C’est l’Hôpital qui se fout de la Charité !

Depuis qu’il est né, mon bébé n’avait jamais été beaucoup, ni trop malade. Toutes les bonnes choses ont une fin… Cette semaine, Chichi est bien malade. Il a suffit d’une petite sortie dominicale, en fin de journée et pas trop couvert pour que les microbes lui sautent dessus. De lundi à aujourd’hui, son état n’a fait que s’aggraver. Enfin, il n’est pas à l’article de la mort non plus. Il ne fait même pas de fièvre. C’est sûrement pour cela que mon rendez-vous pédiatre d’hier a été déplacé à ce matin. Il devait y avoir un cas plus urgent que lui.

Chichi est bien encombré. Tellement que “ça” sort par tous les trous … du visage. Mon bébé n’est vraiment pas beau à voir en ce moment… Quand je le regarde, j’ai de la peine pour lui. J’ai envie de le serrer très fort dans mes bras. Malgré tout, il reste souriant. Sauf quand je décide de lui laver le nez et les yeux… Là il dit “ai peuh” en pleurant.

Dans les yeux de son grand frère TiBiscuit, pas trop de pitié pour ce petit malade…

Lire la suite de à proposC’est l’Hôpital qui se fout de la Charité !

Il Faut des Idées PoPiLoustouflantes!

toboclic

Dur dur d’occuper 2 enfants durant 6 jours quand ils sont assignés à résidence… Heureusement, il a plu. Imaginez un peu si j’avais du leur interdire de sortir uniquement pour cause de grippe (A ou pas) alors que 2 heures après une dose de paracétamol, ils pétaient la forme. 4 heures après, c’était une autre histoire, mais c’était cyclique état.

Bref, TiBiscuit a tout de même trouvé ça trop nul de ne pas pouvoir aller faire une petite balade … à cause de la pluie. Par contre retourner à l’école aujourd’hui, ça le tente déjà moins … Ce matin, il m’a dit :

“Maman, je ne peux pas retourner à l’école, je tousse trop fort! Les autres enfants n’entendront pas la maîtresse à cause de moi …”

[C’est vrai qu’il tousse vraiment beaucoup…]

Donc, comment ai-je réussi à les occuper alors que moi-même j’étais à la limite de la claustrophobie ? (le meilleur est pour la fin… qu’est ce qu’on ne ferait pas pour ses enfants)

Les DVD, c’est bien au début, mais après ils veulent de la nouveauté … mes doudoux en ont eu marre de voir toujours la même chose. J’ai donc d’abord fait appel aux Popilous. Je ne les connaissais pas, mais ils sont vachement sympas, même si je pensais à première vue qu’ils étaient destinés à un public plus jeune que mes doudoux… Ben non, pas du tout puisque ils en ont redemandé! Ce qui est encore plus popiloustouflant c’est qu’on peut voir quelques épisodes gratuitement sur le site de Tiji !

Ensuite, j’ai sorti une nouvelle arme que Milan Presse m’avait envoyé pour que je la teste avec mes doudoux. Ça tombait bien, ils avaient du temps à revendre! Vous connaissez le magazine pour enfants “Toboggan” ? Bah là, c’est le même concept mais sur PC et ça s’appelle Toboclic. On y découvre chaque mois une histoire interactive, des jeux, des découvertes, une activité et une comptine. Mes doudoux ont beaucoup aimé l’histoire car elle est interactive. Ils ont du aidé 2 chauve-souriceaux à aller récolter une larme de monstre pour sauver leur petite soeur qui gonflait comme un ballon.

Lire la suite de à proposIl Faut des Idées PoPiLoustouflantes!

Quand “vacances” finit par rimer avec “hôpital” {épilogue}

Je pense que le suspens a déjà assez duré…
Je ne pensais pas faire 3 notes sur le sujet au départ, mais finalement j’ai eu envie de bien rentrer dans les détails, de ne rien oublier. J’ai regretté à certains moments de cette mésaventure de ne pas pouvoir écrire sur le moment pour me libérer de tout ce qui gambergeait en moi, mais c’était tellement noir… Je savais qu’en écrivant “après coup”, cet épisode perdrait de sa gravité, enfin de la gravité qu’il avait pour moi.
Mais je vous remercie de m’avoir lu en sachant qu’il y avait un happy end.

Bon, ce n’est pas tout ça, mais où en étais-je?
Surtout si vous n’avez pas lu la Part II, je vous invite vivement à le faire.

Nous étions donc de retour chez belle maman avec notre TiBiscuit accompagné de sa perfusion de glucose.
Allongé sur la banquette, TiBiscuit dormait. Nous, nous cherchions un moyen de tenir sa perfusion en hauteur sans le gêner. Le pauvre, déjà que sa perfusion était sur sa main droite et qu’il ne pouvait plus tenir son doudou dans sa main, ni le caresser comme à son habitude, il fallait bien diminuer au maximum son inconfort.

Une heure plus tard, mon Homme repartait à l’hôpital avec sa tante afin de récupérer les résultats d’analyses sanguines.
A ce moment là, nous pensions que la perfusion de glucose redonnerait quelques forces à TiBiscuit et qu’il serait ensuite ne mesure de manger puis tout finirait par revenir à la normal.

Sauf qu’au moment où mon Homme est revenu de l’hôpital, ses premiers mots ont été :” Il faut y retourner”
J’avais du mal à en croire mes oreilles. Pourquoi avions-nous besoin d’y retourner?
Les résultats d’analyses étaient très mauvais. TiBiscuit présentait une très grosse infection d’après un taux qui était à 148 alors qu’il devait être inférieur à 10… Ne me demandez pas de quel taux il s’agit, je n’en sais fichtre rien…
La ponction lombaire était maintenant inévitable.

Lire la suite de à proposQuand “vacances” finit par rimer avec “hôpital” {épilogue}

Quand les vacances tournent au cauchemar (part II)

Résumons…

Nous sommes samedi 12 juillet, TiBiscuit n’a rien avalé depuis 48 heures et son état empire…

A notre retour de la piscine de l’hôtel, TiBiscuit nous a tellement fait peur avec son visage cadavérique et sa tête qu’il ne tournait plus qu’une seule solution s’impose à nous. Nous devons retourner aux urgences!

Lire la suite de à proposQuand les vacances tournent au cauchemar (part II)

Comment troquer quelques soirées de mariages contre une belle frayeur ? (part I)

A peine un pied posé sur le sol Tunisien, ma seule préoccupation était de savoir comment j’arriverai à échapper aux nombreux mariages auxquels nous étions conviés. On dirait que c’est épidémique les mariages là-bas… Chaque soir, il peut y avoir une fête de mariage dans le quartier.

Je ne vous verrai pas un exposé sur les mariages en Tunisie, mais bien souvent, il y a plusieurs fêtes sur plusieurs jours et bien souvent, la seule occupation à avoir est de rester assise sur une chaise pendant 3 heures à regarder la mariée ou les mariés… enfin rien de bien passionnant.

Bref, je m’évertuais à trouver une excuse valable pour échapper du moins à quelques soirées quand la solution est venue d’elle même à moi… Et je peux vous dire que finalement, j’aurai préféré 1000 fois assister à un mariage chaque soir de mes vacances que d’avoir à vivre ça …
Lire la suite de à proposComment troquer quelques soirées de mariages contre une belle frayeur ? (part I)