Non ! Moi !

Terrible Two ou petite vengeance suite à l’entrée en maternelle et à cette séparation matinale imposée ?

Allez savoir … En tout cas, mon adorable petit garçon est devenu le roi des caprices depuis qu’il a mis un pied à l’école.

Je ne le connaissais pas comme ça.  J’ai la mauvaise impression de me retrouver à nouveau 7 ans en arrière, bien que les crises de Chichi soit bien moins impressionnantes que celles de T-Biscuit à l’époque.

Chichi est dans l’ère du “NON ! MOI!

Il veut tout faire seul et parfois, cela peut devenir agaçant … parfois, cela engendre également des catastrophes genre : un yaourt à boire renversé sur le canapé !

Oui, Chichi veut monter les escaliers seul et si je lui presse un peu le dos pour qu’il avance plus vite, il redescend pour recommencer. De même, s’il estime qu’il a mal monté une marche, que son saut n’était pas assez gracieux, ou, que sais-je, assez identiques aux autres, il redescend et recommence.

Quand il cherche son doudou ou sa tutute, si quelqu’un a le malheur de lui donner, il va les remettre à leur place, ou les balance, pour aller les rechercher seul.

Il veut décider de quel côté de la voiture il descendra, à quel moment aussi. C’est LUI qui doit décider, pas moi.

Lire la suite de à proposNon ! Moi !

Pas Facile de Devenir Grand Frère ou Grande Soeur…

rue-pietonne-lilleJe vous ai déjà raconté comment TiBiscuit avait réagi durant ma seconde grossesse ?

Non ? Peut-être parce que c’est un peu flippant …

Quand je suis tombée enceinte pour la seconde fois, TiBiscuit avait tout juste 9 mois. Quand nous avons su que ce serait une petite sœur, il avait 13 mois. Un bébé. On peut penser qu’à cet âge là, il ne s’est rendu compte de rien, qu’il était trop jeune pour avoir une quelconque réaction. Cette petite sœur aurait du entrer dans sa vie tout naturellement, sans le perturber.

Sauf que non. Rien ne s’est passé comme cela. Rien d’idyllique. Pourtant, à aucun moment je ne lui ai fait sentir que j’étais enceinte. Je le portais toujours autant. Je n’avais pas changer de comportement par rapport à lui.

Pourtant dès que quelqu’un lui parlait de sa future petite sœur, qu’il allait devenir grand frère, qu’il faudrait être gentil avec sa petite sœur… il venait me taper le ventre. Il n’aimait pas du tout ce sujet… Et après la naissance, il y a eu 1 mois très dur à gérer.

Je me demande même si ce n’est pas à partir de ce moment là qu’il est devenu capricieux et colérique… Aurait-il été un autre petit garçon, avec un caractère plus facile si tout s’était passé autrement ?

Lire la suite de à proposPas Facile de Devenir Grand Frère ou Grande Soeur…

Maman, T’es Trop la Plus Méchante !

embetantJe vous cause un peu beaucoup de TiBiscuit en ce moment, mais que voulez-vous, il y a des périodes comme ça où l’un des doudoux prend l’avantage sur l’autre, où il se montre plus imposant… Hier, je vous confiais que depuis son retour de vacances à la campagne, TiBiscuit est à nouveau dur. Oui, parce que parfois, il est plus facile. On dirait juste que comme les poissons rouges, il a la mémoire courte et que certaines choses acquises en matière d’éducation à un moment X peuvent disparaître dans le néant de sa mémoire à un moment Y, nous obligeant donc à faire une grosse piqûre de rappel.

Bref… Hier soir, j’ai donc eu droit au refrain habituel. Il faut aussi dire que depuis quelques jours nous avons instauré une nouvelle règle : plus de grignotage en rentrant de l’espace éducatif, sauf si c’est du concombre, un verre de lait ou du pain. Parce que j’avoue qu’avec moi, les doudoux sont un peu à mauvaise école et ils étaient autorisés à grignoter quelque chose en rentrant, à 1h00 / 1h30 du dîner … mais ils ont l’air tellement affamés… et le dîner est parfois long à préparer… Puis je ne me suis jamais interdit de grignoter, ni même mes parents je crois. [Et j’ai du mal à imposer un règle que je ne suis pas moi-même]

Enfin, revenons au refrain habituel de TiBiscuit.

A peine la porte franchie, j’ai eu droit au fréquent et épuisant duel :

Lire la suite de à proposMaman, T’es Trop la Plus Méchante !

Fini la Rigolade !

colere

Être sérieux tous les jours, franchement, ce n’est pas rigolo, c’est barbant …

Avoir un petit grain de folie, péter un plomb de temps en temps, ça, c’est marrant! Ça met un peu de fun dans le train-train quotidien un peu trop métro-boulot-dodo à mon goût.

Alors parfois, juste parce que j’en ai envie, hop, j’attrape un de mes doudoux et je le porte la tête en bas pour l’emmener au lit [Oui oui, je sais, il est conseillé de calmer les enfants avant le coucher, sinon on risque de se retrouver avec 2 gremlins infernaux en guise d’enfants] ou alors on part dans une partie endiablée de guilli-guillis démarrée par moi-même.

Des exemples comme ça, j’en ai des tonnes.

Bien souvent, ce genre de situations arrivent pour dédramatiser. Je ne suis pas fan des conflits… je préfère dédramatiser.

TiBiscuit boude… pourquoi pas le faire rire pour débloquer la situation ? Hop, j’improvise une partie de “Je te tiens, tu me tiens par la barbichette” et tant pis si ça ne marche pas. Au moins, j’aurai essayé!

Lire la suite de à proposFini la Rigolade !

Il Est Jamais Content Hein !?

monstrePar un mercredi ensoleillé où pour une fois, je ne culpabilisais absolument pas d’être une mère indigne travaillant le mercredi et mettant ses enfants au centre de loisirs plutôt que de courir toute la journée à les emmener à des activités sportives, j’allais récupérer mes doudoux le cœur léger et joyeux. J’arrivais même un peu avant 17h30, l’heure fatidique où l’on passe officiellement en mode garderie du soir.

Bref, tout allait bien dans le meilleur des mondes.

C’est dingue le pouvoir du soleil sur l’esprit.

En plus, au centre de loisirs, m’attendait une surprise. Les enfants avaient passé l’après-midi à cuisiner des minis desserts pour leurs parents. J’avais donc la chance d’avoir 2 assiettes rien que pour moi ! 2 assiettes qui furent bien vite dans mes mains, les doudoux ayant bien mieux à faire,  genre courir dans tous les sens, que de les tenir. De toute façon, durant les 5 secondes où ils l’avaient eux entre les doigts, ils l’avaient tenu d’une manière tellement penchée que la mini mousse au chocolat s’était fait la malle, allant embrasser une sorte de 4 quarts pain d’épice …

Mais comme 2 assiettes ne suffisaient pas à mon malheur, une invitation à la fête de fin d’année de la semaine d’après vint se greffer entre 2 doigts, puis les manteaux des doudoux en équilibre sur 1 bras et enfin, 1 doudou, retenu par je ne sais quel miracle sous mon aisselle gauche.

Pim Pam Pom, nous rentrâmes de la sorte chez nous, mais heureusement, en voiture ! Je ne m’en serais jamais sorti autrement … ou alors j’aurais balancé les 2 assiettes dans le caniveau, maudissant l’idée génialissime des animatrices … ou bien j’aurai englouti le contenu des 2 assiettes pour me donner des forces.

Lire la suite de à proposIl Est Jamais Content Hein !?

Ils Savent de Qui Tenir …

2ansQuand j’étais enfant, ma maman me répétait souvent :

” Je te souhaite d’avoir au moins un enfant comme toi …”

Mais ce n’était pas dans le sens “Je te souhaite d’avoir un enfant aussi merveilleux que toi”, bien au contraire. Ma maman voulait plutôt dire “Tu es tellement insupportable que je te souhaite de vivre la même chose que ce que je vis“! Ouh la vilaine maman !

Enfin à l’époque, je ne voyais pas bien en quoi j’étais si invivable. Je me voyais plutôt comme une petite fille modèle, juste un chouia tyrannique avec sa petite sœur … HiHiHiHi … Elle n’avait qu’à avoir plus de caractère. Elle n’aurait jamais du croire que j’allais réellement ne plus jouer aux Barbies avec elle si elle n’exectuait pas mes ordres. C’est plutôt moi que ça aurait embêté de ne plus pouvoir jouer avec elle, mais par fierté , je l’aurais sûrement fait.

Maintenant, avec beaucoup de recul, en regardant en arrière, je me rend compte que réellement, j’étais infecte … Voici donc un petit pêle-mêle de ce que j’ai pu faire subir à mes parents … les pauvres …

Lire la suite de à proposIls Savent de Qui Tenir …

Et ça continue encore et encore …

colere

Il y a quelques jours, E-zabel nous racontait la dernière colère de son cascadeur baveux. A 19 mois , une colère me direz-vous, ce n’est pas si étonnant que ça. Bébé s’approche dangereusement des terrible two et tente de s’affirmer. Par contre, quand la colère survient à presque 5 ans, c’est un peu plus embêtant … à moins qu’il fasse une version longue des terrible two …

Si vous n’avez pas d’enfants et que vous comptez en avoir ou si votre enfant fait déjà de magistrales colères à 12 mois, évitez de lire la suite, ça pourrait vous décourager …

Dès que TiBiscuit a été en âge de se faire comprendre par quelque moyen que ce soit, il l’a fait. C’est donc dès sa naissance qu’il a su nous montrer son mauvais côté colérique, capricieux et possessif [un vrai petit taureau dans toute sa splendeur! Comme sa maman!]
Sa 1 ère vraie colère a été quand nous avons tenté de lui faire prendre le biberon plutôt que le sein … résultat, ensuite, il a fait la grève de la faim pendant 10 jours à la crèche …
La naissance de Chupa permit à TiBiscuit de tester toutes les facettes de la colère. Ce fut l’apothéose ! Nous avons eu droit à du TiBiscuit à la tomate se roulant de rage par terre ou se tortillant comme un ver coco agressé par une fourchette [ça c’est dans Koh lanta], à du TiBiscuit hurlant nu comme un ver sur son lit pendant 45 minutes, jusqu’à en avoir la voix cassée, à du TiBiscuit donnant des coups de pied dans la porte et tentant de s’enfuir, à du TiBiscuit refusant de sortir de la voiture en hurlant… enfin bref de la colère on en a eu et dans les cris pendant en moyenne 45 minutes.

TiBiscuit sait aussi trouver de nombreux sujets donnant prétexte à une colère  comme :

Lire la suite de à proposEt ça continue encore et encore …

Un Cri libérateur

*illustration de My la colère : courte folie déjà pour les Anciens, entraînant parfois des actes regrettables. Son démon est Bélial Si je dois ne trouver qu’un exemple pour illustrer la colère chez MissBrownie, je citerais celui que notre Maman nous contait si souvent. La mini-MissBrownie se donnait souvent en spectacle aux caisses du vieux […]