Chaque chose en son temps

Les réseaux sociaux et internet en général semblent regorger d’enfants intelligents, en avance, précoces. Les parents sont fiers de leurs enfants et ils ont raison. Le problème est que peu de gens viennent écrire sur leur mur : “Mon fils est en petite section et il ne sait pas son alphabet, ni écrire son prénom, […]

La Peinture, c’est comme les nuages

Chichi est un drôle de petit artiste en herbe. Parfois, il me rappelle Chupa qui jusqu’en grande section était qualifiée de “pas douée” en graphisme. Je me rappelle à quel point sa maîtresse de moyenne section se désespérait qu’elle fasse enfin un dessin qui ressemble à quelque chose de réelle pour le broder sur un sac, plutôt que de faire du Mirõ. Pourtant, aujourd’hui, Chupa a un certain don artistique. En tout cas, elle dessine de magnifiques renards et loups.

Chichi ne dessine pas beaucoup. Il sait faire des bonhommes patates, mais juste le minimum. Quoique, ils ont des cheveux et souvent un zizi. Mais il préfère largement “construire” un bonhomme avec des piles ou des crayons alignés que de le dessiner. Il me fait sourire quand il me dit :

“Maman, il me faut encore une pile, mon bonhomme n’a pas de bras”

Il me fait sourire également quand il aligne des craies crasses et les fait parler entre elles, leur donnant comme prénom leur couleur. Dans ses moments, je me demande pourquoi on achète des jouets aux enfants. Petit, mon homme jouait avec des bouchons de bouteille, les transformant en soldats, faute d’avoir de vrais soldats et aujourd’hui, Chichi joue avec des crayons et des piles. L’imagination est merveilleuse.

Dimanche, Chichi était triste de ne pas pouvoir aller au cinéma. Je lui ai expliqué que son frère et sa soeur allaient voir un film que lui ne pouvait pas voir. Qu’en plus, ils mettraient des lunettes pour le regarder, comme quand nous avions été voir Dragons 2 et que cela lui faisait peur.

A la place, je lui ai proposé de faire de la peinture. Le genre de chose que j’accepte exceptionnellement. Mais j’étais malade et je voulais lui faire plaisir.

Il a accepté ma proposition avec joie.

Parmi toutes les couleurs au choix, il a d’abord voulu du noir. Beaucoup de noir. Puis du orange. Quand j’ai mis la photo de l’oeuvre sur instagram, une instagrameuse m’a fait remarqué que mon tout petit avait l’air très en colère. C’était sûrement vrai.  Lire la suite de à proposLa Peinture, c’est comme les nuages

Leurs Peurs

20140908_170142

Chupa a peur qu’on l’aime moins que ses frères ou d’être invisible alors elle fait beaucoup de bruits, de câlins, de sautillements devant nous. Elle a peur des manèges à sensations aussi.

T-Biscuit a peur des animaux dangereux alors il s’intéresse à eux, tente de tout savoir sur eux. C’est une bonne thérapie. Il a également peur des voleurs, cambrioleurs alors il n’aime pas dormir seul, la porte fermée ou dans le noir. Petit, jusque 4 ou 5 ans, il avait de terribles terreurs nocturnes durant lesquelles ils se débattaient en hurlant dans son lit. A 10 ans, quand des choses l’ont contrarié dans la journée, nous l’entendons encore geindre et râler dans son sommeil, bougeant beaucoup dans son lit, se cognant contre son mur, mais nous ne nous levons plus.

Chichi a peur du bruit. Quand MrRéglisse fait des séances de perçage dans les murs de la maison, si Chichi n’a pas été prévenu, qu’il n’est pas déjà proche de moi, en lieu sûr, je le vois courir, les cheveux sautant sur sa tête et le regard totalement apeuré, pour venir vite se réfugier dans mes bras. Il y reste ensuite jusqu’à ce que le bruit cesse, le nez enfoui dans mon cou. Il ne descend qu’une fois certain que cela ne recommencera pas. Pendant le bruit, je ne l’empêche jamais de crier contre son papa, même si cela ne stoppe pas le bruit. Chichi a aussi peur quand il se sent prisonnier. Lire la suite de à proposLeurs Peurs

Ne me prends pas par la Main

20140905_120039

J’écoute mes enfants. Beaucoup. Pas toujours assez pour eux.

Comme je les écoute, je pense les connaître très bien. Pas parfaitement. Mais je pense que je les comprends mieux que MrRéglisse, même si nous ne sommes pas toujours d’accord et que lui aussi pense très bien les connaître. Néanmoins, je prends toujours son avis en considération. Puis je peux toujours me tromper.

Je vois et je sais quand ils ne vont pas bien. D’ailleurs, je ne lâche jamais prise, jusqu’à ce qu’ils finissent par m’avouer ce qu’il ne va pas.

Je suis assez contente de savoir qu’ils n’ont pas peur de me parler, même si parfois, il y a des choses que j’aimerai ne pas entendre, même si parfois, ils me parlent un peu comme si j’étais leur copine.

Comme Chichi n’a que 3 ans 1/2 et qu’il parle bien que depuis 1 an environ, je dirai que j’apprends à le connaître. Son caractère évolue. Le petit garçon qu’il devient est différent du bébé qu’il était. L’école l’a transformé.

Je l’observe, j’observe ses réactions, je tente de mettre le doigt sur ce qu’il attend du monde qui l’entoure, de ce qu’il a besoin pour que ce soit plus facile.

L’école est une usine à règles.

Je vous l’ai déjà dit, Chichi a du mal avec l’autorité.

Hier soir, je l’ai vu. Quand l’Atsem a posé sa main sur sa tête pour l’empêcher de venir vers moi parce qu’il y avait encore 2 parents devant, son visage s’est fermé. Le petit garçon souriant est soudainement devenu sombre. Lire la suite de à proposNe me prends pas par la Main

Inégalité Père-Mère : Je crie à l’Injustice

20140830_185821

( … enfin ça se passe comme ça chez moi côté inégalités, pas chez tout le monde … )

Un jour, je me suis mise à hurler à mes enfants que oui, au final, tout était de ma faute. Tout. Tout. TOUT. J’en avais assez de leurs plaintes, de leurs reproches, de leurs disputes. J’avais l’impression d’avoir enfanté les enfants les plus ingrats de la Terre, ceux qui oublient en un battement de cils tous les efforts que tu as fait avant pour tenter de les rendre heureux, ceux qui te disent qu’ils s’en fichent de comment était ton enfance puisqu’ils ne sont pas toi et qu’on n’est pas à la même époque.

Bref, j’ai connu un de ses moments de ras le bol. J’ai trouvé une explication à tous leurs maux en disant que oui, si c’était comme ça, c’était ma faute, qu’à un moment ou un autre, c’est moi qui avait fait une erreur, que je portais le poids de tout.

Au fond, je n’en pensais pas un mot. Bon ok, j’en pensais 1 ou 2. Ou tout en fait, parce que c’est bien connu, les mamans sont les reines de la culpabilité … Mais j’avais surtout envie de les faire réagir, qu’ils comprennent qu’ils ne peuvent pas se plaindre tout le temps de la sorte.  Je crois que je ne suis pas très douée avec la communication bienveillante … En plus, je crois qu’il n’y a même pas eu d’électro-choc dans leurs petits corps suite à mes mots.

Pour Chichi, c’est différent, il n’a que 3 ans 1/2, mais les grands peuvent commencer à entendre la vérité sans détours, sans enrobage doux et sucré, sans que je me sente comme un imposteur débitant des paroles mielleuses. Puis il parait qu’il vaut mieux dire la vérité aux enfants. Sauf que parfois ma vérité est peut-être trop brute quand je suis très énervée.

Si je crie à l’injustice, c’est parce que mes doudoux ne sont pas pareils avec leur papa. Ils n’osent pas se plaindre des mêmes choses. MrRéglisse dira que je ne suis pas assez ferme avec eux. Je résiste peu et mal à leurs yeux de chats pottés.

Voyez-vous, depuis sa naissance, c’est moi qui chaque soir, mets Chichi au lit. Si vous me suivez depuis 3 ans 1/2, vous avez du voir qu’avec lui, ça va, ça vient. Il y a des périodes simples et d’autres compliquées.

Dernièrement, il y a eu la suppression totale de la tutute. Puis il y a eu les vacances aussi. Lire la suite de à proposInégalité Père-Mère : Je crie à l’Injustice

Les concerts Privés de ma fille

skelita-chupa-citrouille

Toutes les petites filles rêvent de devenir chanteuse, non ?

C’était mon rêve à moi aussi. Mais mon seul public fut les canards colverts de la basse-cour de mon père. Ils me regardaient comme une bête curieuse. Ils espéraient que je leur jette quelques brins d’herbe puis repartaient cancaner un peu plus loin.

A 8 ans, face à un frère qui rêve de devenir star de la NBA, Chupa a pour vœu de devenir chanteuse. Elle souhaiterait être la Tal des années 2025. J’imagine que de nombreuses filles de son âge font le même rêve. Il y a d’ailleurs des filles de son âge qui ont déjà de vraies mini carrières derrière elles, que ce soit en tant qu’actrice ou modèle.

Comme je l’ai déjà dit, même si je sais qu’il est important d’encourager les enfants dans leurs rêves, je n’ai pas envie qu’ils soient déçus. Tout en encourageant un minimum, je leur rappelle que la route est longue et qu’il est utile de penser à un autre avenir plus conventionnel.

En bonne maman rabat-joie, je pense que ma fille a plus de chance de devenir professeur des écoles que chanteuse populaire.

Donc, de temps en temps, je répète à T-Biscuit qu’il y a très peu de chance qu’il mesure près de 2m à 20 ans et à Chupa que souvent, les chanteurs et chanteuses ont grandi dans une famille d’artiste ou de musiciens et il n’y a point de musiciens chez nous. Ni d’artistes.

Chupa ne s’arrête pas pour autant de chanter.

Lire la suite de à proposLes concerts Privés de ma fille

Nan mais ça se fait pas !!!

nan mais ca se fait pas

Il semblerait que les parents soient un peu plus laxistes avec les p’tits derniers … Enfin surtout dans les schémas familiaux où il y a 3 enfants et où le petit troisième arrive quelques années après les 2 premiers. Valable aussi pour les familles de 4 enfants et plus.

Il semblerait que les aînés se sentent moins favorisés que les autres enfants de la fratrie … Enfin surtout dans les schémas familiaux où il y a 3 enfants et où le petit troisième arrive quelques années après les 2 premiers. Valable aussi pour les familles de 4 enfants et plus.

Il semblerait que ce soit notre schéma familial … Et dans ce cas, la phrase favorite de l’aîné devient vite :

“Nan mais ça se fait pas !!!”

Exemple …

“J’ai faim !!!, dit T-Biscuit alors que je prépare le déjeuner/dîner

– Je suis entrain de préparer le repas, tu peux attendre 10 minutes quand même …

– Pouah mais j’ai trop faim moi !!!

– Tu A-ttends !”

Sur ce, Chichi arrive …

“Z’ai faim !!!

– Attends, on va bientôt manger.

– Z’ai faim ! Allez maman, zuste un bonbon …

– Ah non, pas de bonbon

– Un ous alors ? Lire la suite de à proposNan mais ça se fait pas !!!

C’est du Kebab ou du Mouton ? *

DSCN1026

Avec les enfants, je trouve qu’il est parfois vraiment compliqué de savoir s’ils sont sincères ou s’ils jouent la comédie, juste parce qu’ils ont besoin d’attention.

Et quand ils éprouvent un besoin d’attention tous les 3 au même moment, ça devient juste du grand n’importe quoi et j’ai juste envie de me transformer en Bob Razowski improvisant “Déblaie nous ta Bouh du plancher ou j’pique une crise” . Je n’ai pas encore la possibilité de me dédoubler. Parfois aussi, je suis fatiguée et je n’ai pas envie d’écouter leurs plaintes.

Je sais que Chupa a un énorme besoin de se sentir aimé, d’entendre des “je t’aime”, de se faire appeler “ma puce”, d’avoir des câlins et des bisous, mais elle est un peu tombée sur la mauvaise maman pour tout ça. Malgré tout, je vous jure que je fais des efforts, de gros efforts. Mais quand je l’entends se plaindre toutes les 2 secondes d’avoir mal quelques parts, de me demander un pansement pour une micro coupure ou m’invite à regarder son mini hématome sur la jambe, ma patience fond comme neige au soleil.

Les jours où je récupère une Chupa toute joyeuse et faisant la fofolle avec sa copine à la sortie des classes, et qu’une fois la voiture garée devant la maison, elle prend son regard de petit chiot triste pour me dire : “Maman … J’ai un peu mal à la tête …”, j’ai juste un niveau de compassion atteignant le Zéro. Dans ces cas là, je n’hésite pas à lui dire ce que je pense, même s’il n’y a aucune bienveillance dans mes paroles. Enfin bon, je lui dis juste que si elle avait vraiment mal, elle n’aurait pas été si follette les quelques minutes précédentes.

T-Biscuit se plaint beaucoup moins. Sauf depuis 2 semaines. Il dit avoir mal au talon droit ou gauche, je ne sais plus. En tout cas, il ne se trompe pas de pied quand je lui demande, c’est toujours le même. Il a même très mal après ses matchs de basketball. Du coup, cela inquiète beaucoup MrRéglisse qui a peur que son tendon rompe comme le sien a rompu en jouant au basket. Personnellement, je ne sais pas si cela arrive aux enfants.

De mon côté, tous les jours, j’hésite entre l’emmener voir un médecin ou pas.

Parce que, voyez-vous, jeudi dernier, mon T-Biscuit était à l’article de la mort.

Lire la suite de à proposC’est du Kebab ou du Mouton ? *

Famille Heureuse

famille-2garcons-1fille

Tous les matins, après avoir déposé mes doudoux à l’école, je range le bazar en me disant que si je travaillais en dehors de la maison, je serai déprimée en la retrouvant dans cet état chaque soir, puis j’allume la télé sur France5 et je prépare mon petit-déjeuner que je prendrai ensuite au calme devant l’émission “Les Maternelles”, tout en checkant mes mails.

Souvent, je n’écoute l’émission que d’une oreille. Comme les feux de l’amour.

Mais la semaine dernière, l’émission dont le thème était “Quand mes enfants se détestent” m’a un peu plus intéressé que “A quoi va ressembler mon bébé“, surtout que peu avant, j’avais publié un billet sur la complicité frère-soeur de mes doudoux.

Ce jour là, Michel Botbol, le pédopsychiatre invité sur le plateau a dit que généralement, les familles ayant un nombre impair d’enfants trouvent qu’il y a moins de disputes, mais que de leur côté, les familles ayant un nombre pair d’enfants pensent la même chose.

De toute façon, des chercheurs qui s’ennuyaient un peu ont étudié 2116 parents ayant de 2 à 4 enfants de moins de 16 ans et en ont conclu que les familles avec 2 filles étaient les plus heureuses (avoir 4 filles étant la pire combinaison … pour les curieux les résultats de l’étude sont ici).

Dire que mes parents auraient pu être beaucoup plus heureux s’ils n’avaient pas eu mon petit frère … pourtant, leurs amis les ont plutôt envié d’avoir un garçon après 2 filles. Evidemment, je n’accorde aucune importance à ce genre d’études. Je ne suis pas si sûre que les familles avec 2 filles soient les plus heureuses. Mes amies sont-elles plus heureuses que moi ? Je pense qu’elles crient moins et que leurs filles sont nettement moins speeds que mes garçons, certes, mais le bonheur ne se résume pas à cela.

Parfois, je goûte à la saveur d’une famille avec 2 enfants. D’ailleurs pendant 4 ans, nous n’avions que 2 enfants. Mais je n’ai jamais testé “avoir 2 filles”.

Lire la suite de à proposFamille Heureuse

Aspirateur menaçant

aspirateur-henry

Quand mes grands doudoux étaient plus petits, il m’arrivait de menacer d’avaler tous les jouets jonchant le sol du séjour avec l’aspirateur.

Les premières fois, c’était drôle. Ils étaient tout paniqués et rangeaient vite  vite leur bazar.

En grandissant, ils ont compris que l’aspirateur ne pouvait pas tout avaler.

Puis j’ai eu un aspirateur Dyson, un sans sac. Son manque d’aspiration faisait que même les aiguilles du sapin de Noël retombaient du tuyau dès que j’appuyais sur le bouton OFF alors j’aurai eu du mal à menacer de quoique ce soit.

Ensuite, j’ai du dire que ce qui ne serait pas rangé finirait à la poubelle. D’ailleurs parfois, j’ai entendu mes enfants me répondre que je pouvais mettre ma menace à exécution. Cela ne les dérangeait pas vu le peu d’attachement qu’ils avaient pour ledit jouet abandonné.

Ma façon de faire n’est certainement pas un modèle d’éducation mais j’aime blaguer avec mes enfants, faire du 2nd degré, même s’il faut avouer qu’il faut du temps avant qu’ils le comprennent. Petits, ils prennent tout au premier degré alors il faut parfois faire attention aux mots.

Depuis que j’ai un nouvel aspirateur avec sac qui a une aspiration de malade, je peux à nouveau dire :

Lire la suite de à proposAspirateur menaçant

Une complicité Frère Soeur qui évolue

pate-a-modeler-8-ans

J’ai la mémoire courte. Ou non, j’ai une mémoire sélective plutôt.

Je n’arrive plus à me souvenir comment était réellement les relations entre T-Biscuit et Chupa avant, quand ils étaient petits. Oh, je pourrai relire toutes les archives de mon blog, elle remonte à cette époque où ils étaient encore tous les 2 dans la petite enfance, mais en feuilletant l’album photos de 2010, celui que j’ai fait imprimer récemment, j’ai observé attentivement ces photos où T-Biscuit serre Chupa dans ses bras.

J’avais oublié que de telles effusions avaient pu avoir lieu. Même T-Biscuit le nie. J’ai certainement du trafiquer les photos. Cela est impossible qu’il ait pu faire un câlin à sa soeur.

A bientôt 10 ans, jamais T-Biscuit ne ferait un câlin à sa soeur.

Devant ces instantanés du passé, je me suis demandée comment aurait évolué la relation de complicité entre T-Biscuit et Chupa si nous n’avions pas déménagé, ou tout simplement si T-Biscuit n’avait pas trouvé un meilleur copain à juste 2 maisons de chez nous.

Je pense avoir quelques bribes de cette relation fantôme quand le copain n’est pas là, quand il part en vacances ou qu’il n’est pas disponible.

Dans ces moments là, même s’il ne veut pas se l’avouer, T-Biscuit est ravi d’avoir une soeur 18 mois plus jeune que lui. Une soeur avec laquelle il joue à un “Danse avec les stars” à leur sauce ou à “Most Wanted” devant la maison, montés sur leur vélo et trottinette. Je n’ai pas compris les règles du jeu de leur “Most Wanted” mais T-Biscuit presse sa soeur pour qu’elle finisse ses devoirs et vienne jouer avec lui.

Lire la suite de à proposUne complicité Frère Soeur qui évolue

Comment Gaver son Enfant pour le Faire Grossir ?

Bien évidemment, mon titre est totalement trompeur. Je ne vous expliquerai pas comment gaver un enfant pour le faire grossir, bien que j’ai déjà entendu une histoire qui m’avait un peu fait froid dans le dos.

Pourtant, il y a 6 mois environ, je me suis réellement poser cette question : “Comment faire grossir mon enfant ?”

T-Biscuit n’est jamais malade, mais il faut bien aller chez le médecin pour récupérer le sacro saint certificat médical attestant que la pratique d’un sport n’est pas contre-indiquée. Sauf que cette visite de septembre dernier est arrivée juste après 1 mois de vacances durant lequel T-Biscuit avait été loin de son home sweet home, loin de ses plats et goûters préférés …

On ne peut pas dire qu’en Tunisie, T-Biscuit dévore. Puis durant notre croisière en méditerranée all inclusive, si MrRéglisse et moi redoutions de prendre du poids, T-Biscuit, très difficile, ne trouvait quasiment rien à son goût … Pour le goûter, il ne trouvait même rien du tout …

En septembre, on peut dire que T-Biscuit n’avait plus que la peau sur les os. Aucune graisse. D’après son IMC, il était carrément en insuffisance pondérale.

En tant que parent, tu te prends un gros coup de massue, surtout quand le médecin en face à un discours culpabilisant.

Tous les discours sur le “manger, bouger”, sur “ne grignote pas entre les repas”, sur la lutte contre l’obésité infantile, tu as soudain envie de les envoyer balader loin, très loin. Même si finalement, tu sais que pour tes autres enfants qui ne sont pas aussi minces, il faut faire un minimum attention.

Quand je parlais du faible poids de T-Biscuit à ma première pédiatre, elle me répondait toujours qu’il avait du hériter de ma constitution (même si après 3 enfants, elle a tout de même changé un chouïa).

Il est fin et grossit difficilement. Puis il est très sportif, se dépense beaucoup.

Lire la suite de à proposComment Gaver son Enfant pour le Faire Grossir ?

Un Vrai Compliment

Je ne suis pas le genre de mère qui complimente naturellement ses enfants. Pas de “Je t’aime” à gogo, ni de “tu es belle/beau”. Je n’y arrive pas.

Alors imaginez un peu la difficulté que j’éprouve à dire qu’un autre enfant que les miens est beau ou juste mignon, même si je le pense vraiment. C’est comme s’il fallait aller chercher les mots au fond de ma gorge avec une canne à pêche puis mouliner, mouliner, mouliner.

Bref, je n’ai pas le compliment facile même si au fond de moi, je ressens plein de fierté pour mes enfants. Mais je l’ai déjà dit ici, je s’encensent pas mes enfants. Je ne sais pas faire. Ils ne sont pas les plus beaux, les plus intelligents et les plus forts. Mais ils sont tout de même très beaux et très intelligents …

Malgré ma nature qui me pousse la plupart du temps à pointer ce qu’il faut améliorer (moi aussi j’ai tout un tas de choses à améliorer chez moi que je n’améliore pas. Moi aussi, on me donne des conseils que je n’applique pas toujours), la semaine dernière, j’ai complimenté T-Biscuit, même si bien souvent, je tente de lui remettre les pieds sur Terre, parce qu’il arrive à s’envoler tout seul.

Comme tous les mercredis, je suis restée assister à une partie de son cours de basketball. Je l’ai regardé. Vraiment. Pas comme quand je fais semblant, les yeux plus rivés sur mon téléphone que sur lui.

Lire la suite de à proposUn Vrai Compliment