur “Minimalisme

    julesetmoa

    (15 janvier 2019 - 21 h 39 min)

    J’ai pendant très longtemps été une grande consommatrice. pas en fringue ni en chaussure mais en babiole, en produit nouveau. Depuis 3 ans, je me pose les bonnes questions avant chaque achat et privilégie le second main. L’environnement est devenu pour moi une notion importante que j’ai envie de transmettre à mes enfants

    lanabc

    (15 janvier 2019 - 22 h 04 min)

    A un moment, je m’achetais pas mal de fringues et de chaussures mais j’ai arrêté depuis longtemps. Je suis en train de faire du vide à la maison et je réfléchis beaucoup avant d’acheter quelque chose. Pour ma fille qui grandit, j’achète par exemple pas plus de 10 jupes (elle ne met que ça). J’ai vu beaucoup de post 2019 pas de neuf, mais je déteste ce genre de diktat. Et si la machine à laver tombe en panne ???? Par contre, je n’ai pas de sèche linge car je n’en ai pas l’utilité. Minimalisme peut être pas mais consommation le plus raisonnée possible.

      MissBrownie

      (18 janvier 2019 - 17 h 29 min)

      Ah oui? Je ne suis pas tombée sur ces billets. Cela me paraît un peu compliqué de ne pas acheter de neuf du tout. T-Biscuit a besoin d’un maillot de bain. Je ne vais pas lui prendre un d’occasion LOL Moi non plus je n’aime pas les diktats

    Une parisienne à Vincennes

    (15 janvier 2019 - 22 h 08 min)

    Ma grande aussi voudrait tout avoir…

    GirlsnNantes Eva

    (16 janvier 2019 - 9 h 45 min)

    non hélas, j ai toujours vécu entourée d accumulations et en plus je ne jette rien donc ça n’arrange pas…
    mais je me déleste un peu mais bon on ne change jamais du tout au tout 🙂

      MissBrownie

      (18 janvier 2019 - 17 h 32 min)

      Ma grand-mère ne jetait rien non plus. Quand on a dû faire le tri, c’était dingue !

    Bobine

    (16 janvier 2019 - 10 h 21 min)

    Je suis comme toi un peu sceptique face à ces méthodes révolutionnaires qui ne t’apprennent en fait que des choses de bon sens. Je crois que certaines personnes ont besoin qu’on les guide cependant même pour des choses évidentes.
    Quand à mon dressing, il n’est pas minimaliste mais c’est vrai que je n’achète presque plus rien!

      MissBrownie

      (18 janvier 2019 - 17 h 33 min)

      Oui, je trouve ça dingue d’avoir besoin d’être guidé à ce point là

    Emma June

    (16 janvier 2019 - 10 h 28 min)

    je ne suis pas une grande acheteuse et j’essaie de n’acheter que quand j’ai besoin. J’ai été élevée par des parents qui m’ont fait prendre conscience jeune que l’argent ne tombe pas du ciel et qu’il faut faire la part des choses entre l’essentiel et le superflu.
    J’achète aussi d’occasion et je n’hésite pas à faire prendre conscience de la valeur des choses à mon fils car cela me semble primordial, encore plus dans la société actuelle.

      MissBrownie

      (18 janvier 2019 - 17 h 37 min)

      Je suis comme toi. Mes fils sont très raisonnables mais ma fille, pas du tout :-/ Elle voudrait tout ! Je ne compte plus les choses sur lesquelles j’ai cédé car soit disant indispensables et qui sont restées dans un tiroir

    Madame Bobette

    (16 janvier 2019 - 10 h 39 min)

    Je ne suis pas vraiment minimaliste mais je suis un peu comme toi pour ma garde-robe, mes chaussures et mon sac à main… Sur d’autres points, je suis loin d’être minimaliste et surtout j’ai un défaut, j’ai énormément de mal à me séparer de mes affaires…

      MissBrownie

      (18 janvier 2019 - 17 h 38 min)

      Parfois j’ai l’impression d’avoir un coeur de pierre car j’attache peu de valeur sentimentale aux choses. Je jette même les dessins de mes enfants sans souci 😀

    Isabelle d'EzEvEl

    (16 janvier 2019 - 11 h 07 min)

    Je n’ai jamais été une grand fan de shopping, et en plus depuis plusieurs années, je suis totalement hors mode et je trouve que tout est moche. J’ai des vêtements qui ont plus de 10 ans, les chaussures généralement je porte toujours la même paire (j’ai des talons pour quand ça me dit) et côté déco on va dire que je fais dans le style japonisant Lol

      MissBrownie

      (18 janvier 2019 - 17 h 39 min)

      Haha comme toi, je trouve tout moche. Je n’aime que les basiques et ma fille dit que je n’ai pas de style. Tant pis :-p

    Madame

    (16 janvier 2019 - 20 h 31 min)

    Je ne me pose pas la question, je ne fais pas d’excès mais je ne nous prive pas…

      MissBrownie

      (18 janvier 2019 - 17 h 43 min)

      Je n’ai pas l’impression de nous priver non plus 😉 C’est juste que quand je n’en vois pas l’utilité je n’ai pas envie d’acheter.

    sysyinthecity

    (16 janvier 2019 - 21 h 09 min)

    je ne suis pas et je ne serais jamais minimaliste, mais tout dépend comment réellement on l’interprète, ça ne veut pas dire que l’on doit tout jeter et se séparer de tout. par contre, j’essaie de faire plus attention à ce que je consomme mais ça demande un long chemin

      MissBrownie

      (18 janvier 2019 - 17 h 45 min)

      Il y a des tas de choses que je devrais jeter car elles prennent la poussière à la cave. Mon côté minimaliste est plutôt dans le fait que je ne veux pas acheter des choses qui m’apparaissent sans utilité réelle.

    petitdiables

    (18 janvier 2019 - 14 h 05 min)

    Je suis surtout comme je suis et je comppte bien le rester et ne ps me laisser dicter ma conduite par tel ou tel truc en vogue.

      MissBrownie

      (18 janvier 2019 - 17 h 48 min)

      Comme toi, je suis comme je suis et pas très influençable 😉

    Nancy

    (18 janvier 2019 - 15 h 35 min)

    J’aime la sincérité de tes articles et je ne suis pas les conseils et tendances du moment non plus.
    C’est un état d’esprit, d’apprendre à ne pas surconsommer… (et je déteste faire du shopping).
    Merci pour ce partage <3

      MissBrownie

      (18 janvier 2019 - 17 h 50 min)

      Merci Nancy.
      Un point commun de plus entre nous : je déteste aussi faire du shopping 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *