Croisière fluviale sur la Mayenne – Ce qu’il faut savoir !

missbrownie-a-la-barre

Pour notre croisière fluviale sur la rivière de la Mayenne, nous avons été des petits joueurs… Nous avons seulement fait Daon-Laval et arrivé à Laval, après 24 heures passées là-bas, nous avons fait demi-tour, direction Daon.

1 semaine et 21 heures de navigation. Il faut dire que nous n’étions pas … matinaux! A 9 heures, nous ouvrions les yeux, puis nous prenions notre petit déjeuner pépère, nous nous douchions /  habillions et seulement nous partions … Parfois, nous sommes même resté amarré au même endroit 24 heures, parce que nous voulions passer un peu de temps à terre.

Le programme de navigation proposé pour 1 semaine sur le site FPP était beaucoup trop pour nous. Il aurait fallu que nous naviguions à chaque fois que c’était possible, c’est à dire de 9h à 12h30 et de 14h à 19h ( voir 20h), heures d’ouverture des écluses. Mais bon 7 à bord avec 3 enfants dont 1 bébé, nous avions besoin d’être un peu à terre de temps en temps et surtout, nous ne voulions pas nous presser.

Enfin, concernant la location de péniches pour une croisière sur la Mayenne, il y a quelques trucs à savoir comme …

Lire la suite de à proposCroisière fluviale sur la Mayenne – Ce qu’il faut savoir !

Et c’est Reparti pour un Tour …

pause-douceur-chupa-malade

Est-ce l’approche de la pleine lune [à la fin de la semaine] ou l’approche du combo déménagement / naissance qui me perturbe… enfin nous perturbe parce que cette fois, Mr Réglisse est monté dans le même bateau que moi, mais voilà 2 nuits que je dors par toute petite durée. 1 heure maxi. Et toutes les heures, j’ouvre un oeil, je me dis “Purée, mon bassin me fait mal” et hop, telle une grosse dinde entrain de rôtir, je change de côté, envoyant valser avec moi mon coussin d’allaitement à droit ou à gauche. Parfois j’ai même envie de la balancer par la fenêtre car je n’ai plus l’impression qu’il m’aide à trouver une position confortable pour baleine en gestation.

Et quand la douleur dans les hanches restent et que le sommeil ne vient pas, je rêve de m’écraser sur le ventre car dans cette position, je sais que je dormirai. Je me dis aussi que semi-assise, encadrée par pleins de gros coussins, je dormirai peut-être mieux dans notre big canapé d’angle , celui qui va prendre beaucoup beaucoup de place dans notre futur séjour, surtout que depuis quelques jours, j’ai aussi des remontées acides

La blogueuse enceinte râle aussi parce qu’elle a trop chaud… le comble pour une vipère au sang froid. Je passe la nuit à rejeter le couette, puis a en mettre un tout petit coin sur mon ventre, mais surtout pas sur mes jambes! Heureusement que les doudoux ne débarquent pas dans la chambre en pleine nuit. Et sur le matin, quand mon nez commence à me démanger et à me grattouiller, je me recouvre.

Puis, quand le sommeil vient enfin, je me mets à rêver, voir plutôt à cauchemarder

Lire la suite de à proposEt c’est Reparti pour un Tour …

Insomnies …

lumiereLa nuit…

Repousser au maximum l’heure fatidique où il faudra penser à aller au lit, cet endroit autrefois si douillet et si apprécié …

Angoisser d’avance à l’idée de ne pas trouver le sommeil …

Ne pas trouver le sommeil …

Batailler avec des pensées envahissantes …

Écouter la respiration de l’homme, le lit qui grince à chaque mouvement, les voisins tirant leur chasse d’eau …

Maudire ces oiseaux qui gazouillent dans les arbres à 2 heures du matin … En hiver, les oiseaux ne gazouillent pas dans les arbres…

S’étonner qu’il y ait autant de bruit à une heure aussi avancer de la nuit …

Lire la suite de à proposInsomnies …

La Nuit Tombe Trop Vite …

Déjà 9 ans que je passe chaque été en Tunisie… Enfin juste le temps de mes congés d’été donc entre 2 et 3 semaines. Malgré tout, que la nuit tombe à 19h30, je ne m’y fais toujours pas… Pour moi, l’été est tellement synonyme de courtes nuits et surtout de soirées à pouvoir rester longtemps, […]

Quelle Nuit de M….

cielorage_picnikMétéo France avait placé le Nord en alerte Orange pour la soirée…

Les orages, ça ne me fait pas peur. Je dirais même que j’aime plutôt ça. Ils me fascinent, j’aime l’atmosphère qu’ils dégagent. Ils me rappellent les moments passés devant la fenêtre de la chambre de mes parents à observer les éclairs avec ma sœur puis à compter l’intervalle entre l’éclair et le tonnerre.

Hier ce n’est donc pas l’orage qui me faisait peur. Mais durant toute l’après-midi, je redoutais son arrivée qui entrainerait peut-être des inondations comme il y a quelques mois… et je n’avais pas du tout envie de rester 4h dans ma voiture bloquée sur la route.

Par chance, après une matinée plus fraîche que prévue, le soleil brilla très lourdement toute l’après-midi à 30° et je pus rentrer rapidement fenêtre climatisation ouverte pour récupérer les doudoux en toute quiétude.

Au moment de mettre les doudoux au lit, quelques éclairs de chaleur apparaissaient à l’occasion avec un bruit de tonnerre très lointain, mais pas de quoi terroriser les doudoux, même si Chupa utilisait l’orage comme excuse pour ne pas dormir … Soit disant qu’elle avait peur…

Vers minuit, ce n’est pas l’orage qui m’empêcha de dormir …

Lire la suite de à proposQuelle Nuit de M….

Plutôt Carotte ou Plutôt Mars?

Sur une échelle de 1 à 10, ma motivation actuelle doit se situer entre 0 et 1, pas plus…

Cette période de l’année où il fait nuit à 17 heures me met totalement à plat et même les doudoux en sont tout chamboulés. Dur dur pour eux de me voir arriver à l’espace éducatif alors qu’il fait nuit noire dehors… avant il faisait encore jour et ils jouaient parfois même dehors. Là ils restent enfermés à faire des dessins, lire des livres et jouer avec leurs copains. Une fois dehors, ils s’inventent des histoires qui fichent la trouille… Des loups nous attendraient tapis dans les coins du parking. Il nous faut donc aller vite vite dans la voiture.

Il a fallu trouver les mots pour expliquer aux doudoux pourquoi l’Hiver le soleil se couche plus tôt. Enfin, je n’ai pas cherché bien loin… C’est juste que l’Hiver, le soleil se fatigue beaucoup plus vite alors il va dormir beaucoup plus tôt. Mais le soleil ne fait pas que se coucher plus tôt, il se lève aussi plus tard… mais pour les doudoux, s’il fait nuit dehors, il n’est pas l’heure de se réveiller, il est encore l’heure de dormir. Nous aussi, on aimerait en quelque sorte hiberner.

Il a aussi fallu expliquer pourquoi il fallait remettre pulls, manteaux, écharpes et bonnets alors que TiBiscuit rêve d’aller à l’école en Tee-Shirt pour montrer le beau bateau pirate sérigraphié dessus. Chaque matin, TiBiscuit me demande s’il fait chaud. Quand le week-end, quelques rayons de soleil viennent surchauffer notre appartement en complément du chauffage collectif, TiBiscuit a beaucoup de mal à comprendre que dehors, il ne fait pas la même température.

Bref, cette période de l’année n’est simple pour personne…

Lire la suite de à proposPlutôt Carotte ou Plutôt Mars?

Surprise d’HalloWeen

Pour fêter Halloween, je vous propose de découvrir une de mes histoires pour enfants jamais publiée.

C’est l’histoire d’Elastok, un petit monstre qui fête lui aussi Halloween.

Et surtout : Un énorme Merci à ma soeurette qui a pris le temps de me faire les illustrations.

Elastok fête Halloween

Elastok est un tout petit monstre bleu pas plus haut que 3 pommes et il fait partie de la famille des Flexstitchs. La grande particularité des Flexstitchs est qu’ils sont élastiques ! Avec ses parents, Elastok vient tout juste d’emménager à Beurk City. Et pour vous faire une confidence, si vous avez peur des vilains monstres pas beaux, n’allez surtout pas à Beurk city ! C’est ici qu’ils sont les plus monstrueux !

Lire la suite de à proposSurprise d’HalloWeen

Elucubrations…

Parfois j’ai la nette impression que TiBiscuit a soit trop d’imagination, soit il délire un peu… En effet, dans son regard d’enfant, le soleil, la lune et les nuages sont des personnes. Encore mieux, le soleil est un enfant, tout comme lui. Quand il pleut, c’est parce que le soleil pleure. Il veut sa maman […]

Avant d’aller dormir …

De quoi j’ai peur, je n’en sais fichtrement rien… J’ai l’étrange impression de n’avoir peur de rien, si ce n’est qu’il arrive malheur à mes enfants. Mais je suis incapable d’avouer que j’ai la phobie du noir, des espaces clos, des films d’horreurs ou des araignées … même les gralous (cafards) ne m’effraient pas réellement.

Alors dans ses conditions, répondre au tag de la jolie Gazelle, ce n’est pas évident…

Sauf que je me suis souvenue qu’enfant (moins de 10 ans), des peurs j’en avais.

Je ne sais pas ce qui peut se passer dans la tête de mes doudoux mais j’essaie de me rappeler comment j’étais à leur âge pour mieux les comprendre. Mes parents eux, avaient du mal à me comprendre parfois, mais j’avoue que j’étais déroutante pour ne pas dire chiante.

Quand je n’étais qu’une gamine, voici ce qui m’effrayait :

Lire la suite de à proposAvant d’aller dormir …

Ma Rencontre avec Les Gralous

[photo 2012 d’un cafard tunisien]

S’il y a bien une chose à laquelle je ne m’étais pas préparée lors de mon 1er voyage en Tunisie, c’est le comité d’accueil des gralous!

Je m’étais préparée à avoir trop chaud et à dormir mal la nuit, je m’étais préparée à manger piquant donc à manger peu, mais je ne m’étais vraiment pas préparée aux gralous.

Ma première rencontre avec un gralous, je m’en souviendrais toujours!

Jamais je n’en avais vu un de ma vie. Jamais je ne les aurai imaginé si gros. Mais ce jour là, en entrant dans la chambre d’enfance de mon Homme, chambre qui serait la mienne durant 2 semaines, mais chambre occupée durant l’année par la soeur de mon Homme et dont les murs étaient tapissés de posters de Star Club, je l’ai vu de suite. Il était là. Sur le poster de Titanic. En plein sur le visage de Léonardo Di Carpaccio. Pile en face de la porte, droit devant moi. Quelle attitude adoptée? Doucement, sandale à la main, je me suis approchée, espérant être assez discrète. Malheureusement, la peur réduisit considérablement ma rapidité… Il était énorme, mais rapide. Jamais je n’aurai imaginé que ça puisse être aussi gros! Manque de chance pour moi, il avait réussi à s’enfuir. Mais où?

Ne voulant déranger personne, je n’étais pas vraiment à mon aise pour ma 1ère soirée en terre inconnu, j’ai tenté de dormir, sachant que l’ennemi était là, tout près, tapi dans un coin. Inutile de dire que ma nuit fut très courte. L’ennemi quand à lui, avait sûrement du passer sous la porte pendant la nuit.

Lire la suite de à proposMa Rencontre avec Les Gralous