catalogue catimini

Les jolies robes font le printemps

Quand j’ai montré le catalogue de la nouvelle collection de robes Catimini pour le printemps-été 2015 à Chupa, elle a immédiatement craqué pour 2 modèles. Une robe jaune, à manches courtes et broderies comme dans mon enfance et une robe bleue KLEIN à fine bretelles avec un côté ethnique mais moderne, une robe qui tourne parfaite pour l’été en Tunisie.

Impossible pour elle de les départager.

Chupa a alors demandé l’avis de ses parents.

Moi, j’avais un faible pour la jaune. Le jaune ne me va pas au teint, mais sur Chupa, le jaune est pétillant avec ses cheveux châtains foncés et sa peau qui dore facilement. Elle a d’ailleurs déjà pas mal de jaune dans sa garde-robe.

MrRéglisse, lui, préférait la bleue, un peu plus longue au niveau du genou que la jaune. Il en aimait l’imprimé aussi.

Chupa n’était pas plus avancée dans son choix cornélien. Du coup, elle a souhaité avoir l’avis de sa meilleure copine, celle dont l’avis compte plus que tout.

Un soir, à la sortie de l’école, j’ai du montrer les photos des robes à la copine depuis mon téléphone portable. Elle a tranché pour la jaune. Le choix était fait.

Mon souci suivant fut de choisir la taille de la robe. En effet, à 9 ans, Chupa est entre 2 tailles. Entre le 10 ans à 140 cm et le 12 ans à 152 cm. Le 10 ans est souvent trop petit ou tout juste et le 12 ans est généralement trop grand. Le casse-tête.

J’ai choisi le 12 ans.

La robe jaune Catimini trop mimi était en rupture en 12 ans. Le mektoub. Les papas ont toujours raison. Du coup, plus de prise de tête, c’est que la robe bleue était faite pour Chupa.

C’est par une journée aux accents printaniers que la robe a été reçue. Bien qu’il fasse encore frisquet pour se passer de manches, la tentation de l’essayer était trop grande. La robe aussi. Mais avec une jeune pousse de 9 ans, nous ne sommes pas à l’abri d’une poussée de croissance d’ici juillet ! J’aurai vraiment été déçu de prendre une taille en dessous et que la robe ne puisse être mise que durant quelques semaines. Là, au moins, je sais que l’année prochaine, elle sera parfaite. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
asterix splatsh

Une nouvelle saison au Parc Astérix #Ckdo

Après avoir fait un tour (même 2) à Rome puis dans la Grèce antique, nous devrions peut-être songer à visiter la Gaule, non ?

Une petite balade du côté d’Alesia pourrait être intéressante pour notre culture. Mais comme la localisation de la ville gauloise est incertaine et soumise à polémique, le plus simple serait certainement d’aller rendre une visite à Astérix et ses amis, dans leur parc.

Astérix, mes doudoux connaissent. Enfin, pas trop les BD. Plus les films et un peu les dessins animés. Puis ils sont friands de parcs d’attractions et celui-ci est à 1h de route de chez mes parents. Pourtant, nous n’y sommes encore jamais en famille.

2015 sera peut-être l’année de la découverte. Dans tous les cas, 2015 est l’année des 50 ans d’Idéfix ! Bel âge pour un petit chien. Imaginez si en plus on multiplie par 7 pour avoir son âge en année de chien.

Depuis l’année dernière, Idéfix a un espace qui lui est consacré dans le parc : La forêt d’Idéfix. Enfin, c’est surtout un espace pour les plus petits visiteurs du parc, avec des attractions adaptées. Enfin, moi, j’ai le Goudurix alors j’espère que mes grands doudoux voudraient bien m’accompagner dans les attractions à sensation. Je me souviens encore de la fois où j’ai fait mon premier looping, justement au Parc Astérix. Je devais avoir 15 ans. Ou 14. Ou 16. Enfin, je ne sais plus trop … j’étais ado. Bref, je compte sur T-Biscuit pour faire Oziris avec moi. Du coup, je me demande si on n’en profiterait pas plus sans Chichi car il ne fait pas les 1m20 requis dans de nombreuses attractions à sensations. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

La vie douce et piquante {sem 10*2015}

SEMAINE 10 2015

La semaine dernière,

Ma grippe a muté en trachéite alors j’ai toussé, toussé, toussé. Puis comme la trachéite ne m’épuisait pas assez, une grosse rhino-pharyngite est venue s’ajouter au tout. Ces microbes commencent à m’agacer, mais comme je ne vais pas chez le médecin et que je pratique l’auto-médication, je ne vais pas me plaindre. Néanmoins, c’est piquant.

Ce qui fut également piquant, c’est le réveil de T-Biscuit, en pleurs, mercredi, à 4 heure du matin, parce qu’il avait très mal à une oreille. Sans oublier que la veille, MrRéglisse avait fait le boulot buissonnier l’après-midi car il se sentait à son tour et encore une fois tout courbaturé et vraiment pas bien. Comme j’avais peur que MrRéglisse soit malade aussi longtemps que moi, j’ai filé à la pharmacie pour lui acheter des doses d’oscillococcinum. Puis, MrRéglisse a emmené T-Biscuit chez le médecin. Verdict : T-Biscuit a eu sa toute 1ère otite. Et oui, ça peut paraître fou, mais mes doudoux n’ont jamais eu d’otites quand ils étaient bébé.

Mercredi, même si je n’étais toujours pas au top de ma forme, c’était tout de même les 4 ans de mon tout-petit. Une journée importante qui devait être douce.

Après l’entrainement de basket de T-Biscuit durant lequel Chichi a beaucoup couru autour du terrain avec la petite voisine, j’ai fait un fondant au chocolat avec mon cuisine companion. Avec de la pâte à sucre que j’avais acheté chez Hema il y a longtemps, Chupa a tenté de faire Iron-Man parce que Chichi voulait un gâteau Iron-Man. De mon côté, j’ai essayé de faire Hulk … un Hulk qui ressemblait plus à un playmobil zombie obèse … bien qu’on m’ait dit qu’il avait un air de calimero. Bref, c’était raté, moche et Chichi n’a pas reconnu ses héros immédiatement. Une fois que je lui ai dit « Mais si, regarde, c’est Iron-Man et Hulk« , ses yeux pétillèrent de joie. C’était devenu une évidence.   Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !
ATHENES MONT LYCABETTE

3 jours à Athènes en Amoureux

Il y a tout juste 2 semaines, MrRéglisse et moi nous réveillions aux aurores pour prendre un vol direction Athènes. 3 jours en amoureux dans la capitale Grecque.

J’avoue, avec Chupa malade juste avant de partir, j’avais l’impression d’avoir tous les symptômes de sa grippe, ou je prenais tout pour des symptômes, du coup j’anticipais en me gavant de vitamines et de paracétamol. J’avais envie de pouvoir profiter. Je gardais un souvenir mitigé de notre week-end en amoureux à Paris durant lequel j’avais eu une grosse conjonctivite.

Nous avons atterri à l’aéroport d’Athènes : c’était la tempête. La météo était plutôt pessimiste pour notre week-end … mais nous gardions espoir. Nous espérions au moins pouvoir nous promener entre 2 averses. Puis nous avions pris nos parapluies.

Ce qui est très pratique à Athènes, c’est que depuis les derniers jeux Olympiques, l’aéroport est relié au centre ville par le métro. Certes, il y a 1 métro toutes les 30 minutes, le prix du ticket est à 8€ pour aller jusqu’au terminus de l’aéroport et il faut compter 40 minutes de trajet, mais cela reste moins onéreux qu’un taxi. Nous avions pris un pass métro 72 heures à 20€ qui incluait le trajet jusqu’à l’aéroport.

L’hôtel que nous avions choisi était idéalement placé, proche de tout : du métro, du nouveau musée de l’acropole, de l’acropole, de l’aéropage, du quartier de monastriaki et de Syntagma. Notre hôtel était l’Herodion. Nous l’avons sélectionné sur Hotels.com. Au début, MrRéglisse avait failli en choisir un ayant 1/2 étoile en plus et une déco beaucoup plus rococo dans le genre mythologie grecque. Mais en lisant les derniers commentaires, nous avons vite changé. Nous avions pris une chambre supérieure avec vue sur l’acropole. Nous avions également vu sur la cour de récréation d’une école mais ce fut plutôt rigolo le lundi matin d’entendre le petit discours d’arrivée à l’école avec levée de drapeau.

Nous avons eu le plaisir d’être accueilli en français, comme cela était spécifié sur TripAdvisor. La literie était au top : j’ai vraiment super bien dormi, et le choix au petit-déjeuner m’a satisfaite. L’hôtel possédait également une terrasse au 5ème étage avec vue sur l’acropole illuminée la nuit, ainsi que 2 jacuzzis au 4ème mais nous n’en avons pas profité. Enfin, aucun regret concernant notre choix d’hôtel, il était top. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Contestations autour du Menu …

IMG_20150304_182405

Mardi, je n’ai pas trouvé la force d’effacer toutes traces de notre macdo en amoureux du midi. Un macdo même pas savouré puisque MrRéglisse et moi étions tous 2 en mode grippe. Il fallait juste prendre quelques forces sans trop se fatiguer.

Bref, en rentrant de l’école, alors que j’avais lutté contre la fatigue pour quitter le canapé et que j’avais mis mes lunettes de soleil pour masquer mes cernes et mes yeux non maquillés (heureusement il y avait du soleil), Chupa m’a dégainé ses yeux revolver en découvrant le sac macdo négligemment laissé à côté de la poubelle.

« Tranquille ! Vous avez mangé un macdo sans nous … Tu sais ce que j’ai mangé ce midi moi ? Hein ? Juste un morceau de pain et de l’eau. C’était dégoûtant la cantine, comme d’habitude !

- Je t’ai racheté de la brioche comme chez Manou et des gaufres …

- Mouais … »

Sur ce, Chichi arrive, découvre les 2 paquets de frites auxquels nous avons à peine touchés. Les frites sont molles et froides depuis longtemps mais peu importe, Chichi est le plus heureux de les découvrir. Il prend de la sauce dans le frigo et les déguste à 17h00, en guise de goûter.

Un peu plus tard, au moment du dîner, Chichi me fait poser couteau et fourchette. Je dois l’accompagner aux toilettes. C’est toujours au moment de manger qu’il a envie d’y aller. Déjà que je suis lente à manger, voilà qu’il me ralentit encore plus à chaque fois.

Le contexte fait que je repense à Chupa m’ayant dit qu’elle n’avait rien mangé le midi.

Tenant mon tout-petit par la taille, je le regarde dans les yeux, accroupie devant lui et lui demande :

« Qu’est-ce que tu as mangé à la cantine ce midi ?

- C’était des petits pois tous noirs et tous minuscules. Maintenant j’aime bien. C’était bon.

- Ah, c’était des lentilles.

- Oui. Mais j’aime que à la cantine, toujours pas les tiennes

- Les miennes baignaient dans la sauce, beurk ! Mais j’en ai mangé quand même, intervient T-Biscuit depuis la table de la salle à manger, tout en dégustant ses pâtes au saumon. »

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 ans

2015-03-11 11.33.02

Mon tout-petit, mon petit dernier,  est encore beaucoup porté dans mes bras malgré ses 18kg, mais je ne trouve aucune raison de lui dire non. Seul T-Biscuit n’a pas connu ce privilège aussi longtemps. Est-ce pour cela qu’il me paraissait plus grand  ?

Je me demande comment à l’école, il supporte de garder son pantalon toute la matinée, parce qu’à la maison, au bout d’à peine 10 minutes, je l’entends râler sur son pantalon qui le gêne. Il passe sa vie en slip à la maison. Heureusement pour la sieste à  l’école,  il peut le retirer.

Quand Chichi vient me voir pour me dire, les yeux brillants,  qu’il n’a pas fait de bêtises ou qu’il me demande de ne pas aller dans sa chambre,  je sais immédiatement qu’il a fait une chose qu’il considère comme une bêtise. Je m’attends toujours au pire.

Il a suffi de 3 dodos chez mes parents pour que mon tout-petit oublie tous ses rituels d’avant dodo. Maintenant, pouf, je le pose dans son lit et je peux presque partir immédiatement. Presque.  La prochaine fois qu’il recommence à  instaurer un rituel,  je l’envoie chez mes parents à  nouveau!

Après quelques infidélités, Ratou petit Panda Roux est redevenu son doudou chouchou.

Quand il veut un parapluie, il me demande un barati. Quand il veut un cornichon, il demande un coron. Quand il veut une pom’pote,  il demande une polpot …

Il aime beaucoup aller au cinéma et dernièrement,  il a vu « la nuit au musée 3″. En voyant le tricératops du musée d’histoire naturelle de Londres, il s’est écrié :  Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

La vie douce et piquante {sem 9*2015}

img1425904918607

La semaine dernière,

J’ai pris mon dernier petit déjeuner à Athènes avec MrRéglisse. Puis, comme le soleil brillait, qu’il faisait doux et que nos douleurs musculaires et articulaires avaient disparus, nous avons choisi de rejoindre la ligne de métro bleu à pieds, sans passer par la ligne rouge, histoire de profiter à fond de ces instants. Doux.

MrRéglisse a du m’abandonner plus tôt que prévu à l’aéroport, mon avion a eu 1 heure de retard et mon bagage cabine a été mis en soute. Piquant.

Sur la route du retour, arrivés près de la maison de mes parents, nous avons croisé 2 renards dans les champs. Nous nous sommes arrêtés pour les regarder. Le jeudi soir, avec MrRéglisse, c’était des grenouilles ou des crapauds que nous avions rencontré à la sortie de la forêt. Je pense même que nous en avons écrasé quelques un(e)s sans le vouloir.

A peine avais-je ouvert la porte d’entrée chez mes parents que Chichi fondait en larmes en me disant : « Maman, j’ai un bobo à mon pied ». Il avait besoin d’un gros câlin. D’après mes parents, il a été adorable avec eux en mon absence, facile à vivre (enfin presque) et de bonne humeur. Paraît-il qu’il a même passer une journée à chanter. Par contre, une fois que je fus revenue, il a changé et il m’a un peu fait payer mon absence. Peu importe, je sais qu’il était bien en l’absence de ses parents.

T-Biscuit était tout fou en découvrant le cadeau que MrRéglisse et moi lui avions ramené : une paire de Jordan Air. Il sautillait partout en répétant des « merci ». Doux. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !