Survivre à un vol de 3h avec 1, 2, 3 enfants (bébé inclus)

DIGITAL CAMERA

(Un petit pot avalé dans le hall d’embarquement de l’aéroport)

Voilà 10 ans que nous sommes parents et donc 10 ans que nous prenons l’avion pour nos vacances annuelles en Tunisie avec 1, 2 ou 3 enfants. Mes aînés étant nés à 18 mois d’écart, il nous est même arrivé de voyager en avion avec 2 bébés !

Les voyages en avion avec des tout-petits, cela m’a toujours un peu stressé … Le pire, c’est que quand il y a un aller, il y a aussi un retour. L’autre petit truc embêtant est que parfois, à l’atterrissage, je me retrouve dans l’incapacité de m’occuper de mes enfants car je suis foudroyée par un mal au niveau des sinus (avec envie de m’arracher les yeux –  oui c’est plutôt sympa comme truc – heureusement, ce n’est pas à tous les atterrissages comme ça)

Du coup, nous avons du apprendre à gérer les vols avec bébé(s) pour survivre.

Qui dit avion dit espace restreint, voire très restreint avec un bébé sur les genoux et un plateau repas devant soi …

Parce qu’il ne suffit pas de trouver le vol idéal sur alibabuy pour que tout se passe bien, voici donc quelques astuces pour qu’un vol d’environ 3 heures, un Bruxelles-Monastir par exemple, se déroule le mieux possible : Lire la suite de à proposSurvivre à un vol de 3h avec 1, 2, 3 enfants (bébé inclus)

Et si on se rencontrait pour de vrai ? Ce serait mieux, non ?

Article sponsorisé

La France n’est pas un très grand pays et pourtant, quand on habite Lille, Evian semble être au bout du monde … alors je ne vous raconte même pas s’il s’agit de Marseille ! 

Si je vous parle d’Evian, c’est parce qu’une de mes amies proche est partie y vivre il y a déjà bientôt 2 ans. En 2 ans, nous nous sommes vus 3 fois, ce qui est déjà extraordinaire ! Heureusement que la famille de mon amie habite près de Lille, sinon, peut-être que nous ne nous serions pas encore revues. Nous continuerions à discuter sur les réseaux sociaux de temps à autre.

C’est un peu la même chose avec mon cousin qui habite Lyon. Heureusement que ses parents habitent dans le nord.

Puis il y a les personnes avec qui on se lie d’amitié à travers la toile, qu’on aimerait rencontrer, celles avec qui on aimerait prendre un café, mais qui semblent habiter au bout du monde. Des rencontres impossibles. On pourrait se prendre un café par webcams interposées, pourtant, en vrai, c’est mieux.

“En vrai c’est mieux”, c’est le slogan de la compagnie aérienne HOP!, la compagnie qui fait sauter les français d’une région à l’autre, et même un peu en Europe (Prague, Genève, Milan, Rome … vous attendent ) pour un tarif aller à partir de 59€.

Lire la suite de à proposEt si on se rencontrait pour de vrai ? Ce serait mieux, non ?

2h30 de vol avec un enfant de 2 ans et des turbulences

L’épreuve de l’avion Bruxelles-Enfidha avec un bébé d’un an, nous l’avons fait 3 fois. Mais le pire, je pense que c’est prendre l’avion avec un enfant de 2 ans, totalement épris de liberté … et en plein apprentissage de la propreté.

Cette année,  Chichi avait sa propre place dans l’avion. Croyez-vous qu’elle ait été utile ?

Un peu tout même.  Mais pas tant que cela …

Prendre l’avion avec un jeune enfant a un avantage qui est également un inconvénient : on monte en premier dans l’avion.

Après 15 minutes à attendre à notre place, Chichi a tenté de s’enfuir en criant. Pas de film qui démarre comme au cinéma. Heureusement l’Avion a fini par bouger un peu. Finalement Chichi n’a pas voulu rester à sa place. Mes genoux lui semblaient bien plus confortables.  Avec une ceinture bébé, il a vécu le décollage collé à moi. Impressionné, il n’osait plus bouger. Totalement médusé.

 10 minutes de bébé tranquille de gagner !

Les plateaux repas ont été servis quasiment aussitôt après le décollage.  Un peu d’animation pour occuper Chichi qui a pris un malin plaisir à plonger ses doigts dans le fromage frais puis à l’étaler sur mon pantalon.

J’avais prévu des livres, un cahier d’activités avec des gommettes et finalement, je n’ai rien sorti.

Lire la suite de à propos2h30 de vol avec un enfant de 2 ans et des turbulences

Partir un Soir …

A la base, si nous avions choisi de partir le mercredi précédent le dernier jour d’école, c’était un peu beaucoup parce que l’heure du vol nous convenait parfaitement bien. Même si nous devions nous réveiller très tôt le mercredi, cela nous allait. Sauf que 15 jours avant le départ, l’horaire a été modifié. De tôt le matin, nous passions à tard le soir. Argh.

Si vous me suivez assidument sur facebook, vous savez à quel point j’ai pu angoisser à l”idée de ce premier vol en avion avec un bébé de 16 mois (enfin presque 16 mois), l’âge le pire selon moi pour prendre l’avion avec bébé

Pour commencer, mon bébé n’avait pas transformé sa couche en petit paquet puant depuis 2 jours, lui qui m’avait habitué à 3 gros paquets bien puants par jour depuis sa 1ère dent (soit depuis bientôt 4 mois). C’était fait exprès, j’en étais certaine. Chichi souhaitait me faire expérimenter le change dans les toilettes de l’aéroport, mais aussi en plein vol. Ma vie manque tellement de fun.

Lire la suite de à proposPartir un Soir …

Panique à Bord du Vol Monastir-Bruxelles

avionPrendre l’avion … Ça ne me fait même pas peur ! Enfin … Ça ne me faisait même pas peur … ou presque. J’angoissais juste à l’idée d’avoir à nouveau une migraine à l’atterrissage. Alors cette fois, j’avais tout prévu. J’avais un efferalgant  dans ma poche, à prendre durant le vol. J’étais donc quasiment sûr que tout se passerait sans soucis.

Sauf que parfois, le destin en décide autrement …

Tout a commencé avec cet agent de la douane qui a déclaré qu’il ne laisserait pas passer nos doudoux avec nous… La raison : ils ont la double nationalité française -tunisienne mais pas de passeport tunisien. Et apparemment il leur en faut un pour pouvoir sortir de Tunisie. Heureusement, après une petite discussion, l’agent nous laissa entrer dans la zone internationale en famille. Mais cette histoire nous avait quelques peu tourneboulés.

Le décollage était prévu à 18h00 soit 1 heure à peine à tuer, une fois dans la zone d’embarquement.

Le temps me parut soudain un peu long … pas étonnant, il était à présent 17h55 et nous n’avions toujours pas embarqué. Personne n’était là pour procéder à notre embarquement. Un message inaudible au micro à l’attention des passagers à destination de Bruxelles se fit entendre. Seul 1 chose était compréhensible: 19h50. Et au tableau d’affichage : Porte fermée / Gate close. Ne me demandez pas ce que signifie “porte fermée”, je n’en sais strictement rien ! J’ai juste compris que notre décollage venait d’être différé de 2 heures.

A ce moment là, on a béni le fait d’avoir pris dans ses bagages à main quelques trucs à grignoter, des lingettes, un jeu de cartes, la DS et des livres.

Lire la suite de à proposPanique à Bord du Vol Monastir-Bruxelles

[Au Soleil … ]

tongA l’heure où vous lirez ce billet, selon le fait que vous le lirez le matin ou l’après-midi, je serai au choix :

  • Sur la route [toute la sainte journée …], entrain de stresser : Serons nous à l’heure à l’aéroport !? Allons nous trouver le parking sur lequel notre voiture nous attendra ?

  • A l’aéroport de Bruxelles, quelque part entre l’enregistrement, la douane, le duty free et l’embarquement: déjà épuisée avec 2 doudoux chonchons (à coup sûr!)

  • Dans l’avion entrain de tenter d’occuper Chupa avec un peu de coloriage et de collage d’autocollants. J’ai prévu des feutres et un cahier de jeux « Boucle d’Or et les 3 Ours » de « Mes Belles Petites Histoires » (un truc comme ça)

  • Dans l’avion entrain de raconter « La BD de Maé » à Chupa. Bah quoi !? Chupa / Maé, même combat !

  • Dans l’avion entrain d’aider TiBiscuit à jouer à Lapin Malin sur la DS

  • Dans l’avion entrain de me battre avec mon plateau repas et celui d’un des doudous … A l’aide !!!

  • Dans l’avion entrain de débarbouiller les doudoux à l’aide de lingettes pas écologiques

  • Dans l’avion entrain de convaincre Chupa que non le trou des toilettes ne va pas l’aspirer et qu’elle doit faire pipi tout de suite maintenant !

Lire la suite de à propos[Au Soleil … ]

Décollage sous Pression!

Toute l’année, nous n’attendons que ça: les vacances! C’est la petite carotte qui nous aide à nous lever chaque matin et à aller bosser chaque jour. Mais à l’approche des vacances, invariablement, chaque année, il y a une chose qui me stresse et m’angoisse au plus haut point : le voyage en avion ! Ce […]

Quel avenir devant Nous?

Je changeais d’avis comme de petites culottes, c’est à dire encore plus souvent que de chemises, mais le JT du 23 juin , “spécial crise de l’énergie“, présenté par PPDA, a réussi à me faire prendre une décision, une vraie, une arrêtée. Point de 3ème enfant il y aura ! Même si la semaine dernière, […]