Archives pour la catégorie TraLaLire

bonbek

Un Bonbek qui se feuillette

Mes 2 grands doudoux grandissent et trouver un magazine intéressant qui leur plaît vraiment se complique. Quoique, avec T-Biscuit, c’est simple, seuls les magazines de basketball lui plaisent.

Par contre, Chupa, c’est différent.

Petite, elle était abonnée à « Histoires pour les petits » et elle adorait les feuilleter pour les illustrations, mais aussi que je lui raconte, chaque soir, les belles histoires que chaque numéro contenait.

Aujourd’hui, elle peut être satisfaite d’une magazine Monster High, mais je trouve le contenu très creux.

Bref pour leur tranche d’âge, à part si les enfants sont passionnés par les animaux ou par la science, il est difficile de trouver un joli magazine.

Dernièrement, dans ma boîte aux lettres, j’ai trouvé un magazine destiné aux 6-10 ans portant le doux nom de Bonbek.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sa Boîte à Livres Tidy Books { Ckdo }

Quelques semaines avant les 3 ans de Chichi, à l’époque où je constituais une wishlist pour son anniversaire, je regardais avec attention les petites bibliothèques discrètes, appelées également boîtes à livres, pour y ranger les albums jeunesse de mon tout-petit, à portée de main.

Le hasard a fait que Johanne m’a contacté au même moment pour me présenter les bibliothèques TidyBooks. La particularité de ces bibliothèques est qu’elles sont parfaitement adaptées aux tout-petits de maternelle. Le choix des livres leur est facilité puisqu’ils voient directement la couverture de l’album plutôt que sa tranche. Pour des petits qui ne savent pas encore lire, cela est beaucoup plus pratique. Ils peuvent alors choisir l’illustration qui leur plaira le plus sans sortir tous les livres de la bibliothèque.

TidyBooks propose des bibliothèques toutes plates et en hauteur, mais pas immenses non plus, pour que les enfants puissent accéder à leurs livres, et des boîtes à livres, à poser sur le sol ou sur un meuble. C’est une maman qui les a imaginées pour ses enfants.

Le prix des bibliothèques peut paraître plus élevé que d’autres dans le commerce, mais il faut savoir que les bibliothèques pour enfants TidyBooks sont garanties 5 ans et qu’elles sont fabriquées à petite échelle et quasiment à la main. De plus, les créateurs ont choisi de vernir les produits avec une laque à l’eau, sans solvant toxique, qui respecte l’environnement et les utilisateurs. Les temps de séchage sont donc plus longs. Le bois utilisé est certifié FSC. Il provient de forêt gérées durablement.

A peine montée et remplie de livres, Chichi avait déjà adopté sa nouvelle boîte à livres.

Depuis les travaux dans le séjour, il n’y a plus beaucoup de jouets, mais il y a la boîte à livres. Elle se fond parfaitement avec la déco et lui apprend à feuilleter ses livres préférés de façon autonome. Et quand Chichi sera un peu plus grand, nous pourrons lui apprendre l’heure grâce à l’horloge amovible accrochée sur le côté.

Avant, la boîte à livres du salon, c’était ça  …

boite a livres 1

Maintenant, c’est comme cela …

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
album-avec-mamie

Son album avec Minou*

* esprits pervers, passez votre chemin

Chaque enfant a une relation différente avec ses grands-parents. Je ne peux pas dire que j’étais très proche des miens, néanmoins, j’ai tout de même quelques bons souvenirs que je garde précieusement dans ma mémoire, comme de petits trésors.

Chupa adore ses grands-parents. Plus encore ses mamies. Elle a d’ailleurs une relation assez forte avec ma maman, qui se fait appeler Manou par ses petits enfants, mais que Chupa surnomme affectueusement Minou. Elle aime la voir et passer du temps avec elle. Quand elle la voit, je pense qu’elle la saoule autant que moi avec son flot de paroles.

Se construire des souvenirs avec ses grands-parents est quelque chose d’assez magique, mais c’est encore plus magique quand cela est enrichissant et dans le partage.

Quand j’ai reçu « Mon album avec mamie » des éditions Eyrolles jeunesse, Chupa se l’ait aussitôt approprié et l’a feuilleté avec engouement. Cela tombait bien car je pensais justement qu’il était parfait pour elle et je l’imaginais déjà le remplir avec ma maman, sa Minou.

Elle n’a pas oublié son album en préparant son sac pour aller passer 1 nuit chez mes parents.

A peine arrivée, Chupa a invité sa mamie à le remplir avec elle pour tout savoir de son enfance, de sa vie, mais aussi de sa réaction à la naissance de sa 2ème petite fille.

L’album n’est pas encore complété entièrement. Manou doit fouiller un peu dans sa mémoire pour répondre à toutes les questions. Puis elle doit également imprimer quelques photos pour donner encore plus de vie à cet album.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Celle qui changeait d’avis concernant les Ebooks

J’étais de celles qui disent que rien ne remplacera jamais l’effet du papier sous les doigts, qu’un roman ne peut avoir la même saveur sous forme électronique qu’en papier.

J’avais sûrement dit que jamais je ne céderai aux romans électroniques, les ebooks. De tout mon coeur, je voulais continuer à toucher du papier. Même si ces dernières années, j’ai beaucoup trop négligé la lecture alors que j’aime plus que tout m’évader à travers un roman, j’ai continué à agrandir ma bibliothèque, dans l’espoir de lire tous ces livres un jour ou l’autre.

Puis, plus que tout, j’ai souhaité lire la saga Hunger Games. Revivre chacun des instants vu à l’écran dans ma tête, avec mon imagination, puis en apprendre plus aussi. Plus de détails car les adaptations ne disent jamais tout. Et la suite. Je veux connaître la fin de l’histoire, sans devoir attendre le film sur Grand écran.

Mais je n’avais pas le budget pour acheter les 3 livres. Ni la patience d’attendre pour aller m’inscrire à la bibliothèque et avec un peu de chance les trouver.

J’étais tellement impatiente que, quand on me les a gentiment proposé en ebook, j’ai dit oui.

Mon téléphone tablette Samsung Galaxy Mega contient l’appli Google Play Livres et avec son écran 6.3, il a presque la taille d’un livre de poche. Jusque là, je n’y connaissais rien en format ebook et j’entendais souvent parler de kindle, mais dans mon cas, mon téléphone tablette lit les formats epub.

Je n’ai pas perdu de temps pour me mettre à la lecture et contre toute attente, je crois que j’aime beaucoup lire en format ebook. J’en suis la première surprise. Mais …

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’Architecture vue par Basile Plumagile, le livre de chevet de ma Fille

 

Un album jeunesse dont le héros est un pigeon voyageur, avec un papa colombophile, je ne pouvais passer à côté !

Puis le thème : l’architecture des grands monuments internationaux vu par les pigeons, ces volatiles pas toujours voyageurs mais souvent ramiers, qui les habitent, je le trouvais chouette et surtout très intéressant pour Chupa, ma petite curieuse qui aime savoir.

Grâce aux éditions Phaidon, ma grande fille a trouvé « L’architecture vue par les pigeons- par Basile Plumagile » au pied du sapin. Cet album jeunesse très bien fait et joli à regarder est rapidement devenu son livre de chevet (même si techniquement, elle n’a pas de chevet).

Après l’avoir feuilleté plusieurs jours d’affilés, Chupa a aimé partagé avec moi ses coups de coeur dans le livre. Par exemple, elle a appris que le Big Ben est la plus petite tour. Quant à moi, je fus étonnée de la hauteur de la plus haute tour au Monde.

Avec elle, j’ai aimé découvrir les petits noms donnés aux édifices les plus connus. Ainsi, la grande muraille de Chine est le grand serpent et le Taj Mahal est le palais aux fantômes et cela a un peu fait peur à Chupa. Oui, les fantômes, elle n’aime pas trop, même si elle adore regarder « Ghost Whisperer » en tremblant.

Bref, avec Basile, elle ne s’est pas ennuyée et elle s’est instruite !

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lecture d’été pas vraiment Légère

Avant de partir en vacances, j’ai hésité … prendre ou ne pas prendre les quelques livres de pédagogie enfantine posés à côté de mon lit, afin de pouvoir entrer au cœur des émotions de mon grand bébé. Puis finalement, j’ai estimé que mon petit garçon était assez facile à comprendre. C’est surtout sa maman qui de temps en temps est fatiguée de faire des efforts pour réagir comme il faut, de manière « consciente ».

Après une légère hésitation, dans la valise, j’ai mis « Il faut qu’on parle de Kevin », un livre offert à l’occasion de mon anniversaire par l’une de mes amies. Il était sur ma wishlist amazon depuis un moment déjà. J’aurai pu prendre « L’enchanteur », le livre que je n’ai pas fini l’été dernier et dont l’histoire me plaisait beaucoup ou « 17 lunes », pour connaître la suite de 16 lunes, commencé en roman puis fini en film. Mais j’ai préféré prendre ce pavé de 600 pages afin d’être certaine qu’il soit assez gros pour 2 semaines de vacances.

Je l’ai avalé en 1 semaine, tellement absorbée par l’histoire. Une histoire bien plus percutante que tous les livres de pédagogie ou psychologie enfantine que j’aurai pu emporter.

« Il faut qu’on parle de Kevin ». Ma mère, ancienne institutrice, m’a toujours dit que les Kevin étaient des p’tits durs, des intrépides. Le Kevin de l’histoire est un meurtrier. Avant de devenir ce tueur, Kevin pourrait être qualifié de « sale gosse ». Mais Eva, sa mère voit bien pire en lui alors que son père trouvera toujours un moyen de l’excuser et de ne pas le punir. Kevin est fascinant, jusqu’à en être attachant, malgré l’horreur de ce qu’il fait subir à son entourage.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

« Le Journal de Moi … Maman! » C’est aussi pour Vous, pour Moi, pour Nous

Il y a bientôt 3 ans (déjà), j’ai découvert le blog d’une future maman, attendant son premier bébé, pile au moment où j’arrêtais la pilule dans l’espoir d’avoir un jour un petit 3ème.

Je pense faire partie de ses premières lectrices.

J’ai lu ses billets de grossesse dès son premier trimestre.

J’ai aimé sa plume et je suis revenue à chacun de ses nouveaux billets.

Comme elle tenait à son anonymat et ne publiait aucune photo d’elle, en lisant ses billets, je l’ai imaginé. C’est ainsi que dans mon imaginaire, Mère Bordel fut une sorte de Jessica Simpson. Bimbo blonde dans le style des nanas de séries américaines, avec un vie sociale très riche et ayant tendance à beaucoup s’arrondir avec la grossesse. Ne cherchez pas, avant de rencontrer les mamans blogueuses se cachant derrière leur clavier, je les imagine toutes canons. Par contre, les papas, je les imagine tous pas très beaux, un peu geek … Pourquoi ai-je du mal à imaginer Ben Affleck ou Brad Pitt tenant un blog ?

En fait, Muriel, car c’est son vrai prénom (du moins je le crois) est bien loin de Jessica Simpson. Déjà, elle ne s’est pas faite avoir avant le retour de couches comme la star qui enchaîne avec une seconde grossesse. Puis elle a beaucoup plus de classe.

Toute la grossesse de la désormais célèbre Mère Bordel, je l’ai donc suivi assiduement, bien avant qu’elle fasse le Buzz. D’ailleurs, son plus gros buzz fut à la naissance de Miss Bordel. Naissance que j’ai loupé puisqu’à l’époque, je n’étais pas sur le réseau qui fait cui-cui.

A la naissance de Miss Bordel, je fus un chouïa jalouse des mensurations d’exception de ce bébé, que même Chichi ne dépassa pas 5 mois plus tard avec ses 4kg pour 54 cm.

La suite de l’histoire, sur le blog, je l’ai trouvé moins personnelle, sauf quelques billets exceptionnels.

En fait, la suite de l’histoire, pour la connaître, il suffisait d’attendre que Miss Bordel ait 2 ans et que le journal de sa première année sorte en roman. Un roman qui s’avère également être un guide pour tous les jeunes parents.

Le Journal de moi…Maman ! est arrivé un jour dans ma boîte à lettres. J’aime les petits cadeaux comme ça.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !