Protéger la famille des parasites des animaux de compagnie

A l’époque où nous avions adopté Zétoune, nous nous étions retrouvés avec un chaton provenant de la campagne, peureux et plein de parasites. En effet, même si ma collègue m’avait assurée que ce chaton était en pleine santé, nous nous étions vite aperçus qu’elle était en réalité pleine de puces et avait la gale des oreilles. Nous avions mis du temps à la traiter.

Quand nous avons adopté Leïmoune et Réglisseayant passés environ 5 mois dans la rue, ils sont restés en quarantaine dans une famille d’accueil avant de pouvoir être adoptés. Durant cette période, ils ont été vaccinés et déparasités. Ils ont vu un vétérinaire qui s’est assuré qu’ils étaient en bonne santé.

Pour le moment, nous avons fait le choix de ne pas les faire sortir de la maison. Ils ont fait quelques très brèves sorties dans le jardin mais honnêtement ils ont de l’espace dans la maison pour pouvoir “jouer”. Aucune pièce ne leur est interdite. Ils ont même un accès constant à la cave. Ce n’est pas l’espace qui manque. De plus, ils ont un super arbre à chats.

Malgré tout, nous savons que cela n’empêche pas une possible invasion de puces. En effet, Zétoune n’allait jamais plus loin que notre terrasse, pourtant un jour elle s’est retrouvée infestée de puces. Nous nous sommes toujours demandés d’où elles venaient : du gazon ? de la cave où allait souvent le chat des anciens propriétaires ? des voisins qui s’étaient occupés de Zétoune en notre absence ? Nous en débarrasser totalement a vraiment été long.

J’avoue que depuis que j’ai entendu dire que le printemps était la saison des tiques, je n’ai plus du tout envie de laisser sortir mes chats même si nous sommes en ville et que l’herbe n’est pas haute. Ces dernières années, la psychose autour de la maladie de Lyme grandit. Néanmoins j’ai récemment lu un article qui m’a un peu rassurée sur les risques de transmission.

Peu de temps après avoir accueillis Leïmoune et Réglisse, nous avons eu une mauvaise surprise. Malgré le déparasitage, les chats (ou du moins 1) avaient des vers. Enfin je pense que c’était des ténias. J’en suis quasiment sûre. Aussitôt, j’ai flippé à l’idée que nous puissions être infectés à notre tour. Dans certaines familles, la hantise, ce sont les poux, pour moi, ce sont les vers.

Heureusement, il existe des traitements contre les vers, tout comme pour les puces ou les tiques. Il suffit de penser à déparasiter son animal de compagnie régulièrement. Protéger son animal de compagnie, c’est aussi protéger toute la famille. Le traitement vermifuge est différent de celui contre les puces et tiques car il n’a pas une action dans la durée. L’animal est débarrassé des vers après le traitement mais il peut être réinfecté rapidement. C’est pour cela qu’il vaut mieux retraiter quelques semaines plus tard et régulièrement, surtout si le chat chasse ou a des puces. Pour évaluer les risques parasitaires de votre animal et de votre famille ainsi que les mesures de prévention à prendre, vous pouvez faire ce test, à l’initiative de la compagnie pharmaceutique allemande Boehringer Ingelheim.

Il existe différents moyens de traiter les chats (ou les chiens) contre les puces, tiques et vers. L’idéal est de demander conseil à un vétérinaire pour connaître le traitement et le calendrier le plus adapté à chaque situation.

Et pour chouchouter nos compagnons préférés, je vous propose un jeu afin de remporter une box Wamiz, une box pleine de cadeaux pour chouchouter votre chat ou votre chien. Pour participer, il vous suffit d’aller faire le test diagnostic et de venir me dire en commentaire quel est votre diagnostic avant le 15 mai 2019 inclus (voir règlement ). Je l’ai fait et mes chats sont essentiellement exposés aux puces.

Edit : Jeu fini. Le gagnant est : MamieCotte ! Bravo !

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

12 commentaires sur “Protéger la famille des parasites des animaux de compagnie

    Mamiecotte

    (2 mai 2019 - 8 h 49 min)

    Recommandations pour un chiot de moins de 6 mois : vermifuge 1 fois par mois, déparasitage régulier contre les puces et les tiques, et se rapprocher du vétérinaire pour la mise en place du protocole ainsi que pour le suivi du chiot

    Valérie Pailhories

    (2 mai 2019 - 11 h 49 min)

    Mes chats sont potentiellement exposés aux puces d’après le test. C’est déjà arrivé d´ailleurs malgré les antipuces. Je vermifuge aussi régulièrement c’est important 🙂

    Virginie pol

    (2 mai 2019 - 12 h 31 min)

    Voici le résultat du test pour notre chienne de 2ans : besoin d’une protection contre les puces, tiques et phlébotomes, ainsi qu’un vermifuge, mais pour nous tout est ok nous la vermifugeons régulièrement et sa pipette mensuelle protege contre ces trois parasites, me voilà rassurée ..

    MissCoquelicot

    (2 mai 2019 - 13 h 28 min)

    Chat sortant en ville, exposé à tout en gros !! il faut que je fasse un traitement mensuel, mais je le faisais déjà 😉
    Merci pour le test, c’est une bonne idée !!

    Azilis

    (2 mai 2019 - 14 h 07 min)

    Hello! Merci pour ce joli concours! Ma jolie princesse Emma (une maine coon) a dix ans aujourd’hui! Du coup ce serait un beau cadeau pour elle ^^
    J’ai fait le test et elle est essentiellement exposée aux puces et tiques (logique je vis à la campagne). Je la traite d’ailleurs tous les mois contre ces petites bêbêtes qui peuvent pourrir la vie du chat !
    Merci pour cette idée de test !)

    isabelle pinel

    (2 mai 2019 - 16 h 33 min)

    Coucou,
    Merci pour le concours et le super cadeau.
    Je participe avec plaisir.
    Mon résultat : Si votre chien est en contact avec des personnes plus à risque (jeunes enfants, personnes âgées ou avec un système immunitaire affaibli), vous devez le traiter tous les mois. Demandez conseil à votre vétérinaire.
    Encore merci et bonne continuation. ❀

    cailliaux sandra

    (2 mai 2019 - 19 h 46 min)

    coucou merci je tente pour mes toutous.
    Mon résultat : Aïe ! Votre chien est potentiellement exposé aux puces et aux parasites internes (les vers).
    Ca va je les traite tous les 2 avec des colliers Seresto 😉

    bonne soirée.
    Sandra

    aurelie louna thibault ribeaucourt

    (3 mai 2019 - 8 h 42 min)

    bonjour 🙂
    Voici pour mes chats Aïe ! Dans ce cas, votre chat est plus exposé aux vers, aux puces et aux tiques.
    J’ai 2 chiens dont un chiot également exposé aux vers

    merci a vous

    JOSIANE DURIEUX

    (4 mai 2019 - 13 h 43 min)

    Bonjour, merci pour cet article ! J’ai fait le test pour mon chien Mozart : “Votre chien est principalement exposé aux parasites internes (vers), aux puces, aux tiques et aux insectes volants comme les moustiques.” Pas très réjouissant tout ça ! Je participe avec plaisir pour la jolie box Wamiz ! Bon week-end

    GirlsnNantes Eva

    (5 mai 2019 - 14 h 35 min)

    c’est très important de protéger nos animaux et notre famille, on fait très attention à notre bull terrier aussi et aux enfants 🙂

    Féelyli

    (6 mai 2019 - 16 h 14 min)

    Nous n’avons pas d’animaux, ma fille rêve d’un petit chat… Je n’avais pas pensé du tout au problème des parasites…

    Emilie Bazin

    (15 mai 2019 - 21 h 52 min)

    Bonsoir,

    Je tente ma chance!
    Voici le diagnostic : Aïe ! Dans ce cas, votre chat est plus exposé aux vers, aux puces et aux tiques.

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *