Les Derniers Jours d’école

Les derniers jours d’école, c’est en ce moment. Ils sont un peu particulier ces 2 derniers jours. Les bulletins ont été donnés, signés et rendus, chacun sait s’il a fait une bonne année scolaire ou non, s’il passe dans la classe supérieur et durant ces 2 derniers jours d’école, il est permis de jouer plutôt que de travailler.

Un air de vacances avant les vacances. D’ailleurs, certains sont déjà partis.

Dans les classes de primaire de mes grands doudoux, les places attribuées par la maîtresse ont vu leur validité se périmer et chacun a pu s’asseoir à côté de son meilleur copain ou sa meilleure copine.  Je vous dirais que tout n’est pas merveilleux dans le meilleur des mondes puisque les tables d’écoliers ne comptent que 2 places et que Chupa fait partie d’un trio de copines, ce qui pose très souvent problème. Dans le trio, évidemment, elles sont 2 à se disputer les faveurs de la même fille (qui n’est pas Chupa). Chupa n’a pas eu le privilège d’être assise à côté de celle qu’elle considère comme sa meilleure amie et donc, elle boude.

T-Biscuit, lui, est heureux d’être à côté de son copain d’école, mais il trouve ces 2 jours totalement inutiles et préférerait les passer à la maison. Ce matin, il a tout de même pu dessiner sur le grand tableau vert de la maîtresse. Il a dessiné un grand blanc (What else) et il était fier de nous confier que tout le monde l’avait complimenté pour son beau dessin.

Durant ces derniers jours d’école, les jeux de société sont autorisés. Mais les jeux électroniques restent interdits. T-Biscuit a hésité à apporter un jeu mais il a redouté que les autres trouvent son jeu nul et que personne ne veuille jouer avec lui, du coup, il ne l’a pas pris.

Pour le fin d’année où l’on s’amuse avant de se dire au revoir pour 2 mois ou plus quand certains déménagent, plutôt que des jeux de société ou de passer son temps à faire des loom bands, on peut aussi s’amuser avec des activités manuelles, stars des cours de récrée ! Surtout que les récréations seront à rallonges ! Lire la suite de à proposLes Derniers Jours d’école

La Tactique …

bille-mammouth

La dernière semaine d’école, à l’époque où je n’étais qu’une gamine insouciante, j’adorai cette période de l’année.

Généralement, une fois la kermesse passée, l’école tournait au ralenti. Dans cette petite école de campagne où il y avait seulement 3 classes [maternelle, CP-CE1-CE2 et CM1-CM2], les récréations duraient soudainement une éternité. Parfois, nous restions assis dans la cour, à l’ombre du grand peuplier tilleul [je corrige parce que ma mère s’est moquée de moi] et quand nous étions dans la classe, c’était pour jouer au pendu. Nous ramenions nos jouets et le temps s’écoulait lentement et paisiblement. Bizarrement, je n’ai aucun souvenir de jours de pluie à cette période de l’année. J’ai du les mettre dans une boîte et les oublier. A moins que c’était l’occasion de faire des courses d’escargots.

Aujourd’hui, c’est au tour de mon fils de vivre sa première fin d’année en primaire.

Lire la suite de à proposLa Tactique …

Timide, mais pas tant que ça …

tibiscuit-yaourtLa timidité, c’est une plaie!

Et je sais de quoi je parle… Je pense bien qu’il a fallu que j’atteigne l’âge de 30 ans, mon âge de raison, pour cesser d’être timide … et encore, cela dépend des situations… mais j’ai fait d’énormes progrès et ce grâce à mon blog essentiellement. En tout cas, moi être le centre du monde et attirer les regards : JAMAIS! Je déteste ça! Passer inaperçu, oui plutôt.

Et si j’avais enfanter un fils comme moi? Un p’tit taureau lui aussi timide. Pourtant, je n’avais pas souvenir que la timidité était une caractéristique des taureaux… bon bref…

Où je veux en venir avec ma petite introduction ?

Je veux juste en venir au fait que cette timidité de TiBiscuit fait qu’à chaque instant, j’angoisse pour lui… enfin n’exagérons rien, je ne pense pas qu’à ça non plus. Mais j’angoisse à l’idée qu’il erre dans un monde de brutes et que peut-être il est seul contre tous… Uniquement parce que depuis son entrée au CP, bien qu’il soit dans la même école que ses copains de l’année dernière, il n’est plus dans leur classe et à la question “Avec qui joues-tu à la récréation?”, la réponse est :

“Personne, je joue tout seul”

On ne peut donc pas mettre ça sur le compte d’une intégration difficile comme M., le fils d’Isabelle, mais peut-être plus à de la timidité, la peur d’aller vers d’autres enfants, d’essayer de s‘immiscer dans un groupe déjà constitué.

Lire la suite de à proposTimide, mais pas tant que ça …

Récréation Violente …

jeu-foulard

En primaire, le moment de la récréation était un de mes moments favoris. Surtout l’été. Mais même quand il pleuvait, sous le grand préau, c’était toujours un moment privilégié de pouvoir jouer à “La tite hirondelle, elle nous a volé, 3 p’tits sacs de blé, nous allons la rattraper” ou de regarder les grands de CM2 chanter “Dans ma cabane sous terre” dont je ne comprenais pas bien toutes les paroles. Parfois, nous avions droit aux cerceaux pour faire des concours de hoola hoop.

Mais l’été, quand on pouvions jouir de toute la cour pour nous, dans notre petite école de campagne, filles et garçons se mélangeaient, formaient des équipes et nous jouions à trap-trap [un peu comme chat perché ] ou à la balle au prisonnier, bien que les jeux de balles n’étaient déjà pas mon for.

En tout cas, nous jouions sans risque, dans un esprit très peace & love, organisant de faux mariages cachés derrière les toilettes turques trônant au milieu de la cour de récré… Bon d’accord, j’avoue, une fois, j’ai pincé à sang un de mes camarades parce qu’il m’avait attrapé et mis en prison. Heureusement, comme il m’aimait bien, il ne m’avait pas dénoncé à la directrice qui faisait réellement très peur.

Était ce le bon vieux temps? Parfois, j’en ai la désagréable impression …

Lire la suite de à proposRécréation Violente …

Cafard ou Idées Noires …

La grisaille, le vent et le froid en sont sûrement la cause, mais mardi soir, un soupçon d’idées noires passait chez moi… Pourtant, j’étais partie tôt du boulot, très tôt, histoire d’être là à l’ouverture des portes de l’école. Pour le 1er jour de classe, je n’étais pas la seule à avoir eu cette idée. […]