Archives pour la catégorie Mode d’Emploi Enfants

peinture rouge et noir chichi

La Peinture, c’est comme les nuages

Chichi est un drôle de petit artiste en herbe. Parfois, il me rappelle Chupa qui jusqu’en grande section était qualifiée de « pas douée » en graphisme. Je me rappelle à quel point sa maîtresse de moyenne section se désespérait qu’elle fasse enfin un dessin qui ressemble à quelque chose de réelle pour le broder sur un sac, plutôt que de faire du Mirõ. Pourtant, aujourd’hui, Chupa a un certain don artistique. En tout cas, elle dessine de magnifiques renards et loups.

Chichi ne dessine pas beaucoup. Il sait faire des bonhommes patates, mais juste le minimum. Quoique, ils ont des cheveux et souvent un zizi. Mais il préfère largement « construire » un bonhomme avec des piles ou des crayons alignés que de le dessiner. Il me fait sourire quand il me dit :

« Maman, il me faut encore une pile, mon bonhomme n’a pas de bras »

Il me fait sourire également quand il aligne des craies crasses et les fait parler entre elles, leur donnant comme prénom leur couleur. Dans ses moments, je me demande pourquoi on achète des jouets aux enfants. Petit, mon homme jouait avec des bouchons de bouteille, les transformant en soldats, faute d’avoir de vrais soldats et aujourd’hui, Chichi joue avec des crayons et des piles. L’imagination est merveilleuse.

Dimanche, Chichi était triste de ne pas pouvoir aller au cinéma. Je lui ai expliqué que son frère et sa soeur allaient voir un film que lui ne pouvait pas voir. Qu’en plus, ils mettraient des lunettes pour le regarder, comme quand nous avions été voir Dragons 2 et que cela lui faisait peur.

A la place, je lui ai proposé de faire de la peinture. Le genre de chose que j’accepte exceptionnellement. Mais j’étais malade et je voulais lui faire plaisir.

Il a accepté ma proposition avec joie.

Parmi toutes les couleurs au choix, il a d’abord voulu du noir. Beaucoup de noir. Puis du orange. Quand j’ai mis la photo de l’oeuvre sur instagram, une instagrameuse m’a fait remarqué que mon tout petit avait l’air très en colère. C’était sûrement vrai.  Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leurs Peurs

20140908_170142

Chupa a peur qu’on l’aime moins que ses frères ou d’être invisible alors elle fait beaucoup de bruits, de câlins, de sautillements devant nous. Elle a peur des manèges à sensations aussi.

T-Biscuit a peur des animaux dangereux alors il s’intéresse à eux, tente de tout savoir sur eux. C’est une bonne thérapie. Il a également peur des voleurs, cambrioleurs alors il n’aime pas dormir seul, la porte fermée ou dans le noir. Petit, jusque 4 ou 5 ans, il avait de terribles terreurs nocturnes durant lesquelles ils se débattaient en hurlant dans son lit. A 10 ans, quand des choses l’ont contrarié dans la journée, nous l’entendons encore geindre et râler dans son sommeil, bougeant beaucoup dans son lit, se cognant contre son mur, mais nous ne nous levons plus.

Chichi a peur du bruit. Quand MrRéglisse fait des séances de perçage dans les murs de la maison, si Chichi n’a pas été prévenu, qu’il n’est pas déjà proche de moi, en lieu sûr, je le vois courir, les cheveux sautant sur sa tête et le regard totalement apeuré, pour venir vite se réfugier dans mes bras. Il y reste ensuite jusqu’à ce que le bruit cesse, le nez enfoui dans mon cou. Il ne descend qu’une fois certain que cela ne recommencera pas. Pendant le bruit, je ne l’empêche jamais de crier contre son papa, même si cela ne stoppe pas le bruit. Chichi a aussi peur quand il se sent prisonnier. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ne me prends pas par la Main

20140905_120039

J’écoute mes enfants. Beaucoup. Pas toujours assez pour eux.

Comme je les écoute, je pense les connaître très bien. Pas parfaitement. Mais je pense que je les comprends mieux que MrRéglisse, même si nous ne sommes pas toujours d’accord et que lui aussi pense très bien les connaître. Néanmoins, je prends toujours son avis en considération. Puis je peux toujours me tromper.

Je vois et je sais quand ils ne vont pas bien. D’ailleurs, je ne lâche jamais prise, jusqu’à ce qu’ils finissent par m’avouer ce qu’il ne va pas.

Je suis assez contente de savoir qu’ils n’ont pas peur de me parler, même si parfois, il y a des choses que j’aimerai ne pas entendre, même si parfois, ils me parlent un peu comme si j’étais leur copine.

Comme Chichi n’a que 3 ans 1/2 et qu’il parle bien que depuis 1 an environ, je dirai que j’apprends à le connaître. Son caractère évolue. Le petit garçon qu’il devient est différent du bébé qu’il était. L’école l’a transformé.

Je l’observe, j’observe ses réactions, je tente de mettre le doigt sur ce qu’il attend du monde qui l’entoure, de ce qu’il a besoin pour que ce soit plus facile.

L’école est une usine à règles.

Je vous l’ai déjà dit, Chichi a du mal avec l’autorité.

Hier soir, je l’ai vu. Quand l’Atsem a posé sa main sur sa tête pour l’empêcher de venir vers moi parce qu’il y avait encore 2 parents devant, son visage s’est fermé. Le petit garçon souriant est soudainement devenu sombre. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Inégalité Père-Mère : Je crie à l’Injustice

20140830_185821

( … enfin ça se passe comme ça chez moi côté inégalités, pas chez tout le monde … )

Un jour, je me suis mise à hurler à mes enfants que oui, au final, tout était de ma faute. Tout. Tout. TOUT. J’en avais assez de leurs plaintes, de leurs reproches, de leurs disputes. J’avais l’impression d’avoir enfanté les enfants les plus ingrats de la Terre, ceux qui oublient en un battement de cils tous les efforts que tu as fait avant pour tenter de les rendre heureux, ceux qui te disent qu’ils s’en fichent de comment était ton enfance puisqu’ils ne sont pas toi et qu’on n’est pas à la même époque.

Bref, j’ai connu un de ses moments de ras le bol. J’ai trouvé une explication à tous leurs maux en disant que oui, si c’était comme ça, c’était ma faute, qu’à un moment ou un autre, c’est moi qui avait fait une erreur, que je portais le poids de tout.

Au fond, je n’en pensais pas un mot. Bon ok, j’en pensais 1 ou 2. Ou tout en fait, parce que c’est bien connu, les mamans sont les reines de la culpabilité … Mais j’avais surtout envie de les faire réagir, qu’ils comprennent qu’ils ne peuvent pas se plaindre tout le temps de la sorte.  Je crois que je ne suis pas très douée avec la communication bienveillante … En plus, je crois qu’il n’y a même pas eu d’électro-choc dans leurs petits corps suite à mes mots.

Pour Chichi, c’est différent, il n’a que 3 ans 1/2, mais les grands peuvent commencer à entendre la vérité sans détours, sans enrobage doux et sucré, sans que je me sente comme un imposteur débitant des paroles mielleuses. Puis il parait qu’il vaut mieux dire la vérité aux enfants. Sauf que parfois ma vérité est peut-être trop brute quand je suis très énervée.

Si je crie à l’injustice, c’est parce que mes doudoux ne sont pas pareils avec leur papa. Ils n’osent pas se plaindre des mêmes choses. MrRéglisse dira que je ne suis pas assez ferme avec eux. Je résiste peu et mal à leurs yeux de chats pottés.

Voyez-vous, depuis sa naissance, c’est moi qui chaque soir, mets Chichi au lit. Si vous me suivez depuis 3 ans 1/2, vous avez du voir qu’avec lui, ça va, ça vient. Il y a des périodes simples et d’autres compliquées.

Dernièrement, il y a eu la suppression totale de la tutute. Puis il y a eu les vacances aussi. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les concerts Privés de ma fille

skelita-chupa-citrouille

Toutes les petites filles rêvent de devenir chanteuse, non ?

C’était mon rêve à moi aussi. Mais mon seul public fut les canards colverts de la basse-cour de mon père. Ils me regardaient comme une bête curieuse. Ils espéraient que je leur jette quelques brins d’herbe puis repartaient cancaner un peu plus loin.

A 8 ans, face à un frère qui rêve de devenir star de la NBA, Chupa a pour vœu de devenir chanteuse. Elle souhaiterait être la Tal des années 2025. J’imagine que de nombreuses filles de son âge font le même rêve. Il y a d’ailleurs des filles de son âge qui ont déjà de vraies mini carrières derrière elles, que ce soit en tant qu’actrice ou modèle.

Comme je l’ai déjà dit, même si je sais qu’il est important d’encourager les enfants dans leurs rêves, je n’ai pas envie qu’ils soient déçus. Tout en encourageant un minimum, je leur rappelle que la route est longue et qu’il est utile de penser à un autre avenir plus conventionnel.

En bonne maman rabat-joie, je pense que ma fille a plus de chance de devenir professeur des écoles que chanteuse populaire.

Donc, de temps en temps, je répète à T-Biscuit qu’il y a très peu de chance qu’il mesure près de 2m à 20 ans et à Chupa que souvent, les chanteurs et chanteuses ont grandi dans une famille d’artiste ou de musiciens et il n’y a point de musiciens chez nous. Ni d’artistes.

Chupa ne s’arrête pas pour autant de chanter.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nan mais ça se fait pas !!!

nan mais ca se fait pas

Il semblerait que les parents soient un peu plus laxistes avec les p’tits derniers … Enfin surtout dans les schémas familiaux où il y a 3 enfants et où le petit troisième arrive quelques années après les 2 premiers. Valable aussi pour les familles de 4 enfants et plus.

Il semblerait que les aînés se sentent moins favorisés que les autres enfants de la fratrie … Enfin surtout dans les schémas familiaux où il y a 3 enfants et où le petit troisième arrive quelques années après les 2 premiers. Valable aussi pour les familles de 4 enfants et plus.

Il semblerait que ce soit notre schéma familial … Et dans ce cas, la phrase favorite de l’aîné devient vite :

« Nan mais ça se fait pas !!! »

Exemple …

« J’ai faim !!!, dit T-Biscuit alors que je prépare le déjeuner/dîner

- Je suis entrain de préparer le repas, tu peux attendre 10 minutes quand même …

- Pouah mais j’ai trop faim moi !!!

- Tu A-ttends ! »

Sur ce, Chichi arrive …

« Z’ai faim !!!

- Attends, on va bientôt manger.

- Z’ai faim ! Allez maman, zuste un bonbon …

- Ah non, pas de bonbon

- Un ous alors ? Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est du Kebab ou du Mouton ? *

DSCN1026

Avec les enfants, je trouve qu’il est parfois vraiment compliqué de savoir s’ils sont sincères ou s’ils jouent la comédie, juste parce qu’ils ont besoin d’attention.

Et quand ils éprouvent un besoin d’attention tous les 3 au même moment, ça devient juste du grand n’importe quoi et j’ai juste envie de me transformer en Bob Razowski improvisant « Déblaie nous ta Bouh du plancher ou j’pique une crise » . Je n’ai pas encore la possibilité de me dédoubler. Parfois aussi, je suis fatiguée et je n’ai pas envie d’écouter leurs plaintes.

Je sais que Chupa a un énorme besoin de se sentir aimé, d’entendre des « je t’aime », de se faire appeler « ma puce », d’avoir des câlins et des bisous, mais elle est un peu tombée sur la mauvaise maman pour tout ça. Malgré tout, je vous jure que je fais des efforts, de gros efforts. Mais quand je l’entends se plaindre toutes les 2 secondes d’avoir mal quelques parts, de me demander un pansement pour une micro coupure ou m’invite à regarder son mini hématome sur la jambe, ma patience fond comme neige au soleil.

Les jours où je récupère une Chupa toute joyeuse et faisant la fofolle avec sa copine à la sortie des classes, et qu’une fois la voiture garée devant la maison, elle prend son regard de petit chiot triste pour me dire : « Maman … J’ai un peu mal à la tête … », j’ai juste un niveau de compassion atteignant le Zéro. Dans ces cas là, je n’hésite pas à lui dire ce que je pense, même s’il n’y a aucune bienveillance dans mes paroles. Enfin bon, je lui dis juste que si elle avait vraiment mal, elle n’aurait pas été si follette les quelques minutes précédentes.

T-Biscuit se plaint beaucoup moins. Sauf depuis 2 semaines. Il dit avoir mal au talon droit ou gauche, je ne sais plus. En tout cas, il ne se trompe pas de pied quand je lui demande, c’est toujours le même. Il a même très mal après ses matchs de basketball. Du coup, cela inquiète beaucoup MrRéglisse qui a peur que son tendon rompe comme le sien a rompu en jouant au basket. Personnellement, je ne sais pas si cela arrive aux enfants.

De mon côté, tous les jours, j’hésite entre l’emmener voir un médecin ou pas.

Parce que, voyez-vous, jeudi dernier, mon T-Biscuit était à l’article de la mort.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !