Réduire l’exposition des enfants aux écrans avec un anti-virus

anti-virus famille

Il semblerait que les réseaux sociaux soient au cœur du programme de 4ème. T-Biscuit a d’abord travaillé sur les réseaux sociaux avec sa prof d’anglais et maintenant c’est avec sa prof d’histoire/géo qu’il étudie les inconvénients et avantages, mais aussi les addictions. La professeure a montré à toute sa classe le reportage sur l’addiction aux écrans diffusé dans Envoyé Spécial jeudi 18 janvier 2018. J’en avais vu la fin.

Mon ado et les réseaux sociaux

T-Biscuit a plus de 13 ans, mais il n’est pas sur les réseaux sociaux dits classiques. Il n’a jamais demandé à être sur Facebook : il trouve ça ringard. Il avait demandé à créer un compte instagram juste pour suivre un copain et lui faire des abonnés supplémentaires. On avait dit oui pour un compte privé dont nous validerions les demandes d’abonnés : tous les 2 ont vite abandonné leur compte. Twitter, ça ne l’intéresse pas. Snapchat, il pense que ça doit être marrant mais ne voit pas trop l’intérêt d’avoir son compte.

Néanmoins, il a tout de même ses réseaux sociaux. Il regarde des vidéos sur YouTube et de plus en plus sur Twitch, la chaîne de streaming. Il regarde essentiellement des Youtubeurs jouer à ses jeux préférés en live. Puis pour chatter avec ses copains, il y a le chat de Epicgames et les sms. Là encore, il refuse toutes les demandes d’amis d’inconnus.

Le truc qui nous dérangeait peut-être un peu MrRéglisse et moi, c’est quand T-Biscuit discutait sur le chat du jeu Clash Royal car c’était avec des inconnus. Comme il n’y joue plus, le problème ne se pose plus.

Au delà des réseaux sociaux, il y a également l’addiction aux écrans.

Mes enfants et les écrans

Pendant longtemps, nous n’avons pas imposé de limites à nos enfants. Il faut dire qu’ils étaient plutôt raisonnables.

Chichi aurait pu être accro très jeune (enfin vers 2 ans) mais la tablette et les smartphones ne l’intéressaient pas beaucoup, ou du moins, il s’en est vite désintéressé. D’ailleurs, il a grandi avec la télé allumée mais il ne faisait pas attention à elle. Ses yeux se posaient rarement dessus. Pour les grands, la question ne se pose pas, nous n’avions pas de tablette et il n’y avait pas autant d’applications que maintenant. Eux ont beaucoup regardé la télé.

Pour nos enfants, depuis le début, les smartphones sont interdits dans les chambres la nuit. Ce n’est pas forcément le cas de leurs amis. La preuve, parfois la BFF de Chupa like mes photos instagram tard le soir voire en pleine nuit (3h du matin). Par contre depuis quelques mois, nous remarquions que pendant la soirée, il arrivait qu’on soit certes tous les 5 côte à côte dans le canapé mais avec un smartphone entre les mains.

Après 1 semaine de punition d’écran pour nos 3 enfants après plusieurs soirs de couchers anarchiques, nous nous sommes aperçus que nous étions bien mieux sans les smartphones le soir. Depuis les enfants ont obligation de lâcher les écrans (jeux vidéos ou smartphone) dès 19h. T-Biscuit et Chupa sont assez grands pour bien gérer cette règle mais avec Chichi c’est parfois un peu plus compliqué. Heureusement, notre nouvel anti-virus a une fonction qui m’aide grandement pour imposer cela à mon tout-petit.

F-Secure : bien plus qu’un anti-virus familial

Pour la petite histoire, il y a quelques mois, l’abonnement anti-virus de mon ordinateur portable a expiré et je ne l’ai pas renouvelé. Je ne pouvais pas rester sans anti-virus alors j’en ai téléchargé un gratuit, très connu mais c’est après l’avoir installé que mon PC a connu beaucoup de soucis de fonctionnalités. J’ai du réinitialiser 2 fois mon ordinateur et j’ai choisi de ne pas réinstaller cet anti-virus. Après recherche sur le net, j’en ai choisi un qui figurait dans un classement très certainement pipeauté. Il était bourré de publicités et absolument pas efficace. C’est à ce moment-là qu’on m’a proposé de tester l’anti-virus F-Secure Total. Ce test tombait parfaitement bien !

Grâce à F-Secure Total, je protège 3 appareils familiaux : mon ordinateur portable, notre nouveau PC gameur sur lequel T-Biscuit et MrRéglisse jouent à des jeux en réseau (fortnite et Age of Empire) puis le smartphone que Chichi utilise pour jouer à des applications Android.

f-secure anti-virus famille

J’avais déjà du mettre un contrôle parental sur Play Store car Chichi avait pris l’habitude de télécharger des applications sans se soucier du PEGI. Pourtant je l’avais mis en garde. Seulement, il voulait souvent tester des jeux PEGI 12. Maintenant il est bloqué, sauf si je juge qu’il peut tout de même jouer à ce jeu (genre un jeu Power Rangers ). Pour les vidéos, il n’a droit qu’à Youtube Kids. Là où F-secure m’aide énormément, c’est pour le restreindre au niveau des horaires de jeu.

Après 19h, fini les écrans !

J’ai pu limiter les applications du smartphone une par une. Je suis généreuse, il a une utilisation presque illimitée de la calculatrice. Pour le reste, après 19h, c’est fermé. De même, j’ai pu encadrer sa “consommation” d’écrans en limitant son utilisation du smartphone à 2h par jour en semaine : ce qui est déjà énorme (mais lui vous dira que c’est peu) ! Parfois quand il est légèrement puni, ce qui arrive assez fréquemment finalement, son temps est baissé à 30 minutes par jour. L’avantage est que je peux moduler comme je veux depuis mon PC.

F SECURE ANTI VIRUS FAMILLE

L’anecdote du contenu filtré

Quand j’ai installé l’anti-virus sur l’ordinateur gaming, j’ai appliqué le filtrage de contenu. Je lui fais confiance mais c’était un moyen de m’assurer que T-Biscuit ne téléchargerait pas n’importe quoi et ne verrait pas n’importe quoi également. Bref, j’avais laissé toutes les cases cochées.

Ce jour là, après les cours, mon collégien a allumé le PC pour jouer à Fortnite avec ses copains. A chaque fois qu’il souhaité rejoindre une partie, le message “erreur réseau” s’affichait. Il a pesté pendant au moins 1 heure. Soudain, j’ai réalisé que l’anti-virus était certainement responsable. Je ne lui ai rien dit. Depuis mon PC j’ai modifié les paramètres pour accepter la violence et les armes. Magie ! T-Biscuit a retenté le coup après redémarré le PC, dans le doute, et ça a fonctionné. Bien évidemment, je garde mon secret pour moi. Ainsi, je pourrai lui refaire la farce.

F-secure : les plus qu’on adore !

De mon côté, je suis rassurée quand j’effectue des achats en ligne et que le message “Protection bancaire activée” s’affiche. Pendant ce temps, je ne peux plus accéder à certains sites. Ceci est plutôt bien pour moi car j’ai tendance à papillonner d’un onglet à l’autre.

J’hésite à acheter des licences supplémentaires pour protéger les smartphones de toute la famille. En cas de perte ou de vol, il est possible de localiser le smartphone, de lui faire émettre un signal ou de le bloquer.

Voilà un test qui m’a totalement convaincu ! Efficace et très simple à configurer.

Bon à savoir : on peut tester F-SECURE TOTAL 30 jours gratuitement sans avoir besoin d’entrer ses coordonnées bancaires. Pour la suite, si vous connaissez les sites de cashback comme Ebuyclub (je peux vous parrainer) ou Capital Koala (site qui te permet mettre un pourcentage de tes achats sur le compte épargne des enfants) vous aurez jusqu’à 15 % en cashback lors de votre abonnement.

Auteur de l’article : MissBrownie

Je m'appelle Anabel et je suis maman de 3 enfants. Lilloise depuis 1998, je vous raconte mes aventures de famille à la fois douces et piquantes depuis 2008. Retrouvez moi également sur Instagram et twitter sous le pseudo missbrownieblog.

12 commentaires sur “Réduire l’exposition des enfants aux écrans avec un anti-virus

    lesdelicesdeframboise

    (26 janvier 2018 - 20:35)

    C’est pratique cette appli ! C’est bien de limiter les écrans au profit des échanges en famille 🙂
    Après s’ils deviennent accro c’est aussi qu’ils prennent exemple sur nous (oups )
    bises

      MissBrownie

      (30 janvier 2018 - 16:07)

      C’est clair que nous ne sommes pas de très bons exemples …

    Milie

    (26 janvier 2018 - 21:04)

    alors ça c’est pas mal !

    Chloé Littérature enfantine

    (26 janvier 2018 - 21:18)

    Ah oui, ça à l’air pas mal en effet. Chez nous pour l’instant c’est assez simple, nos mouflettes ne sont pas très en demande, mais j’imagine que cela va changer quand elles seront plus grande. L’ainée, collégienne, commence à pas mal utiliser la tablette familiale mais n’a le droit de s’en servir que quand on est là (de toutes façons, je pars avec donc elle ne risque pas) et elle n’a pas encore de smartphone, ce qui simplifie pas mal la surveillance.

      MissBrownie

      (30 janvier 2018 - 16:37)

      Tant que ta fille peut se passer de smartphone, ne lui en donne pas 😉 On a fait l’erreur d’en acheter un pour nos enfants à leur entrée au collège et finalement ma fille l’oublie tout le temps à la maison donc il ne sert que pour youtube

    Morgane

    (26 janvier 2018 - 21:34)

    Le principe est super bien fait ! Et ça peut être vraiment bénéfique à beaucoup !
    Bisous

      MissBrownie

      (30 janvier 2018 - 16:40)

      Même pour les adultes, ça peut être bien, même si on a la possibilité de modifier soi même. On peut tenter de s’y tenir.

    Cyrielle BEJI

    (26 janvier 2018 - 22:52)

    Ah les enfants et les écrans … c’est la guerre à la maison le soir pour éteindre 😉

      MissBrownie

      (30 janvier 2018 - 17:44)

      C’est pour cette raison qu’on a décidé de durcir les règles

    Madame BDC

    (27 janvier 2018 - 14:40)

    Ca a l’air top. J’aime beaucoup le fait de pouvoir restreindre le temps d’utilisation des applications, enfants comme adultes 😉
    Belle journée !

      MissBrownie

      (30 janvier 2018 - 17:45)

      Oui, j’aime beaucoup aussi ! Ça facilite les choses et ça passe mieux, surtout pour le plus petit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.